•   
  •   

Sport JO : la douloureuse déchéance de l'épée française par équipes

08:50  30 juillet  2021
08:50  30 juillet  2021 Source:   sport24.lefigaro.fr

EXCLUSIF. Plus de 300 élus de droite et du PS saluent "le courage des décisions prises par Emmanuel Macron"

  EXCLUSIF. Plus de 300 élus de droite et du PS saluent 382 élus de différentes sensibilités, dont Christian Estrosi (ex-LR), Hubert Falco (ex-LR), Martine Vassal (LR), Jean-Luc Moudenc (LR) et François Rebsamen (PS) saluent la récente prise de parole d'Emmanuel Macron et "le courage des décisions prises".Voici leur tribune : Comme des millions de Français, nous, maires et responsables de collectivités territoriales, avons suivi avec attention la récente adresse à la Nation du Président de la République. Et si nos sensibilités politiques sont différentes, nos parcours divers, nous nous retrouvons tous aujourd’hui pour saluer le courage des décisions prises, la clarté du cap fixé.

Les Français à l'épée ont été éliminés d'entrée © FABRICE COFFRINI / AFP Les Français à l'épée ont été éliminés d'entrée

Même si le coup de tonnerre n'est pas aussi retentissant que la chute de Teddy Riner à quelques dizaines de kilomètres de là, l'équipe de France masculine d'épée, championne olympique à Rio 2016, a subi un terrible coup de massue ce vendredi. En effet, elle a été éliminée 45 à 44 dès les quarts de finale du tournoi olympique par le Japon, vendredi à Chiba. Une rencontre où elle faisait pourtant figure de grandissime favori et qui, sur le papier, ne devait être qu'une mise en bouche. Il n'y aura hélas donc pas eu d'effet Romain Cannone, champion olympique surprise en individuel, qui a dû se contenter d'une performance neutre contre les Japonais (15 touches marquées mais 15 touches prises aussi).

Polynésie française : Ce qu’il faut savoir sur le premier déplacement d’Emmanuel Macron

  Polynésie française : Ce qu’il faut savoir sur le premier déplacement d’Emmanuel Macron Le président Emmanuel Macron débute ce samedi son premier déplacement dans cet archipel du Pacifique © Nicolas Datiche/SIPA Emmanuel Macron à Tokyo le 23 juillet 2021. POLITIQUE - Le président Emmanuel Macron débute ce samedi son premier déplacement Essais nucléaires, pass sanitaire, stratégie militaire, dérèglement climatique.. Le président Emmanuel Macron débute ce samedi son premier déplacement en Polynésie française avec un programme chargé.

Bruyamment encouragés par une importante délégation nippone au Makuhari Messe Hall, les Japonais Masaru Yamada, Koki Kano et Satoru Uyama, qui avaient écarté un peu plus tôt les Américains (45-39), ont crânement cru en leurs chances jusqu'au bout, réussissant à égaliser à chaque fois que les Tricolores prenaient l'avantage. Avant le dernier duel, les Français menaient encore 38-36 mais Yannick Borel a subi un 9-6 fatal. Le Français, favori pour l'or en individuel, avait été éliminé d'entrée dimanche et en finit donc avec des Jeux cauchemardesques. «On va se remettre au travail avec beaucoup d'humilité», a-t-il expliqué, en allusion au rendez-vous des JO de Paris 2024, en ajoutant qu'il prenait «sa part de responsabilité» dans cette défaite.

JO de Tokyo : la première Marseillaise pour Romain Cannone, médaillé d’or à l’épée

  JO de Tokyo : la première Marseillaise pour Romain Cannone, médaillé d’or à l’épée Après son incroyable parcours et sa médaille d’or à l’issue du concours à l’épée, ce dimanche, Romain Cannone est devenu le premier Français sur la plus haute marche du podium olympique de ces Jeux de Tokyo. Aux côtés du Hongrois Gergely Siklosi, son dauphin, et de l’Ukrainien Ihor Reizlin, médaille de bronze, Romain Cannone a récupéré sa médaille d’or avant de la brandir devant les photographes. Derrière son masque, le Français semblait tout sourire.???????? Écoutez et savourez la Marseillaise !????????????????????La surprise de l'escrime française, Romain Cannone est le premier Champion Olympique français des #JO2020Suivez les J.O. en direct : https://t.co/wRM6q9VOGt pic.twitter.


Vidéo: Boxe - Bennama : “Ne pas avoir de regrets” (Dailymotion)

Borel touché moralement

«J'étais alerte, je savais qu'il fallait que je fasse très attention au vu de mon résultat en individuel mais là j'avais mes coéquipiers, je n'étais pas seul. Mes moindres erreurs, je savais qu'ils allaient me les dire donc j'étais très à l'écoute», a également affirmé le champion du monde 2018. Borel, qui disputait ses troisièmes JO, a confié «s'en vouloir énormément» pour l'avance de deux touches au dernier relais qu'il n'a pas su conserver : «c'est douloureux de sortir de ces Jeux sans médaille. On se sent en dessous de ce qu'on attend de nous, on se sent en dessous de tout», a lâché le sociétaire du club de Levallois, visiblement très affecté mais lucide.

«On s'attendait à un match très accroché, c'est une nation forte de l'épée, c'est une de leurs armes de prédilection dans laquelle ils ont énormément progressé. Ils nous avaient déjà posé des problèmes lors de la qualification olympique», a expliqué de son côté Bardenet en zone mixte. «On n'a pas su capitaliser sur notre avance, ils ont su rester au contact. C'est un match qui se joue à rien, c'est la dure loi du sport, c'est une immense déception car on était venu chercher l'or donc la pilule est difficile à avaler». Cannone, médaillé d'or dimanche, a tenu pour sa part à rendre hommage à ses coéquipiers, «qui ont toujours été des mentors : ils m'ont appris la rigueur, la stratégie et ça reste une famille que je n'échangerais pour rien au monde». L'épée masculine, l'arme traditionnellement forte de l'escrime française, était sacrée par équipes à chaque édition depuis 2004 (l'épreuve par équipes n'était pas au programme à Londres en 2012).

JO de Tokyo : revivez toutes les médailles françaises en vidéo .
Cela a démarré dès le 24 août par le bronze surprise du réfugié géorgien Luka Mkheidze sur les tatamis du Nippon Budokan. Puis la machine s’est emballée… Des titres olympiques de l’épéiste Cannone et d’Agbégnénou à l’argent incroyable de Claire Bové et Laura Tarantola à l’aviron… On vous liste ici les médaillés olympiques de l’équipe de France. Garanti 100% sans Samedi 24 juillet Le bronze pour Luka Mkheidze (judo). Il n’était clairement pas attendu à ce niveau-là et pourtant… Le poids léger (-60kg), réfugié géorgien, a décroché le bronze et la première breloque du clan tricolore.

usr: 1
C'est intéressant!