•   
  •   

Sport Projets Infantino: la FifPro veut étudier l'impact sur la santé des joueurs

19:36  10 mai  2018
19:36  10 mai  2018 Source:   msn.com

Les Ligues professionnelles opposées aux projets d'Infantino

  Les Ligues professionnelles opposées aux projets d'Infantino L'Association européenne des Ligues de football professionnel (EPFL) a fait part jeudi de sa "ferme opposition" aux projets du président de la Fifa, Gianni Infantino, d'élargir la Coupe du monde des clubs et de créer une Ligue mondiale des nations. M. Infantino souhaite tout d'abord dépoussiérer la Coupe du monde des clubs qui serait organisée tous les quatre ans, dès 2021, avec 24 clubs. La compétition actuelle, organisée chaque année, regroupe sept clubs.

fa à Zurich, portant notamment sur le projet de réforme de la Coupe du monde des clubs que le président de l'instance, Gianni Infantino , voudrait voir "A la lumière des discussions actuelles, il serait inconséquent que la FifPro n'explore pas l ' impact de ces propositions sur les joueurs .

«A la lumière des discussions actuelles, il serait négligent que la FifPro n'examine pas l ' impact de ces propositions sur les joueurs », a déclaré le syndicat. Les nouveaux tournois prévus par Gianni Infantino sont nombreux.

La Fifpro considère la santé et le bien-être des joueurs prioritaires © Fournis par AFP La Fifpro considère la santé et le bien-être des joueurs prioritaires

Le syndicat international des joueurs professionnels (FifPro) a prévenu jeudi sur son site qu'il faudra connaître les effets sur la santé des joueurs causés par la refonte des compétitions projetée par le président de la Fifa Gianni Infantino.

"A la lumière des discussions actuelles, il serait inconséquent que la FifPro n'explore pas l'impact de ces propositions sur les joueurs. Si d'autres parties prenantes peuvent avoir d'autres priorités, la santé et le bien-être des joueurs doivent être notre première priorité", a déclaré Bobby Barnes, président de la section européenne de la FifPro.

Les Ligues professionnelles opposées aux projets d'Infantino

  Les Ligues professionnelles opposées aux projets d'Infantino L'Association européenne des Ligues de football professionnel (EPFL) a fait part jeudi de sa "ferme opposition" aux projets du président de la Fifa, Gianni Infantino, d'élargir la Coupe du monde des clubs et de créer une Ligue mondiale des nations. M. Infantino souhaite tout d'abord dépoussiérer la Coupe du monde des clubs qui serait organisée tous les quatre ans, dès 2021, avec 24 clubs. La compétition actuelle, organisée chaque année, regroupe sept clubs.

Le « toujours plus » de la FIFA inquiète le syndicat international des footballeurs professionnels ( FifPro ). Celui-ci a prévenu jeudi 10 mai sur son site qu'il faudra connaître les effets sur la santé des joueurs causés par la refonte des compétitions projetée par le président de la FIFA Gianni Infantino .

«A la lumière des discussions actuelles, il serait négligent que la FifPro n'examine pas l ' impact de ces propositions sur les joueurs », a déclaré le syndicat. Les nouveaux tournois prévus par Gianni Infantino sont nombreux.

Le dirigeant s'exprimait lors de l'assemblée générale du syndicat mondial des joueurs en Serbie.

M. Infantino souhaite dépoussiérer la Coupe du monde des clubs qui serait organisée tous les quatre ans, dès 2021, avec 24 clubs. La compétition actuelle, organisée chaque année, regroupe sept clubs.

Le successeur de Sepp Blatter souhaite aussi créer une Ligue mondiale des nations, sorte de mini-Coupe du monde, qui regrouperait tous les deux ans huit sélections nationales, issues des Ligues des nations continentales.

M. Infantino assure qu'un groupe d'investisseurs garantirait jusqu'à 25 milliards de dollars (20,9 Mds EUR) de revenus pour ces deux compétitions. La Fifa envisage de convoquer une réunion extraordinaire de son Conseil, avant la fin mai, pour tenter de faire approuver ces réformes.

L'Association européenne des Ligues de football professionnel (EPFL) a déjà fait part début mai de sa "ferme opposition" à ces projets.

La Fifa attaquée en justice sur les règles de propriété des joueurs .
Un nouveau big-bang dans le football? Un nouvel arrêt Bosman? Un tribunal de Bruxelles, spécialisé en droit de la concurrence, doit se pencher jeudi sur la tierce propriété des joueurs, actuellement interdite par la Fifa. Cette TPO (en anglais "third party ownership"), bannie par la Fédération internationale de football, est la possibilité pour des investisseurs extérieurs à un club de posséder une ou plusieurs parties des droits économiques d'un joueur. Dans quel but? Percevoir une partie de la valeur d'un futur transfert. A l'heure actuelle, seuls les clubs ont donc droit de propriété sur un joueur.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!