•   
  •   

Sport JO-Tir: L’or pour Quiquampoix !

16:00  02 août  2021
16:00  02 août  2021 Source:   sports.fr

Nice. Le traditionnel tir de canon de midi raconté dans une pièce de théâtre tous les dimanche d’été

  Nice. Le traditionnel tir de canon de midi raconté dans une pièce de théâtre tous les dimanche d’été Depuis l’année dernière, une représentation théâtrale est proposée tous les dimanches de l’été sur la colline du Château, à Nice (Alpes-Maritimes). Cette pièce propose aux spectateurs de découvrir l’histoire derrière le tir de canon de midi de Nice.Si le coup de canon de midi est bien connu par les habitants de Nice (Alpes-Maritimes), tous ne connaissent pas son histoire. Ainsi, depuis l’année dernière, une courte pièce de théâtre est jouée tous les dimanches de l’été sur la colline du Château afin de permettre aux spectateurs de découvrir l’histoire de ce fameux tir de canon, rapporte France Bleu Azur, ce lundi 19 juillet.

Sixième médaille d'or pour les Français à Tokyo ! © Fournis par Sports.fr Sixième médaille d'or pour les Français à Tokyo !

Jean Quiquampoix l’avait dit, il l’a fait ! Arrivé à Tokyo avec l’ambition de devenir champion olympique cinq ans après l’argent remporté à Rio, le tireur français a atteint son objectif au terme d’une finale rondement menée. Le champion d’Europe 2021 n’a absolument pas cédé sous la pression, contrairement à Christian Reitz. L’Allemand, tenant du titre et premier à l’issue des qualifications, a rapidement quitté le pas de tir avec la cinquième place. Alors que le Chinois Yuehong Li s’est assuré la médaille de bronze au terme d’un barrage face au Sud-Coréen Daeyoon Han, le duel final a opposé Jean Quiquampoix au Cubain Leuris Pupo. Mais le Français, avec quatre des cinq cibles atteintes lors de la dernière salve et un total de 34 points, record olympique égalé, s’est mis hors d’atteinte. C’est finalement avec cinq points d’avance que Jean Quiquampoix remporte la sixième médaille d’or pour l’équipe de France olympique à Tokyo !

Muller cinquième à 18 ans

  Muller cinquième à 18 ans Seule Française en lice, la jeune Océanne Muller a terminé cinquième de la finale du tir à la carabine 10m, après avoir déjà pris la cinquième place des qualifications. Le titre olympique est revenu à la Chinoise Qian Yang.???????? Pas de médaille pour Océanne Muller !

"Ça fait cinq ans que je travaille dur pour venir chercher cette médaille d’or. C’est un soulagement et une satisfaction de la remporter aujourd’hui (lundi) et je suis extrêmement heureux de l’avoir remportée de cette manière, a confié Jean Quiquampoix au micro de France Télévisions peu après le podium. On pourrait croire que c’est facile et que ça s’est passé comme sur des roulettes mais c’était vraiment très dur en émotions. C’était vraiment dur de rester concentré, de ne rien lâcher sur chaque balle, sur chaque dixième de seconde pour faire mouche à chaque impact. Ça a été vraiment difficile en émotions mais, à force d’avoir fait des finales et d’avoir travaillé, j’ai réussi. Il y a toujours Paris 2024 dans un coin de ma tête. Il y avait d’abord Tokyo, c’était important de gagner. On va se remobiliser pour gagner en 2024 et continuer à chasser les médailles."

JO de Tokyo – Tir à l’arc (H) : Chirault et Valladont éliminés d’entrée, Plihon chute en seizièmes de finale

  JO de Tokyo – Tir à l’arc (H) : Chirault et Valladont éliminés d’entrée, Plihon chute en seizièmes de finale Après l'élimination dès les 32emes de finale de Thomas Chirault dans l'épreuve individuelle de tir à l'arc, Jean-Charles Valladont n'a pas eu plus de réussite. Pierre Plihon, quant à lui, a chuté au stade des seizièmes de finale. Il n’y aura pas de médaille pour l’équipe de France de tir à l’arc dans l’épreuve individuelle masculine. Menant pourtant 4-0 à l’issue des deux premières manches, Thomas Chirault a vécu une énorme désillusion ce mercredi. Le Français a été sorti en 32emes de finale de l'épreuve masculine individuelle de tir à l'arc par le Néerlandais Gijs Broeksma (6-4).

Bessaguet a manqué le coche en qualifications

Avant cette finale, les Bleus n’avaient pas totalement confirmé leur bonne prestation de ce dimanche. En effet, alors que Clément Bessaguet et Jean Quiquampoix partageaient la première place à l’issue de la première partie des qualifications du pistolet rapide 25m, la conclusion n’a pas été aussi réussie pour le clan tricolore. Avec un total de 285 points sur cette deuxième partie, Clément Bessaguet n’a pas pu prendre une place dans les six premiers, qui ont disputé la finale ce lundi. Son total de 582 points l’a placé à égalité avec le Chinois Yuehong Li mais c’est ce dernier qui a eu le dernier mot pour la sixième et dernière place qualificative. Jean Quiquampoix, quant à lui, n’a pas cédé face à la pression. Avec un total de 586 points, il prend la deuxième place derrière le tenant du tire Christian Reitz (587 points). Cinq ans après leur duel en finale des Jeux Olympiques de Tokyo, l’Allemand et le Français ont été à nouveau au rendez-vous de la lutte pour les médailles dans cette catégorie.

"Je suis dégoûté. J'étais venu pour gagner, mais j'ai très mal tiré aujourd'hui (lundi), a confié Quentin Bessaguet dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. J'avais très bien tiré hier (dimanche), j'avais quelques petits points d'avance et mentalement ça allait. Ou du moins je le pensais. La dernière série a été très dure à tirer. En plus, je n'entre pas en finale au nombre de mouches. Ça fait encore plus rager. A chaud, j'imagine que la pression m'a rattrapé pendant le match. Je serai meilleur à Paris. La finale m'a échappé une fois, elle ne m'échappera pas la deuxième fois."

Jean Quiquampoix : «Je ne voulais rien lâcher» .
«Rien n'est fait jusqu'à la dernière cartouche» en tir, a rappelé Jean Quiquampoix, sacré champion olympique du pistolet à 25m tir rapide aux Jeux de Tokyo lundi, cinq ans après l'argent à Rio. Jean Quiquampoix : C'était riche en émotions. Une finale olympique ça n'a rien à voir (avec les autres compétitions internationales, NDLR). Je voulais tellement cette médaille qu'il y avait une petite pression supplémentaire. Il a fallu rester concentré jusqu'au bout pour poser sa technique et son geste étape par étape pour aller chercher la médaille d'or.

usr: 0
C'est intéressant!