•   
  •   

Sport Engie négocie le rachat de TAG, réseau de gazoducs de Petrobras

11:45  15 mai  2018
11:45  15 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

Le PDG de Monsanto quittera le groupe après le rachat par Bayer

  Le PDG de Monsanto quittera le groupe après le rachat par Bayer Hugh Grant, le PDG de Monsanto, quittera ses fonctions après la finalisation du rachat du géant des semences par l'allemand Bayer, a annoncé le groupe américain lundi. Grant, d'origine écossaise, dirige Monsanto depuis 2003.Le directeur financier Pierre Courduroux et le directeur technologique Robert Fraley quitteront aussi le groupe après la fusion, a précisé Monsanto.

Engie négocie le rachat de TAG , réseau de gazoducs de Petrobras . Engie négocie actuellement le rachat en partenariat de Transportadora Associada de Gás , le réseau de gazoducs de Petrobras au Brésil, mais ce dossier ne donne pas encore lieu à des discussions exclusives

TAG détient un réseau de 4.500 kilomètres de gazoducs dans le nord-est du Brésil. La vente de TAG s'inscrit dans le cadre du projet de cession d'actifs d'un total 21 milliards de dollars (18 milliards d'euros environ) de Petrobras destiné à réduire une dette de 95 milliards de dollars. Reuters avait révélé en

Engie négocie actuellement le rachat en partenariat de Transportadora Associada de Gás (TAG), le réseau de gazoducs de Petrobras au Brésil, mais ce dossier ne donne pas encore lieu à des discussions exclusives, a déclaré mardi la directrice de l'énergéticien français, Isabelle Kocher.

TAG détient un réseau de 4.500 kilomètres de gazoducs dans le nord-est du Brésil. Sa vente s'inscrit dans le cadre du projet de cession d'actifs de Petrobras de 21 milliards de dollars au total (17,6 milliards d'euros environ) destiné à réduire sa dette de 95 milliards.

"Le réseau de gaz au Brésil jouera un rôle important dans la stratégie énergétique du pays", a déclaré Isabelle Kocher lors d'une conférence téléphonique sur les résultats d'Engie du premier trimestre.

Engie: Ebitda du 1er trimestre en hausse organique de 6%, objectifs confirmés

  Engie: Ebitda du 1er trimestre en hausse organique de 6%, objectifs confirmés Engie a publié mardi un Ebitda en croissance organique de 6,0% au titre du premier trimestre 2018, tiré notamment par les renouvelables et les ventes de gaz et d'électricité en France, et a confirmé ses objectifs annuels. L'énergéticien, très présent dans les services, prévoit toujours pour 2018 un résultat net récurrent part du groupe compris entre 2,45 et 2,65 milliards d'euros, un objectif qui repose sur une fourchette indicative d'Ebitda (bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement) confirmée de 9,3 à 9,7 milliards.

Engie pourrait être intéressé par une prise de participation dans le réseau de gazoducs de la compagnie pétrolière brésilienne Petrobras , dans le cadre de sa stratégie de développement dans les infras

Energéticien historique en France, ENGIE est un acteur majeur de la transition énergétique dans le pays. Le Groupe propose des offres d’énergie électricité et gaz naturel aux particuliers, aux collectivités locales

ENGIE NÉGOCIE LE RACHAT DE TAG, RÉSEAU DE GAZODUCS DE PETROBRAS © REUTERS/Ueslei Marcelino ENGIE NÉGOCIE LE RACHAT DE TAG, RÉSEAU DE GAZODUCS DE PETROBRAS

"Apparemment, nous avons présenté la meilleure offre (...) et nous négocions actuellement les termes et conditions d'une transaction potentielle. Ce n'est pas encore une phase d'exclusivité, c'est un long processus (...), nous aurons l'occasion de vous tenir informés au cours des mois à venir", a-t-elle ajouté.

Des sources proches du processus avaient dit en avril que trois consortiums, l'un dirigé par Engie, l'autre par l'australien Macquarie et le troisième par Mubadala Development, le fonds souverain des Emirats arabes unis, avaient remis des offres pour TAG et que les prix proposés pouvaient dépasser les sept milliards de dollars.

(Benjamin Mallet, édité par Benoît Van Overstraeten)

Vivarte négocie la vente des chaussures Besson .
Vivarte a annoncé mercredi entrer en négociations exclusives avec le fonds d'investissement Weinberg Capital Partners et le groupe Philippe Ginestet (Gifi, Tati) pour céder sa filiale Besson Chaussures. © REUTERS/Charles Platiau VIVARTE NÉGOCIE LA VENTE DES CHAUSSURES BESSON Filiale à 100% de Vivarte depuis 1998, Besson a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires de 264 millions d'euros, avec la vente de près de 13 millions de chaussures via son réseau en périphérie de 133 magasins, sous le mode de la gérance-mandat.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!