•   
  •   

Sport Moribonde et sans génie, la Russie ouvre sa Coupe du monde la peur au ventre

20:11  13 juin  2018
20:11  13 juin  2018 Source:   france24.com

Classement Fifa: l'Allemagne toujours en tête, la France reste 7e

  Classement Fifa: l'Allemagne toujours en tête, la France reste 7e L'Allemagne domine toujours le classement Fifa publié jeudi à une semaine de l'ouverture de la Coupe du monde en Russie (14 juin-15 juillet), devant le Brésil (2e) et la Belgique (3e), alors que la France conserve sa 7e place. Les Allemands défendront en Russie leur titre de champion du monde conquis il y a quatre ans au Brésil. Le Mondial-2018 débute jeudi prochain, avec le match d'ouverture entre la Russie et l'Arabie Saoudite au stade Loujniki de Moscou.Le top 5 de ce classement reste inchangé par rapport au mois précédent, avec le Portugal (champion d'Europe 2016) au pied du podium (4e), juste devant l'Argentine (5e).

Poutine affiche son pessimisme et le clergé russe appelle à la prière… Au moment de donner le coup d’envoi de son mondial, organisé pour la première fois en Russie, la "Sbornaïa" aborde la compétition avec des incertitudes à tous les niveaux.

Éviter l’humiliation à tout prix. La Russie, pays organisateur du Mondial-2018, va donner le coup d’envoi de la compétition, jeudi 14 juin, lors d’un match d’ouverture déjà capital face à l’Arabie saoudite. Capital car les Russes abordent la Coupe du monde avec anxiété, et la peur bleue de subir l’affront ultime d'une élimination au premier tour de son propre mondial.

Mondial 2018: la France possède la sélection la plus chère, selon une étude

  Mondial 2018: la France possède la sélection la plus chère, selon une étude L’observatoire du football du CIES est formel : l’effectif des Bleus de Didier Deschamps est le plus onéreux parmi toutes les sélections présentes en Russie. Si on ne connaît pas encore le niveau de performance de l’équipe de France de football à la Coupe du monde qui s’ouvre en Russie jeudi 14 juin, les Bleus tiennent déjà une première place, celle de l’effectif « potentiellement » le plus cher. Selon un classement effectué par l’observatoire du football du Centre international d’étude du sport (CIES), basé en Suisse, la valeur de transfert des joueurs sélectionnés par la France serait de 1,41 milliard d’euros, devant l’Angleterre (1,39 milliard) et le Brésil (1,27 milli

Et pour cause, la "Sbornaïa" n'a remporté aucun de ses matches de préparation disputés en 2018. Elle n’a remporté aucun de ses 7 derniers matches, dont 6 organisés à domicile, tout en encaissant à chaque fois au moins un but. Il s’agit de la pire série de matches consécutifs sans victoire de son histoire. Un bilan terne qui n’a pourtant pas eu raison du sélectionneur Stanislav Cherchesov, l’ancien gardien moustachu du Spartak Moscou, en poste depuis 2016.

Vidal: "Il faudrait demander à Messi s’il a peur de moi"

  Vidal: Une provocation en bonne et due forme. Arturo Vidal a profité d’une interview pour se moquer de Leo Messi et des finales perdues par l’Argentine. Et tant pis si le Chili n’est pas qualifié pour la Coupe du monde. © Fournis par Newsweb Vidal et Messi Le Chili et l’Argentine ont une histoire récente assez compliquée. La faute aux deux finales de la Copa America remportées par les coéquipiers d’Arturo Vidal. Alors, même si le Chili s’est complètement manqué lors des qualifications et ne participera pas à la Coupe du monde en Russie, le joueur du Bayern n’a pas pu se retenir de chambrer Messi et les Argentins.

"Le niveau de la sélection russe est loin d’être extraordinaire, elle fait partie des pays qualifiés les moins bien classés selon les critères de la Fifa (66e), rappelle Xavier Chemisseur, envoyé spécial de France 24. Il n’y a pas beaucoup de passion autour de cette équipe, il manque cet enthousiasme patriotique qui accompagne généralement le pays organisateur d’un mondial, or pour en bénéficier, il faut que les résultats soient à la hauteur des attentes, et jusqu’ici les joueurs russes n’ont pas fourni de grandes prestations pendant leur préparation".

Coupe du Monde : J-1 avant l'ouverture de la compétition

  Coupe du Monde : J-1 avant l'ouverture de la compétition Les forces de sécurité ont été déployées à Moscou, en Russie. Les spectateurs sont prêts pour cette Coupe du Monde de football, qui débutera jeudi 14 juin. L'équipe de France est-elle prête ? "Non, cette équipe de France n'est pas tout à fait prête, pour plusieurs raisons, plusieurs interrogations principalement physiques qui concernent trois joueurs. La principale interrogation concerne le joueur Djibril Sidibé, très sérieusement touché au ménisque. On ne sait pas s'il pourra tenir sa place pour le match de samedi 16 juin. Plus de peur que de mal, en revanche, pour l'attaquant vedette des Bleus, Kilian Mbappé, touché dans un contact à l'entraînement, hier, mardi 12 juin. La troisième incertitude concerne le défenseur Samuel Umtiti, qui ressent des douleurs au genou", explique le journaliste Josselin Debraux, en duplex sur place. Entre 5 000 et 6 000 supporters français le 16 juin "Du côté des tribunes, les supporters français sont plutôt discrets ici à Moscou. 500 d'entre eux ont tout de même déjà assisté à l'entraînement de l'équipe de France hier, à Istra. Au total, on attend pour le premier match de l'équipe de France à Kazan entre 4 000 et 6 000 supporters tricolores", conclut-il.

Poutine pessimiste

Conscient des doutes et du scepticisme général qu’ont provoqué les dernières sorties de la sélection, l'attaquant Artem Dzyuba a lancé un appel à la mobilisation générale autour de l'équipe nationale, tout en accusant les journalistes de "se comporter agressivement" contre la sélection "alors que le tournoi n'a pas débuté".

La Russie reste sur une défaite en Autriche et un match nul à domicile contre la Turquie , deux équipes non qualifiées pour le mondial. © Alexander Nemenov, AFP La Russie reste sur une défaite en Autriche et un match nul à domicile contre la Turquie , deux équipes non qualifiées pour le mondial.

Le président russe en personne, Vladimir Poutine, pourtant réputé fier, a fait part de son pessimisme en reconnaissant mercredi que son pays avait peu de chances de faire bonne figure dans la compétition. "Concernant notre sélection, je dois reconnaître un fait : malheureusement, elle n'a pas eu de grands résultats dernièrement. Mais nous espérons (...) que la sélection jouera dignement, montrera un beau football, intéressant et moderne, et se battra jusqu'au bout", a-t-il déclaré dans une interview à la télévision chinoise, retranscrite sur le site du Kremlin.

Coupe du monde : les supporters russes galvanisés par la victoire

  Coupe du monde : les supporters russes galvanisés par la victoire La Coupe du monde de football est lancée en Russie, jeudi 14 juin . Lors du match d'ouverture, la Russie a écrasé l'Arabie saoudite (5-0). Sur place, le journaliste Josselin Debraux explique : "Depuis plusieurs jours, les supporters sud-américains mettaient l'ambiance dans les rues de Moscou. Mais depuis ce matin, on sent la ferveur monter chez les supporters russes. Le terme le plus approprié est sans doute celui de 'curiosité' dans ce pays de hockey sur glace. Depuis plusieurs jours, la presse tirait à boulets rouges sur l'équipe nationale et écrivait même que c'était 'la pire équipe russe de l'histoire de la Coupe de monde'." Les supporters russes croient à la victoire Mais les supporters russes voulaient y croire, un récent sondage annonçait que 14% des Russes pensent que leur équipe va remporter la Coupe du monde. Après cette démonstration 5-0 face à l'Arabie Saoudite, ils y croient plus que jamais.

Même son de cloche du côté du clergé russe. Le patriarche Kirill, chef de l'Église orthodoxe russe, a appelé les fidèles à prier pour que la sélection russe s'en tire avec un jeu "digne".

Layún et son « génie » d'entraîneur

  Layún et son « génie » d'entraîneur Fayotage ? Au lendemain de la jolie victoire du Mexique face à l’Allemagne, le milieu de terrain de la Tri Miguel Layún a qualifié son sélectionneur Juan Carlos Osorio de génie lors d'une conférence de presse. « C’est un génie et les génies font des choses différentes », a-t-il complimenté. Avant de revenir sur les reproches passés à l'attention de son coach : « Je n'ai jamais compris les critiques autour du sélectionneur. C'est difficile de voir de l'extérieur, mais quand on sait ce qu'il fait pour le groupe... Émettre un jugement si dur et radical, sans vivre au jour le jour avec nous, c'est sans fondement.

>> À voir : Russie, très cher mondial

"J'espère que ce grand événement se déroulera avec succès et aura un effet positif sur les gens, a confié le patriarche lors d'une réunion des responsables de l'Église à Moscou, cité par l'agence publique TASS. Cela va dépendre en grande partie du jeu de notre sélection. Ici, il ne reste qu'à espérer et prier pour que tout soit correct et digne, et, bien sûr, espérer une bonne préparation de nos sportifs", a-t-il ajouté.

Coupe du Monde - En deux matches, la Russie a marqué autant de buts que l'Espagne championne en 2010

  Coupe du Monde - En deux matches, la Russie a marqué autant de buts que l'Espagne championne en 2010 Encore une fois étincelante dans le secteur offensif, la Sbornaya a fait un grand pas vers les huitièmes de finale, égalant au passage la Roja.En balayant l'Arabie Saoudite (5-0) en match d'ouverture puis en battant sans plus de difficultés l'Égypte de Mohamed Salah (3-1) lundi soir, la Sbornaya a déjà marqué huit buts alors qu'il reste une rencontre dans ce Groupe A à disputer, face à l'Uruguay.

Andrei Kanchelskis, l’ancien milieu russe et ailier de Manchester United explique dans un entretien accordé au site Goal.com, les raisons de cette crise que traverse la Russie, qui se passionne plus volontiers pour le sport roi du pays, le hockey sur glace. "Malheureusement, beaucoup de dilettantes travaillent dans le football et tuent justement le football, année après année. Ça devient de mal en pis. Et puis nos joueurs ne jouent pratiquement plus à l'étranger comme à notre époque. Ils laissent cuire dans leur jus et ne progressent absolument pas. Et c'est pour cette raison qu'il y a tant de manquements en sélection", déplore-t-il. En trois participations à une Coupe du monde depuis la chute de l’Union soviétique, demi-finaliste en 1966, les Russes n’ont encore jamais franchi le premier tour.

Coupe du monde 2018 : la supportrice qui avait fait le buzz lors de la cérémonie d'ouverture était une actrice X

  Coupe du monde 2018 : la supportrice qui avait fait le buzz lors de la cérémonie d'ouverture était une actrice X La jeune femme a fait sensation lors de la cérémonie d'ouverture du Mondial en Russie. Elle a gagné le titre de "plus belle supportrice du Mondial" avant même que ce dernier ne débute. Vêtue d'un petit haut blanc estampillé "Russia" et armée de ses mini-drapeaux, cette jolie blonde aura été l'attraction de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde 2018, le 14 juin dernier au stade Loujniki de Moscou.

Une sélection sans leader

Sans véritable leader ni star, avec seul un joueur évoluant dans un championnat majeur, Denis Cheryshev ailier du club espagnol de Villarreal, la Russie devra se surpasser dans le groupe A qui, en plus de l’Arabie saoudite, compte l’Uruguay d’Edinson Cavani et l’Égypte de Mohamed Salah. Deux nations qui ont le vent en poupe et qui sont réputées pour vendre chèrement leur peau.

>> À lire : les favoris, les outsiders et les surprises possibles

Critiqué, voire parfois raillé pour ses choix, le sélectionneur s’est voulu rassurant avant le début de la compétition. "J'ai le sentiment que pour le match contre l'Arabie saoudite, tout se passera comme il le faut", a promis Stanislav Cherchesov devant la presse.

Pour celà, les demi-finalistes de l’Euro-2008, dernier coup d’éclats du football russe, pourront s'appuyer sur la technique d’Alan Dzagoev, le milieu de terrain du CSKA Moscou et sur le sens du but de l’attaquant-vedette de Krasnodar Fyodor Smolov. En espérant qu’un résultat positif lors de leur match d’ouverture puisse créer une dynamique et réanimé un public déprimé.

Coupe du monde 2018 : la supportrice qui avait fait le buzz lors de la cérémonie d'ouverture était une actrice X .
La jeune femme a fait sensation lors de la cérémonie d'ouverture du Mondial en Russie. Elle a gagné le titre de "plus belle supportrice du Mondial" avant même que ce dernier ne débute. Vêtue d'un petit haut blanc estampillé "Russia" et armée de ses mini-drapeaux, cette jolie blonde aura été l'attraction de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde 2018, le 14 juin dernier au stade Loujniki de Moscou.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!