•   
  •   

Sport France-Des véhicules autonomes sur les routes en 2020

22:00  14 mai  2018
22:00  14 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

Des robots autonomes pour aller inspecter les sites nucléaires ?

  Des robots autonomes pour aller inspecter les sites nucléaires ? Envoyer des hommes inspecter un site nucléaire présente son lot de dangers. Plus encore si son intégrité a été compromise. Ces opérations ont évidemment leur lot de mesures de sécurité mais il est évident que des robots seraient plus désignés pour ce genre de mission. Cela étant dit, il faudrait pour se faire que les robots puissent se débrouiller seuls une fois sur place. Des chercheurs de l’Université de Lincoln travaillent donc à concevoir des robots capables d’auto-apprentissage pour tenter de remplacer les inspecteurs humains.L’un des robots actuellement développés utilise un bras bimanuel.

Le gouvernement envisage d'autoriser des véhicules largement autonomes sur les routes françaises à partir de 2020 -2022. / "Le Grand Paris a pris du retard, en attendant il faut faire du transport collectif moins coûteux, sur route ", a-t-elle justifié, appelant à faire de l'Île-de- France la première

PARIS (Reuters) - Le gouvernement envisage d'autoriser des véhicules largement autonomes sur les routes françaises à partir de 2020 -2022 "Le Grand Paris a pris du retard, en attendant il faut faire du transport collectif moins coûteux, sur route ", a-t-elle justifié, appelant à faire de l'Île-de- France la

Le gouvernement envisage d'autoriser des véhicules largement autonomes sur les routes françaises à partir de 2020-2022, a-t-on appris lundi à l'occasion de la présentation d'une stratégie nationale destinée à éviter un retard français dans ce domaine.

La présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, a annoncé en outre le lancement d'expérimentations de véhicules autonomes dès 2019 sur l'A1, l'A6, l'A4 et l'A10, sur des bandes d'arrêt d'urgence transformées en pistes de circulation connectées et dédiées, une infrastructure financée à hauteur de 100 millions d'euros par la région.

Getlink-Le trafic pénalisé par les grèves en France

  Getlink-Le trafic pénalisé par les grèves en France Getlink (ex-Eurotunnel) a annoncé lundi que le trafic de ses navettes passagers avait reculé de 9% en avril, avec 221.654 véhicules transportés. L'activité a été doublement pénalisée par les grèves de la SNCF et d'Air France en France qui ont eu "un impact fortement négatif sur l'attractivité touristique du pays" ainsi que par un effet calendaire défavorable avec les départs du week-end de Pâques, qui ont eu lieu en mars en 2018 (contre avril en 2017), souligne l'opérateur du tunnel sous la Manche.Depuis le 1er janvier près de 720.000 véhicules de tourisme ont emprunté les navettes.

de consolider la place de la France dans la course à la voiture du futur, alors que les équipementiers promettent les premiers véhicules autonomes à destination du grand public à horizon 2020 /2021. Des essais sur toutes les routes , avec ou sans chauffeur.

Gestion des données, 5G, cybersécurité, Code de la route , permis de conduire tout y passe. Les Échos ont obtenu les premiers éléments de ce rapport fixant pour objectif la mise en circulation de systèmes autonomes dès 2020 .

A la clef, "une desserte automatisée des sites des Jeux olympiques de 2024, pour pallier à certains retards du ferré", a-t-elle affirmé.

Ces bus autonomes ou taxis collectifs - le projet n'a pas encore été arrêté - auront vocation à desservir l'aéroport Charles de Gaulle, Orly ou encore Marne-la-Vallée, "des lieux de vie qui sont aussi des lieux touristiques", a souligné Valérie Pécresse.

"Le Grand Paris a pris du retard, en attendant il faut faire du transport collectif moins coûteux, sur route", a-t-elle justifié, appelant à faire de l'Île-de-France la première région en matière d'autonomie des véhicules.

Au niveau national, les véhicules autonomes de catégorie 3 (le conducteur peut céder le contrôle complet du véhicule mais doit être en mesure de le reprendre dans un temps donné) pourront être autorisés en 2020, ceux de catégorie 4 (conduite autonome complète sur certaines portions de route) en 2022, selon le calendrier présenté par Anne-Marie Idrac, chargée par le gouvernement de composer une stratégie sur le sujet.

Véhicules autonomes: la France va autoriser les tests sans conducteur dès 2019

  Véhicules autonomes: la France va autoriser les tests sans conducteur dès 2019 La France va autoriser les tests de véhicules autonomes sans conducteur sur l'ensemble de son territoire dès 2019, a annoncé lundi le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, assurant vouloir placer le pays en pointe sur ces technologies. "La loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises, NDLR) prévoira que les expérimentations sur routes ouvertes seront possibles sur tout le territoire français jusqu'au niveau 5 d'autonomie, c'est à dire en l'absence de tout conducteur", a déclaré M. Le Maire, dans un discours à Paris présentant la stratégie du gouvernement sur les véhicules autonomes.

Selon un rapport sur la mise en place de la législation pour les voitures autonomes , celles-ci devraient débarquer sur nos routes d’ici à 2020 . La France a accumulé beaucoup de retard dans la voiture autonome . Le parc automobile français comprend 41 millions de véhicules à commande manuelle.

Il va falloir s’y préparer, les voitures autonomes arriveront d’ici deux ans en France . Un rapport a été présenté hier au gouvernement et annonce leur mise en circulation sur les routes « d’ici 2020 -2022 », avec des expérimentations l’année prochaine pour : Les véhicules autonomes de niveau 3, où le

Depuis fin 2014, 54 autorisations d'immatriculation pour des expérimentations de véhicules autonomes ont été délivrées en France, dont 26 pour des voitures particulières, des chiffres en forte accélération depuis l'an dernier. Aucun accident n'a pour le moment été déploré.

La loi Pacte, dont l'entrée en vigueur est attendue en 2019, comprendra un volet sur l'expérimentation de véhicules autonomes sans conducteur attentif, a précisé la ministre des Transports Elisabeth Borne. La loi d'orientation des mobilités aura elle vocation à créer un cadre juridique pérenne d'ici 2022 tandis qu'un appel à projet portant sur des expérimentations commercialisables, évalué à 300 millions d'euros, sera lancé avant l'été.

"Ce changement arrive plus vite que beaucoup de nos concitoyens ne le pensent", a déclaré la ministre. "Ce serait une menace pour nos constructeurs si nous accusions un retard sur cette technologie." (Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)

Plus d'un millier de motards à Caen contre les 80km/h .
Plus d'un millier de motards se sont rassemblés samedi à Caen pour protester contre la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires qui entrera en vigueur au 1er juillet, a-t-on appris auprès de la préfecture du Calvados. 1.100 personnes, 700 motos et 15 véhicules ont été dénombrés par les forces de l'ordre.Le cortège de motards s'est rendu jusqu’au péage de Dozulé, sur l'A13, avant de revenir vers Caen, provoquant des ralentissements. Aucun incident n'a été signalé, a précisé la préfecture.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!