•   
  •   

Sport Aléna: proposition pour un nouvel accord "sur la table"(Trudeau)

22:05  17 mai  2018
22:05  17 mai  2018 Source:   msn.com

Aléna: Ottawa, Mexico et Washington focalisés sur l'automobile (Freeland)

  Aléna: Ottawa, Mexico et Washington focalisés sur l'automobile (Freeland) Canada, Etats-Unis et Mexique, engagés dans une course contre la montre dans la renégociation de leur traité de libre-échange Aléna, sont actuellement focalisés sur le secteur automobile, selon la ministre canadienne des Affaires étrangères. Chrystia Freeland a fait état à des journalistes, mercredi, de rencontres avec des responsables de l'industrie automobile et leurs représentants syndicaux pour évoquer "les avancées dans les discussions sur les règles d'origine".

Alors que, selon la Constitution, le deuxième et dernier mandat du président Joseph Kabila est arrivé à son terme au début de la semaine, les évêques congolais ont lancé une initiative de dialogue, pour tenter d’arracher un nouvel accord au pouvoir et à l’opposition congolaise.

«Etant donné l’importance et la complexité des litiges sur la table ainsi que les progrès limités réalisés jusqu’à présent, un accord Aléna rapide sera difficile à conclure», a estimé Edward Alden. Robert Lepage de nouveau critiqué. Environnement. Du smog, des orages violents et de la chaleur.

Le Canada, les Etats-Unis et le Mexique sont près de conclure un nouvel Accord de libre-échange nord-américain (Aléna), a dit jeudi le Premier ministre canadien Justin Trudeau.

"Pour être franc, il y a une proposition sur la table", a déclaré le chef du gouvernement canadien à l'Economic Club de New York.

"Nous en sommes aux dernières discussions. Et nous savons que les dernières discussions dans tout accord sont extrêmement importantes", a ajouté M. Trudeau en se disant animé "d'un sentiment positif".

Négociateurs américains, canadiens et mexicains travaillent depuis août dernier à la modernisation de cet accord en vigueur depuis 1994, réclamé par Donald Trump. Pour ce dernier, l'Aléna a détruit de nombreux emplois américains.

Ottawa, Mexico et Washington "plus près" d'un accord (Chrystia Freeland)

  Ottawa, Mexico et Washington Washington, Ottawa et Mexico se rapprochent d'un compromis sur la renégociation de leur traité de libre-échange Aléna, a estimé jeudi la ministre canadienne des Affaires étrangères sans toutefois avancer une échéance. "Nous avons fait beaucoup de progrès depuis lundi. Les responsables (des trois parties) sont très engagés. Nous sommes définitivement plus près de l'objectif final", a déclaré Chrystia Freeland à des journalistes à Washington.

Vendredi, M. Trudeau avait indiqué qu'il y avait «une bonne proposition sur la table ». Le président américain a toutefois constamment menacé de sortir de l' ALÉNA si aucun accord satisfaisant n'était trouvé, l'estimant responsable de la destruction de milliers d'emplois américains et de la délocalisation

Le Canada, les États-Unis et le Mexique sont près de conclure un nouvel Accord de libre-échange nord-américain ( ALENA ), a dit jeudi le premier ministre Justin Trudeau . «Pour être franc, il y a une proposition sur la table », a déclaré le chef du PLC.

L'essentiel des discussions ces dernières semaines a porté sur l'épineux dossier de l'automobile, Washington voulant imposer que les voitures fabriquées au Mexique ou au Canada soient largement composées de pièces usinées aux Etats-Unis.

"Le Mexique a mis des propositions sur la table qui vont réduire de manière significative le déficit commercial que les Etats-Unis ont avec lui et permettre de rapatrier certains emplois (...) aux Etats-Unis", a affirmé M. Trudeau.

Les discussions se poursuivent aussi sur une proposition américaine qui forcerait les parties à renégocier l'Aléna tous les cinq ans et que rejettent le Canada et le Mexique.

Sur l'automobile, "le Mexique a mis des propositions sur la table qui vont réduire de manière significative le déficit commercial que les Etats-Unis ont avec lui et permettre de rapatrier certains emplois (...) aux Etats-Unis, a dit M. Trudeau.

Discussion Trudeau-Trump : "possibilité" de conclure "rapidement" un nouvel Alena (Canada)

  Discussion Trudeau-Trump : Le président américain Donald Trump et le Premier ministre canadien Justin Trudeau ont discuté lundi de "la possibilité de conclure rapidement les négociations" portant sur un nouvel Accord de libre-échange nord-américain (Alena), a indiqué Ottawa. Les deux dirigeants se sont entretenus de cet épineux dossier, qui bloquait jusqu'à présent notamment sur le dossier automobile, et "ont discuté des progrès réalisés" par les négociateurs américains, canadiens et mexicains, selon un communiqué du cabinet de Justin Trudeau.De son côté, la Maison Blanche a indiqué qu'au cours de son échange avec M. Trudeau, M.

Un projet d' accord sur le climat a été soumis mercredi aux 196 pays participant à la COP21, la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, à deux jours de l'échéance pour un pacte mondial contre le réchauffement.

Appelé à commenter ces nouvelles menaces, M. Trudeau , visiblement fatigué, a esquivé la question: «je vais continuer à rester concentré sur les emplois canadiens et les intérêts des Canadiens», a dit le premier ministre en Accord sur le nucléaire. Trump a «le sentiment» que l'Iran «parlera très bientôt».

"Ce n'est pas fait tant que ce n'est pas fini", a-t-il cependant averti en soulignant que les négociateurs continuaient de "travailler très, très fort".

Le temps presse. Le président de la Chambre des représentants, Paul Ryan, a exhorté l'administration Trump à faire connaître ses intentions sur l'Aléna d'ici jeudi soir si elle veut que le Congrès, actuellement contrôlé par le parti républicain, puisse voter sur un éventuel nouvel accord.

Mais avec la poursuite des négociations de l'Aléna, M. Ryan a estimé jeudi qu'il y avait encore un peu de "marge de manoeuvre" avec le calendrier législatif, ce qui "donne à l'administration et à nos partenaires commerciaux deux autres semaines pour avoir un accord".

Aléna: Washington focalisé sur "un bon accord" plus que sur une échéance .
Les Etats-Unis sont davantage préoccupés par le fait d'obtenir un bon accord que de tenir un délai dans les renégociations du traité de libre-échange nord-américain (Aléna) avec le Canada et le Mexique, a affirmé dimanche le secrétaire au Trésor. "Le président (Donald Trump) est plus déterminé à obtenir un bon accord que préoccupé par une quelconque échéance", a déclaré Steven Mnuchin sur Fox News, alors que le temps presse pour l'administration Trump à l'approche des élections de mi-mandat le 6 novembre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!