•   
  •   

Sport Mondial 2018: l’Espagne se paie un psychodrame

17:59  13 juin  2018
17:59  13 juin  2018 Source:   rfi.fr

Mondial-2018: après le psychodrame en Russie, Lopetegui présenté par le Real

  Mondial-2018: après le psychodrame en Russie, Lopetegui présenté par le Real L'ex-sélectionneur de la "Roja" Julen Lopetegui, limogé mercredi dans un psychodrame qui a secoué l'Espagne juste avant le Mondial, va être présenté jeudi en fin de journée dans son nouveau costume d'entraîneur du Real Madrid.Parti mercredi de l'aéroport de Krasnodar, camp de base de la sélection espagnole en Russie, lunettes sombres sur le nez et écouteurs dans les oreilles, il a atterri jeudi au petit matin à Madrid.

Le président de la RFEF Luis Rubiales annonce le limogeage du sélectionneur espagnol Julen Lopetegui, le 13 juin 2018 à Krasnodar (Russie). © REUTERS/Stringer Le président de la RFEF Luis Rubiales annonce le limogeage du sélectionneur espagnol Julen Lopetegui, le 13 juin 2018 à Krasnodar (Russie).

A deux jours de son premier match de Coupe du monde face au Portugal, la sélection espagnole change de sélectionneur. Au lendemain de l’annonce de l’arrivée de Julen Lopetegui au Real Madrid, celui-ci a été limogé et remplacé par Fernando Hierro.

Séisme, tremblement de terre, révolution (nous sommes en Russie !)… les expressions se bousculent déjà pour qualifier l’éviction du sélectionneur espagnol Julen Lopetegui à deux jours du premier match de l'Espagne dans la Coupe du monde 2018.

Lopetegui: l'éviction de la "Roja", l'un des jours "les plus tristes de ma vie"

  Lopetegui: l'éviction de la L'ex-sélectionneur de l'Espagne Julen Lopetegui, limogé mercredi juste avant le Mondial, a déclaré jeudi en sanglots que son éviction avait été "le jour le plus triste de (sa) vie depuis la mort de (sa) mère"."Mais aujourd'hui est le jour le plus heureux de ma vie", s'est empressé d'ajouter Lopetegui, durant sa présentation comme nouvel entraîneur du Real Madrid.

Cette drôle d’histoire débute mardi 12 juin quand le Real Madrid annonce que le technicien de la Roja remplacera Zinedine Zidane sur le banc des Merengues la saison prochaine. Il aura ensuite fallu moins d’une journée pour que Luis Rubiales, tout frais président de la Fédération royale de football espagnole (RFEF), ne dégage son sélectionneur. Motif ? « La sélection appartient à tous les Espagnols. » Explication : dans un pays tiraillé par ses forces régionales, un entraîneur ne saurait être soupçonné de « madridisme ».

Hierro, un bleu chez les rouges

Et cela sans compter que le président de la RFEF n’a pas apprécié d’apprendre « cinq minutes avant un communiqué officiel » du Real Madrid que l’un de ses salariés, qui venait de prolonger son contrat jusqu’en 2020, le quittait. Si l’on ajoute que Lopetegui aura sous ses ordres à Madrid un certain Cristiano Ronaldo, adversaire de l’Espagne vendredi pour son premier match du Mondial face au Portugal, on aura compris que la coupe était pleine pour Luis Rubiales.

Mondial-2018: après le psychodrame en Russie, Lopetegui se défend

  Mondial-2018: après le psychodrame en Russie, Lopetegui se défend L'ex-sélectionneur de la "Roja", Julen Lopetegui, limogé mercredi dans un psychodrame qui a secoué l'Espagne juste avant le Mondial, s'est défendu jeudi et affirmé que son éviction avait été l'un des jours les "plus tristes" de sa vie.Arrivé tout sourire avec sa femme et ses trois enfants pour être présenté au stade Santiago-Bernabeu comme nouvel entraîneur du Real, Lopetegui a eu des sanglots dans la voix au moment d'évoquer le tremblement de terre qui s'est joué mercredi à Krasnodar, camp de base de la sélection espagnole au Mondial russe.

Mais alors que ce limogeage avait plongé la péninsule – et le monde du football – dans la stupeur durant quelques heures, le président de la RFEF a pris, ce même mercredi en début d’après-midi, la décision de nommer Fernando Hierro, directeur sportif de la sélection depuis 2007, à la place de Lopetegui.

Ancien joueur du Real Madrid (1989-2003) et international à 90 reprises, Fernando Hierro n’a aucune expérience internationale en tant que sélectionneur. Son seul passé d’entraîneur se limite à une saison sur le banc d’Oviedo, en deuxième division espagnole, en 2016.

En Russie, Hierro aura la lourde tâche de redonner du lustre à l’équipe d’Espagne. Vainqueur du Mondial 2010 en Afrique du Sud, elle avait été éliminée au premier tour quatre ans plus tard au Brésil. Pour réussir, Hierro pourrait s’inspirer du travail de… Julen Lopetegui. Nommé sélectionneur de l’Espagne en 2016, le technicien basque n’a jamais connu la défaite en vingt matchs internationaux.

Maradona se paie Sergio Ramos .
Œil pour œil, dent pour dent. Présent en Russie pour la Coupe du Monde, Diego Maradona est en forme. Après avoir violemment critiqué Jorge Œil pour œil, dent pour dent.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!