•   
  •   

Sport Le groupe Bolloré a porté sa part dans Vivendi à 24%

19:25  17 mai  2018
19:25  17 mai  2018 Source:   fr.reuters.com

Vivendi perd le contrôle du conseil de Telecom Italia

  Vivendi perd le contrôle du conseil de Telecom Italia La liste présentée par le fond activiste Elliott a obtenu vendredi les deux-tiers des sièges au conseil de surveillance de Telecom Italia lors d'une assemblée générale, affaiblissant l'influence que détenait jusque là Vivendi, premier actionnaire de l'opérateur télécoms italien.Cinq candidats du groupe de médias et de divertissement, dont l'actuel administrateur délégué de TIM Amos Genish et le président du directoire de Vivendi Arnaud de Puyfontaine, pourront toutefois faire partie du conseil.

L. e 3 juillet, Vivendi a acquis la participation de 59,2 % déte-nue par le Groupe Bolloré dans. Plus de 800 000 parties ont été jouées en 5 mois. Réuni à l’issue de l’Assemblée générale du 24 juin 2014, le Conseil de surveillance de Vivendi a p il a porté Vincent Bolloré à sa Présidence, en

CAC 40. McPhy Energy. PSA Groupe (ex-Peugeot). Casino Guichard Perrachon. Privilèges. Vincent Bolloré a cependant dû annuler certains droits de votes liés aux actions Vivendi qu'il détenait déjà pour éviter de dépasser le seuil de 30%, qui entraîne automatiquement l'obligation de lancer une offre sur

Le groupe Bolloré a annoncé jeudi, à l'occasion de la publication de son chiffre d'affaires du premier trimestre, avoir porté sa participation dans Vivendi à environ 24% du capital du groupe de médias.

Cette montée au capital s'est opérée par l'acquisition, par la Compagnie de Cornouaille, d'environ 4% supplémentaires de Vivendi pour 1,2 milliard d'euros, a précisé Bolloré dans un communiqué.

Le groupe Bolloré, premier actionnaire de Vivendi, a précisé qu'il détenait encore 13,3 millions d’options d’achat donnant droit à autant d’actions Vivendi, exerçables à tout moment à un prix moyen de 21,10 euros jusqu’au 25 juin 2019.

Telecom Italia-Vivendi veillera à ce qu'Elliott soutienne Genish

  Telecom Italia-Vivendi veillera à ce qu'Elliott soutienne Genish Vivendi, qui a perdu ce vendredi le contrôle du conseil de Telecom Italia au profit d'Elliott, a déclaré qu'il veillerait à ce que le fonds activiste soutienne l'exécution du plan stratégique d'Amos Genish, administrateur délégué de l'opérateur et allié du groupe de médias français. La liste présentée par Elliott a obtenu les deux-tiers des sièges au conseil de surveillance de Telecom Italia lors d'une assemblée générale, affaiblissant l'influence que détenait jusque là le français, premier actionnaire de l'opérateur historique.

Le groupe Bolloré "dément formellement" des irrégularités. L'homme d'affaires Vincent Bolloré a été placé en garde à vue mardi 24 avril pour des soupçons de corruption autour de Le milliardaire breton, également premier actionnaire de Vivendi , est entendu dans les locaux de la police judiciaire

M. Bolloré est visé par une information judiciaire ouverte notamment pour « corruption d’agents publics étrangers » et portant sur les conditions d’obtention en 2010 de deux des seize terminaux à conteneurs opérés par le groupe Bolloré sur le continent africain, l’un à Lomé, au Togo, l’autre à Conakry, en

Les ventes du groupe diversifié dans les médias, la logistique, le transport et le stockage d'électricité, ont atteint 5,33 milliards d'euros au premier trimestre, signant une croissance organique de 6%.

LE GROUPE BOLLORÉ A PORTÉ SA PART DANS VIVENDI À 24% © REUTERS/Charles Platiau LE GROUPE BOLLORÉ A PORTÉ SA PART DANS VIVENDI À 24%

Son PDG Vincent Bolloré a été mis en examen le 29 avril pour corruption d'agent public étranger, complicité d'abus de confiance et complicité de faux dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de corruption pour l'obtention de concessions en Afrique.

(Pascale Denis, édité par Jean-Michel Bélot)

Vincent Bolloré défend les choix de Canal+ sur la Ligue 1 .
Vincent Bolloré a défendu vendredi le choix de Canal+ de ne pas s'aligner sur la forte hausse du montant des droits de retransmission de la Ligue 1 après les enchères dont le groupe de télévision est ressorti bredouille pour la première fois depuis 1984. L'espagnol Mediapro a raflé les principaux lots mis aux enchères pour le championnat français de football dont les montants ont grimpé de près de 60% pour atteindre un record de 1,15 milliard d'euros par an.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!