•   
  •   

Sport Djokovic et Verstappen en patrons, le XV de France OK, Lyon KO... Nos tops et flops du week-end sport

03:25  08 novembre  2021
03:25  08 novembre  2021 Source:   sport24.lefigaro.fr

max Verstappen 'essayant de dicter' Sergio Perez comme dynamique à Red Bull Branded 'Bizarre'

 max Verstappen 'essayant de dicter' Sergio Perez comme dynamique à Red Bull Branded 'Bizarre' Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo Un ancien pilote F1 a accusé Max Verstappen de "dicter" sa stratégie de son équipe United States Grand Prix pour aider le néerlandais à renseigner Lewis Hamilton est chargé et gagne la course. Red Bull a également été marquée "bizarre" pour lui permettre de se produire, avec l'équipe "sacrifiant" Sergio Perez pour aider son pilote stimulant.

L'émotion de Djokovic , l'accrochage Verstappen -Hamilton Nos tops et flops du week - end sport . Par Christophe Remise, Arnaud Coudry, Alexis Relandeau-Descamps et Romain Schneider. Les larmes de Djokovic Face à l'enjeu énorme - le Grand Chelem calendaire en cas de victoire contre Daniil Medvedev en finale de l'US Open - la machine Djokovic s'est déréglée. Humain, trop humain dans ses faiblesses tennistiques comme dans ses émotions. Et cela a touché le public New Yorkais.

Retrouvez les Tops et les Flops du week - end sport décernés par la rédaction des sports du Figaro. Nos journaux et magazines. Les sites du Groupe Figaro. Leonardo Bonucci, Novak Djokovic , Leo Messi et Kevin Durant ont fait l'actualité le week - end dernier en matière de sport .

Le sacre de Novak Djokovic à Paris, le succès des Bleus du rugby, la victoire de Max Verstappen au Mexique et la déroute de l'OL à Rennes, autant de points chauds de l'actualité sport du week-end. © Aurelien Morissard / Panoramic / Aurelien Morissard / AFP / FRANCK FIFE / REUTERS / EDGARD GARRIDO /... Le sacre de Novak Djokovic à Paris, le succès des Bleus du rugby, la victoire de Max Verstappen au Mexique et la déroute de l'OL à Rennes, autant de points chauds de l'actualité sport du week-end.

TOPS

Djokovic, un sacré champion

Qu'on l'aime ou pas, tout le monde s'accorde à dire que Djokovic est un champion hors du commun. Il a démontré à Bercy une sacrée résilience, deux mois à peine après la plus grosse désillusion de sa carrière. Totalement rongé par la pression, il était passé au travers de sa finale de l'US Open contre Daniil Medvedev. Balayé en trois sets, il avait vu ses rêves de Grand Chelem calendaire s'envoler. Beaucoup auraient mis du temps à se remettre d'une telle déception. Pas lui. Après 50 jours sans compétition, il est reparti au combat.

Djokovic Eyes Records à Paris, pas de décision de l'Australie pour l'Australie

 Djokovic Eyes Records à Paris, pas de décision de l'Australie pour l'Australie Paris (AP) - Novak Djokovic cherche à définir davantage de disques à son retour à la compétition depuis sa défaite à la finale américaine, tandis que le grand champion de Grand Slam à nouveau refusé à nouveau. Pour confirmer s'il jouerait à l'Australian Open en janvier. © fourni par la presse canadienne Djokovic jouera à la fois des singles et des doubles aux maîtres de Paris, qui commence lundi.

Retrouvez les tops et les flops du week - end de la rédaction. Le président Aldigé, habitué des coups de sang et des coups de gueule, nie toutes ces accusations en bloc, criant (encore) au complot. Une fête gâchée pour ce club historique du rugby français, cinq fois champion de France .

La maîtrise habituelle de Sébastien Ogier et celle toute nouvelle de Daniil Medvedev mais aussi les déboires de Fabio Quartararo et Lewis Hamilton en sports mécaniques retrouvez les tops et les flops du week - end de la rédaction. Le septuple champion du monde français, passé en tête samedi après l'arrêt de Tänak dans l ' ES 12, creuse un peu l'écart sur Elfyn, son dauphin en Sardaigne et au championnat du monde : 106 points à 95, soit 11 points d'avance sur son jeune coéquipier. À 37 ans, Ogier est plus que jamais le patron du WRC, dans la meilleure écurie actuelle, mais il a déjà expliqué

» LIRE AUSSI - À Bercy, Djokovic a encore glané des records et des cœurs

S'il n'a pas toujours joué son meilleur tennis au Rolex Paris Masters, il a rappelé quel sacré compétiteur il pouvait être. Quatre matches (Monfils avait déclaré forfait en 8es) et trois victoires en trois sets. Avec à chaque fois la perte du premier. Puis, la machine à gagner qui se met en route. Son bourreau new-yorkais Medvedev en a fait les frais en finale (4-6 6-3 6-3). Djokovic ayant forcé sa nature en se ruant avec succès au filet. Semaine parfaite. Le Serbe a ainsi allongé sa liste de records et soigné sa popularité. Dimanche, on a entendu plus de «Nole, Nole» que de «Daniil, Daniil». De quoi réchauffer le cœur de celui qui veut être aimé autant que Roger Federer et Rafael Nadal.

Verstappen: croissance des points de F1 conduisent ne changera pas l'approche Hamilton

 Verstappen: croissance des points de F1 conduisent ne changera pas l'approche Hamilton tête Verstappen dans la course de ce week-end au Mexique leader Hamilton par 12 points au sommet du championnat des pilotes avec cinq tours à gauche cette saison, après avoir étendu son avantage avec la victoire à États-Unis grand Prix il y a deux semaines.

Retrouvez les Tops et les Flops du week - end sport décernés par la rédaction des sports du Le XV de France va disputer trois tests en Australie en juillet. Et c'est privé de ses cadres qu'il Les Toulousains et le Rochelais, finalistes du Top 14, sont exemptés, des titulaires sont laissés au repos

Nos journaux et magazines. Les sites du Groupe Figaro. Djokovic , beau joueur, a applaudi. Le Russe, a cette fois, tenu bon sur ses engagements et conclu le Côté terrain, Medvedev a commencé à perdre de sa régularité en fond de court et le quintuple vainqueur a haussé son niveau de jeu en

» LIRE AUSSI - Djokovic, vainqueur à Bercy : «J'ai fait ce pour quoi j'étais venu»

Le XV de France se sort des griffes des Pumas

Un choc pour lancer la tournée d'automne. Face à des Pumas revanchards après leur défaite contre les Bleus lors de la dernière Coupe du monde. Un véritable crash-test pour la troupe de Fabien Galthié qui a certes été bousculée, fortement secouée par moments, mais qui n'a pas tremblé (29-20). Tout n'a pas été parfait, l'entente Jalibert-Ntamack n'a pas fonctionné, mais l'essentiel est là.

» LIRE AUSSI - Les notes des Bleus après France-Argentine : Flament épate, Jaminet confirme

Les Tricolores ont remporté leur première réception d'une nation du sud depuis l'arrivée du nouveau staff. De bon augure avant de se frotter aux Géorgiens que l'on connaît bien en Top 14. Une simple formalité ? Pas forcément, il faudra gommer les petites scories et gagner en efficacité pour rivaliser avec les redoutables All Blacks. C'est dans quinze jours mais ça va venir très vite.

Djokovic bat Medvedev pour le titre Master 37ème

 Djokovic bat Medvedev pour le titre Master 37ème enregistrement PARIS (AP) - Le jour après s'être assuré qu'il se termine n ° 1 pour une septième année record Novak Djokovic a battu n ° 2 Daniil Medvedev 4-6, 6-3, 6-3 dans les Masters de Paris finale le dimanche pour un titre Masters 37e record. © fournie par la Presse canadienne Djokovic a franchi une claire de son compatriote 20 tournois du Grand Chelem vainqueur Rafael Nadal pour les trophées Masters, et neuf devant Roger Federer, l'autre grand tennis avec 20 tournois majeurs.

LE SCAN SPORT - Retrouvez les Tops et les Flops du week - end sport décernés par la rédaction des sports du Figaro. Nos Tops . Fabio Quartararo, la maîtrise de bout en bout Note : 10/10. En pôle position d’un Grand Prix pour la onzième fois de sa carrière, Fabio Quartararo l’a magnifiquement convertie en remportant dimanche le Grand Prix du Portugal, sa cinquième victoire, la deuxième consécutive.

Retrouvez les Tops et les Flops du week - end sport décernés par la rédaction des sports du Figaro. Par Christophe Remise, David Reyrat, Léo Tourbe et Romain Schneider. NOS TOPS . Baï et Posteraro, héros de Canet- en -Roussillon Note : 9/10. Même s’ils n’avaient pas marqué, la prestation de ces deux joueurs a été fantastique. Honneur au premier buteur, Posteraro, qui a ouvert le score d’un coup-franc flottant «juninhesque» (21e). Tout le match durant, le milieu relayeur n’a cessé de remplir sa fonction à merveille.

» LIRE AUSSI - France-Argentine : les coups de cœur et les coups de griffe de nos envoyés spéciaux

Verstappen en démonstration

Monsieur 50%. Au Mexique, le Néerlandais a signé son neuvième succès de la saison en dix-huit courses. Impressionnant. Cette victoire, il l'a acquise au départ. Troisième sur la grille, il s'est envolé idéalement, a profité de l'aspiration et réalisé un premier freinage fantastique pour sortir en tête du premier virage. À partir de ce moment-là, le gros du travail était fait et il n'a eu plus qu'à couvrir la stratégie de Lewis Hamilton pour claquer sa 19e victoire en carrière. Max Verstappen repart avec 19 points d'avance sur le Britannique du Mexique (le classement ici). Un week-end quasi idéal, validé aussi par le retour de Red Bull sur Mercedes chez les constructeurs. Les Autrichiens ne sont plus qu'à un point des Allemands, grâce aussi à la troisième place de Sergio Perez, son troisième podium d'affilée.

» LIRE AUSSI - Tops/Flops GP du Mexique : Verstappen donne la leçon, Mercedes en situation d'urgence

PSG : Neymar retrouve des couleurs

Max Verstappen Bretelles Pour une bagarre à la fin, ne regardant pas au-delà du Brésil

 Max Verstappen Bretelles Pour une bagarre à la fin, ne regardant pas au-delà du Brésil © fourni par NBC Sports avec une neuvième victoire à son crédit après avoir remporté les deux dernières courses au circuit des Amériques à Austin, au Texas et à l'autodromo Hermanos Rodriguez à Mexico, Max Verstappen possède ce que beaucoup considèrent comme un avantage confortable, 19 points devant le champion de l'an dernier Lewis Hamilton, comme la Formule 1 se dirige vers le Brésil.

Neymar Jr va bien, merci pour lui. En tout cas, il va mieux. Avouons-le, l'international brésilien de 29 ans a inquiété ces dernières semaines. Et concentré un certain nombre de critiques. Leonardo les trouvait «injustifiées». Elles ne l'étaient pas. Force est de constater que la tendance est à l'embellie depuis un certain temps. Mercredi dernier, à Leipzig (2-2), «Ney» s'était déjà montré consistant.


Vidéo: Nets - Durant : "Mon expulsion a remotivé l'équipe" (Dailymotion)

» LIRE AUSSI - Tops/Flops Bordeaux-PSG : Neymar scintille, Hakimi fatigue

Il a remis ça samedi, à l'occasion du succès à Bordeaux (2-3), avec l'efficacité en prime. Un doublé pour lui, ses deux premiers buts dans le jeu cette saison. Deux coups de pattes lumineux dignes d'un «joueur de classe mondiale», comme l'a souligné le président bordelais Gérard Lopez, admiratif. «L'entame a été compliquée, mais on a su vite réagir grâce à Ney, qui a mis deux très beaux buts, pas du tout évidents à mettre», salue Eric Junior Dina Ebimbe. Et le titi de 20 ans d'ajouter : «Il nous a soulagés». Neymar et les Parisiens sont plus que jamais leaders au classement de Ligue 1 après la 13e journée.

» LIRE AUSSI - PSG : Neymar, la pente ascendante

Rugby : les Bleues attaquent fort

Avant que les Bleus ne dominent les Pumas samedi soir (29-20), les filles du XV de France ont parfaitement lancé leur tournée d'automne en étrillant l'Afrique du Sud (46-3) à Vannes. Un véritable récital du XV de France féminin, pourtant remanié et rajeuni, qui a inscrit sept essais face à des Women Boks, vite dépassées et limitées. À l’issue du match, les deux équipes se sont lancées dans une danse enflammée sur la pelouse de la Rabine. Mais, pour les Bleues, le plus dur est à venir avec une double confrontation contre la Nouvelle-Zélande, championne du monde : le 13 novembre à Pau puis le 20 à Castres. Un adversaire d'un tout autre calibre.

Stewards F1 Pour entendre de nouvelles preuves sur Verstappen / Hamilton Incident

 Stewards F1 Pour entendre de nouvelles preuves sur Verstappen / Hamilton Incident Suivre la déménagement de Formule 1 Pour révéler le métro de la caméra vers l'avant de la voiture de Verstappen mardi, quels stewards n'avaient pas accès à lorsqu'ils décident de ne pas enquêter le taureau rouge Pilote apparaissant à border son rival Mercedes Hamilton sur la piste d'Interlagos lors de leur bataille pour la tête du virage 4, Mercedes a demandé le droit d'examiner .

Paris Basketball, la fête à la maison !

S'ils avaient décroché leur premier succès en Betclic Elite à Cholet, les joueurs du Paris Basketball attendaient encore de fêter une victoire à la Halle Carpentier. C'est chose faite. Et quelle victoire ! Le promu parisien, lanterne rouge au classement avant la septième journée, s'est imposé face à Elie Okobo (24 points) et au champion de France en titre, l'Asvel (83-79). «Une victoire de fou», s'est enflammé Ismaël Kamagaté, au micro de Sport en France, lui qui s'est fendu de 16 points. Kyle Allman a quant à lui inscrit 21 points. 15 pour Juhann Begarin, drafté par les Boston Celtics en juin dernier. Les hommes de Jean-Christophe Prat ont peut-être bénéficié d'une petite décompression des Villeurbannais, lesquels tournent au super en Euroligue. N'empêche, cette victoire est la leur. Ils en profitent pour céder la position de lanterne rouge à Orléans, tandis que l'Asvel pointe à la quatrième place, à une victoire du leader, Boulogne-Levallois, et avec le même bilan que Strasbourg et l'AS Monaco (5 victoires, 2 défaites), battue dimanche à Bourg-en-Bresse (88-63).

FLOPS

Le Barça se saborde… en attendant Xavi

Fin de la disette pour le Barça ? Memphis et ses coéquipiers y ont cru jusqu'au bout des arrêts de jeu et l'égalisation de Iago Aspas pour le Celta Vigo, samedi, à Vigo (3-3), lors de la 13e journée de Liga. L'ancien Lyonnais a trouvé le chemin des filets dans cette rencontre, tout comme Sergi Busquets et Ansu Fati, ce dernier étant sorti sur blessure. La mauvaise note de la soirée. Pas la seule. En menant 3-0 à la mi-temps, le club catalan pensait avoir fait le plus dur. Raté. Pour leur dernier match sous les ordres de l'entraîneur intérimaire Sergi Barjuan, en attendant la prise de fonction effective d'un certain Xavi Hernandez, les Barcelonais ont été renvoyés à leurs doutes avec ce doublé d'Iago Aspas et ce but de Nolito. Le FC Barcelone, qui restait sur trois matches sans succès en Liga, reste à la neuvième place au classement. À noter que l'Atlético, champion sortant, a aussi laissé filer des points en fin de match : Antoine Griezmann et compagnie menaient 3-1 à la fin du temps réglementaire avant de se faire rejoindre par leurs hôtes de Valence (3-3 score final).

novak djokovic répond à Nick Kyrgios 'Le dernier "Moralement faux" Australien Open Commentaires

 novak djokovic répond à Nick Kyrgios 'Le dernier Votre navigateur ne prend pas en charge cette vidéo Novak Djokovic a répondu après Nick Kyrgios a discuté de la participation potentielle mondiale de NO 1 à l'Australian Open sur son' Pas de frontières 'Podcast. Djokovic a joué un doute sur le Grand Chelem d'ouverture de la saison, car les responsables gouvernementaux ont cherché à faire une vaccination totale obligatoire, tandis que le champion de neuf fois ne veut pas divulguer son statut de vaccination.

» LIRE AUSSI - Nouvelle désillusion pour le Barça, accroché à Vigo après avoir mené 3-0

L'OL balayé, dépassé, humilié à Rennes

Il n'y a pas eu photo dimanche, au Roazhon Park. Le Stade rennais n'a fait qu'une bouchée de Lyon (4-1) en clôture de la 13e journée de Ligue 1. Et encore, Anthony Lopes a réalisé une prestation de haut vol. Sans quoi, l'addition aurait pu/dû être encore plus salée… «Si on n'était mené que 1-0 à la mi-temps, c'est qu'on a eu de la chance, ça aurait pu faire 4-0 à la pause», a pesté Peter Bosz, résumant ainsi les choses : «On a été mauvais». Démonstration des hommes de Bruno Génésio, l'ex-coach de l'OL, avec des buts signés Gaëtan Laborde et Hamari Traoré et un doublé d'Adrien Truffert. Lyon a sauvé l'honneur en fin de partie sur penalty, par Lucas Paqueta, mais est reparti de Bretagne avec d'énormes doutes après cette prestation indigente.

» LIRE AUSSI - Tops/Flops Rennes-Lyon : Majer la révélation, Lyon le naufrage

Au classement, Rennes (22 pts) occupe désormais la cinquième place et revient sur les talons de Lens (2e, 24 pts), Nice (3e) et Marseille (4e, 23 pts). Les Lyonnais reculent à la septième position, avec le même nombre de points que Montpellier (6e, 19 pts), vainqueur à Nice (0-1).

» LIRE AUSSI - Tops/Flops Nice-Montpellier : Mollet prend ses responsabilités, retrouvailles manquées pour Delort

Un «cauchemar» pour Quartararo au Portugal

Fabio Quartararo étrennait son titre de champion du monde ce dimanche, sur le circuit du Grand Prix d'Algarve. Et ça ne s'est pas passé comme prévu… Parti en septième position, le jeune (22 ans) français n'a jamais réussi à remonter et a fini par tomber au 20e tour. Abandon. «On n'allait pas assez vite, et sur un circuit comme ça c'est difficile de revenir quand on se qualifie mal. Vous ne devez faire aucune erreur pour revenir et j'en ai fait plusieurs, dont la chute. Je ne sais pas pourquoi je suis tombé mais c'est comme ça, c'est dommage. C'est une course où j'aurais pu m'amuser et au final ça a plus été un cauchemar qu'autre chose», a-t-il tempêté. C'est l'Italien Francesco Bagnaia, deuxième du championnat, qui a remporté ce Grand Prix de l'Algarve, avant-dernière course de l'année.

Max Verstappen ne recevra pas de pénalité que l'appel de Mercedes 'Lewis Hamilton a rejeté

 Max Verstappen ne recevra pas de pénalité que l'appel de Mercedes 'Lewis Hamilton a rejeté Votre navigateur ne supporte pas cette vidéo La FIA a rejeté Mercedes ' Droit de révision après avoir demandé aux Stewards de regarder à nouveau à un incident entre Lewis Hamilton et Max Verstappen au Grand Prix de Sao Paulo - ce qui signifie que la question ne sera pas examinée à nouveau et Verstappen ne recevra pas de pénalité. Le document FIA a lu: "Les Stewards refusent la pétition du concurrent pour un examen sous l'art. 14 de la CSI." Mercedes a déclaré que de nouvelles preuves étaient ap

» LIRE AUSSI - MotoGP : Bagnaia vainqueur en Algarve, le champion du monde Quartararo chute

Le Stade Français à qui gagne perd

Comment perdre un match après avoir inscrit quatre essais ? Les Parisiens ont livré le mode d'emploi samedi dans à Jean-Bouin. Une domination dans le jeu mais une indiscipline chronique pour offrir 21 points aux buteurs montpelliérains. Qui ont inscrit en fin de match leur unique essai, celui de la victoire, 27-31. Pour une défaite à deux points (bonus offensif et défensif, une rareté, le précédent exemple remontant à 2019 et un Castres-Toulouse) amère pour les Soldats roses. «Ils se sont nourris de nos erreurs. On fait trop de fautes d'enfants, a déploré le demi de mêlée parisien, Arthur Coville. Aujourd'hui, on ne perd pas le match contre Montpellier, on le perd contre nous. En attaque, on a rarement fait des séquences aussi bonnes, mais en défense, au bout de trois temps de jeu, ils avaient une pénalité à chaque fois. C'est horrible de perdre comme ça.»

» LIRE AUSSI - Top 14 : Toulouse fait le plein et reprend les commandes

Le Japon sombre à Dublin

Dans la foulée de sa Coupe du monde, le Japon a-t-il franchi un cap ? On est en droit de se le demander vu la déculottée qu'ont reçue les Nippons samedi à Dublin face au XV du Trèfle (60-5). Les Irlandais étaient surmotivés et revanchards après leur défaite au dernier Mondial face aux «Cherry Blossoms» (19-12). Et les coéquipiers de Jonathan Sexton ont totalement étouffé leurs adversaires et inscrit neuf essais ! Un match à sens unique… Les Japonais devront se reprendre face aux modestes Portugais avant d'affronter l'Écosse, une équipe qu'ils avaient également battue il y a deux ans lors de leur Coupe du monde. Un XV du Chardon qui sera également surmotivé et revanchard. Pour une nouvelle déroute des Japonais ?

Max Verstappen ne recevra pas de pénalité que l'appel de Mercedes 'Lewis Hamilton a rejeté .
Votre navigateur ne supporte pas cette vidéo La FIA a rejeté Mercedes ' Droit de révision après avoir demandé aux Stewards de regarder à nouveau à un incident entre Lewis Hamilton et Max Verstappen au Grand Prix de Sao Paulo - ce qui signifie que la question ne sera pas examinée à nouveau et Verstappen ne recevra pas de pénalité. Le document FIA a lu: "Les Stewards refusent la pétition du concurrent pour un examen sous l'art. 14 de la CSI." Mercedes a déclaré que de nouvelles preuves étaient ap

usr: 1
C'est intéressant!