•   
  •   

Sport Mondial-2018: Hervé Renard, de la galère aux heures de gloire

18:50  14 juin  2018
18:50  14 juin  2018 Source:   msn.com

Mondial-2018: "On n'est pas une petite équipe", prévient Renard, le sélectionneur du Maroc

  Mondial-2018: Le Maroc "n'est pas une petite équipe", a estimé jeudi le sélectionneur Hervé Renard avant le premier match du Mondial-2018, contre l'Iran, vendredi à Saint-Pétersbourg. "C'est un pays à respecter", a ensuite abondé le capitaine Mehdi Benatia également présent en conférence de presse.. Premier Mondial en vingt ansBenatia: "C'est quelque chose d'extraordinaire, comme un rêve qui se réalise. (...) On a envie de faire plaisir à tous les Marocains. Ca va être une fête. C'était très long surtout pour un pays comme le nôtre, avec un peuple passionné de foot.

Le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, salue ses supporters, à Voronezh, en Russie, au cours d'une séance d'entraînement, le 13 juin 2018 © Fournis par AFP Le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, salue ses supporters, à Voronezh, en Russie, au cours d'une séance d'entraînement, le 13 juin 2018

De la société de nettoyage dans les villas du sud de la France aux lustres de Saint-Pétersbourg: l'itinéraire d'Hervé Renard, qui va découvrir le gotha du foot international après avoir connu la galère du chômage et des divisions inférieures, est l'une des belles histoires du Mondial-2018.

"Il a un destin incroyable!": Guy Lacombe, son ancien coéquipier à l'AS Cannes où l'ancien défenseur a joué de 1983 à 1990, sait de quoi il parle. Avant de disputer son premier match de Coupe du monde avec le Maroc, contre l'Iran vendredi (17h00), Renard (49 ans) a dû faire ses armes dans l'ombre du foot amateur français, tout en jonglant avec un autre travail à côté.

Mondial-2018: "On s'est fait crucifier" déplore Renard

  Mondial-2018: Le sélectionneur du Maroc Hervé Renard a fait part de sa déception vendredi après sa défaite sur le fil contre l'Iran (1-0) lors du premier match du groupe B de la Coupe du monde: "On s'est fait crucifier."Q: Quel est votre sentiment après cette défaite dans le temps additionnel, après avoir autant dominé?

"Cela n'a pas été facile pour lui. Il s'était retrouvé entraîneur à Draguignan (1999-2001), il a travaillé dans les espaces et jardins... C'était costaud quand même! Il fallait se lever à six heures du matin pour aller bosser, le soir il allait entraîner les joueurs... Je lui tire mon chapeau", raconte Lacombe à l'AFP.

"Pour avoir été tuteur de certains entraîneurs de National, je regardais les championnats (inférieurs), et c'est compliqué. Il y a de bons techniciens mais malheureusement, on ne sait pas les détecter en France", ajoute l'ancien cadre technique de la Fédération.

La rencontre avec Claude Le Roy va faire basculer sa vie. A la recherche d'un assistant pour entraîner un club chinois, le célèbre "globe-trotter" français avait reçu "peut-être 60 ou 80" candidatures "à la suite d'une interview dans L'Equipe", raconte-t-il à l'AFP.

Mondial-2018: Guedes à nouveau titulaire aux côtés de Cristiano Ronaldo

  Mondial-2018: Guedes à nouveau titulaire aux côtés de Cristiano Ronaldo Déjà titulaire contre l'Espagne (3-3), le Parisien prêté la saison dernière à Valence Gonçalo Guedes est à nouveau dans le onze de départ portugais aux côtés de Cristiano Ronaldo en attaque, pour affronter le Maroc d'Hervé Renard lors de la deuxième journée du groupe B, mercredi (14h00 française) à Moscou. Le sélectionneur champion d'Europe 2016 Fernando Santos n'a opéré qu'un seul changement par rapport à l'équipe qui a tenu en échec la Roja grâce à un triplé de Cristiano Ronaldo: Bruno Fernandes est remplacé par Joao Mario (West Ham) à droite d'un milieu de terrain composé de William Carvalho, Joao Moutinho et Bernardo Silva.

- Le Roy, plus qu'un mentor -

C'est Pierre Romero, un ami commun "agent immobilier à Antibes, et qui avait engagé Hervé pour faire nettoyer les immeubles, ou les villas la nuit", qui lui glisse le nom de Renard lors de sa soirée d'anniversaire.

"Il m'a dit qu'il y avait un entraîneur qui venait de se faire débarquer en 4e division à Draguignan. Je lui ai dit de venir me voir à Avignon. C'est assez drôle parce qu'on a discuté longuement tout les deux et puis à la fin je lui ai dit: +A bientôt+. Pour moi si je disais cela, c'était déjà lui entrouvrir un peu la porte", se remémore le célèbre "sorcier blanc".

"Lui quand il est descendu, sa femme l'attendait en bas dans la rue, et il lui a dit: +Bon il m'a dit à bientôt, cela veut dire à jamais+. Quarante-huit heures après, je l'appelais pour lui dire: +Tu viens avec moi en Chine+", poursuit-il.

Le début de "six années de bonheur" commun qui les mèneront notamment à Cambridge (2004-2005) et surtout au Ghana (2006-2008), avec qui ils termineront 3e de la CAN-2008.

Hervé Renard dénonce une faute sur le but de CR7

  Hervé Renard dénonce une faute sur le but de CR7 Très ému en conférence de presse, après la défaite de son équipe face au Portugal (1-0), synonyme d'élimination, le sélectionneur du Maroc, Hervé Renard, a invité le monde entier à revoir le ralenti du but inscrit par Cristiano Ronaldo.« Sur le centre portugais, regardez le numéro 3 (Pepe, ndlr), a-t-il soufflé. J'espère que vous aurez la franchise d'écrire la vérité. (...) On met un homme de base, quand cet homme de base est mis à terre, on siffle faute pour le Maroc, sinon Cristiano Ronaldo arrive derrière, comme souvent.

L'ancien entraîneur du Togo, Claude Le Roy, au cours d'un match de la CAN à Port-Gentil, face à la RD du Togo, le 24 janvier 2017 © Fournis par AFP L'ancien entraîneur du Togo, Claude Le Roy, au cours d'un match de la CAN à Port-Gentil, face à la RD du Togo, le 24 janvier 2017

Prêt à se lancer dans la peau d'un N.1, c'est encore Le Roy qui fait jouer son carnet d'adresse africain, en le recommandant vivement au président de la Fédération zambienne. Après un premier passage remarqué (2008-2010), il réussit l'exploit de remporter la CAN-2012. Et à enfin se faire un nom.

- 'Un meneur d'hommes' -

Fort de cette aura, l'homme "à la chemise blanche" débarque enfin en première division à Sochaux (2013-2014) pour tenter de sauver le club de la relégation. S'il échoue à assurer le maintien à la dernière journée malgré une sublime "remontada", son passage a marqué les esprits.

"C'est un meneur d'hommes. Il sait te motiver, il a cette faculté que tout les coaches n'ont pas. Tactiquement aussi il est bon, il ne sait pas que +gueuler+ ou mettre la pression à ses joueurs", se souvient pour l'AFP l'ancien Sochalien Cédric Bakambu.

"Dans sa manière d'aborder les matches, c'est aussi quelqu'un de très réfléchi, très posé. Mais c'est vrai que ses causeries, c'était quelque chose. Il nous a montré en quelque sorte que tout était possible dans la vie", ajoute-t-il.

Après avoir relancé sa carrière en menant enfin la génération dorée de la Côte d'Ivoire au sacre à la CAN-2015, il pense accéder à la table des grands à Lille. Mais comme à Sochaux, il est débarqué au bout de quelques mois pour manque de résultats...

C'est encore une fois en Afrique qu'il va se refaire, en prenant les commandes des "Lions de l'Atlas" en 2016. Une réussite absolue. Le Français a signé l'exploit de qualifier le Maroc pour le Mondial, compétition que le pays n'avait plus disputé depuis... 20 ans. Le temps qu'il a mis pour réaliser son rêve.

Mondial-2018: "Une injustice d'être déjà éliminé", dit le sélectionneur marocain Hervé Renard .
"Pour nous c'est une injustice d'être déjà éliminé mais il faut accepter la réalité", a déploré dimanche le sélectionneur du Maroc Hervé Renard, qui s'estime victime d'erreurs d'arbitrage lors de la défaite contre le Portugal mercredi (1-0), synonyme d'élimination du Mondial-2018."On ne va pas tourner en rond, pour nous c'est une injustice d'être déjà éliminé mais il faut accepter la réalité. Il faut se concentrer sur notre 3e match pour sauver notre honneur puisque maintenant il n'y a plus que ça à (faire)", a déclaré le technicien français, lors de la conférence de presse d'avant-match contre l'Espagne, prévu lundi (20h00) à Kaliningrad.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!