•   
  •   

Sport Ford va reprendre la production du F-150 vendredi

08:40  17 mai  2018
08:40  17 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

France: La production industrielle repart en baisse en mars

  France: La production industrielle repart en baisse en mars La production industrielle de la France est repartie en baisse en mars avec la production d'énergie, qui avait été dopée par le temps froid en février, selon les données publiées mercredi par l'Insee.Elle a diminué de 0,4% sur le mois, alors que les économistes interrogés par Reuters l'attendaient en hausse de 0,4%.

Le constructeur automobile Ford va reprendre dès vendredi , soit plus tôt que prévu, la production de son pickup F - 150 , véhicule le plus vendu aux États-Unis, qui avait été suspendue après un incendie chez un équipementier.

Le constructeur automobile Ford va reprendre dès vendredi , soit plus tôt que prévu, la production de son pickup F - 150 , véhicule le plus vendu aux Etats-Unis, qui avait été suspendue après un incendie chez un équipementier.

Ford Motor a annoncé mercredi que la production de son pick-up F-150, son modèle le plus vendu et très rentable, reprendrait vendredi dans son usine de Dearborn, dans le Michigan, où elle est arrêtée depuis au moins une semaine en raison d'une pénurie de pièces provoquée par un incendie chez un fournisseur.

FORD VA REPRENDRE LA PRODUCTION DU F-150 VENDREDI © REUTERS Rebecca Cook FORD VA REPRENDRE LA PRODUCTION DU F-150 VENDREDI

La production du F-150 reprendra lundi dans l'usine de Kansas City, de même que celle de la version Super Duty à Louisville.

Le constructeur automobile américain s'attend à un impact négatif de 12 à 14 cents par action sur son bénéfice au deuxième trimestre. Il a néanmoins confirmé son objectif annuel en se disant persuadé de pouvoir rattraper l'essentiel de ses retards de production par la suite.

(Nick Carey et Paul Lienert; Bertrand Boucey pour le service français)

USA: taxer les voitures importées, un risque pour les constructeurs étrangers .
La menace de nouvelles taxes sur les importations de voitures brandie par l'administration Trump risque de perturber les constructeurs automobiles étrangers, qui importent un grand nombre de véhicules pour les vendre aux Etats-Unis, malgré leur forte implantation sur le sol américain. La plupart de ces groupes, de Mercedes à BMW en passant par Nissan, Honda et Volkswagen, possèdent au moins une usine aux Etats-Unis où ils emploient des dizaines de milliers de personnes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!