•   
  •   

Sport REVIREMENT : L'avenir de Layvin Kurzawa au PSG relancé par Thomas Tuchel

15:00  14 juin  2018
15:00  14 juin  2018 Source:   90min.com

WARNING : Thomas Tuchel lance un avertissement à Thomas Meunier

  WARNING : Thomas Tuchel lance un avertissement à Thomas Meunier ​Les grands chantiers sont lancés au Paris Saint-Germain, par son nouvel homme fort : Thomas Tuchel. Si le club parisien attend la sanction de l'UEFA dans le cadre du fair-play financier, l’entraîneur allemand a commencé sa revue d'effectif afin de cibler les besoins et les éventuelles recrues possibles. Résultat de cette revue d'effectif : aucun latéral au club n'a les faveurs du technicien allemand ! Réclamé par les dirigeants parisiens, le départ de Layvin Kurzawa est plus que probable, Dani Alves est out pour au minimum 6 mois et Yuri Berchiche n'est pas une solution viable et pourrait lui aussi plier bagages. Reste la situation de Thomas Meunier.

Layvin Kurzawa wearing a blue shirt: Paris Saint Germain v Angers SCO - Ligue 1 © Aurelien Meunier/GettyImages Paris Saint Germain v Angers SCO - Ligue 1

​Deuxième dans la hiérarchie des latéraux gauche derrière Yuri Berchiche, Layvin Kurzawa pensait quitter le ​Paris Saint-Germain cet été. Si le joueur et le club étaient officieusement d'accord pour un départ, l'international tricolore devrait poursuivre l'aventure parisienne. Et Thomas Tuchel ne serait pas étranger à ce revirement de situation.

Recruté pour 25 millions d'euros à l'été 2015 en provenance de l'AS Monaco, Layvin Kurzawa a montré tout son potentiel avant de décevoir cette saison particulièrement. Une saison compliquée pour l'international français qui a perdu d'abord sa place en club (en tribunes lors de la confrontation face au ​Real Madrid) puis sa place pour la ​Coupe du Monde en Russie avec les Bleus.

HUMOUR : La blague de Layvin Kurzawa pour soutenir les Bleus

  HUMOUR : La blague de Layvin Kurzawa pour soutenir les Bleus ​Layvin Kurzawa ne fait pas partie des 23 joueurs sélectionnés pour participer à la ​Coupe du Monde. Pourtant, le défenseur du ​PSG n'est pas rancunier et a envoyé un message de soutien à ses compatriotes. Layvin Kurzawa a réalisé une saison plus que moyenne avec le Paris Saint-Germain. Souvent relégué sur le banc de touche, ses prestations n'ont pas convaincu le sélectionneur de l'Équipe de France. Didier Deschamps n'a pas convié le latéral gauche et lui a préféré Benjamin Mendy (Manchester City), tout juste remis de blessure et Lucas Hernandez (Atletcio Madrid).

Le directeur sportif, ​Antero Henrique avait donc décidé de vendre le joueur, plus en odeur de sainteté à Paris. Cependant l'arrivée du nouvel entraîneur, Thomas Tuchel semble avoir changé la donne et il compterait sur Kurzawa pour la saison à venir.

D'après le média spécialisé Paris United, Tuchel aurait eu une discussion avec le latéral gauche et apprécierait son profil très offensif, ​à l'image d'un Dani Alves. Encore en phase de réflexion, Tuchel souhaiterait le faire évoluer sur un côté un peu plus haut, avec un système à trois défenseurs derrière ; une manière de profiter de ses qualités offensives tout en le déchargeant des tâches défensives. Ce discours aurait plu à Kurzawa.

Actuellement en vacances, le joueur reviendra pour la préparation estivale, prévue début juillet. Il serait également prêt à retrouver son meilleur niveau et une place en Équipe de France.

DÉSACCORD : Les dirigeants du PSG divisés sur le cas Gonzalo Guedes .
​Le ​Paris Saint-Germain doit vendre pour 40 à 60 millions d'euros, afin de rester dans les clous du fair play financier en vue de la saison prochaine. Avec cette restriction, Gonçalo Guedes était fortement annoncé sur le départ. Cependant, le club parisien ne semble pas pressé de le lâcher. Ils ont jusqu'au 30 juin pour récolter entre 40 et 60 millions d'euros mais les dirigeants parisiens ne semblent pas inquiets ni même pressés de régler cette histoire auprès de l'UEFA. Gonçalo Guedes étaitIls ont jusqu'au 30 juin pour récolter entre 40 et 60 millions d'euros mais les dirigeants parisiens ne semblent pas inquiets ni même pressés de régler cette histoire auprès de l'UEFA.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!