•   
  •   

Sport Zidane, une révélation qui fait tache...

19:25  13 juin  2018
19:25  13 juin  2018 Source:   sports.fr

CASA BLANCA : Une nouvelle piste surprenante pour remplacer Zidane

  CASA BLANCA : Une nouvelle piste surprenante pour remplacer Zidane ​Depuis le départ inattendu de Zinédine Zidane au sommet de sa gloire, le Real Madrid est à la recherche d'un nouvel entraîneur. La liste des cibles est fournie, et un nouveau nom très surprenant vient d'y être inscrit. Après avoir remporté une troisième ​Ligue des Champions consécutive, Zizou a démissionné de son poste d'entraîneur. Une nouvelle qui a laissé en émoi tout le ​Real Madrid. La direction a maintenant la lourde tâche de remplacer le technicien français. Cela sera loin d'être uneAprès avoir remporté une troisième ​Ligue des Champions consécutive, Zizou a démissionné de son poste d'entraîneur. Une nouvelle qui a laissé en émoi tout le ​Real Madrid.

Zinedine Zidane © Reuters Zinedine Zidane

Zinedine Zidane ne faisait apparemment pas que des heureux dans le vestiaire du Real Madrid... Un incident aurait notamment éclaté avec Kiko Casilla, le gardien de but espagnol manquant de peu d'en venir aux mains avec son entraîneur.

Maintenant qu'il est parti, les langues vont-elles se délier ? L'image de l'icône sera-t-elle écornée par des révélations qui terniront sa réputation ? Zinedine Zidane se retrouve pour la première fois au coeur d'une petite polémique en Espagne, lui qui a officiellement quitté ses fonctions au Real Madrid, il y a seulement cinq jours. Alors que son management et son rapport avec le vestiaire étaient loués de tous, des indiscrétions d'El Chiringuito font état d'un gros conflit qui aurait éclaté le 19 mai dernier, avant la dernière rencontre de Liga entre Villarreal et le Real Madrid, opposant le technicien français au gardien de but Kiko Casilla.

Les deux discussions qui ont provoqué le départ de Zidane

  Les deux discussions qui ont provoqué le départ de Zidane ​Zinédine Zidane a surpris le monde du football la semaine dernière en annonçant son départ du Real Madrid. Quelques jours après ce tremblement de terre, différents médias ont dévoilé ces dernières heures les raisons de cette décision de l'entraîneur français. Ainsi, selon AS et The Sun, ce sont deux désaccords avec son président qui ont provoqué le départ de Zidane. Le premier concernait la volonté de Florentino Pérez de faire de Gareth Bale le joueur majeur la saison prochaine quitte à vendre Cristiano Ronaldo et Karim Benzema. Un souhait que ne partageait pas Zizou qui souhaitait se séparer du gallois et le remplacer par Eden Hazard.

Apprenant que c'est le rejeton du coach, Luca, qui va défendre ce soir-là la cage de la Maison blanche face au Sous-marin jaune (2-2), l'Espagnol serait sorti de ses gonds, lui qui s'attendait, en tant que doublure, à disputer naturellement cette ultime match de Liga précédent la finale de la Ligue des champions. L'ancien joueur de l'Espanyol s'en serait pris avec véhémence à celui qui était encore son entraîneur, tant et si bien que d'autres joueurs auraient été contraints de s'interposer pour éviter que les deux hommes en viennent aux mains.

Détail non négligeable, le numéro 13 des Merengues avait de surcroît besoin de disputer ce match pour pouvoir profiter d'une prime de... 600 000 euros. L'intéressé aurait donc très mal pris cette décision de Zinedine Zidane, qui aurait par ailleurs placé sa direction dans l'embarras par la même occasion. L'ancien international tricolore n'a d'ailleurs pas forcément été soutenu sur le coup, puisque ladite prime a finalement été versée à Kiko Casilla afin d'éteindre l'incendie. Informé de ces révélations, ce-dernier a néanmoins nié toute l'affaire en bloc, demandant rapidement une rectification sous peine de porter le dossier devant les tribunaux...

BLEUS : Zidane sélectionneur en 2020 ? Noël Le Graët répond .
​Alors que Zinedine Zidane semble destiné à prendre la tête de l'équipe de France à moyen terme, Noël Le Graët croit toujours autant en Didier Deschamps. "Ce qui est certain, c'est que Deschamps est là jusqu'en 2020". Face à la pression instaurée par la presse tricolore et une "Zidane Mania", Noël Le Graët ne plie pas. ​S'il est conscient que le désormais ex-entraîneur du Real Madrid prendra un jour ​la tête de l'Équipe de France, le président de la Fédération française de foot ne semble pas"Ce qui est certain, c'est que Deschamps est là jusqu'en 2020". Face à la pression instaurée par la presse tricolore et une "Zidane Mania", Noël Le Graët ne plie pas.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!