•   
  •   

Sport Hazard: « Je pense que c'est ce qu'il nous fallait »

00:55  03 juillet  2018
00:55  03 juillet  2018 Source:   sofoot.com

PUNCHLINE: Hazard secoue un coéquipier à la mi-temps

  PUNCHLINE: Hazard secoue un coéquipier à la mi-temps ​Facile vainqueur du Panama (3-0) hier grâce à un but de Mertens et un doublé de Lukaku, la Belgique a bien commencé sa ​Coupe du Monde même si tout n'a pas été rose lors de ce premier match. Dominateurs, les Belges n'ont toutefois pas réussi à ouvrir la marque lors des 45 premières minutes, manquant d'entrain et d'implication sur certaines actions. Un comportement qui n'a pas plus au capitaine Eden Hazard, qui a particulièrement visé son partenaire en attaque, Romelu Lukaku. Interrogé par la Dernière Heure, le joueur de Chelsea a raconté ce qu'il c'est passé à la pause.

Auteur d’un doublé et d’un assist face au Costa Rica, Romelu Lukaku a fait ce qu ’ il fallait pour permettre aux Diables de terminer la préparation en beauté. Eden ( Hazard ) attaque beaucoup aussi de son côté ». Concernant la sortie d’Eden Hazard sur blessure, Romelu Lukaku est confiant : « Je

C ’ est pour ça qu’on se crée beaucoup d’occasions », a déclaré Eden Hazard en conférence de presse ce dimanche après-midi. « Je suis plus fort qu ’ il y a deux ans en France et qu ’ il y a quatre au Brésil, j’ai plus d’expérience.

  Hazard: « Je pense que c'est ce qu'il nous fallait » © Fournis par Newsweb

Grandir dans la souffrance.

Victorieuse sur le fil du Japon en huitièmes de finale du Mondial russe ce lundi, la Belgique a frôlé la catastrophe après avoir été brièvement menée deux à zéro. Mais les poulains de Roberto Martínez ont galopé pour refaire leur retard et arracher un succès dans les derniers instants du match.

Une victoire sur le fil qui ne pourra que renforcer mentalement la Belgique, espère Eden Hazard, qui s'est confié au micro de beIN Sports : « Je pense que c'est ce qu'il nous fallait... À 0-2, il n'y a pas grand-chose à se dire à part qu'on peut gagner ce match. On essaye, on a des joueurs capables de changer la situation, on l'a fait. Je tiens aussi à souligner la performance des joueurs qui étaient sur le banc, qui sont entrés et qui ont changé complètement le match : ça prouve que ce n'est pas un groupe de 11-12-13 joueurs qui sont importants dans le groupe, ce sont vraiment les 23. On a prouvé qu'on était costauds. On est qualifiés, mais aujourd'hui on aurait pu être dehors... On doit se servir de ça à l'avenir. »

Prochain adversaire pour les Belges : le Brésil. Autant dire que les Diables rouges n'ont probablement pas fini de souffrir.

Hazard n'a pas l'intention de revenir à Chelsea .
Le capitaine de l'équipe de Belgique, troisième de la Coupe du monde en Russie, commence à faire le forcing pour rejoindre le Real Madrid. Vous connaissez ma destination préférée…

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!