•   
  •   

Sport Alaphilippe, l’égal d’Hinault, Anquetil et Jalabert ?

21:55  27 septembre  2021
21:55  27 septembre  2021 Source:   sports.fr

"Allez papa !" : Marion Rousse partage une photo de ses "amours" Julian Alaphilippe et Nino

  Marion Rousse a encouragé son compagnon Julian Alaphilippe, qui disputait une course ce samedi 18 septembre, en publiant une photo particulièrement attendrissante sur Instagram. Ce samedi 18 septembre, Julian Alaphilippe a remis pour la dernière fois son maillot de champion du monde, décroché l’an dernier sur le circuit d'Imola, en Italie, avant de remettre son titre en jeu dans quelques jours. Tôt ce matin, le coureur de la Deceuninck-Quick Step a pris place sur la ligne de départ de la Primus Classic, pour une épreuve de près de 200 kilomètres à l’assaut des routes belges.

Seuls sept coureurs dans l'histoire sont parvenus à conserver le maillot arc-en-ciel. © Fournis par Sports.fr Seuls sept coureurs dans l'histoire sont parvenus à conserver le maillot arc-en-ciel.

C'est un exercice toujours périlleux, sans doute un peu subjectif. Où placer l'exploit de Julian Alaphilippe, premier Français double champion du monde, parmi la riche histoire du cyclisme tricolore ? Dans un autre sport, le débat serait sans doute plus facile à trancher. Mais dans le vélo, un double champion du monde peut difficilement rivaliser avec des quintuples vainqueurs du Tour de France, ce que sont Bernard Hinault et Jacques Anquetil. Et il n'est pas évident de comparer le palmarès d'Alaphilippe (toujours en construction) avec celui d'un Laurent Jalabert (139 victoires chez les pros).

Cyclisme. Championnats du monde : la sélection française dévoilée, avec Alaphilippe et Cosnefroy

  Cyclisme. Championnats du monde : la sélection française dévoilée, avec Alaphilippe et Cosnefroy Thomas Voeckler a dévoilé ce mardi 21 septembre la sélection française de neuf coureurs qui participera à l’épreuve de course en ligne des championnats du monde, dimanche 26 septembre. On y retrouve notamment le tenant du titre, Julian Alaphilippe, ainsi que Benoît Cosnefroy et Arnaud Démare. Thomas Voeckler, sélectionneur de l’équipe de France de cyclisme, a dévoilé, ce mardi 21 septembre, la composition française pour la course en ligne élites hommes des championnats du monde, qui aura lieu dimanche 26 septembre en Belgique, sur 268 km entre Antwerp et Leuven, dans les Flandres (départ à 10 h 25).LIRE AUSSI. Cyclisme.

Pour tenter d'y voir plus clair, on peut se pencher sur le classement historique du site Pro Cycling Stats. On retrouve Bernard Hinault (5e), Jacques Anquetil (6e) et Laurent Jalabert (10e) très bien placés, et Julian Alaphilippe encore assez loin (105e). C'est un outil utile, puisque ce site accorde des points sur chaque course en fonction de leur importance. Mais il possède le défaut, ou en tout cas la particularité, de faire la part belle aux coureurs qui ont accumulé les victoires (notamment les sprinteurs), parfois plus qu'à ceux qui ont gagné de très grandes courses.

Ainsi Alaphilippe n'est pas le meilleur coureur français de sa génération dans ce classement. "Loulou" est devancé par Arnaud Démare (92e), qui a compilé 83e victoires, dont 2 étapes du Tour de France, 5 sur le Giro, et un succès dans un Monument (Milan-Sanremo). Alaphilippe arrive donc un poil derrière, avec 37 succès pros, mais un palmarès plus "qualitatif": 2 titres mondiaux, 3 succès sur la Flèche Wallonne, 6 victoires d'étapes sur le Tour, et également Milan-Sanremo. Puisqu'il est donc déjà difficile de comparer Alaphilippe avec les coureurs de son époque, cela devient carrément impossible avec les géants du passé. Laurent Jalabert, en tout cas, ne veut pas se lancer sur ce terrain.

Cycling-france's alaphilippe conserve le titre mondial des hommes en mode explosif

 Cycling-france's alaphilippe conserve le titre mondial des hommes en mode explosif Louvain, Belgique (Reuters) - Julian Alaphilippe de France a conservé le titre de la course sur la route des hommes aux championnats du monde de cyclisme, dans le style après avoir attaqué sans relâche dans la finale, en plaçant une performance remarquable de l'équipe sur la finale. Dimanche.

"Il y a un peu de Hinault chez Alaphilippe"

"Le cyclisme d'aujourd'hui n'a pas grand chose à voir avec celui que j'ai connu ou celui de Thomas (Voeckler), a confié Jalabert auprès de France TV Sport. Je pense qu'il est assez unique comme gars. Moi je me reconnais un peu en lui au début de sa carrière parce qu'il allait vite au sprint et puis après il a fait la différence sur des courses où il fallait du punch. J'étais un petit peu dans le même registre et on avait des points communs à ce niveau-là. Mais après je n'ai jamais été champion du monde en ligne, ce sont des palmarès un peu différents. Et j'ai gagné des courses à étapes (dont le Tour d'Espagne, ndlr), ce qu'il n'a pas encore réussi à faire. Je crois qu'il ne faut pas chercher à le comparer à quelqu'un d'autre et qu'il est assez unique en son genre. C'est du Alaphilippe quoi..."

Un coureur qui, à défaut de pouvoir être comparé aux légendes qui l'ont précédé, fait l'unanimité auprès d'eux. "C’est un peu coureur à l’ancienne, un coureur qui n’hésite jamais à attaquer de loin, souligne ainsi Bernard Hinault dans les colonnes du Télégramme. C’est un vrai champion. Est-ce qu'il y a un peu de Bernard Hinault chez Julian Alaphilippe ? Oui, peut-être bien. Je crois que l’on peut dire ça."

Alaphilippe et Hamilton dans l'histoire, le RC Toulon à la dérive... Le carnet de notes du week-end sport

  Alaphilippe et Hamilton dans l'histoire, le RC Toulon à la dérive... Le carnet de notes du week-end sport DÉCRYPTAGE - Retrouvez les bons et mauvais points décernés par la rédaction des sports du Figaro après le week-end qui vient de s'achever. Hamilton, le pur 100 (10/10). Au terme d'une course folle qu'il n'a menée que lors des trois derniers tours, en faisant le bon choix de gommes avec les intermédiaires, Lewis Hamilton a décroché son centième succès en carrière, dimanche, lors du GP de Russie à Sotchi. Le septuple champion du monde continue d'entretenir sa légende. Il a dorénavant remporté 35.59% des Grand Prix dont il a pris le départ, une course sur trois donc. Et il reprend aussi la tête du championnat du monde avec deux points d'avance sur Max Verstappen (246.

Jalabert: "Alaphilippe et le reste du monde"

Il faut dire qu'Alaphilippe a réalisé un exploit unique dimanche. Jamais un coureur n'avait remporté les Mondiaux deux années de suite en solitaire. Sa victoire de dimanche, sur ce plan, est fabuleuse. "Elle est exceptionnelle, estime même Jalabert. Elle est encore plus grande que celle qu'il a pu réaliser l'année passée. L'année dernière c'était super car cela faisait plus de vingt ans qu'on attendait un successeur à Laurent Brochard (vainqueur en 1997, ndlr). Cette année, non pas qu'on est blasés, mais on est peut-être un peu moins émus. Moi je trouve que l'exploit sportif, il est encore plus fort."

"De mémoire, je n'ai pas en tête le souvenir d'avoir vécu une telle domination d'un coureur sur un Championnat du monde, poursuit "Jaja". Quelqu'un qui est capable de se découvrir à 60 kilomètres de l'arrivée comme il l'a fait, je pensais que c'était trop tôt et suicidaire... Finalement il n'est pas parti à ce moment-là, mais il a insisté et insisté pour se retrouver seul dans les vingt derniers kilomètres. Je pense qu'il y avait hier Alaphilippe et le reste du monde. Il était vraiment au-dessus du lot mais très largement, donc pour moi c'est vraiment une performance exceptionnelle."

Lire aussi :

La Belgique trahie par un coéquipier d'AlaphilippePogacar, ça ne s'arrange pas

View this post on Instagram

A post shared by Fédération ???????? de Cyclisme (@ffcyclisme)

/

Pogacar conserve son trône .
Le nouveau classement UCI, publié ce mardi, montre que le Slovène Tadej Pogacar en conserve la tête. Le Français Julian Alaphilippe reste quatrième.En revanche, un nouveau membre fait son apparition pour fermer ce Top 5. Il s'agit du Néerlandais Mathieu van der Poel. Ce dernier passe devant le Colombien Egan Bernal, sixième. Vainqueur de l'édition 2021 de Paris-Roubaix, ce dimanche, l'Italien Sonny Colbrelli continue sa progression dans ce classement, pour se retrouver septième. Le Transalpin devance le Portugais Joao Almeida, l'Equatorien Richard Carapaz ainsi qu'un troisième et dernière Slovène, en la personne de Matej Mohoric.

usr: 1
C'est intéressant!