•   
  •   

Sport Basket – NBA – Saison régulière : Les Blazers devront attendre, une défaite heureuse pour les Spurs, G.Antetokounmpo a fait souffrir les Pacers

10:05  14 mai  2021
10:05  14 mai  2021 Source:   msn.com

Par les chiffres: Indiana Pacers enregistre la plus grande victoire de la route dans l'histoire de la NBA dans l'éruption contre l'Oklahoma City Thunder

 Par les chiffres: Indiana Pacers enregistre la plus grande victoire de la route dans l'histoire de la NBA dans l'éruption contre l'Oklahoma City Thunder C'est un grand nombre de points! Les Indiana Pacers l'ont rempli contre le tonnerre de l'Oklahoma City, en croisière vers une victoire de 152 à 95 ans sur la route - la plus grande victoire de la route de la saison régulière de l'histoire de la NBA.

lillard portland 160820 © Panoramic lillard portland 160820

Battus de peu par les Suns, les Blazers n’ont pas validé leur billet pour les play-offs et laissent une chance aux Lakers. Les Spurs, malgré leur défaite face aux Knicks, disputeront le play-in.

Le match de la nuit : Les Suns frustrent les Blazers

La situation n’est pas encore totalement décantée dans la Conférence Ouest à trois jours de la conclusion de la saison régulière. En déplacement sur le parquet des Phoenix Suns, qui restaient sur deux défaites de suite, les Portland Trail Blazers avaient une carte à jouer. Une victoire dans l’Arizona leur permettait de valider leur billet pour les play-offs… mais une fin de match folle ne leur a pas permis d’atteindre leur objectif. Pendant deux quart-temps et demi, l’indécision a été grande sur le parquet de la Suns Arena. En effet, aucune des deux équipes n’a été en mesure de prendre plus de quatre points d’avance. Il a fallu attendre la fin du troisième quart-temps pour voir les coéquipiers de Chris Paul (26 points, 7 passes) et Mikal Bridges (21 points, 11 rebonds) hausser le ton et prendre dix longueurs d’avance grâce à un 18-8. Un avantage qui aura tenu jusqu’à quatre minutes du buzzer, quand Robert Covington (16 points) égalise sur un tir à trois points. Dès lors, les coéquipiers d’un énorme Damian Lillard (41 points, 5 rebonds, 5 passes) sont passés devant au score, menant de trois points à 35 secondes du terme de la rencontre. Mais au jeu des lancers francs, ce sont bien les Suns qui ont eu le dernier mot. Après deux ratés de Robert Covington, Devin Booker (18 points, 5 rebonds) n’a pas tremblé pour offrir la victoire d’une longueur aux Suns (118-117), qui peuvent encore croire à la première place de la Conférence Ouest avec deux matchs encore à jouer. Pour Portland, qui n’a plus qu’une seule rencontre à disputer, la situation se complique avec les Los Angeles Lakers qui pourraient profiter de l’occasion pour arracher le dernier billet direct pour la phase finale.

Le MVP de la nuit : Antetokounmpo a réveillé les Bucks

Si les Milwaukee Bucks peuvent encore ambitionner de terminer deuxièmes de la Conférence Est, ils le doivent beaucoup à Giannis Antetokounmpo. A l’occasion du déplacement sur le parquet de Pacers, qui sont assurés d’une place en play-in, le « Greek Freak » a signé un récital. Et il fallait bien ça pour changer la donne d’un match qui a tout d’abord été dominé par les joueurs de la franchise basée à Indianapolis. Avec huit des neuf joueurs alignés sur le parquet au-dessus des dix points, les coéquipiers de Justin Holiday (26 points, 5 rebonds, 5 passes) et Domantas Sabonis (10 points, 14 passes) ont pris jusqu’à neuf points d’avance en début de premier quart-temps mais le match s’est équilibré jusqu’à la mi-temps. C’est au retour des vestiaires que Giannis Antetokounmpo a passé la surmultipliée (40 points, 15 rebonds, 6 passes). Le résultat a été un écart allant jusqu’à 18 points dans un troisième quart-temps à sens unique, qui a mis les Bucks sur la voie de la victoire. Si les Pacers ont essayé de réagir, repassant sous les dix points de retard à l’entame des douze dernières minutes, Milwaukee a alors pu contrôler son adversaire pour s’imposer au final avec une marge de neuf longueurs (133-142) et rester à l’affût du moindre faux-pas des Brooklyn Nets à l’occasion des deux derniers matchs de la saison régulière pour les priver de la deuxième place derrière les Sixers, qui ont concédé un deuxième revers de suite à l’occasion de leur déplacement à Miami (106-94). Pour les Pacers, la fin de saison régulière n’aura pour but que d’avoir un meilleur classement en vue du play-in.

Le flop de la nuit : Les Spurs à nouveau battus… mais qualifiés

Dans la Conférence Ouest, si le nom des deux derniers qualifiés pour les play-offs n’est pas encore décidé, trois des quatre équipes qui prendront part au play-in sont désormais connues. En effet, les San Antonio Spurs sont assurés du dernier billet pour le strapontin menant à la phase finale du championnat… malgré leur deuxième revers de suite à l’occasion de leur déplacement sur le parquet des New York Knicks. Il faut dire que la franchise texane peut remercier chaleureusement les Memphis Grizzlies qui, en battant les Sacramento Kings (116-110), ont mis un terme aux espoirs des Californiens et fait le bonheur des Spurs. Pourtant, les Spurs ont un temps cru pouvoir repartir du Madison Square Garden avec la victoire en poche. Après deux premier quart-temps indécis, durant lesquels les Knicks ont la plupart du temps mené au score mais sans parvenir à faire le trou, leur avance maximale ne dépassant pas les neuf points, les coéquipiers de DeMar DeRozan (27 points, 8 rebonds) ont fait feu de tout bois en début de troisième quart-temps avec un 33-10 qui leur a permis de prendre 16 points d’avance… mais le soufflé est retombé bien vite car les Knicks, portés par Alec Burks (30 points, 10 rebonds) ont rattrapé quasiment tout leur retard avant la fin de ces douze minutes. La franchise de « Big Apple » a ensuite repris sa marche en avant pour s’imposer de quatre longueurs (102-98). Mais, pour San Antonio, l’essentiel était peut-être ailleurs avec l’assurance que la saison ne se terminera pas à l’issue du week-end prochain.

Le Français de la nuit : Batum discret mais vainqueur avec les Clippers

Derrière Utah et Phoenix, les Los Angeles Clippers comptent bien terminer à la troisième place de la Conférence Ouest et caressent même l’espoir d’arracher la deuxième place aux joueurs de l’Arizona. Et, pour cela, les Californiens sont allés chercher un deuxième succès consécutif à l’occasion de leur déplacement à Charlotte. Sur le banc pour l’entame de la rencontre, Nicolas Batum a tout de même influé sur le déroulement de la rencontre lors de ses 23 minutes sur le parquet (11 points). Un match qui s’est déroulé en quatre temps. En effet, le début du premier quart-temps a vu les Hornets, emmenés par LaMelo Ball (18 points, 6 rebonds, 7passes) faire la course en tête, notamment grâce à un 6-0 dans les premières minutes de jeu. A cheval sur les deux premiers quart-temps, les Clippers ont repris la main pour s’approcher de la barre des dix points d’avance mais sans être totalement à l’abri. Ce qui a permis à la franchise de Caroline du Nord de repasser devant à la mi-temps puis de rester en tête au retour sur le parquet. Mais la donne a changé dans les derniers instants du troisième quart-temps. Plus efficaces, les Clippers ont pris le contrôle de la rencontre avant un dernier quart-temps à sens unique. Paul George (20 points, 10 rebonds, 6 passes) et ses coéquipiers se sont envolés au tableau d’affichage pour s’imposer avec une marge de 23 points (90-113), infligeant aux Hornets une troisième défaite d’affilée, qui ne remet pas en cause leur billet pour le play-in mais ne leur permet pas de reprendre confiance. Avec toujours deux victoires de moins que les Suns, les Clippers gardent un œil au-dessus d’eux et gardent la main sur les Nuggets, vainqueur de Minnesota (103-114) et qui ambitionnent toujours de terminer sur le podium.

Le Top 10 de la nuit

NBA © Fournis par Sport 365 NBA BASKET - NBA / SAISON REGULIERE

Vidéo: [VF] NBA : Les Lakers s'arrachent et s'imposent en prolongation contre NY (Dailymotion)

Basket – NBA – Saison régulière : Les Bucks confirment face aux Nets, Ball prend le meilleur sur Curry

  Basket – NBA – Saison régulière : Les Bucks confirment face aux Nets, Ball prend le meilleur sur Curry Alors que Lonzo Ball et les Pelicans ont dominé les Warriors de Stephen Curry, les Bucks ont signé un deuxième succès de rang face aux Nets. Sekou Doumbouya a impressionné avec les Pistons, malgré tout battus par les Hornets. Le match de la nuit : Les Bucks remettent ça ! L’ascendant est confirmé pour les Milwaukee Bucks et Giannis Antetokounmpo face aux Brooklyn Nets. Après un succès au Barclays Center ce dimanche, la franchise de Minneapolis s’est, cette fois, imposée sur son propre parquet.

Jeudi 13 mai 2021 Charlotte Hornets - Los Angeles Clippers : 90-113 > Nicolas Batum (LAC) : 11 points à 4/6 aux tirs (dont 2/4 à trois points) et 1/2 aux lancers francs, 3 rebonds, 1 interception, 1 contre et 1 faute en 23 minutes Indiana Pacers - Milwaukee Bucks : 133-142 > Axel Toupane (MIL) n’a pas joué Atlanta Hawks - Orlando Magic : 116-93 Miami Heat - Philadelphia 76ers : 106-94 New York Knicks - San Antonio Spurs : 102-98 > Frank Ntilikina (NYK) : 3 points à 1/1 aux tirs (dont 1/1 à trois points), 1 rebond, 1 contre et 2 fautes en 6 minutes Chicago Bulls - Toronto Raptors : 114-102 > Adam Mokoka (CHI) n’a pas joué Memphis Grizzlies - Sacramento Kings : 116-110 > Killian Tillie (MEM) n’a pas joué Minnesota Timberwolves - Denver Nuggets : 103-114 Phoenix Suns - Portland Trail Blazers : 118-117

Basket – NBA : Milwaukee écrase Miami et fait le break, Denver égalise contre Portland grâce à un Jokic monstrueux .
Auteur d'un départ canon face à Miami, lundi soir dans le match 2 face au Heat, Milwaukee a écrasé (132-98) le finaliste de la saison passée dans le Wisconsin et fait le break dans la série. A l'Ouest, Denver a égalisé face à Portland en s'imposant nettement là aussi à domicile (128-109) face aux Blazers grâce à un énorme match de Nikola Jokic, auteur notamment de 38 points. Milwaukee et Jokic déchaînés. Poussés en prolongation par Miami dans le match 1, samedi dernier dans le Wisconsin, les Bucks ont marché sur le Heat (132-98), cette fois, lundi soir à l'occasion des retrouvailles entre les deux équipes sur le parquet de Milwaukee dans le match 2.

usr: 4
C'est intéressant!