•   
  •   

Sport Tops/Flops Lille-Brest : Jonathan David a tout tenté, Burak Yilmaz a tout raté

01:50  24 octobre  2021
01:50  24 octobre  2021 Source:   sport24.lefigaro.fr

Ligue des champions : Lille à l'épreuve de l'efficacité

  Ligue des champions : Lille à l'épreuve de l'efficacité Opposés au FC Séville, favori du groupe, les Lillois n'ont d'autre choix que de l'emporter sous peine de se retrouver très mal en point. Cela passera par une efficacité qui fait jusqu'ici défaut en C1.Après cette déconvenue, le président Oliver Létang avait lui la dent dure et se montrait moins laconique que son entraîneur au micro de Prime Video : «En termes de contenu, on a touché le fond. On a été très mauvais, il n'y a rien de plus à dire. Cela démontre que dans le sport de haut niveau, quand vous n'arrivez pas à montrer certaines valeurs individuelles et collectives, vous ne pouvez prétendre à rien.

Jonathan David a inscrit l'unique but du Losc dans une soirée frustrante pou Burak Yilmaz et ses partenaires. © AI / Reuters / Panoramic / PASCAL ROSSIGNOL / JB Autissier / Panoramic / JB Autissier Jonathan David a inscrit l'unique but du Losc dans une soirée frustrante pou Burak Yilmaz et ses partenaires.

TOPS

Jonathan David, seule éclaircie d'une triste soirée

Son but a illuminé la triste soirée au stade Pierre-Mauroy. Très bien servi par José Fonte, le Canadien réalise une feinte de frappe à l'entrée de la surface avant de passer le ballon derrière son pied d'appui et d'enchaîner avec un tir pied gauche parfaitement enroulé et imparable pour Marco Bizot. 7e but de Jonathan David cette saison qui rejoint Gaëtan Laborde en tête du classement des buteurs. Mais sa prestation ne s'est pas arrêtée là. L'ancien joueur de La Gantoise a été à l'origine de la majorité des mouvements offensifs de son équipe et a excellé dans ses appels et sa capacité à prendre la profondeur. Le Canadien a fait parler sa vitesse et son aisance technique pour déstabiliser l'arrière-garde brestoise. Malheureusement, le natif de New York était bien seul ce soir dans ce secteur.

Lille – FC Séville en direct commenté

  Lille – FC Séville en direct commenté Lille accueille le FC Séville ce mercredi, pour le compte de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. Un choc à suivre en direct commenté à partir de 21 heures. © Fournis par Football 365 Burak Yilmaz (Lille) Dernier du groupe G, le LOSC reçoit ce mercredi le Séville FC, avec l'ambition de remporter son premier match de groupes dans cette campagne de Ligue des champions. Après un nul et une défaite, les hommes de Jocelyn Gourvennec peuvent toujours croire en une qualification pour la phase finale. Pour les y aider, une bonne performance face aux Espagnols est attendue.

Franck Honorat, le détonateur brestois

Son pendant côté breton se nomme Franck Honorat. Si l'ancien joueur de Saint-Etienne n'a pas été décisif, il a réussi un excellent match sur son côté gauche et aurait pu être récompensé à la 72e minute mais son tir est parfaitement repoussé par Grbic. L'ancien clermontois s'est montré particulièrement généreux dans l'effort et a constamment cherché à jouer vers l'avant. Pour autant, il n'a pas rechigné pour effectuer les tâches défensives et a régulièrement apporté le surnombre en défense lors des phases offensives lilloises. Un match de guerrier pour l'ailier brestois.

» LIRE AUSSI -

Vidéo: Ligue des Champions : le caviar de Thiago Silva pour la reprise de Christensen ! (Dailymotion)

Face à Brest, Lille a failli couler / Ligue 1 (11e journée)

  Face à Brest, Lille a failli couler / Ligue 1 (11e journée) Lille n'a pas fait mieux qu'un match nul ce samedi face à Brest (1-1, 11e journée de Ligue 1). Les Dogues sont dans une mauvaise passe. © Fournis par Football 365 Hugo Magnetti (Brest) - Benjamin André (Lille) Une semaine après avoir chuté face à Clermont lors de la dernière journée de championnat (0-1), Lille n'a pas fait mieux qu'un match nul ce samedi face au mal classé brestois (1-1, 11e journée de Ligue 1). Avec une seule victoire sur ses cinq dernières sorties, toutes compétitions confondues, le club nordiste est à nouveau dans une spirale peu encourageante.

Ligue 1 : Lille concède le nul contre Brest et reste à l'arrêt

FLOPS

Burak Yilmaz porté disparu

Mais où est donc passé l'insaisissable Burak Yilmaz de la saison dernière ? En tout cas, il n'était pas sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy ce samedi soir. L'attaquant turc a été en grande difficulté sur le plan technique. L'ancien de Galatasaray n'a réussi que 61,5% de ses passes et a multiplié les contrôles approximatifs. Trop peu trouvé par ses coéquipiers, il n'a jamais vraiment réussi à se mettre en situation dangereuse. Auteur de 16 buts en 28 matchs de Ligue 1 la saison dernière, il n'a tenté sa chance qu'à une seule reprise ce samedi et son compteur but est bloqué à 3 réalisations depuis la 5e journée. Le Turc a eu du mal à cacher sa frustration entre gestes d'humeur sur le terrain et retour précipité au vestiaire lors de sa sortie, sous les sifflets d'une partie du public.

Xeka a gâché trop de munitions

En difficulté dans l'entrejeu lillois, le Portugais n'a pas rayonné ce samedi sur la pelouse du stade Pierre-Mauroy. Peu en jambe, l'ancien dijonnais avait toutefois la possibilité de se racheter sur les nombreux coups de pied arrêtés obtenus par son équipe. Malheureusement, Xeka n'est jamais parvenu à régler la mire dans ce secteur de jeu et a gâché beaucoup trop de munitions. Jocelyn Gourvennec a d'ailleurs sorti son milieu de terrain dès la 62e minute pour le remplacer par son compatriote Renato Sanches, bien plus à l'aise techniquement que son partenaire.

Ligue 1: ils ont plus de 35 ans, ces «papys» qui font de la résistance .
Indispensables, remplaçants, mis de côté ou encore blessés, les vétérans sont nombreux en Ligue 1 cette saison.Nombreux sont ceux, en dépit du poids des années, à être encore indispensables dans leur équipe. Au LOSC, Burak Yilmaz et José Fonte, respectivement 36 ans et 37 ans, et essentiels dans la conquête du titre 2020-2021, restent incontournables. L’arrivée de Jocelyn Gourvennec en lieu et place de Christophe Galtier n’a rien changé. Certes, l’avant-centre turc traverse une période un peu moins faste, mais son impact sur les Dogues est toujours aussi fort.

usr: 1
C'est intéressant!