•   
  •   

Sport France-Les créations d'entreprises quasi stables en avril

11:06  16 mai  2018
11:06  16 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

France-Déficit budgétaire en hausse à fin mars

  France-Déficit budgétaire en hausse à fin mars Le déficit du budget de l'Etat français atteignait 33,1 milliards d'euros à fin mars, en hausse de 3,5 milliards par rapport à la même période il y a un an, selon les données publiées vendredi par le ministère de l'Action et des Comptes publics. Dans un communiqué, il explique cette hausse pour l'essentiel par les remboursements aux entreprises au titre du contentieux liée à la taxe de 3% sur les dividendes en début d'année. Au 31 mars, les dépenses (budget général et prélèvements sur recettes) étaient quasi stables à 88,6 milliards d'euros (contre 88,5 milliards un an plus tôt). A la même date, les recettes (nettes des remboursements et dégrèvements) étaient en retrait de 2,7% à 76,2 milliards d'euros. Les seules recettes fiscales nettes s'inscrivent en baisse de 2,2%, à 74,7 milliards d'euros, en raison des remboursements du contentieux dividendes, une évolution "qui masque la dynamique naturelle des recettes portée par le contexte économique" de croissance, souligne le ministère. Ainsi les rentrées de TVA augmentent de 2,2% (3,8% à périmètre constant), à 38,1 milliards d'euros. Le solde des comptes spéciaux est déficitaire de 20,7 milliards d'euros à fin mars contre 19,4 milliards un an plus tôt. En 2017, le déficit de l'Etat s'est élevé à 67,8 milliards d'euros, après 69,1 milliards en 2016. Pour 2018, la loi de finances adoptée fin décembre l'anticipe en hausse, à 85,7 milliards d'euros. Le point sur la conjoncture française Graphique: Les chiffres clés de l'économie http://tmsnrt.

France . Production - avril 2017 Créations - juin 2017 et défaillances d ’ entreprises - avril 2017 Emplois et Au premier trimestre 2017, les prix de production des services vendus (aux entreprises et aux ménages) sur l'ensemble des marchés sont quasi stables (+ 0,1 % après une légère baisse.

En avril 2014, les dépenses de consommation des ménages en. Le rythme de l'inflation quasi stable en avril - www.lefigaro.fr. PARIS (Reuters) - Le nombre de créations d ' entreprises en France est resté quasiment stable en septembre, affichant une hausse limitée à 0,2% sur un mois pour s'établir

Le nombre de créations d'entreprises en France est resté presque stable en avril, affichant une hausse de 0,1% sur un mois pour s'établir à 55.777, selon les données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables publiées mercredi par l'Insee. Cette évolution marque un ralentissement par rapport à la progression enregistrée en mars, qui a été revue en baisse à 0,4%, contre 0,5% précédemment. Le mois d'avril a été marqué par une accélération des immatriculations de micro-entrepreneurs (ex-auto-entrepreneurs), qui ont progressé de 1,4% à 24.310, après une hausse de 0,7% en mars. Les créations d'entreprises classiques ont en revanche reculé de 0,9% (après une progression de 0,2% en mars) pour atteindre un total de 31.268 le mois dernier. Sur douze mois à fin avril, en données brutes, le nombre cumulé de créations d'entreprises affiche une progression de 12,5%, un rythme marquant une accélération par rapport à fin mars (+9,8%) et fin février (+9,3%). Sur cette période, tous les types de créations d'entreprises s'inscrivent en hausse, avec une croissance particulièrement dynamique pour les immatriculations de micro-entrepreneurs (+19,4%) et les créations d'entreprises individuelles classiques (+14,3%). La progression pour les sociétés a été moindre, à +3,2%. Selon l'Insee, le secteur du soutien aux entreprises est le principal contributeur à la hausse générale : avec une augmentation de 23.000 créations, il a participé à hauteur de 4,1 points à l'évolution globale. En avril, la proportion des demandes d'immatriculations de micro-entrepreneurs dans le total des entreprises créées au cours des douze mois précédents s'est inscrite en hausse pour le sixième mois consécutif, atteignant 42,2% contre 41,9% à fin mars. Statistiques détaillées sur le site de l'Insee : https://bit.ly/2GmXVYf Les indicateurs français en temps réel Les chiffres clés de l'économie http://tmsnrt.rs/2B7G9qP (Myriam Rivet, édité par Julie Carriat)

France-La croissance des crédits aux entreprises reste dynamique .
La croissance des encours des crédits à l'investissement des entreprises est restée élevée en avril, l'accélération des crédits immobiliers ayant compensé le léger ralentissement des crédits à l'équipement, selon des données publiées mardi par la Banque de France. Le mois dernier, le taux de croissance annuel des encours des crédits à l'équipement des entreprises a ralenti à 7,7%, contre 7,9% à fin mars et 8,3% fin février (un plus haut depuis mars 2009). Parallèlement, l'encours des crédits immobiliers des entreprises affichait fin avril une progression de 4,4% sur un an, revenant à son niveau de fin février après avoir fléchi à 4,2% fin mars. Pour l'ensemble des crédits à l'investissement des entreprises (équipement et immobilier inclus), le taux de croissance annuel des encours est donc resté stable le mois dernier, à 6,4% comme en mars, après 6,7% en février. Le rythme de progression des encours de trésorerie a en revanche ralenti, avec une hausse de 2,4% fin avril après 3,2% un mois plus tôt. Globalement, le taux de croissance annuel des encours des crédits aux entreprises (+5,1% fin avril, après +5,3% en mars et +5,5% fin février). Fin avril, l'encours total des crédits bancaires aux entreprises s'élevait à 978 milliards d'euros - dont 691 milliards pour l'investissement et 229 milliards pour la trésorerie - contre 934 milliards un an plus tôt.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!