•   
  •   

Sport Coupe du monde 2018: les supporters envahissent Moscou

08:10  14 juin  2018
08:10  14 juin  2018 Source:   rfi.fr

Coupe du Monde : J-1 avant l'ouverture de la compétition

  Coupe du Monde : J-1 avant l'ouverture de la compétition Les forces de sécurité ont été déployées à Moscou, en Russie. Les spectateurs sont prêts pour cette Coupe du Monde de football, qui débutera jeudi 14 juin. L'équipe de France est-elle prête ? "Non, cette équipe de France n'est pas tout à fait prête, pour plusieurs raisons, plusieurs interrogations principalement physiques qui concernent trois joueurs. La principale interrogation concerne le joueur Djibril Sidibé, très sérieusement touché au ménisque. On ne sait pas s'il pourra tenir sa place pour le match de samedi 16 juin. Plus de peur que de mal, en revanche, pour l'attaquant vedette des Bleus, Kilian Mbappé, touché dans un contact à l'entraînement, hier, mardi 12 juin. La troisième incertitude concerne le défenseur Samuel Umtiti, qui ressent des douleurs au genou", explique le journaliste Josselin Debraux, en duplex sur place. Entre 5 000 et 6 000 supporters français le 16 juin "Du côté des tribunes, les supporters français sont plutôt discrets ici à Moscou. 500 d'entre eux ont tout de même déjà assisté à l'entraînement de l'équipe de France hier, à Istra. Au total, on attend pour le premier match de l'équipe de France à Kazan entre 4 000 et 6 000 supporters tricolores", conclut-il.

Dans quelques heures, le coup d'envoi du Mondial de football 2018 en Russie sera donné. La cérémonie a lieu dans le stade Loujniki, à Moscou. Le match d'ouverture de la compétition oppose le pays hôte à l'Arabie saoudite, et des dizaines de milliers de supporters de tous horizons affluent dans le centre-ville de la capitale.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

« My name is Mark and I came here from Australia. I'm here for the World Cup ! » Il s'appelle Mark, il a 60 ans et vient tout juste d’atterrir à Moscou, prêt pour le match de samedi face aux Bleus de Didier Deschamps.

« Oh, c'était un long long voyage, confie-t-il. Ça nous a pris un jour et demi pour venir. Vous savez, l'Australie, c'est à l'opposé d'ici, mais cela n'arrive qu'une fois dans une vie. Surtout si on arrive à battre la France ! »

Le chef des supporters russes interdit de stade

  Le chef des supporters russes interdit de stade En bon hôte, la Russie fait le ménage. La Coupe du monde débute ce jeudi, et les supporters du monde entier affluent déjà au pays des Tsars. Les supporters, c'est justement l'un des sujets de préoccupation majeur de ce Mondial, organisé dans un pays gangréné par le hooliganisme. Mais la Russie a décidé que sa Coupe du monde ne serait pas entachée par des bagarres de rues.C'est dans cet esprit que Alexandre Chpryguine, le leader de la VOB, seul groupe officiel de supporters russes, a été interdit de stade par la fédération.

Dès son arrivée, Mark est venu aux abords de la place Rouge. Même réflexe pour un supporter français croisé en ville, qui reste moins de 24 heures dans la capitale russe, car il file ensuite dans la ville où l'équipe de France va jouer.

« Pour nous, Moscou, c'est juste une étape, nous expluqe t-il. On repart ce soir pour pouvoir faire le match d'ouverture dans la fan zone de Kazan avec les Russes, et après on va attendre sagement samedi pour le match des Bleus. »

Les Latino-Américains mettent l'ambiance aux alentours du Kremlin. Moscou, le 13 juin 2018. © Vasily MAXIMOV / AFP Les Latino-Américains mettent l'ambiance aux alentours du Kremlin. Moscou, le 13 juin 2018.

Autour de la place Rouge, en attendant, ce sont surtout les supporters sud-américains qui se font remarquer ; des Mexicains, Colombiens ou encore Urugayens... Comme Charlie, arrivé tout juste de Montevideo, en Uruguay.

« C'est spectaculaire ! La Russie, c'est une destination inhabituelle pour les Sud-Américains. Et donc, venir ici, c'est exceptionnel. C'est génial de découvrir cette culture, ces bâtiments énormes. C'est très beau ! »

Charlie n'a pas beaucoup dormi depuis son arrivée à Moscou, mais il veut profiter à fond de cette première journée pour visite la ville avant le match contre l'Egypte. Après, explique-t-il, place aux choses sérieuses, place au football !

Calendrier des matches et classements des équipes

Un avion transportant des supporters péruviens a pris feu .
Maman, j'ai pas raté l'avion. Après l'incident qui a touché l'avion de l'équipe d'Arabie Saoudite, un autre vol de la Coupe du monde a eu des ratés ce vendredi.Selon les médias péruviens, la turbine d'un avion transportant 70 supporters de la Blanquirroja entre Iekaterinbourg et Moscou a pris feu peu avant l'atterrissage. L'appareil a heureusement pu se poser, sans dommage pour ses passagers.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!