•   
  •   

Monde Covid-19 : deux nouveaux cas de thromboses atypiques, 30 au total pour 3855000 injections d’Astrazeneca

02:05  08 mai  2021
02:05  08 mai  2021 Source:   abonnement.leparisien.fr

Vaccination : Le parquet de Paris saisi après le décès d’un étudiant nantais vacciné à l’AstraZeneca

  Vaccination : Le parquet de Paris saisi après le décès d’un étudiant nantais vacciné à l’AstraZeneca L'étudiant nantais en médecine avait été retrouvé mort chez lui le 18 mars. La justice doit déterminer le lien entre ce décès et sa vaccination contre le Covid-19 quelques jours plus tôt © Arnulfo Franco/AP/SIPA Des doses du vaccin AstraZeneca. CORONAVIRUS - L'étudiant nantais en médecine avait été retrouvé mort chez lui le 18 mars. La justice doit déterminer le lien entre ce décès et sa vaccination contre le Co Il avait été retrouvé mort le 18 mars dans son appartement à Nantes.

Le Parisien © Fournis par Le Parisien Le Parisien

L’essentiel

  • Du mieux : vendredi, 19 124 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures, soit 18 646 par jour en moyenne sur la semaine écoulée. C’est la première fois que la moyenne quotidienne passe sous les 20 000 depuis le 20 février. Ce nombre est toutefois légèrement sous-estimé car il inclut le 1er mai, jour férié. Malheureusement, 227 personnes sont décédées.
  • Le nombre de malades dans les services de soins critiques continue de reculer, lentement. Nous sommes passés de 5 804 la semaine dernière à 5 231 hier et 5 106 patients ce vendredi .
  • En France, ce vendredi, 17,4 millions de personnes avaient reçu au moins une injection de vaccin, et 7,6 millions deux injections, selon la Direction générale de la Santé. Dès mercredi, il sera possible, sans distinction d’âge ou de problème de santé, de se faire vacciner sur des créneaux laissés vacants par les personnes prioritaires.
  • La France élargit la quarantaine obligatoire aux passagers de sept pays, dont la Turquie et le Qatar.
  • Le président français Emmanuel Macron a appelé vendredi « les Anglo-saxons » à arrêter de « bloquer » les exportations de vaccins.

Revivez l’actualité autour du Covid de ce vendredi 7 mai:

Faut-il ouvrir la vaccination avec AstraZeneca aux volontaires ? Véran saisit la Haute Autorité de Santé

  Faut-il ouvrir la vaccination avec AstraZeneca aux volontaires ? Véran saisit la Haute Autorité de Santé Le ministre de la Santé voudrait donner aux Français la liberté de choisir ou non ce vaccin, qui souffre d’un déficit d’image.En Allemagne, « certaines régions ont dit “quel que soit votre âge, vous pouvez recevoir de l’AstraZeneca, on vous explique les risques, et vous signez une décharge” », a expliqué Olivier Véran, interrogé sur Franceinfo sur l’extension des injections de ce vaccin aux moins de 55 ans.

22 heures. C’est la fin de ce direct. Merci de nous avoir suivis. Rendez-vous dès demain sur Le Parisien pour connaître les derniers développements sur la crise sanitaire en France et dans le monde.

21h50. En Californie, un patron de bar vendait des faux cartes de vaccination pour 20 dollars (16,44 euros). Le propriétaire d’un bar du nord de la Californie a été arrêté pour avoir vendu de faux cartes de vaccination à plusieurs agents de l’État infiltrés pour 20 $ chacun, rapporte Assoicated press. Les agents infiltrés sont retournés au bar de la petite ville cette semaine et ont vu d’autres personnes acheter les fausses cartes plastifiés. Ils ont arrêté le propriétaire du bar, a déclaré l’agent de supervision Luke Blehm à la chaîne d’information de Sacramento KTXL-TV

Vaccination : L’hypothèse d’un lien entre le décès d’un étudiant et AstraZeneca renforcée par l’autopsie selon l’avocat

  Vaccination : L’hypothèse d’un lien entre le décès d’un étudiant et AstraZeneca renforcée par l’autopsie selon l’avocat Un étudiant en médecine de Nantes est décédé après avoir été vacciné contre le Covid-19 avec le sérum d'AstraZenecaLe rapport d’autopsie de l’étudiant en médecine de Nantes mort après avoir été vacciné contre le Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca « renforce l’hypothèse d’un lien de causalité » entre l’injection et le décès, a affirmé samedi l’avocat de la famille.

21h40. Plus d’un tiers de la population américaine est entièrement vaccinée, selon des données publiées vendredi par les Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis. Près de 111 millions de personnes sont entièrement vaccinées et plus de 150 millions de personnes - environ 45% de la population - ont reçu au moins une dose du vaccin Covid-19. Dans l’ensemble, 254 779 333 doses totales de vaccin Covid-19 ont été administrées, soit environ 78% des 327 124 625 doses totales délivrées. En moyenne sur sept jours, environ 2,1 millions de doses sont injectées par jour.

21h25. Pas de faillites de masse dans les entreprises anglaises. La Banque d’Angleterre ne s’attend pas à voir une vague de faillites parmi les entreprises britanniques lorsque le gouvernement mettra fin à son aide d’urgence contre les coronavirus à l’économie, a déclaré vendredi l’économiste en chef de la Banque d’Angleterre, Andy Haldane.

1 sur 4 peuvent avoir ces symptômes, une nouvelle étude trouve

 1 sur 4 peuvent avoir ces symptômes, une nouvelle étude trouve Les crises cardiaques près de 1 sur 4 Heart attaques peut présenter des symptômes atypiques, tels que la fatigue extrême, la difficulté à respirer ou la douleur abdominale, une nouvelle étude danoise a été trouvée. © fourni par manger ceci, pas ça! Tir de la jeune femme fatiguée avec une douleur au cou tenant son téléphone portable au bureau.

21h10. Vers un nouvel aménagement du bac Français ? Le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand, demande à Jean-Michel Blanquer d’aménager le bac français, passé par les élèves de première. Il souhaite que, comme pour les terminales et la philosophie, ne soit retenue que la meilleure note entre celle obtenue à l’issue de l’épreuve et celle du contrôle continu. Mercredi soir, Jean-Michel Blanquer avait annoncé un premier aménagement pour le bac français : les élèves auront le choix entre deux textes au moment de l’oral sur les 14 qui ont été préparés en classe.

21 heures. L’OMS attend les JO. Le directeur de l’OMS en charge des situations d’urgence, Mike Ryan, assure espérer que les Jeux Olympiques pourront bien avoir lieu cet été à Tokyo, rapporte Reuters. Il s’est dit confiant sur la capacité du Japon à organiser l’événement au mieux.

20h45. Pas de prières dans les stades. Le ministère de l’Intérieur a demandé que les rassemblements dans les stades ou les salles communales ne soient pas autorisés pour la prière de fin du ramadan le 13 mai, en raison du contexte sanitaire. Quelques villes avaient autorisés ces rassemblements en 2020.

Covid-19 : «Il faut continuer de vacciner avec AstraZeneca pour sortir de la crise», déclare Macron

  Covid-19 : «Il faut continuer de vacciner avec AstraZeneca pour sortir de la crise», déclare Macron Covid-19 : «Il faut continuer de vacciner avec AstraZeneca pour sortir de la crise», déclare MacronRevivez les événements du jour

20h35. AstraZeneca: deux nouveaux cas de thrombose, dont un décès, en France. Deux nouveaux cas de thromboses (caillots) atypiques, dont un décès, associés au vaccin contre le Covid-19 d’AstraZeneca, sont survenus en France entre le 23 avril et le 29 avril, selon les autorités sanitaires vendredi. Depuis le début de la vaccination avec ce vaccin, ce sont « 30 cas, dont 9 décès au total » de thromboses rares qui sont survenus en France, sur plus de 3 855 000 injections réalisées au 29 avril, selon l’Agence française du médicament (ANSM). Ces deux nouveaux cas concernent des femmes sexagénaire et septuagénaire, qui ont fait des thromboses veineuses cérébrales dont un cas avec une thrombopénie (déficit en plaquettes sanguines, ndlr) associée, précise-t-elle. Le rapport bénéfice/risque du vaccin n’est pas remis en cause.

20h25. Il faut vacciner les personnes à risque de tous les pays avant les enfants, demande l’OMS. L’Organisation mondiale de la santé a jugé vendredi qu’il ne fallait pas commencer à vacciner les enfants contre le Covid-19 tant que tous les pays n’auront pas pu vacciner les personnes âgées et à risque. « Nous aimerions vraiment insister à nouveau sur le fait que la priorité doit vraiment être de fournir des vaccins à tous les pays du monde pour les groupes les plus prioritaires avant de commencer à vacciner les groupes qui ont un risque beaucoup plus faible de contracter la maladie », a déclaré la docteure Kate O’Brien, le directrice du département immunisation et vaccins à l’OMS, en conférence de presse. Cet avertissement intervient alors que le Canada a approuvé mercredi le vaccin Pfizer-BioNTech pour les adolescents dès 12 ans, devenant ainsi le premier pays à l’approuver pour cette tranche d’âge.

appellent à AstraZeneca de partager la technologie de vaccins Covid

 appellent à AstraZeneca de partager la technologie de vaccins Covid Les manifestants Les manifestants exigent que AstraZeneca partager sa technologie de vaccin Covid-19 a tenu une démonstration forte en dehors du siège de Cambridge de la société pharmaceutique.

20h15. Moins de 20 000 nouveaux cas ce vendredi. 19 124 nouveaux cas ont été recensés en 24 heures selon santé publique France, soit 18 646 par jour en moyenne sur la semaine écoulée. Une moyenne légèrement sous-estimée car elle inclut le 1er mai où moins de personnes sont testées. Tous les chiffres de l’épidémie en France à lire ICI.

20h05. En Grèce : réouverture des plages privées et des musées. Les plages privées seront rouvertes samedi et les musées la semaine prochaine en Grèce, ont annoncé vendredi les responsables de la santé de ce pays qui se prépare à l’ouverture de la saison touristique le 15 mai. Les musées ouvriront le 14 mai, les cinémas en plein air le 21 mai avec une capacité réduite et les théâtres le 28 mai. Le gouvernement avait commencé en avril à alléger les mesures de restrictions prises en novembre en autorisant la réouverture de la plupart des commerces de détail à l’exception des galeries marchandes. Les terrasses des cafés et des restaurants ont pu rouvrir le 3 mai. Cependant, les professionnels du tourisme ne s’attendent pas à des arrivées massives de touristes étrangers avant juillet.

19h55. L’inégalité d’accès aux vaccins entre pays riches et pays pauvres est « inacceptable » pour le patron de l’OMS. Le responsable de l’OMS a exhorté une nouvelle fois vendredi les pays riches membres du G7 à donner la priorité absolue à un accès équitable aux vaccins, estimant que la situation actuelle est « inacceptable ». « La chose la plus importante dont nous avons besoin maintenant ce sont les vaccins, l’équité vaccinale », a lancé Tedros Adhanom Ghebreyesus à la fin de sa conférence de presse bi-hebdomadaire, après avoir rappelé que la pandémie continue de faire rage avec quelque 100 000 morts chaque semaine.

Vaccination : Y aura-t-il assez de doses pour atteindre les objectifs ?

  Vaccination : Y aura-t-il assez de doses pour atteindre les objectifs ? L'objectif de 30 millions de primo-vaccinés à la mi-juin est-il toujours réalisable ? © Bony/SIPA Une dose d'un vaccin contre le Covid-19. CORONAVIRUS - L'objectif de 30 millions de primo-vaccinés à la mi-jui Chaque semaine, le gouvernement martèle ses objectifs dans laa campagne vaccinale : 10 millions de personnes ayant reçu au moins une dose à la mi-avril – objectif atteint –, 20 millions à la mi-mai et 30 millions à la mi-juin. Afin d’accélérer la campagne vaccinale, les créneaux de réservation ne cessent de s’ouvrir pour de nouvelles populations.

Il a redit que « plus de 80% » de toutes les doses de vaccins contre le Covid administrées dans le monde l’ont été « dans des pays à haut revenus alors que les pays à faible revenu ont eu seulement 0,3% ». « C’est inacceptable pas seulement parce que c’est une question de morale mais aussi parce que nous n’arriverons pas à vaincre le virus dans un monde divisé », a martelé le directeur général.

19h45. Rouvrir le 19 mai ou le 9 juin, pass sanitaire... pour les parcs d’attractions, c’est encore le grand flou. Les parcs de loisirs peuvent rouvrir le 19 mai, mais les attractions ne seront autorisées qu’à partir du 9 juin. Pour compliquer la donne, l’étude d’une entrée conditionnée à un pass sanitaire refroidit la profession, qui juge la mesure «injustifiée et inapplicable». Quant aux forains, ils n’ont carrément aucune date de reprise. Notre décryptage à lire ICI.

19h35. Le ministre de la Santé vaccinera les Français ce mardi soir. En déplacement à Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) Olivier Véran, a annoncé qu’il « mettrait la blouse le temps de la soirée de mardi » pour vacciner. Il appelle aussi à une mobilisation « sans précédent » des centres de vaccinations les soirées, week-ends et jours fériés, « cette semaine de pont doit être une semaine de tous sur le pont », a-t-il assuré.

19h20. En France, un adulte sur trois a reçu une première dose de vaccin. Grâce à un nouveau record, selon les premiers chiffres déclaratifs, 617 822 injections ont été réalisées ces dernières 24 heures. Au total, 17 492 988 de Français ont reçu une première dose, soit 26,1 % de la population totale et 33,3 % de la population majeure annonce la direction générale de la santé (DGS). Ce sont 7 641 172 de personnes qui ont pu recevoir deux doses (11,4 % de la population totale et 14,5% de la population majeure).

19h05. Doctolib enregistre des records de prise de rendez-vous pour la vaccination. Hier, si le record d’injections a été réalisé avec plus de 600 000 piqûres, Doctolib a aussi enregistré un record avec plus de 400 000 prise de rendez-vous de vaccination, +28% par rapport à la veille. « Les prévisions de prise de rendez-vous pour ce samedi 8 mai montrent que la vaccination diminue les week-ends et jours fériés avec 203 000 rendez-vous prévus, annonce Doctolib. C’est 10% de moins que le précédent samedi non férié (24/04) et 50% de moins qu’aujourd’hui. Lors des jours fériés, nous vaccinons 2 à 3 fois moins qu’un jour de semaine ».Ce qui a amené Olivier Véran, le ministre des Solidarités et de la Santé à inciter les Français à se faire vacciner, même les jours fériés et week-ends.

Covid-19 : les points de blocage de la campagne de vaccination, désormais ouverte à tous les adultes

  Covid-19 : les points de blocage de la campagne de vaccination, désormais ouverte à tous les adultes En France, la campagne de vaccination connaît un coup d'accélérateur depuis mercredi avec son ouverture aux plus de 18 ans. Elle se heurte toutefois à certains freins comme la fermeture de la majorité des centres lors de l'Ascension ou encore des réticences vis-à-vis du vaccin AstraZeneca. Objectif : 20 millions de primo-vaccinés à la mi-mai. Alors que la vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition d'âge ou de santé depuis mercredi, la France s'approche de l'objectif des 20 millions de primo-vaccinés à la mi-mai.

18h55. La SNCF espère « une belle année ferroviaire » pour les mois restants de 2021. La SNCF envisage « une belle année ferroviaire post-pandémie » avec le redémarrage des déplacements, une nouvelle tarification et les 40 ans du TGV, a estimé vendredi le PDG de SNCF Voyageurs Christophe Fanichet. Faisant référence à « l’année européenne du rail » --décrétée en 2021 par Bruxelles-- qui a aussi mal commencé pour les compagnies ferroviaires que ne s’était achevée 2020, le patron de la partie de la SNCF qui fait rouler les trains s’est montré optimiste pour l’été. « Je suis vraiment confiant. Je pense qu’on fera mieux que 85% », c’est-à-dire la fréquentation de l’été 2020 par rapport à la performance de 2019, a-t-il indiqué à l’AFP en marge de l’inauguration du TGV low-cost Ouigo en Espagne.

18h45. Dans l’Oise, 73 classes fermées dans les établissements scolaires à cause du Covid-19. Alors que le nombre de doses dans le département atteint un « niveau inédit », la situation au sein des établissements demeure fragile. Le nombre de fermeture de classes a été multiplié par 3 en une semaine. L’analyse de la situation dans ce département durement touché à lire ICI.

18h35. L’Angleterre va lever certaines restrictions sur les voyages à l’étranger, notamment pour Israël et le Portugal, annonce le gouvernement lors d’une conférence de presse. Au Royaume-Uni, les taux d’admissions à l’hôpital sont à peine supérieurs à un pour 100 000 personnes en moyenne, contre environ un pour 39 000 au pic de la vague. L’Angleterre est aussi prête à accueillir la finale de la Ligues des Champions (entre Chelsea et Manchester City) après avoir classé la Turquie en liste rouge Covid.

18h20. Travailleurs précaires: la garantie de revenus à 900 euros pourrait être prolongée. L’aide exceptionnelle créée en novembre pour garantir un revenu mensuel de 900 euros net aux travailleurs précaires pourrait être prolongée au-delà de mai, a indiqué vendredi la ministre du Travail Elisabeth Borne à l’Assemblée nationale. Depuis son instauration en novembre, « on a près de 600 000 demandeurs d’emploi qui ont été soutenus grâce à cette aide. Elle court jusque fin mai, on est en train de regarder s’il n’y a pas lieu de la prolonger pour accompagner la reprise de l’activité », a déclaré Mme Borne devant la commission des Affaires sociales de l’Assemblée.

Cette aide permet à tous ceux qui ont travaillé au moins 138 jours en CDD ou en intérim (soit plus de 60% du temps de travail annuel) en 2019, mais qui n’ont pas pu travailler suffisamment en 2020 pour recharger leurs droits à l’assurance-chômage du fait de la crise liée à l’épidémie de Covid-19, de bénéficier d’une garantie de revenu minimum de 900 euros par mois. Elle est versée automatiquement par Pôle emploi aux demandeurs d’emploi qui remplissent les critères fixés par un décret du 30 décembre.

18h10. 227 nouveaux décès en 24 heures dans les hôpitaux français. Le pays atteint désormais les 106 110 décès, au moins, liés au coronavirus. Malgré 269 nouvelles entrées dans les services de soins critiques, le total continue de diminuer à 5 106 hospitalisations de cas graves (contre 5 231 jeudi). Même tendance à la baisse du côté des hospitalisations pour une infection au coronavirus avec 1 140 nouveaux malades dans les hôpitaux (1 151 entrées hier), portant le total à 26 331 personnes hospitalisés en raison de ce virus (26 985 jeudi).

18 heures. La levée des brevets sur les vaccins, solution miracle ou mirage ? Les Etats-Unis se sont officiellement prononcés en faveur de la levée des droits de propriété intellectuelle. Mais cette mesure, à la dimension symbolique très forte, sera-t-elle efficace ? Retour sur cette annonce a eu un retentissement mondial, avec notre décryptage à lire ICI.

17h50. Activité partielle: Borne précise le calendrier, 3 millions de salariés concernés en avril. Le reste à charge de l’activité partielle pour les employeurs dans les secteurs protégés, actuellement nul, passera à 15% en juillet et connaîtra éventuellement un nouveau palier en août, avec « l’objectif » de rejoindre le seuil normal de 40% en septembre, a précisé la ministre du Travail Elisabeth Borne vendredi. Less secteurs protégés sont le tourisme, l’événementiel, la culture, les sports et loisirs, l’hôtellerie-restauration, le transport... et les activités qui en dépendent. L’indemnité des salariés restera pendant ce temps là inchangée à 84% du salaire net.

Les entreprises dont le chiffre d’affaires restera réduit de plus de 80% continueront de bénéficier de 100% de prise en charge pendant l’été, a précisé Elisabeth Borne, en citant les exemples des hôtels accueillant une clientèle internationale et des organisateurs de salons professionnels. L’activité partielle concernait encore « plus de 3 millions de salariés en avril », a-elle souligné. Sur les pots de départ, suspendus depuis le deuxième confinement, « on pourra progressivement retrouver ces moments de convivialité qui sont importants pour récréer des collectifs de travail », a-t-elle promis, sans s’avancer sur un calendrier.

17h35. L’OMS accorde son homologation d’urgence au vaccin anti-Covid chinois Sinopharm. L’Organisation mondiale de la santé a donné vendredi son homologation d’urgence au vaccin anti-Covid chinois Sinopharm, fabriqué à Pékin, a annoncé le directeur général de l’organisation. Le comité d’experts vaccinaux de l’OMS a recommandé ce vaccin -le premier vaccin chinois à recevoir le feu vert de l’OMS- pour les personnes de 18 ans et plus. Cette procédure aide les pays qui n’ont pas les moyens de déterminer d’eux-mêmes l’efficacité et l’innocuité d’un médicament à avoir plus rapidement accès à des thérapies et permettra au système Covax, mis en place par l’OMS avec des partenaires pour distribuer notamment des vaccins contre le Covid dans les nations défavorisées, de pouvoir envisager de disposer de vaccins supplémentaires.

17h20. Nouvelle hausse du nombre de cas en Thaïlande. Bangkok serait confrontée à une résurgence de la pandémie de Covid après avoir confirmé 869 nouvelles infections à coronavirus, un record local et 18 décès. L’agence Associated Press cite Taweesilp Visanuyothin, un porte-parole du centre de situation Covid du gouvernement, disant que Bangkok a enregistré plus de 500 nouveaux cas chaque jour depuis le début du mois. Vendredi soir, le gouvernement de la ville a annoncé qu’il étendait les restrictions - notamment en limitant les restaurants aux plats à emporter, en fermant les bars, gymnases, stades et rings de boxe, et en limitant les heures d’ouverture d’autres secteurs jusqu’au 17 mai.

17h05. Caillots sanguins: l’agence européenne du médicament continue de surveiller les vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna. L’Agence européenne des médicaments (EMA) continue de surveiller si des liens existent entre les vaccins de Pfizer-BioNTech et Moderna et des cas de caillots sanguins, non établis jusqu’à présent, a annoncé vendredi le régulateur. L’EMA a déclaré en avril que des liens avaient été établis entre l’apparition de caillots sanguins et les vaccins de Johnson & Johnson et d’AstraZeneca. Pour ces deux vaccins à vecteur viral, le régulateur européen a toutefois estimé que les bénéfices l’emportaient sur les risques.

L’EMA, installée à Amsterdam, a indiqué « surveiller de près si les vaccins à ARNm pourraient également être liés » à ces rares cas de caillots sanguins. Seuls « quelques cas » ont jusqu’à présent été signalés parmi les personnes qui ont reçu un vaccin à ARNm, selon l’EMA, qui considère à ce stade qu’il n’y a pas de lien établi de causalité.

16h55. 900 ressortissants australiens d’Inde (sur 9 000) finalement autorisés à rentrer au pays. Après avoir été menacés de prison par leur propre gouvernement, les Australiens bloqués en Inde vont finalement bientôt pouvoir rentrer chez eux. Au total, six vols de rapatriement ont été promis par les autorités australiennes. Sur les 9 000 Australiens actuellement en Inde, 900 d’entre eux, considérés comme vulnérables, et parmi lesquels se trouvent 170 mineurs non accompagnés, pourront ainsi rentrer en Australie à partir du 15 mai, explique le correspondant de RFI, Grégory Plesse.

16h45. Le nombre de victimes du coronavirus dans le monde très sous-estimé ? Selon une nouvelle analyse de l’Université de Washington, le véritable bilan de la pandémie pourrait atteindre 6,9 millions de morts, plus du double des chiffres officiels. « Notre analyse estime qu’au 3 mai 2021, le nombre total de décès dus au Covid-19 était de 6,93 millions, un chiffre plus de deux fois supérieur au nombre de décès rapporté de 3,24 millions », écrivent les scientifiques.

16h30. Vers une pénurie de bois pour les crémations en Inde. Les crématoriums en Inde signalent des pénuries de bois pour les bûchers funéraires alors qu’ils luttent pour faire face à l’afflux de corps. Les crémations commencent avant l’aube alors que les travailleurs nettoient les braises de la nuit précédente, rapporte la correspondante internationale en chef de CNN, Clarissa Ward, de Varanasi, l’une des villes les plus saintes du pays.

16h15. La légère décrue des décès en France s’est poursuivie en avril, selon l’Insee. Le nombre moyen de décès par jour en France, toutes causes confondues, a continué à décroître légèrement en avril, une tendance observée depuis février, indique vendredi l’Insee dans son bilan hebdomadaire des décès pendant l’épidémie de Covid-19. Depuis février, la tendance est à une légère baisse : le nombre moyen de décès quotidiens a atteint 2 039 en février, puis 1 868 en mars, et autour de 1 800 sur la période du 1er au 26 avril - date des derniers chiffres disponibles. Au total, le nombre de décès enregistrés du 1er janvier au 26 avril est de 229 999, en hausse de 8% par rapport à la même période de 2019, année sans Covid mais avec une grippe saisonnière virulente, et stable (-1%) par rapport à 2020, année de l’irruption de la pandémie.

16h05. 366 médecins en Indonésie sont décédés des suites du Covid-19. Le coronavirus a tué au moins 366 médecins en Indonésie depuis mars 2020, selon les dernières données publiées par l’équipe d’atténuation de l’Association médicale indonésienne le 3 mai. Soixante-quatre médecins en Indonésie sont décédés en janvier après avoir contracté un coronavirus, ce qui en fait le mois le plus meurtrier pour les médecins pendant la pandémie. L’Indonésie est le quatrième pays le plus peuplé du monde et a connu l’ une des pires épidémies de Covid en Asie . Plus de 1,6 million de cas et 46 000 décès ont été enregistrés depuis le début de la pandémie, selon l’Université Johns Hopkins.

15h50. Vaccins: Macron appelle « les Anglo-saxons » a arrêter de « bloquer » les exportations, depuis le Portugal où il participe à un sommet social qui s’ouvre ce vendredi à Porto. Le président français a appelé« les Anglo-saxons » à arrêter de « bloquer » les exportations de vaccins et des ingrédients nécessaires pour les produire, ce qui permettrait de renforcer « la solidarité » vaccinale mondiale. « Pour que le vaccin circule », il ne faut « pas bloquer les ingrédients et les vaccins eux-mêmes », a-t-il déclaré à son arrivée à un sommet européen à Porto. Or, « aujourd’hui, les Anglo-saxons bloquent beaucoup de ces ingrédients et des vaccins. Aujourd’hui, 100% des vaccins produits aux Etats-Unis d’Amérique vont pour le marché américain », a-t-il souligné.

15h40. La réouverture doit être « prudente » pour éviter une « 4e vague », met en garde le Conseil scientifique. La réouverture progressive des activités sociales annoncée par le gouvernement « doit être conduite de manière prudente et maitrisée » si on veut éviter une « possible quatrième vague » de l’épidémie de Covid-19, met en garde vendredi le Conseil scientifique. L’instance qui conseille l’exécutif dans la gestion de la crise sanitaire recommande en particulier d’attendre « un niveau de vaccination de 35 millions de personnes primo-vaccinées », qui devrait être atteint fin juin, et une réelle baisse de la tension pesant sur le système hospitalier avant de lever largement les mesures de contrôle de l’épidémie.

L’instance présidée par Jean-François Delfraissy s’interroge sur « la temporalité du processus » et estime qu’il doit « impérativement » s’accompagner d’ »indicateurs sanitaires », alors que le nombre de contaminations et de personnes hospitalisées sont en baisse mais restent à un niveau élevé. Si « au cours de la réouverture », la circulation virale se stabilise à « une incidence inférieure à 100 » cas pour 100 000 habitants par semaine « soit 10 000 nouveaux cas par jour » (contre environ 20 000 actuellement), « les mois qui viennent seront beaucoup plus faciles à gérer ». Dans les cas contraire, ils « seront très incertains », insiste l’avis. « Une sortie précipitée » des mesures de freinage pourrait induire « la survenue durant l’été 2021 d’une possible 4e vague », prévient-il.

15h30. Au Népal, une recrudescence inquiétante des cas de coronavirus. Les autorités et le secteur de la santé au Népal ont du mal à affronter une hausse soudaine et massive du nombre de cas de Covid-19, alimentée par la terrible flambée de l’épidémie en Inde voisine. Depuis trois semaines, les contaminations se sont accélérées, avec deux tests sur cinq se révélant positifs. Jeudi, le pays qui compte quelque trente millions d’habitants a enregistré un record national de hausse quotidienne des cas, à 8 970. Sur les plus de 3 500 décès comptabilisés depuis le début de la pandémie, 400 sont intervenus durant les deux dernières semaines, selon les données officielles.

« Les services de santé sont débordés (...) la situation pourrait se détériorer dans les prochaines jours », a indiqué Hemanta Chandra Ojha de la Division d’épidémiologie et du contrôle des maladies. La frontière longue de 1 850 km entre l’Inde et le Népal est ouverte et la population la traverse régulièrement, pour travailler ou rendre visite à la famille. De nombreux Népalais regagnent actuellement leur pays.


Vidéo: Olivier Véran: «L'épidémie diminue entre 20% et 25% chaque semaine» (Le Figaro)

15h20. Quarantaine obligatoire pour entrer en France étendue à sept pays supplémentaires, annonce le gouvernement. Après le Brésil, l’Argentine, le Chili et l’Afrique du Sud, sept nouveaux pays sont désormais concernés par des mesures de quarantaine. Il s’agit de la Turquie, du Bangladesh, du Sri Lanka, du Pakistan, du Népal, des Emirats arabes unis et du Qatar. Tous les détails à lire ICI.

15h10. Pfizer et BioNTech demandent une autorisation complète de leur vaccin anti-Covid aux Etats-Unis. Pfizer et BioNTech, qui disposent actuellement d’une autorisation pour une utilisation en urgence de leur vaccin anti-Covid, ont annoncé vendredi avoir initié auprès de l’agence américaine des médicaments (FDA) une demande pour une autorisation complète chez les personnes de plus de 16 ans. Les autorités sanitaires avaient accordé le 11 décembre au sérum une autorisation temporaire ou sous conditions, destinée à répondre à une situation d’urgence telle que la pandémie. Cette dernière peut être révoquée ou modifiée si de nouvelles données sur l’efficacité ou l’innocuité apparaissent plus tard. Plus de 170 millions de doses du vaccin ont depuis été livrées aux Etats-Unis, ont précisé les groupes dans un communiqué vendredi.

15 heures. La nouvelle vague épidémique en Inde retarde la vaccination en Afrique, qui représente 1% des vaccinations mondiale. L’organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète de la situation sur le continent africain. Seulement 19 millions des 37 millions de doses de vaccin reçues en Afrique ont été administrées jusqu’à présent, selon des rapports de pays africains.

Les livraisons initiales par Covax (programme qui vise à fournir des doses aux pays les plus pauvres) à 41 pays africains ont été échelonnées depuis début mars, mais neuf pays ont administré moins d’un quart des doses qu’ils ont, et 15 pays ont donné moins de la moitié. Huit pays ont administré toutes leurs doses de Covax. La couverture vaccinale de l’Afrique est la plus faible de toutes les régions du monde. Alors que dans le monde, 150 doses du vaccin ont été administrées pour 1000 personnes, en Afrique subsaharienne, c’est environ 8 doses pour 1000 personnes. La faible couverture vaccinale expose les pays africains à un risque plus élevé d’une recrudescence massive des cas.

14h45. Entraînements, matches, spectateurs... le plan de reprise du rugby amateur. Le rugby amateur, dont les compétitions sont à l’arrêt depuis fin février, voit le bout du tunnel: la Fédération française de rugby a validé vendredi son plan de redémarrage pour « une reprise du rugby progressive et en toute sérénité ». Ce plan s’adresse à tous les licenciés à partir de 5 ans. Il se découpe en quatre étapes jusqu’à début juillet mais « dépend évidemment de la situation sanitaire », précise le vice-président de la FFR, Serge Simon. « Retour des matches, des plateaux, des tournois à partir du 16 juin », annonce le dirigeant.

Avec le couvre-feu à 19 heures et les restrictions, la pratique du rugby est limitée: pas de rencontres interclubs et les entraînements se contentent de parcours individuels ou collectifs avec passes mais sans contact. Ensuite, la phase 2 (20 mai-9 juin), marquée par l’extension du couvre-feu jusqu’à 21 heures, voit la reprise des entraînements avec plaquages afin de « préparer le retour au jeu avec contact en mettant en place des situations pour les techniques de chutes au sol, de plaquages et de rucks ». Pour les écoles de rugby, seul le toucher est autorisé, les plaquages étant interdits sur ces pratiques. Pour les jeunes et les seniors, les matches sont autorisés à partir du 16 juin, avec des règles aménagées pour le rugby à VII, à X ou à XV.

14h35. Depuis plus d’un an, deux jumeaux séparés se retrouvent sur un pont entre Norvège et Suède. Histoire incroyable repérée par l’AFP. Depuis plus d’un an, les visites leur sont interdites à cause du Covid. Alors, qu’il neige ou pleuve des trombes, deux jumeaux septuagénaires suédois se retrouvent tous les samedis, chacun de leur côté de la frontière, sur le pont qui sépare la Norvège et la Suède. « On n’a pas le droit de traverser la frontière. Je dois me tenir à un mètre de mon côté et lui à un mètre aussi de son côté », explique Ola. La pandémie a mis un coup d’arrêt aux visites hebdomadaires à domicile des deux jumeaux monozygotes (identiques) qui vivent à une demi-heure de voiture l’un de l’autre. Ola à Halden, dans le sud-est de la Norvège où l’amour l’a conduit il y a près de 40 ans, et Pontus à Strömstad (sud-ouest de la Suède.

14h25. Japon: la doyenne de l’humanité ne participera pas au relais de la flamme olympique en raison du Covid. La personne la plus âgée du monde, une femme japonaise de 118 ans, ne participera pas finalement au relais de la flamme olympique des JO de Tokyo en raison d’une hausse des cas de Covid-19 dans le pays, a annoncé sa famille vendredi. Kane Tanaka, qui habite à Fukuoka dans le sud du Japon, avait prévu de porter la torche sur son fauteuil roulant lors du passage du relais dans sa ville mardi.

14h15. Couvre-feu en Belgique : les Bruxellois devront rentrer chez eux à 22 heures... Et pourront ressortir deux heures plus tard Le couvre-feu est abrogé samedi 8 mai à minuit partout en Belgique. Seule la capitale, où il démarre à 22 heures, devra donc subir un dernier couvre-feu... De deux heures en bonus. Pour comprendre cette situation quelque peu cocasse, les témoignages recueillis sont à lire ICI.

14 heures. La pandémie a décéléré, sauf en Asie. Avec 789 500 contaminations enregistrées quotidiennement dans le monde cette semaine, ce sont 4% de moins que la semaine dernière. C’est la première fois en 10 semaines que ce nombre recule. Seule l’Asie connaît une accélération des contaminations (+10%), dans le sillage de l’Inde, qui a enregistré cette semaine près de la moitié des cas mondiaux. Le Népal est aussi, pour la troisième semaine consécutive, le pays où l’épidémie accélère le plus (+101%).

13h50. Pourquoi refuse-t-on de se faire vacciner ? Selon la dernière enquête de Santé publique France sur l’intention de se vacciner contre le covid (réalisée les 21 et 23 avril), 44% des personnes interrogées sont rétives. Parmi elles, 7 sur 10 estiment que les nouveaux vaccins ne sont pas sûrs, 1 sur 4 environ qu’ils ne sont pas efficaces, 1 sur 4 que les gestes barrières sont préférables. Une personne sur cinq déplore qu’on ne puisse pas choisir son vaccin.

13h40. Le vaccin réduit aussi les formes asymptomatiques. Une étude a été menée aux Etats-Unis auprès du personnel de santé de l’hôpital pédiatrique Saint Jude. 3025 soignants ont été vaccinés avec le sérum Pfizer entre le 17 décembre 2020 et le 20 mars, soit 58% du personnel. Ils ont développé 79% de moins d’infections asymptomatiques que les employés non vaccinés.

13h35. 55% des jeunes de 18 à 24 ans souhaite désormais se faire vacciner. Santé publique France a effectué son enquête entre les 21 et 23 avril. Mi-mars, les jeunes du même âge n’étaient que 36% à faire la même réponse. L’intention de se faire vacciner progresse également chez les 25-34 ans, à 43% contre 39%, mais reste stable sur l’ensemble de la population (56%).

13h25. Le vaccin Janssen en Allemagne réservé aux seniors ? Selon le magazine allemand Der Spiegel, le Stiko, le comité allemand des vaccins, envisage de recommander le vaccin Janssen de Johnson & Johnson à injection unique aux personnes de plus de 60 ans.

13h15. En urgence. L’Etat indien du Karnataka va imposer un confinement de deux semaines, à compter de lundi. L’Etat compte plus de 65 millions d’habitants, et la capitale technologique Bengalore, où la densité est supérieure à 12 000 habitants/km2.

13h05. En Inde, l’oxygène manque tant… Que les médias indiens diffusent des exercices à faire pour optimiser ses capacités respiratoires, comme ici le Times of India. Une réponse qui semble bien dérisoire face à l’agressivité du virus, et à l’explosion des cas.

12h55. C’est officiel. Le Japon a prolongé jusqu’à fin mai l’état d’urgence sanitaire qui prévaut à Tokyo et dans trois autres départements depuis le 25 avril. Deux nouveaux départements ont été ajoutés à la liste.

12h40. Au Royaume-Uni, le régulateur recommande AstraZeneca seulement pour les plus de 40 ans. Le comité scientifique britannique supervisant la campagne de vaccination anti-Covid recommande de limiter l’usage d’AstraZeneca aux plus de 40 ans, après le signalement de 242 cas de caillots sanguins (lire ci-dessous à 9h55). Le régulateur souligne cependant que les bénéfices restent supérieurs aux risques liés au Covid-19. Il avait déjà conseillé en avril de n’administrer ce vaccin, développé avec l’université d’Oxford, qu’aux plus de 30 ans quand c’était possible.

12h35. Ryad autorise le retour en présentiel aux seuls travailleurs vaccinés. L’Arabie saoudite va permettre aux seuls travailleurs vaccinés contre le Covid-19 de retourner sur leurs lieux de travail, a annoncé vendredi le gouvernement, moins d’une semaine après avoir autorisé l’allègement de restrictions de voyage en vigueur depuis plus d’un an. Le ministère de la Santé a affirmé avoir administré plus de dix millions de doses de vaccins contre le Covid-19 dans le pays de plus de 34 millions d’habitants.

12h25. Au Pakistan, les mosquées font le plein malgré les cas de Covid en hausse. Craignant de voir la situation sanitaire catastrophique de l’Inde voisine s’étendre à leur pays, les autorités pakistanaises ont renforcé les restrictions ces derniers jours et interdit les déplacements à l’approche de l’Aïd-el-Fitr, la fête qui marque la rupture du jeûne à la fin du mois de ramadan. Les écoles et les restaurants sont fermés, les magasins doivent tirer leur rideau tôt chaque jour et l’armée a été appelée en renfort pour aider à juguler l’épidémie de Covid-19. Mais tous les soirs, à la nuit tombée, des nuées de fidèles continuent de se presser dans les mosquées pour prier.

12h10. Tel Aviv veut faire venir les touristes. La ville israélienne a lancé une campagne internationale pour faire sa promotion comme destination touristique. « Aujourd’hui, plus de 80 % des personnes éligibles à Tel Aviv-Yafo sont entièrement vaccinées contre le Covid-19, offrant ainsi des expériences et des interactions sûres dans toute la ville », se vante la municipalité. Elle rappelle que « l’entrée dans les hôtels, les restaurants, les établissements de vie nocturne et autres attractions très fréquentées dépend d’une preuve de vaccination ou d’un test Covid-19 négatif. »

Une vidéo promotionnelle mise en ligne sur Internet montrait divers habitants se préparant au retour des touristes, notamment une gouvernante d’hôtel poussant une brouette de bonbons à la menthe gratuits, un barman mélangeant des boissons dans un bar vide, un gardien s’exerçant à faire taire les clients dans un musée désert et un homme assis sur un banc posant des questions invasives à un chien voisin.

12 heures. L’UE avance sur les traitements. L’Agence européenne des médicaments a entamé l’examen en temps réel de l’anticorps de GSK et Vir Biotechnology, le sotrovimab ou VIR-7831, pour le traitement du coronavirus, lançant ainsi officiellement le processus d’une potentielle approbation par l’Union européenne.

11h45. La Tunisie reconfinée. Le Premier ministre tunisien Hichem Mechichi a annoncé, lors d’une conférence de presse, un confinement général, avec interdiction des déplacements entre les régions à compter de dimanche et jusqu’au 16 mai, alors que la grande fête familiale clôturant le mois du Ramadan doit se dérouler le 13 mai. « Les établissement de santé menacent de s’écrouler, c’est un risque colossal (...) nos médecins sont » à bout de nerf, a souligné le chef du gouvernement, estimant que le pays traverse « la pire crise sanitaire de son histoire ».

11h40. Fraude aux masques, un homme d’affaires français écroué. Laurent Héricord, administrateur délégué de la société Avrox, a été arrêté mardi près de Cannes en vertu d’un mandat d’arrêt européen émis en Belgique. Selon le parquet de Bruxelles, trois arrestations au total ont eu lieu dans la même affaire : deux en France et une au Luxembourg où est établie la société Avrox. Aucune précision n’a été donnée sur les identités. L’attribution à Avrox au printemps 2020 d’un contrat estimé à plus de 30 millions d’euros pour livrer 15 millions de masques lavables en tissu à l’Etat belge fait des vagues depuis un an en Belgique. Les exigences de fabrication n’auraient pas été respectées et fin février, il a été recommandé de ne plus les utiliser.

11h30. Le Ghana reçoit des vaccins. 350 000 doses ont été livrées, via le programme d’entraide Covax. C’est la deuxième livraison dont bénéficie le pays. Le pays a officiellement enregistré un peu moins de 100.000 cas de coronavirus, dont 779 morts

11h25. Comment trouver un créneau à partir de mercredi ? Après « Covid Tracker » et « ViteMaDose », l’ingénieur Guillaume Rozier a annoncé ce vendredi lancer un nouvel outil lié au Covid-19. « ChronoDose » doit permettre de trouver, dès le 12 mai, des créneaux de vaccination pour les 24 heures suivantes. Les détails à lire ici.

11h15. 14 % de décès en plus l’an dernier en Angleterre et au Pays de Galles. L’office national des statistiques a recensé en 2020 607 922 décès dans les deux provinces, à comparer à la moyenne de 532077 chaque année entre 2015 et 2019. Soit 14,3 % de décès supplémentaires. Le covid représente 97 % de ces « morts en excès ».

11 heures. Les autorités d’Hongkong prêtes à tout pour vacciner. Seuls 14 % environ des 7,5 millions d’habitants de Hongkong ont reçu au moins une dose de vaccin depuis le lancement en février. La population d’Hongkong est très réticente à l’idée de se faire vacciner, l’épidémie ayant été très contrôlée sur la presqu’île. Pour les inciter, les autorités proposent des horaires élargis dans les bars et les karaokés aux personnes vaccinées. Et désormais, celles-ci passeront moins de temps en quarantaine en cas de contact avec une personne contaminée : sept jours de quarantaine au lieu de 10, qui restent suivis des 7 jours d’autosurveillance à domicile.

10h45. L’espoir en Allemagne. Le ministre de la Santé Jens Spahn a jugé ce matin que la troisième vague semblait « brisée » en Allemagne avec un léger recul du nombre de cas. « La tendance des dernières semaines s’est confirmée. La troisième vague semble brisée », a assuré le ministre conservateur lors d’une conférence de presse.

10h30. Le Printemps de Bourges maintenu, du 22 au 27 juin. « On avait l’envie d’avoir envie : c’était impensable de faire deux éditions blanches à la suite », expose à l’AFP le directeur du festival Boris Vedel. Catherine Ringer, Alain Souchon ou encore Feu ! Chatterton seront en tête d’affiche. « Les artistes ont tous accepté de jouer avec des jauges à 65 % et d’après les éléments en place, on doit pouvoir boucler notre budget », poursuit-il. Le Printemps, qui avait attiré 200 000 personnes pour sa dernière véritable édition en 2019, ne pourra accueillir au mieux que 10 000 festivaliers cette année.

10h25. Petit à petit, l’emploi américain se reconstitue. Les chiffres doivent être corroborés par le ministère du Travail mais en avril, les USA ont créé 978 000 emplois non agricoles, après les 916 000 du mois de mars. Il y a un an, l’économie américaine a supprimé un nombre record de 20,6 millions d’emplois du fait de l’ordre de fermer les entreprises non essentielles pour ralentir la première vague épidémique.

10h10. 8 386 contaminations et 376 morts en 24 heures en Russie. Le bilan officiel, contredit par un autre organisme statistique, s’élève désormais à 112 622 morts depuis l’apparition du virus et 4 863 514 infections.

10 heures. Esther Duflo dit oui aux vaccins libres, pour les plus pauvres. La levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19 est une bonne idée qui « met la pression sur les groupes pharmaceutiques », a déclaré la prix Nobel d’économie Esther Duflo dans un entretien au quotidien italien La Repubblica. Mais ce partage doit absolument bénéficier d’abord aux pays les plus pauvres où le programme Covax sera insuffisant.

9h55. Londres modifie sa stratégie AstraZeneca. Par précaution, tout Britannique de moins de 40 ans qui a reçu une première dose du vaccin anglo-suédois, recevra une deuxième dose d’un autre vaccin. Pourtant, selon AP, le Joint Committee on Vaccination and Immunisation (JCVI) et l’agence de régularisation des produits de santé, la MHRA devraient affirmer ne pas avoir soulevé de nouveau problème lié à ce vaccin.

Jusqu’au 28 avril, la MHRA a reçu 242 rapports de caillots sanguins accompagnés d’une faible numération plaquettaire sur les 28,5 millions de doses d’AstraZeneca administrées. Parmi les 242 personnes affectées, 49 sont décédées.

9h45. L’étonnante stratégie vaccinale japonaise avant les JO. Les procédures administratives étant très longues au Japon (lire ci-dessous à 8h30), le gouvernement nippon n’a autorisé que le vaccin Pfizer. Mais selon l’agence Reuters, 4 des 28 millions de doses reçues en avril ont été utilisés. Le pays n’a vacciné que 2,2 % de sa population jusqu’à présent, alors que l’objectif est de vacciner les 36 millions de personnes âgées d’ici juillet. Il faudrait pour cela administrer 800 000 doses par jour, alors que, les bons jours, moins de 400 000 sont injectées actuellement.

9h30. Les jardins de Vaux le Vicomte rouvrent demain. Le parc de 33 ha entourant le château restait fermé sur décision des propriétaires. La limite des 10 km réduisait le nombre de visiteurs potentiels, expliquait fin mars au Parisien l’un des trois frères propriétaires du site bâti en Seine-et-Marne par Nicolas Fouquet au XVIIe siècle. Attention, la réservation en ligne (ici) est un préalable obligatoire.

9h20. 4 992 classes fermées en France. Selon le ministère de l’Education nationale, 4 992 classes sont fermées sur 528 400, ainsi que 32 établissements scolaires. Sur les sept derniers jours, 768 personnels et 9 536 élèves ont été contaminés par le covid. Les 207 554 tests réalisés entre le 26 avril et le 3 mai ont montré un taux de positivité de 0,18 %.

9 heures. En France, l’emploi tient le coup. L’emploi salarié privé a progressé de 0,3 % au premier trimestre, soit 57 300 créations nettes d’emplois, selon l’estimation provisoire de l’Insee. Au trimestre précédent, l’emploi salarié avait connu un recul modéré de 0,1 % (28 800 destructions nettes), et au total en 2020, 320 200 emplois ont été détruits dans le secteur privé en France, soit une baisse de 1,6 %.

8h50. La pénurie de lits s’étend en Inde. La situation constatée à Delhi ces dernières semaines est désormais subie ailleurs. Dans la ville de Chennai (sud), un lit sur cent avec oxygène et deux lits sur cent dans les unités de soins intensifs étaient vacants hier soir. À Bangalore, il ne restait que 23 lits de soins intensifs et un lit sur 50 équipés d’un ventilateur.

8h40. L’Inde et ses millions de contaminés. Avec 414 000 nouvelles contaminations en 24 heures, l’Inde a dépassé 1,57 million de contaminations en sept jours, preuve que la deuxième vague est cataclysmique. Selon les experts médicaux, la réalité serait cinq à dix fois supérieure dans le pays de 1,3 milliard d’habitants. Les infections se propagent désormais des villes surpeuplées aux villages ruraux reculés où vit près de 70 % de la population.

8h30. Patience et longueur de temps… Au Japon, selon le quotidien financier Nikkei, le ministère de la Santé doit tenir une réunion le 20 mai pour envisager l’autorisation des vaccins AstraZeneca et Moderna. À ce jour, seul le Pfizer BioNTech a reçu l’approbation du gouvernement. Or le Premier ministre Yoshihide Suga s’est engagé à fournir suffisamment de doses de vaccin aux 126 millions d’habitants du pays d’ici juin, avant le début des Jeux olympiques de Tokyo le 23 juillet.

8h20. 132 millions de primo-vaccinés en Inde. À l’inverse des statistiques de contaminations et de décès, difficiles à croire compte tenu de la faiblesse des tests – même pas 2 millions par jour — et des carences dans le système d’Etat civil, celles des vaccins sont étayées par les laboratoires. Hier, 132 millions d’Indiens avaient reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus, et 32,8 millions les deux doses. Mais le rythme décroît : « après avoir atteint un taux d’environ 4 millions par jour, nous sommes maintenant tombés à 2,5 millions par jour en raison des pénuries de vaccins », déplore Amartya Lahiri, professeur d’économie à l’Université de la Colombie-Britannique dans le journal Mint.

8h10. À l’agenda. La Grande-Bretagne doit donner aujourd’hui la liste des pays qu’elle ne soumet pas à quarantaine.

8 heures. L’Inde enregistre 414 188 nouvelles contaminations. Hier, c’était 412 262. Selon les experts médicaux et les statisticiens, c’est cinq à dix fois moins que la réalité, qui serait donc entre 2 et 4 millions de contaminations par jour. Par ailleurs 3 915 personnes sont décédées hier, selon les données du ministère de la Santé.

7h55. Le Parc Astérix ne rouvrira que le 9 juin. Hier, Jean-Baptiste Lemoyne a annoncé que les parcs d’attractions pouvaient rouvrir le 19 mai mais leurs attractions le 9 juin, quand sera mis en place le Pass sanitaire souhaité par le gouvernement. Incompréhension de Nicolas Kremer, directeur du Parc Astérix, qui s’est exprimé sur France Bleu. Sur la date d’abord : « on ne comprend déjà pas très bien, ça veut dire quoi un parc d’attractions sans attractions ? « On ne peut pas rouvrir comme ça, on va donc partir sur la date du 9 juin ». Sur le Pass sanitaire ensuite : « on est une activité d’impulsion, les gens décident la veille pour le lendemain qu’ils viennent. S’il faut faire un test, des papiers, on va perdre de la clientèle ». « Et puis on n’est pas équipés, tout simplement, pour lire les Pass sanitaires », affirme-t-il.

7h45. L’Australie pourrait maintenir ses frontières fermées jusqu’à fin 2022. La flambée épidémique en Inde en montre la nécessité, estime le ministre du Tourisme Dan Tehan et il est « très difficile de déterminer » quand les frontières pourront rouvrir, a-t-il dit sur Sky News. « L’estimation la plus optimiste serait au milieu ou au second semestre de l’année prochaine ».

Avant la pandémie, environ un million de voyageurs entraient chaque mois dans le pays pour des séjours de courte durée. Ils sont désormais à 7 000 et toute personne arrivant de l’étranger doit d’abord se cantonner 14 jours dans un hôtel. La majorité des 29 886 cas enregistrés dans le pays continent ont été détectés dans les hôtels de quarantaine.

7h25. Un voleur de vaccins arrêté aux Etats-Unis. Il aurait dérobé 100 flacons de sérum anti-covid Johnson & Johnson la semaine dernière dans un cabinet dentaire de Purdy, à 50 km de Seattle (État de Washington). Il était recherché par le shérif du comté de Pierce pour avoir aussi dérobé un flacon de Botox et plus de 100 000 $ de matériel médical.

7h15. Le Japon devrait prolonger l’état d’urgence. À mesure que les JO approchent, Tokyo, la capitale, est scruté avec attention. Selon les journaux japonais, le gouvernement va prolonger l’état d’urgence jusqu’à fin mai dans quatre départements, dont celui de Tokyo, et l’imposer à deux départements supplémentaires. Cet été consiste à imposer la fermeture temporaire des bars et restaurants servant de l’alcool, sous peine d’amende, et à prier certains autres commerces, comme les grands magasins, de baisser le rideau.

7h05. L’Allemagne et la vaccination des ados. Sous réserve du feu vert de l’Agence européenne des médicaments (EMA), l’Allemagne envisage de proposer la vaccination aux adolescents de plus de 12 ans d’ici la fin août.

7 heures. Moderna et les ados. Le laboratoire Moderna a annoncé une efficacité de 96 % de son vaccin chez les adolescents de 12 à 17 ans, selon de premiers résultats d’essais cliniques.

6h55. Le paradoxe suédois. La Suède a dépassé jeudi la barre du million de cas détectés alors que le pays, qui a mené une stratégie moins stricte contre le virus, est actuellement en deuxième position des nouvelles contaminations en Europe.

6h45. Berlin contre la levée des brevets sur les vaccins. « La protection de la propriété intellectuelle est la source de l’innovation et doit continuer à l’avenir à le rester », a mis en garde Berlin, après qu’Emmanuel Macron, l’OMS et l’OMC ont emboîté le pas aux Etats-Unis, qui souhaitent rendre universelle la formule des vaccins anti-covid. « Ce qui limite la fabrication des vaccins ce sont les capacités de production et les exigences élevées de qualité, pas les brevets », a fait valoir une porte-parole de la Chancelière. Cela, a renchéri le laboratoire allemand BioNTech, n’aurait pas d’effet « à court et moyen termes » car la protection des brevets n’est pas le facteur limitant la production et l’approvisionnement de son vaccin mis au point avec l’américain Pfizer.

6h35. L’Australie va autoriser 900 de ses citoyens à rentrer d’Inde. Depuis le mois dernier, tout voyage à destination et en provenance de l’Inde est interdit par une ordonnance du Premier ministre Scott Morrison. Mais trois vols de rapatriement vont être organisés entre le 15 et le 31 mai pour transporter 900 ressortissants australiens, jugés les plus vulnérables. Soit un sur dix de la communauté qui se trouve en Inde. Testés avant leur départ et après leur arrivée, ces 900 rapatriés devront respecter une quarantaine à l’hôtel.

6h25. Broadway recommence à vendre des billets. Si vous allez à New York à la rentrée, il est désormais possible d’acheter ses places pour assister, à partir du 14 septembre prochain, à une pièce de théâtre ou un « musical » à Broadway. Près d’un an et demi après leur fermeture, les salles pourront accueillir 100 % de leur capacité, selon le gouverneur Andrew Cuomo qui en a fait l’annonce mercredi.

6h15. Bonjour et bienvenue dans ce direct. Pour connaître les derniers développements sur la crise sanitaire en France et dans le monde, c’est ici que ça se passe. Bon réveil.

Covid-19 : les points de blocage de la campagne de vaccination, désormais ouverte à tous les adultes .
En France, la campagne de vaccination connaît un coup d'accélérateur depuis mercredi avec son ouverture aux plus de 18 ans. Elle se heurte toutefois à certains freins comme la fermeture de la majorité des centres lors de l'Ascension ou encore des réticences vis-à-vis du vaccin AstraZeneca. Objectif : 20 millions de primo-vaccinés à la mi-mai. Alors que la vaccination est ouverte à tous les adultes sans condition d'âge ou de santé depuis mercredi, la France s'approche de l'objectif des 20 millions de primo-vaccinés à la mi-mai.

usr: 1
C'est intéressant!