•   
  •   

Sport Ligue des champions : où voir Bruges-PSG et cinq questions autour du match

21:10  14 septembre  2021
21:10  14 septembre  2021 Source:   sport24.lefigaro.fr

Adrien Rabiot défend sa mère après le clash à l'Euro : J'ai parlé avec elle et je la crois"

  Adrien Rabiot défend sa mère après le clash à l'Euro : J'ai parlé avec elle et je la crois Le milieu de terrain de l'équipe de France a donné sa version des faits concernant l'histoire impliquant sa mère, Véronique, et d'autres familles de joueurs à l'Euro 2021. Pour Adrien Rabiot, aucun clash n'a eu lieu et il assure qu'il n'y a pas de tensions avec ses coéquipiers en Bleu.Une altercation qui a vite fait parler et l'on imaginait alors que le mal était plus profond qu'il n'y paraît en équipe de France. Interrogé sur cette affaire dans Téléfoot hier matin, Adrien Rabiot, qui évolue à la Juventus de Turin en Italie, a tenu à donner sa version des faits. Pour le joueur de 26 ans, tout ceci n'est qu'un simple malentendu.

La grande première pour le trio Neymar-Mbappé-Messi à Bruges ? © FRANCK FIFE / AFP La grande première pour le trio Neymar-Mbappé-Messi à Bruges ?

Où voir Bruges-PSG ?

Pour son premier match dans cette campagne 2021-22 de Ligue des champions, le PSG a rendez-vous avec Bruges au stade Jan-Breydel mercredi à 20h45. Un match à suivre en direct sur RMC Sport (qui diffuse l'intégralité de la compétition cette saison) et Canal+ (qui a acquis les droits de deux matches par journée). Bien évidemment, cette rencontre de la première journée de phase de poules sera à suivre en direct commenté sur notre site avec Teddy Vadeevaloo. Rappelons que le PSG évoluera dans le groupe A et affrontera ensuite ses bourreaux en demi-finales la saison passée, City, et Leipzig.

PSG : cinq chiffres qui démontrent que Lionel Messi est un géant de la Ligue des champions

  PSG : cinq chiffres qui démontrent que Lionel Messi est un géant de la Ligue des champions DÉCRYPTAGE - Avec Messi, le PSG a mis le grappin sur une légende du football mais aussi (et surtout ?) un monstre en C1. La preuve par les chiffres.À savoir un sacre en Ligue des champions. Et avec Messi, le Paris-SG a forcément accru un peu plus ses chances d'y parvenir. L'international argentin de 34 ans est un géant du football, comme il l'a si souvent démontré en coupe d'Europe. Cinq chiffres qui donnent la démesure de Léo Messi sur la scène continentale avant ses grands débuts en C1 avec le PSG, ce mercredi (20h45, en direct commenté), à Bruges.

Bruges, un bon souvenir pour le PSG ?

Oh que oui. Et notamment pour Kylian Mbappé, auteur d'un triplé le 22 octobre 2019 à l'occasion du tout premier duel entre les deux équipes. C'était déjà en phase de poules de C1 et le PSG l'avait emporté 5-0. Au retour, ce fut une autre histoire : Paris avait gagné aussi, mais grâce à la performance XXL de Keylor Navas dans les cages. Succès 1-0, avec un but de Mauro Icardi. Ce dernier avait inscrit un doublé en Belgique. À noter que les clubs belges ont souvent réussi au PSG : 12 matches, 7 victoires, 4 nuls et 1 défaite.

» LIRE AUSSI - Les notes du PSG à Bruges (victoire 5-0) : Thiago Silva en patron, Mbappé en détonateur» LIRE AUSSI - Les notes du PSG face à Bruges (victoire 1-0) : la muraille Navas, le fantôme Mbappé

Galerie: PSG, OM, OL, LOSC... : les plus anciens joueurs par club (Onze Mondial)

Le PSG fait mal à la planète (mais il n’est pas le seul)

  Le PSG fait mal à la planète (mais il n’est pas le seul) La presse belge a pointé du doigt le Paris Saint-Germain pour avoir effectué le court déplacement vers Bruges en avion. Même si cette habitude, coûteuse sur le plan écologique, est la norme dans le football européen.Le quotidien Le Soir, de son côté, est allé sur le terrain... de l'écologie. En soulignant le fait que le délégation du PSG a fait le court déplacement vers la Belgique en avion, pendant que son buts voyageait à vide vers l'aéroport d'Ostend, afin de récupérer les joueurs et le staff sur le tarmac et les emmener à leur hôtel.

Découvrez ci-dessous les joueurs de Ligue 1 qui sont présents depuis le plus longtemps dans leur club.

Le PSG au complet ?

S'il récupère ses Sud-Américains, dont Neymar et Lionel Messi, forfaits contre Clermont le week-end dernier (victoire 4-0), Mauricio Pochettino devra se passer des services de Marco Verratti et Sergio Ramos à Bruges. Souffrant d'une contusion au genou gauche ramenée du stage avec l'équipe nationale d'Italie, le premier nommé «doit observer une période de soin de 10 jours au minimum». Victime de plusieurs pépins physiques depuis son arrivée à Paris, le second «a repris sa préparation individuelle sur le terrain». Il attendra encore pour faire ses grands débuts sous ses nouvelles couleurs. Colin Dagba (reprise), Layvin Kurzawa (lésion à l'adducteur) et le jeune Ismael Gharbi (adducteur) sont également out sur blessure, tandis qu'Angel Di Maria et Idrissa Gueye sont suspendus. Enfin, Rafinha et Sergio Rico ne figurent pas dans la liste de 25 joueurs pour la C1. Idem pour Juan Bernat, qui est de toute façon encore en reprise.

Tops/Flops Bruges-PSG : Navas sauve un PSG décevant

  Tops/Flops Bruges-PSG : Navas sauve un PSG décevant Les parades de Navas, le nouveau but de Herrera, mais surtout la prestation médiocre d'un PSG encore en rodage : retrouvez les Tops et les Flops de la rédaction à l'issue de cette rencontre entre le Club Bruges et le PSG (1-1).Choisi comme gardien titulaire pour ce match, alors que la concurrence de Donnarumma fait beaucoup parler cette saison, Keylor Navas a encore répondu présent en Ligue des champions. Derrière une défense peu sereine, le portier costaricien a su rester imperturbable dans sa cage en repoussant plusieurs tentatives dangereuses (39e, 48e, 70e). Une présence rassurante alors que certains de ses partenaires n'affichaient pas leur niveau habituel.

Quelle forme pour les deux équipes ?

Champions de Belgique quatre fois sur les six dernières années, dont en 2020 et 2021, Bruges pointe en tête de la Jupiler League après sept journées et reste sur une victoire tranquille face à Ostende (3-0). Un succès bienvenu pour oublier la déculottée subie avant la trêve sur le terrain de La Gantoise (6-1), la seule défaite du club de la Venise du nord en championnat cette saison. Auteur d'un doublé vendredi dernier, le jeune (22 ans) attaquant néerlandais Noa Lang sera l'un des principaux dangers pour Marquinhos et compagnie ce mercredi, lui qui présente un bilan de quatre buts et quatre passes décisives. Il avait d'ailleurs trouvé le chemin des filets lors de la victoire brugeoise en Supercoupe de Belgique face à Genk mi-juillet (3-2). Les Parisiens, eux, ont cédé face à Lille au Trophée des champions (0-1). Depuis, ils ont fait carton plein en Ligue 1 avec cinq victoires en cinq matches et une place en tête au classement.

» LIRE AUSSI - Avant la Ligue des champions, le train PSG avance à toute allure

Donnarumma ou Navas dans les buts parisiens ?

Neymar, es-tu là ?

  Neymar, es-tu là ? Joyau le moins brillant du nouveau trio parisien, Neymar a déçu à Bruges. Peut-être plus que les autres. Tous les pays devaient les envier. Tout le monde attendait de voir ce que ce trio XXL pouvait donner. Neymar, Messi, Mbappé. Trois noms à donner le tournis à n'importe quelle défense réunis sous une même tunique, et qui donne, rien qu'à leur évocation, l'envie de se poser devant un poste de télévision. Leur grande première en commun, mercredi soir à Bruges, ne laissera pourtant pas un immense souvenir.

Une question qui devrait rester sans réponse jusqu'à l'annonce du onze de départ ce mercredi soir. Pochettino se refuse jusqu'ici à établir une hiérarchie entre ses gardiens. Titulaire depuis le début de la saison, Keylor Navas, revenu tard de son stage avec le Costa Rica, a cédé sa place à Gianluigi Donnarumma pour la première fois samedi dernier, contre Clermont (4-0). Rappelons que ce dernier, champion d'Europe avec l'Italie cet été et meilleur joueur de l'Euro, n'a encore jamais disputé la C1. «San Keylor», lui, a remporté la Coupe aux grandes oreilles trois fois sous les couleurs du Real Madrid. L'autre grande interrogation au sujet du onze concernera l'attaque, avec, peut-être, la grande première du trio Mbappé-Neymar-Messi. À voir comment «Poche» articulera son milieu sans Verratti et Gueye. Recruté cet été, Gini Wijnaldum pourrait être associée à Danilo Pereira, Léo Paredes ou Ander Herrera, double buteur samedi.

» LIRE AUSSI - Favoris, diffusion, records à battre... La Ligue des champions en 10 questions

Le PSG favori de la Ligue des champions ?

En quête d'un premier sacre en Ligue des champions qui ferait autant de bien aux supporters parisiens qu'au Qatar, les Rouge et Bleu feront à coup sûr partie des grands favoris d'une édition 2021-22 qui s'achèvera le 28 mai 2022, à Saint-Pétersbourg. Manchester City et les tenants du titre de Chelsea peuvent également nourrir de grandes ambitions cette saison encore. D'ailleurs, ces deux équipes présentent sans doute plus de certitudes sur le plan collectif que le Paris Saint-Germain. Idem pour le Bayern Munich, sacré en 2020. Liverpool, le Manchester United de Cristiano Ronaldo ou les deux clubs de Madrid, l'Atlético et le Real, auront leur mot à dire aussi.

PSG-Lyon, premier (vrai) sommet du championnat .
Paris visera à aligner un sixième succès de rang en Ligue 1 ce dimanche (20h45), face à l'OL, l'un de ses plus sérieux rivaux, en clôture de la sixième journée.Une équipe qui s'est renforcée en recrutant Jerome Boateng (ex-Bayern), Xherdan Shaqiri (ex-Liverpool) ou encore Emerson (ex-Chelsea) cet été. Du lourd. Quoique, pas autant que le mercato parisien... Le tout avec l'arrivée d'un coach aux idées bien arrêtées en matière de jeu, Peter Bosz. La mayonnaise a mis du temps à prendre. Mais l'OL semble être sur la bonne voie et reste sur deux victoires, 3-1 contre Strasbourg en L1 et 2-0 à Glasgow contre les Rangers en Ligue Europa. «L'équipe va de mieux en mieux.

usr: 1
C'est intéressant!