•   
  •   

Sport Retour des Vélib' électriques à Paris, 800 stations fin août

20:20  11 juillet  2018
20:20  11 juillet  2018 Source:   fr.reuters.com

Paris se tourne vers les start-ups pour les vélos partagés

  Paris se tourne vers les start-ups pour les vélos partagés La mairie de Paris a signé mercredi avec plusieurs entreprises de location de deux-roues en libre-service une charte qui encadre leurs activités, à l'heure où Smovengo peine à respecter ses engagements de déployer sa flotte de vélos. Les loueurs de vélos Mobike, Ofo, Donkey Republic, Pony Bikes, OBike et Oribiky, ainsi que les loueurs de scooters Coup et CityScoot se sont engagés à proposer un matériel de qualité, à sensibiliser leurs utilisateurs à la sécurité routière et à communiquer leurs données d'exploitation.

Ce service est disponible à Paris et dans la Métropole du Grand Paris . Carte des stations . Trouvez un Vélib ' autour de vous. La V-Box enregistre la fin de la location et active par commande électronique la fourche cadenas qui se déploie et verrouille ainsi le vélo.

L’opérateur du nouveau Vélib ’ a présenté son plan d’urgence ce jeudi. Il s’engage sur 800 stations fonctionnelles pour fin juin et va mettre entre parenthèses 1/1 Paris 1er, le 21 avril 2018. Smovengo promet de retirer les 3 000 vélos bloqués en station d’ici au 8 mai et de proposer 800 stations

Smovengo, la société qui a remporté le marché des vélos en libre-service parisiens, a annoncé mercredi dans un communiqué le retour des vélos électriques "dès le 16 juillet", ainsi qu'un réseau porté à 800 stations fin août.

Les vélos électriques ont été retirés du réseau en mai, à cause des difficultés de la société à connecter les stations au réseau électrique.

Le même mois, l'opérateur a annoncé que 800 stations seraient installées d'ici fin juin.

Cette fois, c'est pour la fin du mois d'août que le même nombre de stations est annoncé, l'objectif de 1.400 stations initialement prévu pour mars étant repoussé à une date ultérieure non précisée.

PSA va lancer un service d'autopartage à Paris

  PSA va lancer un service d'autopartage à Paris PSA a annoncé mardi son intention de lancer un service d'autopartage à Paris qui devrait faire partie des successeurs au service Autolib du groupe Bolloré, avec l'objectif d'une mise en place au cours du dernier trimestre 2018. Ce service, qui sera opéré sous la marque Free2Move, sera doté dans un premier temps d'une flotte de 500 véhicules électriques des marques Peugeot et Citroën, a précisé le groupe dans un communiqué.PSA, qui promet un service d'autopartage "pérenne et de qualité", a souligné que ce projet s'inscrivait dans le cadre de son plan stratégique "Push to Pass", présenté en avril 2016.

L'objectif de déploiement est ramené à « 800 stations , dont 80 % électrifiées, fonctionnelles à la fin juin [2018] », soit très en-deçà des prévisions initiales de ↑ « Le « Bonus V'+ » sera en service dans une centaine de stations Vélib ' dès le 14 juin. », sur velib . paris .fr, 13 juin 2008 (consulté le 2 août 2008).

D’ici fin juin, 800 stations Vélib ’ (sur 1400) devaient être ouvertes, « dont 80 raccordées au réseau électrique », promet l’entreprise. Les vélos électriques ont été sortis du dispositif pour ne plus le perturber. Et la fameuse option « Parc + » désactivée.

L'entreprise a également annoncé qu'elle avait recruté 129 collaborateurs depuis le mois de mai, avec pour objectif "un effectif final de 313 personnes", soit le triple de son nombre d'employés initial.

"Smovengo a déployé ses meilleurs efforts depuis le mois de juin pour renverser la tendance négative dans laquelle l’entreprise s’était trouvée", a déclaré dans un communiqué le président exécutif de Smovengo Arnaud Marion, nommé fin juin.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a réuni fin juin plusieurs entreprises de location de deux-roues en libre-service pour la signature d'une charte qui encadre leurs activités, prenant ainsi ses distances avec les structures en délégation de service comme Smovengo. (Samuel Kahn, édité par Yves Clarisse)

Champions du monde : Un supporter en vélib' sur l'A1 pour suivre le bus des Bleus (vidéo) .
Lundi 16 juillet, alors que les Bleus rejoignaient les Champs-Elysées à bord d'un bus spécial, un supporter a pris tous les risques en les suivant sur l'autoroute à bord… d'un vélib' ! Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Si dimanche 15 juillet, après le coup de sifflet final du match France-Croatie, l'Hexagone a vibré toute la nuit, lundi 16 juillet les supporters étaient encore en effervescence. En effet, après un mois passé en Russie pour la Coupe du monde de football, les champions du monde 2018 menés par Didier Deschamps étaient de retour en France.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!