•   
  •   

Sport Les stats sont formelles : la finale de la Coupe du monde opposera le Brésil à l'Allemagne

17:20  13 juin  2018
17:20  13 juin  2018 Source:   liberation.fr

Coupe du Monde : les Français plus confiants qu’en 1998

  Coupe du Monde : les Français plus confiants qu’en 1998 À écouter les Français pronostiquer l’affiche de la finale, on était loin d’être champions du monde en 1998. "Pas la France : Brésil-Allemagne", pensait l’un. "La finale ce sera Nigeria-Brésil", affirmait l'autre avec conviction. "Brésil-Italie", "Argentine-Brésil", "Brésil-Angleterre", pensait-on encore. Si le Brésil faisait figure de grand favori, 12% d’entre eux seulement misaient sur une victoire des Bleus d’Aimé Jacquet. L’Allemagne et le Brésil partent avec la faveur des pronostics Vingt ans plus tard, les choses ont changé. Les Français sont beaucoup plus confiants au moment de donner le nom du futur vainqueur de la Coupe du monde en Russie . "La France, c'est sûr, fanfaronne un jeune fan. On a une équipe de ouf et ça fait vingt ans qu'on n’a pas eus une équipe aussi folle." "C'est eux les meilleurs, c'est tout", abonde une femme. "Ils ont une bonne équipe. L'effectif est riche et ça fait un moment qu'ils jouent encore. On croise les doigts", espère un supporter. "J'espère qu'ils gagneront, explique une dame. Ça remonte le moral des gens quand l'équipe de France gagne. Allez les Bleus !" Les bookmakers misent quant à eux sur une défaite en demi-finale. L’Allemagne et le Brésil partent avec la faveur des pronostics.

Lors de la demi-finale de la Coupe du monde qui opposait l'Allemagne au Brésil, le 8 juillet 2014. © ODD ANDERSEN Lors de la demi-finale de la Coupe du monde qui opposait l'Allemagne au Brésil, le 8 juillet 2014.

Brésil, Allemagne, Espagne, France, voilà dans l’ordre les quatre favoris de la Coupe du monde de football selon les calculs d’une équipe de statisticiens autrichiens.

Qui reviendra de Russie avec une nouvelle étoile sur son maillot ? A la veille de la Coupe du monde de football, les pronostics vont bon train. Et les scientifiques ne dérogent pas à la règle. Selon les calculs de statisticiens autrichiens, la finale la plus probable est Brésil-Allemagne. La Seleção pourrait alors laver l’affront du douloureux 7 buts à 1 du dernier Mondial puisque les chercheurs estiment que leurs chances de victoire sont légèrement supérieures à celles de la Mannschaft.

Coupe du monde 2018 : Brésil / Suisse (TF1) - La promesse de Neymar

  Coupe du monde 2018 : Brésil / Suisse (TF1) - La promesse de Neymar Quatre mois après sa blessure à l’orteil, la star du PSG et de la Seleçao revient sur les terrains pour la plus grande joie du Brésil et des amoureux du ballon rond. Ce crack affole en effet les statistiques sur comme en dehors des pelouses. À 26 ans, Neymar n’est plus qu’à 24 buts du roi pelé, meilleur buteur (77 buts) de la sélection Auriverde. Sa médiatisation dépasse en tout point celle d’un président de la république, ses faits et gestes étant décryptés 24h sur 24 par la presse nationale.

Quelle était la question ?

L’équipe, emmenée par le professeur Achim Zeileis du département de statistiques de l’université d’Innsbruck, a voulu estimer d’une part les probabilités des différentes équipes de remporter le trophée, mais aussi leurs chances de survie dans le tournoi.

Comment les statisticiens ont-ils procédé ?

Pour obtenir les probabilités de victoire des sélections, les chercheurs ont utilisé les cotes de 26 sites de paris en lignes. Prenons, au hasard, la France. Sur chaque site, il est facile de trouver la cote : la France gagne le tournoi. Dans cette cote est incluse la marge de profit du bookmaker. Les statisticiens se sont donc d’abord affranchis de cette marge pour obtenir une cote plus représentative de la réalité et ont ensuite converti la cote obtenue en termes de probabilité. Ayant la probabilité que la France gagne le mondial pour chaque site de paris, Achim Zeileis et son équipe n’avaient plus qu’à faire la moyenne. Résultat : la France a 12,1% de chances de soulever le trophée, ce qui la place en quatrième position des favoris derrière le Brésil (16,6%), l’Allemagne (15,8%) et l’Espagne (12,5%).

Coupe du Monde 2018 : sur quelle chaîne regarder Serbie/Brésil ?

  Coupe du Monde 2018 : sur quelle chaîne regarder Serbie/Brésil ? La Serbie défie le Brésil ce mercredi 27 juin à 20h dans le groupe E de la Coupe du Monde 2018. L’enjeu est considérable puisque le vainqueur de ce match accédera aux huitièmes de finale. Sur quelle chaîne regarder Serbie/Brésil? © Capture d'écran Coupe du Monde 2018 : sur quelle chaîne regarder Serbie/Brésil ? Ce groupe E réserve encore de nombreuses surprises. Trois équipes peuvent se qualifier pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde : la Suisse, la Serbie et le Brésil. Ces deux derniers s’affrontent, ce mercredi 27 juin, pour le tout dernier et décisif match de poule.

Mais les statisticiens ne se sont pas arrêtés là. Plusieurs classements existent pour qualifier le niveau d’un joueur ou d’une équipe. Aux échecs, on utilise le classement Elo, en football, il y a le classement FIFA par exemple. Le problème de ce classement est qu’il ne tient pas compte du tirage au sort du tournoi et des événements à court terme comme les blessures. Les cotes des bookmakers, en revanche, y sont sensibles. A partir des probabilités de victoire des sélections, les chercheurs ont donc créé leur propre classement. Chaque équipe étant associée à un coefficient représentant son niveau intrinsèque.

Les statisticiens ont ensuite réalisé ce qu’on appelle une «simulation Monte-Carlo» du tournoi. «Ils ont simulé numériquement un très grand nombre de fois [ici un million, ndlr] l’arbre du mondial avec en entrée les différentes équipes et leurs coefficients», explique Gilles Pagès, membre du laboratoire de probabilités et modèles aléatoires à Paris (CNRS).

Coupe du monde 2018 : sur quelles chaînes suivre les matchs du 17 juin ?

  Coupe du monde 2018 : sur quelles chaînes suivre les matchs du 17 juin ? Le Mondial 2018 de football qui se tient en Russie entame sa quatrième journée avec trois nouvelles rencontres. Le Brésil et l’Allemagne font leur entrée dans la compétition. Au tour des groupes E et F, après la victoire samedi des Bleus face à l’Australie. Ce dimanche en Russie marque l’entrée en lice des plus gros favoris de cette compétition: le Brésil et l’Allemagne. Demi-finaliste malheureux en 2014 à la maison, la Seleção jouera à 20h (heure française) contre la Suisse. La Mannschaft, vainqueur de la dernière édition, affrontera le Mexique à 17h.

Quels résultats ont-ils obtenus ?

Grâce à ces simulations, les chercheurs ont obtenu les chances de survie d’une équipe dans le tournoi. La Russie, par exemple, a atteint 290 000 fois les quarts de finale lors des simulations. Le pays hôte a donc 29% de chance d’atteindre ce stade de la compétition.

Les statisticiens obtiennent donc bien pour chaque équipe sa probabilité de victoire et ses chances de survie. Cependant, Achim Zeileis précise : «Ce sont des prédictions et pas des certitudes. Pour l’Euro 2016, nous avions prévu que la France allait battre l’Allemagne en demie puis qu’elle gagnerait le tournoi. Mais, en finale, Gignac a frappé le montant. Et nous nous sommes trompés.» Les Bleus feront-ils mentir les statistiques ? Possible, si l’on en croit les lecteurs de Libé. Sur les quelque 1 400 personnes qui ont publié sur Twitter leur pronostic pour la Coupe du monde à partir de notre appli dédiée, la France est désignée gagnante à 38%, loin devant le Brésil (17%) et l’Espagne (16%).

La première mi-temps record de l'Angleterre .
Ce n'est pas le Brésil en face, mais ça reste historique. En plantant cinq buts en une mi-temps contre le Panama (doublés de Stones, Kane et but de Lingard), les Anglais rejoignent le cercle très fermé des sélections à avoir réalisé cette performance en Coupe du monde. Elles sont désormais au nombre de cinq alors que la dernière en date était l'Allemagne face à la Seleçao en 2014. 5 - C'est seulement la 5e fois dans l'histoire de la Coupe du Monde qu'une équipe marque 5 buts ou plus lors de la 1e mi-temps d'un match, l'Allemagne face au Brésil lors de la demi-finale 2014 étant le cas le plus récent avant aujourd'hui.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!