•   
  •   

Sport Francophonie: le Québec appuie Michaëlle Jean et annonce un "plan"

20:05  24 mai  2018
20:05  24 mai  2018 Source:   msn.com

Alcoa et Rio Tinto produiront de l'aluminium sans émission de gaz à effet de serre

  Alcoa et Rio Tinto produiront de l'aluminium sans émission de gaz à effet de serre La première usine d'aluminium au monde n'émettant aucun gaz à effet de serre sera construite au Québec par les géants mondiaux de l'aluminium, Alcoa et Rio Tinto, a annoncé jeudi le Premier ministre canadien Justin Trudeau. Ce projet de 558 millions de dollars canadiens (367 millions d'euros) sera réalisé en deux phases, avec le soutien des gouvernements du Canada et du Québec et du géant informatique Apple.

Postez une annonce . Toutes les petites annonces . Emploi. Le Premier ministre du Québec Philippe Couillard a réitéré jeudi son soutien à un deuxième mandat de Michaëlle Jean à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), expliquant qu'elle allait présenter un " plan

Mais je veux voir à ce que nous puissions moderniser notre approche: nous ferons au prochain sommet de la Francophonie des propositions. Le Québec appuie Michaëlle Jean et annonce un « plan ».

Le Premier ministre du Québec Philippe Couillard a réitéré jeudi son soutien à un deuxième mandat de Michaëlle Jean à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), expliquant qu'elle allait présenter un "plan précis" pour faire taire les critiques à son encontre.

Le dirigeant libéral réagissait au soutien de la France, exprimé mercredi par le président Emmanuel Macron, à la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo à la tête de l'OIF.

"Chaque gouvernement prend ses décisions. Nous, on a une Canadienne et une Québécoise qui dirige l'OIF, bien sûr qu'on en est heureux. On va la soutenir", a déclaré à la presse M. Couillard, en marge d'un déplacement à la Conférence C2 Montréal.

Francophonie: une candidature rwandaise pour séduire l'Afrique et Macron

  Francophonie: une candidature rwandaise pour séduire l'Afrique et Macron La candidature d'une Rwandaise à la tête de la Francophonie, soutenue par Paris contre la Québécoise Michaëlle Jean, devrait rallier les puissants pays africains, malgré l'anglicisation du Rwanda et consacrer ainsi la volonté d'Emmanuel Macron de "valoriser" l'Afrique, locomotive de la langue française. Officialisée mercredi à Paris par le président rwandais Paul Kagame, dans une déclaration...

Elle s'établit ensuite à Thetford Mines, au Québec . Après un baccalauréat en langues et littératures Le 4 août 2005, Paul Martin, Premier ministre du Canada, annonce que Michaëlle Jean devient la ↑ « Michaëlle Jean choisie secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie

La secrétaire générale de l’Organisation internationale de la francophonie , Michaëlle Jean , sollicitera un deuxième mandat en octobre 2018, au sein d’une institution où elle a encore du mal à s’affirmer.

Le Québec, qui est avec le Canada le deuxième contributeur de l'OIF, derrière Paris, avait exprimé ces derniers mois des réserves à l'égard de la gestion et du train de vie de Mme Jean. M. Couillard avait notamment formulé ces préoccupations aux côtés d'Emmanuel Macron, début mars à l'Élysée.

"On a eu des remarques sur la gestion, la transparence de l'OIF, ces remarques ont été entendues", a jugé le Premier ministre québécois.

"Mme Jean, je crois, a l'intention de présenter un plan précis, une reddition de comptes précise, au prochain sommet de l'OIF" les 11 et 12 octobre en Arménie, a-t-il ajouté.

Mercredi, le gouvernement fédéral canadien avait également redit son soutien à Mme Jean, ex-gouverneure générale du Canada (représentante de la reine Elizabeth II, chef d'Etat en titre).

Francophonie: le Canada soutient Michaëlle Jean malgré le revirement français

  Francophonie: le Canada soutient Michaëlle Jean malgré le revirement français Le Canada a réitéré son appui à sa ressortissante Michaëlle Jean pour un deuxième mandat à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), malgré le soutien apporté mercredi par la France à la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères. "Notre gouvernement appuie le renouvellement du mandat de Michaëlle Jean à la tête de l'OIF", dont il est le deuxième contributeur derrière Paris, a déclaré à l'AFP la ministre canadienne de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau.

Michaëlle Jean a été élue Secrétaire générale de la Francophonie le 30 novembre 2014, lors du 15e Sommet de la Francophonie . Le Québec devient sa terre d’accueil. À l’Université de Montréal, elle complète un baccalauréat ès arts en Littérature et langues modernes (italien et espagnol).

Elle s’ appuie sur quatre opérateurs directs (l'Agence universitaire de la francophonie , TV5, l’Université Senghor d'Alexandrie, l’Association internationale des maires francophones ) et une assemblée consultative. Michaëlle Jean exerce la fonction depuis le 1er janvier 2015[9].

Mme Jean, une ancienne journaliste née en Haïti qui a fait carrière au Canada, "promeut activement nos priorités canadiennes au sein de la Francophonie, comme l'égalité entre les hommes et les femmes et l'entrepreneuriat chez les jeunes et les femmes", avait déclaré à l'AFP la ministre canadienne de la Francophonie, Marie-Claude Bibeau.

Les médias québécois ont pointé ces derniers mois les dépenses, qualifiées de "somptueuses", de la Francophonie pour Mme Jean et sa famille. La résidence officielle de la secrétaire générale de l'OIF a été rénovée pour 500.000 dollars canadiens (plus de 330.000 euros) et quatre chauffeurs sont mis à sa disposition, rapportait notamment en mars le Journal de Montréal.

Bombardier: Airbus majoritaire dans C Series au 1er juillet .
Airbus SE doit prendre au 1er juillet le contrôle du programme CSeries de Bombardier, ce qui devrait permettre à l'avionneur européen de mettre sa force de frappe commerciale et sa capacité à réduire les coûts au service du programme canadien. En octobre dernier, Airbus a accepté de prendre pour un dollar symbolique une participation majoritaire dans le CSeries. Le programme d'avions de ligne de Bombardier, mis en péril par un différend commercial avec Boeing aux Etats-Unis, accusait des ventes léthargiques et une faible production, ce qui rendait plus difficile le contrôle des coûts.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!