•   
  •   

Sport Un arrêté anti-radars jugé illégal par la préfecture de Gironde

20:55  08 mai  2018
20:55  08 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

Les voitures-radars qui flashent toutes seules sont en circulation

  Les voitures-radars qui flashent toutes seules sont en circulation Les premières voitures privées, équipées de radars, circulent, désormais, en Normandie. Gare aux excès de vitesse! Les automobilistes qui pensent pouvoir appuyer sur le champignon, ni vu ni connu, vont devoir lever le pied. Surtout s'ils roulent dans l'Eure. En effet, depuis ce 24 avril, les premières voitures privées équipées d'un radar circulent en Normandie. Toute la région en sera dotée d'ici l'été, avant une généralisation nationale à tous les départements d'ici 2020. Après plusieurs essais menés depuis septembre dernier, la Sécurité routière a confirmé que ces Peugeot 308, spécialement équipées, vont (enfin?) pouvoir verbaliser les excès de vitesse. Sur le tableau de bord et la plage arrière, une caméra détecte automatiquement la vitesse autorisée et "flashe", par infrarouges, tout véhicule qui la dépasse. Le conducteur n'a rien d'autre à faire qu'à rouler! Il ignore le nombre de voitures épinglées. Quant à l'automobiliste pris en faute, ce sera la surprise en recevant le PV puisque la voiture-radar n'émet aucun éclair, en la croisant, pour lui signaler son excès de vitesse. Une technique infaillible qui fait grincer les dents d'associations qui s'émeuvent qu'un tel service soit confié à une entreprise privée.

L' arrêté retoqué par la préfecture . L' arrêté ayant depuis été soumis aux services de l'Etat pour contrôle de légalité, la préfecture de Gironde a demandé au maire de le retirer, celui-ci "étant illégal ", a-t-elle indiqué dans un communiqué mardi.

Le maire de Naujac-sur-Mer en Gironde a décidé de prendre un arrêté interdisant les radars embarqués privés sur sa commune. Un arrêté jugé " illégal " par la préfecture . Texte riche.

Un arrêté du maire de Naujac-sur-Mer (Gironde) visant à interdire la circulation sur sa commune de radars-caméras embarqués a fait l'objet mardi d'une demande de retrait immédiat de la part de la préfecture, qui menace de saisir le tribunal administratif.

L'arrêté de Jean-Bernard Dufourd daté du 25 avril et publié sur son compte Facebook vise l'usage de ce matériel non par les forces de l'ordre mais par des entreprises privées.

Ces dernières tomberaient sous le coup de l'article R412-6 du Code de la route qui "interdit de placer sur le champ de vision du conducteur un appareil doté d'un écran ne constituant pas une aide à la conduite ou à la navigation".

L'arrêté indique que "la vigilance du conducteur peut être altérée, que son inattention peut être provoquée par la présence en fonctionnement de systèmes de caméras embarquées."

Les premiers véhicules conduits par un chauffeur d'une entreprise privée équipés de radars mobiles ont commencé à circuler dans le département de l'Eure depuis fin avril.

La mesure devrait être étendue à l'ensemble de l'Hexagone d'ici la fin 2020. (Claude Canellas, édité par Elizabeth Pineau)

Arrêté préfectoral contre les Strasbourgeois à Nantes .
Comme lors de nombreux matchs cette saison, la rencontre de la dernière journée entre le FC Nantes et le RC Strasbourg fera l'objet d'un arrêté Comme lors de nombreux matchs cette saison, la rencontre de la dernière journée entre le FC Nantes et le RC Strasbourg fera l'objet d'un arrêté préfectoral.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!