•   
  •   

Sport Sergio Ramos et le Real Madrid, la fin d'une ère

19:20  17 juin  2021
19:20  17 juin  2021 Source:   sofoot.com

Sergio Ramos raconte de vrais coéquipiers de Madrid son prochain club

 Sergio Ramos raconte de vrais coéquipiers de Madrid son prochain club © fournis par Metro Sergio Ramos aurait déclaré à de vrais coéquipiers de Madrid qu'il se dirige vers PSG (AFP via Getty) Sergio Ramos a déclaré à Les joueurs de Real Madrid qu'il Selon des rapports en Espagne, se joindre à Paris Saint-Germain. Ramos quitte Madrid lors d'un transfert gratuit cet été après avoir passé un sint de 16 ans au succès de la capitale espagnole. Manchester United , AC Milan, Chelsea et PSG ont tous été lourdement liés à un mouvement de 35 ans.

  Sergio Ramos et le Real Madrid, la fin d'une ère © Fournis par Sofoot

C'est une nouvelle qui était redoutée depuis plusieurs semaines, celle du départ de Sergio Ramos du Real Madrid après 16 ans de bons et loyaux services. Un départ par la petite porte pour l'une des plus grandes légendes de la Maison-Blanche.

Même salle, deux ambiances. Il y a deux ans quasiment jour pour jour, Sergio Ramos avait déjà tenu une conférence de presse exceptionnelle au centre d’entraînement du Real Madrid à Valdebebas. À cette époque-là, les rumeurs sur son départ de la Maison-Banche étaient nombreuses. Sauf que le capitaine des Merengues était venu sortir l’extincteur : « Je ne veux pas partir. Mon rêve et mon envie est de prendre ma retraite ici. Je ne partirai jamais, en fait je serais même prêt à jouer gratuitement ici. Le jour où je partirai, je le ferai par la grande porte, c’est-à-dire en gagnant. » Problème, le football a toujours montré qu’il n’était jamais bon de tenir des promesses qu’il est difficile de tenir. Et deux ans plus tard, c’est un Sergio Ramos en larmes qui se présente à Valdebebas pour annoncer son départ du club après une année sans titre : « Le moment le plus difficile de ma vie est arrivé. Le moment est arrivé de quitter le Real. » Une phrase que le défenseur espagnol, jusqu’ici stoïque, a eu du mal à prononcer, n’arrivant pas à retenir ses larmes. Des larmes que partagent des centaines de milliers de supporters qui avaient pris l’habitude de le voir chaque week-end depuis 2005.

Sergio Ramos Règle le transfert dans deux clubs après avoir révélé que les tours de Madrid réalistes

 Sergio Ramos Règle le transfert dans deux clubs après avoir révélé que les tours de Madrid réalistes Sergio Ramos ont exclu deux destinations après avoir révélé qu'il "n'a jamais voulu quitter le Real Madrid". © Getty Getty Images Sergio Ramos, Real Madrid TeamTalk Le vieux de 35 ans va faire signe au revoir à Los Blancos à la fin du mois. Le club de Laliga a annoncé mercredi soir qu'il quitterait son contrat le 30 juin. Il apportera le rideau sur une carrière de 16 ans dans la capitale espagnole, qui a donné cinq titres de Laliga et quatre couronnes de la Ligue des champions.

Sergio Ramos et le Real Madrid, c'est terminé

671 matchs, 22 trophées, 101 buts

Il est toujours difficile d’établir un classement des meilleurs joueurs dans l’histoire d’un club. Qui plus est lorsque cette équipe se nomme le Real Madrid et qu’elle possède une histoire vieille de plus de 100 ans. En 2017, quelques jours après la 12e victoire en Ligue des champions des Merengues, SoFoot s’était toutefois pris au jeu. Et après de longues discussions et débats, Sergio Ramos s'était placé à la 9e place. Sa carrière au Real Madrid étant terminée, il est plus facile d’y voir clair quant à son positionnement dans le classement. Et il se pourrait bien qu’il grappille quelques places pour se rapprocher d’un top 5. Les chiffres parlent en tout cas pour lui.

Sergio Ramos a été nommé le 13ème joueur le plus grand de l'histoire de la vraie Madrid comme les 50 meilleurs classés

 Sergio Ramos a été nommé le 13ème joueur le plus grand de l'histoire de la vraie Madrid comme les 50 meilleurs classés Sergio Ramos a quitté le Real Madrid. © Givemesport Cristiano Ronaldo et Sergio Ramos en action pour le Real Madrid Le défenseur espagnol a confirmé la nouvelle dans une conférence de presse émotionnelle jeudi. "Le moment est arrivé, l'un des moments les plus difficiles de ma vie, de dire au revoir au Real Madrid", a déclaré Ramos, par sport. "Merci à Madrid, qui sera toujours dans mon coeur.

Sergio Ramos ou l’énigme de l’homme-club

Galerie: Real Madrid : ces 12 joueurs qui pourraient quitter Ancelotti cet été (Onze Mondial)

Découvrez les joueurs du Real Madrid qui pourraient quitter Ancelotti cet été.

Il y a d’abord ces 22 trophées remportés - dont 12 en tant que capitaine et 4 Ligues des champions - qui font de Sergio Ramos le deuxième joueur le plus sacré dans l’histoire du Real Madrid derrière Paco Gento (23 titres). Mais aussi ses 671 rencontres disputées - 4e joueur le plus capé du club -, ses 437 victoires - seul Iker Casillas fait mieux - et ses 101 pions qui font de lui le 20e meilleur buteur de l’histoire du club. Solide lorsque l’on joue latéral droit puis défenseur central. But toujours, Sergio Ramos est d’ailleurs l’unique défenseur à avoir marqué dans deux finales de Ligue des champions (2014 et 2016). Ce coup de casque face à l’Atlético à la 93e minute pour arracher la prolongation - et ensuite remporter la fameuse Décima attendue depuis de longues années - restera d’ailleurs comme l’une des actions les plus iconiques de l’histoire du Real Madrid. C’est en tout cas l’avis de Florentino Pérez : « Partout dans le monde, tu seras toujours l'homme de la Décima ».

txiki doit éviter l'erreur de la ville grave homme avec £ 260k-p / w "guerrier", les fans seraient livides - Opinion

 txiki doit éviter l'erreur de la ville grave homme avec £ 260k-p / w © Football Fanfast Manchester United Devils Sergio Ramos Ole Gunnar Solskjaer Red Devils Harry Maguire Ed Woodward Reds Victor Lindelof Eric Bailly Zinedine Zinedine Paris Saint-Germain Real Madrid PSG La Liga Santander - Real Madrid V Athletic Bilbao Une mise à jour majeure de Manchester City Cible Sergio Ramos, concernant son contrat exige cet été.

Digne représentant du Madridismo

Plus que les chiffres, c’est l’attitude de Sergio Ramos qui a fait qu’il a très vite été adopté par les supporters à son arrivée en provenance de Séville, alors qu’il n’avait que 19 ans. À la mort d’Ignacio Zoco - légende du Real Madrid des 60s - en 2015, Carlos Mendoza, président de l'association pour les Valeurs du madridismo, avait défini pour SoFoot en quoi l’ancien milieu représentait ce qu’est le madridismo : « Zoco a représenté les valeurs historiques qui ont fait du Real Madrid le plus grand de tous. Il avait cette capacité à souffrir, à se battre face à l'adversité jusqu'à remporter la victoire. Il a toujours eu cette volonté ferme de décrocher la victoire plus que tout autre chose. Cet esprit compétitif a toujours caractérisé le Real et Zoco. »

Remplacez « Zoco » par « Sergio », et cette phrase sera toujours aussi juste. Car en plus d’être le meilleur défenseur de l’histoire de ce club d’après un sondage de Marca, Sergio Ramos a toujours été le parfait exemple de ce madridismo si cher aux supporters qui aiment les joueurs qui se dépassent sur le terrain et qui continuent de se battre malgré la souffrance et les blessures. Et s’il y en a bien un qui a toujours été prêt à se sacrifier et se bagarrer pour le Real Madrid, c’est bien Sergio Ramos. Et tant pis si cela lui a coûté 173 cartons jaunes et 26 cartons rouges. Deux records - moins glorieux - qui seront, là aussi, difficile d’aller chercher.

Ronaldinho tente de troll Ramos après sa sortie de Madrid réelle - et il a massivement renvoyé

 Ronaldinho tente de troll Ramos après sa sortie de Madrid réelle - et il a massivement renvoyé Le temps de Sergio Ramos au Real Madrid est terminé. © Givemesport Sergio Ramos et Ronaldinho à El Clasico L'Espagnol était en larmes alors qu'il confirmait son départ jeudi après-midi. "Le moment est arrivé, l'un des moments les plus difficiles de ma vie, de dire au revoir au Real Madrid", a déclaré Ramos, par sport. "Je suis arrivé avec mes parents, un enfant âgé de 19 ans et maintenant j'ai une famille merveilleuse de mienne.

Le Real ne sait pas dire adiós à ses légendes

Au-delà de l’émotion sincère et touchante de Sergio Ramos au moment de son discours, cette conférence de presse transpire la tension. Car si Florentino Pérez a rendu un bel hommage à son poulain - « Je me sens vraiment fier de ce que tu as réussi ici. Tu es l'une des légendes du Real Madrid. Tu as gagné le respect et l'admiration de tous sur le terrain. Au-delà des chiffres, tu seras toujours l'un de nos capitaines et l'un des plus aimés. Ce n'est pas une journée facile, parce que toi, pendant tout ce temps, tu as été une personne spéciale pour moi. » - et que ce dernier lui a rendu la pareille, la tension est palpable entre les deux hommes. Et pour cause, Sergio Ramos ne voulait pas que l’histoire se termine ainsi, comme il l'a confirmé : « Que ce soit bien clair : ça n’a jamais été une histoire d’argent. Le président savait depuis plusieurs mois que ce n’était pas une question économique, mais de durée. On m’a offert un an, j’en voulais deux. Je voulais de la tranquillité, de la continuité pour moi et ma famille. »

Le jour où Sergio Ramos a joué son premier match pour le Real Madrid...

Et cela donne donc un départ par la petite porte, en plein milieu d’un Euro auquel il n’a pas été convié, obligeant ainsi ses coéquipiers - qui se sont exprimés sur les réseaux sociaux - à manquer cette cérémonie. Un de plus pour un héros du club. Car s’il est toujours difficile de se séparer de ses légendes, le Real Madrid est coutumier du fait. C’était déjà le cas avec Raúl que Florentino Pérez ne voulait pas prolonger, ou encore avec Iker Casillas, accusé d'être un traître par une grosse partie des supporters. Mais aussi plus récemment avec Zinédine Zidane et son second départ du banc des Merengues et dans une moindre mesure avec Cristiano Ronaldo. Critiqué par une petite partie des supporters qui lui en veulent de ne pas avoir voulu signer la prolongation d’un an, Sergio Ramos peut se rassurer en voyant que les bisbilles s’atténuent avec le temps, puisque Raúl est désormais coach de la Castilla, quand Iker Casillas, lui, est devenu conseiller du président. Cela tombe bien, puisque Sergio Ramos l’a annoncé en conférence de presse : « Ce n'est qu'un au revoir. Tôt ou tard, je reviendrai. » Il faut dire qu’il a un 23e titre à aller chercher.

PSG : L'arrivée de Sergio Ramos divise .
Selon le journal Le Parisien, la future arrivée de Sergio Ramos au PSG a déjà entraîné des divisions au sein du vestiaire. Si certains sont ravis de l'arrivée de l'ancien capitaine du Real Madrid, d'autres ne comprennent pas ce recrutement. En effet, les discussions entre le PSG et Sergio Ramos ont interloqué une grande partie de l’effectif parisien, voire mis en colère certains joueurs. Ainsi, des joueurs, dont Presnel Kimpembe, qui évolue au même poste que Sergio Ramos ne sont pas ravis par cette arrivée et sont très critiques envers la stratégie du club parisien sur le mercato. PSG : la possible arrivée de Sergio Ramos divise au sein du vestiaire ➡️ https://t.

usr: 0
C'est intéressant!