•   
  •   

Sport LEAD 1-L'UE prête à composer avec les USA pour éviter une guerre commerciale

16:55  17 mai  2018
16:55  17 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

L'UE prête à composer avec les USA pour éviter une guerre commerciale

  L'UE prête à composer avec les USA pour éviter une guerre commerciale L'Union européenne est prête à négocier une plus grande ouverture de ses marchés aux importations américaines afin d'éviter le déclenchement d'une guerre commerciale avec Washington, ont déclaré jeudi les dirigeants européens. Donald Trump a annoncé le 8 mars dernier des tarifs douaniers sur les importations d'acier (25%) et d'aluminium (10%) tout en accordant une exemption aux Européens jusqu'au 1er juin.

Guerre commerciale des USA : l ’ UE prête à contre-attaquer Trump - fr.sputniknews.com. LEAD 1 -Iran-Macron exclut toute guerre commerciale avec les Etats-Unis. La Chine proposerait de réduire de 0 mds le déficit des USA .

L ' UE prête à "riposter" à l'escalade de la guerre commerciale avec les Etats-Unis La chancelière allemande Angela Merkel a déclaré que l'Union européenne

L'Union européenne est prête à négocier une plus grande ouverture de ses marchés aux importations américaines afin d'éviter le déclenchement d'une guerre commerciale avec Washington, ont déclaré jeudi les dirigeants européens.

Donald Trump a annoncé le 8 mars des tarifs douaniers sur les importations d'acier (25%) et d'aluminium (10%) tout en accordant aux Européens une exemption - la dernière, a-t-il prévenu -, jusqu'au 1er juin.

Réunis en Bulgarie, qui préside l'Union européenne jusqu'au 30 juin, pour un sommet avec les Balkans, les dirigeants européens cherchent à trouver un terrain d'entente entre la position de l'Allemagne qui cherche à éviter à tout prix une guerre commerciale et celle de la France qui ne paraît pas disposée à céder aux menaces.

LEAD 1-Iran-Macron exclut toute guerre commerciale avec les Etats-Unis

  LEAD 1-Iran-Macron exclut toute guerre commerciale avec les Etats-Unis Une "guerre stratégico-commerciale" avec les Etats-Unis sur l'Iran serait contre-productive, a estimé jeudi Emmanuel Macron, écartant toute idée de représailles contre Washington, dont la décision de sortir de l'accord sur le nucléaire menace les entreprises européennes présentes sur le sol iranien. Les Européens, au premier rang desquels la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni, sont engagés depuis une semaine dans une offensive diplomatique pour tenter de préserver les intérêts de leurs entreprises présentes dans la République islamique et sauver l'accord de 2015.

Paris a exhorté les Etats-Unis à envoyer immédiatement un message positif à leurs alliés européens et partenaires du G7 afin d' éviter une guerre commerciale . #Tariffs on #steel and #aluminium & risk of a trade war : the ball is now in the United States ’ court !

Dans une telle optique, la Chine pourrait accepter de faire quelques efforts pour éviter que cela soit « pire ». « On ignore pour le moment si une vraie guerre commerciale avec les États-Unis éclatera, mais la Chine doit s’y préparer.

"Nous avons une position commune. Nous voulons une exemption permanente, alors nous serons prêts à discuter de la manière dont nous pourrons les uns et les autres abaisser les obstacles au commerce", a déclaré la chancelière Angela Merkel à la presse.

Les dirigeants européens ont trouvé des points d'accord pour quatre secteurs susceptibles de faire l'objet de discussions avec les Etats-Unis, mais souhaitent qu'une exemption préalable soit accordée aux producteurs européens d'acier et d'aluminium.

"Le préalable à toute discussion avec les Etats-Unis, c’est la levée, sans condition technique ou de temps, des tarifs", a dit le président français, Emmanuel Macron.

A défaut d'une exemption le 1er juin, "on ne peut pas discuter sur quoi que ce soit", a souligné une source à l'Elysée, et les mesures de réplique de l'Union européenne seront déclenchées.

La Chine proposerait de réduire de $200 mds le déficit des USA

  La Chine proposerait de réduire de $200 mds le déficit des USA La Chine a proposé à Donald Trump un ensemble de mesures qui permettraient de réduire de 200 milliards de dollars (169 milliards d'euros) par an le déficit commercial des Etats-Unis avec Pékin, apprend-on jeudi de sources américaines. Cette somme correspondrait aux exigences du président américain, qui menace d'imposer plus de 150 milliards de dollars de droits de douane sur des produits chinois.La proposition a été présentée lors des discussions qui ont repris jeudi à Washington entre hauts responsables américains et chinois pour tenter d'éviter une guerre commerciale potentiellement coûteuse entre les deux grandes puissances.

» LIRE AUSSI - Guerre commerciale : Emmanuel Macron met en garde les États-Unis. Wilbur Ross, Secrétaire au commerce , à Paris mercredi encore, affirme que les mesures censées protéger la sécurité nationale des Sinon l ' UE n'est absolument pas en position de négocier avec les USA .

Не сейчас. 3 мес бесплатно. USA / UE : une guerre commerciale à venir ? Forte baisse en Asie, la guerre commerciale fait chuter les indices - Andlil - Продолжительность: 8:38 Trader Benoist Rousseau - Andlil Trading Inside 1 011 просмотров.

"Nous cherchons des solutions. C'est possible, il y a une marge de manoeuvre. Les accords, hier, sur quatre points, offrent une telle marge", a déclaré pour sa part la présidente lituanienne Dalia Grybauskaite.

Les points d'accord identifiés concernent 1. les produits industriels, marché automobile compris, 2. les appels d'offres gouvernementaux, l'énergie, le gaz naturel liquéfié notamment, 3. la coopération sur les dispositifs de régulation et 4. la réforme de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

"Ces discussions seront fondées sur le principe de la réciprocité, de la compatibilité avec l'OMC en ayant à l'esprit d'éviter une guerre commerciale", a dit un dirigeant européen.

Ces sujets seront vraisemblablement au menu des discussions qu'auront mardi à Bruxelles les ministres européens du Commerce.

La Commission européenne, qui supervise la politique commerciale des 28 membres de l'Union européenne et négocie en leur nom les accords commerciaux, a d'ores et déjà prévenu qu'elle n'hésiterait pas à relever les droits de douane sur les importations de produits américains, motos et whisky notamment.

C'est à cette fin qu'elle a rendu public ce jeudi un projet de disposition prévoyant l'instauration de droits de douane de 25% sur une série d'importations américaines à partir du 20 juin, un taux susceptible de grimper jusqu'à 50% à partir du 23 mars 2021.

L'OMC sera informée de ces projets d'ici vendredi. (Philip Blenkinsop et Alastair Macdonald, avec Jean-Baptiste Vey et Marine Pennetier à Paris Nicolas Delame pour le service français, édité par Henri-Pierre André)

LEAD 1-L'automobile, nouveau champ de bataille commercial de Trump .
L'administration Trump a ouvert mercredi soir une enquête sur les importations de voitures, de camions et de pièces détachées aux Etats-Unis, une initiative susceptible de déboucher sur l'imposition de droits de douane. Dans un communiqué, le président américain souligne que "les industries de base que sont l'automobile et les pièces détachées sont cruciales pour la force de notre nation".Donald Trump ajoute que cette enquête dans le cadre de la section 232 d'une loi de 1962 sur le commerce devra déterminer si les importations automobiles ont un impact sur la sécurité nationale des Etats-Unis.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!