•   
  •   

Sport Wall Street se replie face aux tensions commerciales

00:00  12 juillet  2018
00:00  12 juillet  2018 Source:   fr.reuters.com

Aidée par GE et l'énergie, Wall Street rebondit

  Aidée par GE et l'énergie, Wall Street rebondit Wall Street a terminé dans le vert mardi, rebondissant légèrement à la faveur de la performance de General Electric et du secteur de l'énergie alors que les premières conséquences concrètes des tensions commerciales rendent fébriles les investisseurs. Son indice vedette, le Dow Jones Industrial Average, a progressé de 0,12% à 24.283,11 points. Le Nasdaq, à forte composante technologique, a pris 0,39% à 7.561,63 points.L'indice élargi S&P 500 a gagné 0,22% à 2.723,06 points.La Bourse de New York a profité de la bonne santé des valeurs de l'énergie dans le sillage de la forte hausse du prix du baril de pétrole.

Wall Street a ouvert mardi sur une note légèrement positive après le net repli de la veille, les prises de position des opérateurs de marché restant limitées face aux vives tensions commerciales internationales.

PARIS (Reuters) - Wall Street a ouvert mardi sur une note légèrement positive après le net repli de la veille, les prises de position des opérateurs de marché restant limitées face aux vives tensions commerciales internationales.

par Caroline Valetkevitch

WALL STREET TERMINE EN BAISSE © REUTERS/Lucas Jackson WALL STREET TERMINE EN BAISSE

La Bourse de New York a fini mercredi en nette baisse face à la menace d'une nouvelle aggravation du conflit commercial entre les Etats-Unis et la Chine, dont ont particulièrement souffert les grandes valeurs industrielles américaines et le secteur pétrolier.

Après quatre séances consécutives de hausse, l'indice Dow Jones a perdu 219,21 points (-0,88%), à 24.700,45 . Le Standard & Poor's 500, plus large et principale référence des investisseurs, a cédé 19,82 points (-0,71%), à 2.774,02. Le Nasdaq Composite, à forte composante technologique, a abandonné 42,587 points, soit 0,55%, à 7.716,611.

Tokyo finit en hausse de 1,85%, Fast Retailing bondit

  Tokyo finit en hausse de 1,85%, Fast Retailing bondit La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,85% vendredi dans le sillage de Wall Street sur fond de repli du yen face au dollar et d'accalmie sur le front des tensions commerciales. L'indice Nikkei a gagné 409,39 points à 22.597,35 points, un plus haut de trois semaines, et le Topix, plus large, a pris 20,39 points (+1,19%) à 1.730,07 points. Le marché a profité de l'élan impulsé par Wall Street: le Standard & Poor's 500 a fini en hausse de 0,87% jeudi, le Nasdaq Composite de 1,39%, avec un record en séance à 7.825 points, tandis que le Dow Jones a pris 0,91%.

Wall Street évoluait en ordre dispersé peu après l'ouverture jeudi, les investisseurs hésitant à s'engager à l'approche de la fin du trimestre face aux incertitudes liées aux tensions commerciales .

Wall Street évoluait en ordre dispersé peu après l'ouverture jeudi, les investisseurs hésitant à s'engager à l'approche de la fin du trimestre face aux incertitudes liées aux tensions commerciales .

Toutes les grandes Bourses à travers le monde ont baissé mercredi au lendemain de nouvelles menaces commerciales des Etats-Unis contre la Chine.

L'administration de Donald Trump a publié mardi soir une liste de produits chinois représentant 200 milliards de dollars (171 milliards d'euros) d'importations américaines que Washington pourrait taxer à 10% dans deux mois en l'absence d'accord avec Pékin. La Chine a prévenu qu'elle riposterait.

Cette menace de guerre commerciale entre les deux premières économies mondiales intervient en outre alors que débute la saison des résultats trimestriels d'entreprise aux Etats-Unis. Morgan Stanley a prévenu ses clients que ce télescopage pourrait déclencher une nouvelle vague d'aversion au risque si les entreprises commençaient à mettre en garde sur les conséquences de ce bras de fer commercial sur leurs bénéfices à venir.

BOURSE-Tokyo finit en hausse de 1,85%, Fast Retailing bondit

  BOURSE-Tokyo finit en hausse de 1,85%, Fast Retailing bondit La Bourse de Tokyo a fini en hausse de 1,85% vendredi dans le sillage de Wall Street sur fond de repli du yen face au dollar et d'accalmie sur le front des tensions commerciales. L'indice Nikkei a gagné 409,39 points à 22.597,35 points, un plus haut de trois semaines, et le Topix, plus large, a pris 20,39 points (+1,19%) à 1.730,07 points.Le marché a profité de l'élan impulsé par Wall Street: le Standard & Poor's 500 a fini en hausse de 0,87% jeudi, le Nasdaq Composite de 1,39%, avec un record en séance à 7.825 points, tandis que le Dow Jones a pris 0,91%.

Wall Street reculait légèrement à l'ouverture jeudi, les investisseurs hésitant à s'engager à l'approche de la fin du trimestre face aux incertitudes liées aux tensions commerciales .

Wall Street reste prudente face aux tensions commerciales . Publié le 26/06/2018 à 16h05. Crédit photo © Reuters. Par Blandine Henault. PARIS (Reuters) - Wall Street a ouvert mardi sur une note légèrement positive après le net repli de la veille

Les grands groupes industriels, sensibles aux tensions commerciales, ont particulièrement souffert à Wall Street, à l'image de Boeing (-1,89%), principal contributeur à la baisse du Dow Jones, mais aussi de Caterpillar (-3,18%) ou de 3M (-1,89%).

LES FABRICANTS DE SEMI-CONDUCTEURS AUSSI AFFECTÉS

Les valeurs technologiques (-0,51%) ont été également affectées, à l'image des fabricants de semi-conducteurs comme NXP, AMD, Broadcom, Micron ou Nvidia qui ont abandonné entre 1,7% et 2,8%. L'indice des semi-conducteurs de la Bourse de Philadelphie a lâché 2,59%.

Le pétrole compte aussi parmi les premières victimes de cet affrontement entre les Etats-Unis et la Chine. Le Brent a chuté de près de 7% et le brut léger américain de 5%, entraînant dans leur sillage les valeurs de l'énergie (-2,15%), au premier rang desquelles les "majors" pétrolières Chevron (-3,19%) et Exxon Mobil (-1,28%).

"La tendance du jour n'a pas bien débuté en raison des craintes liées aux droits de douane", dit Michael Antonelli (Robert W. Baird). "La chute du pétrole ajoute le facteur en plus à la baisse."

POINT MARCHÉS -Wall Street hésitante après des résultats de banques contrastés

  POINT MARCHÉS -Wall Street hésitante après des résultats de banques contrastés Wall Street fait du surplace vendredi dans les premiers échanges, les résultats trimestriels contrastés publiés par trois grandes banques américaines n'effaçant pas les incertitudes liées aux tensions commerciales. L'indice Dow Jones perd 2,19 points, soit 0,01%, à 24.922,71 points quelques minutes après les premiers échanges.Le Standard & Poor's 500, plus large, recule de 0,05% à 2.797,01 points et le Nasdaq Composite prend 0,03% à 7.826,09 points.JPMorgan, Citigroup et Wells Fargo ont donné avant l'ouverture le véritable coup d'envoi de la saison des résultats des entreprises au deuxième trimestre.

Wall Street évoluait en ordre dispersé peu après l'ouverture jeudi, les investisseurs hésitant à s'engager à l'approche de la fin du trimestre face aux incertitudes liées aux tensions commerciales .

Wall Street évoluait en ordre dispersé peu après l'ouverture jeudi, les investisseurs hésitant à s'engager à l'approche de la fin du trimestre face aux incertitudes liées aux tensions commerciales .

Tous les grands indices sectoriels du S&P ont fini dans le rouge, à l'exception du secteur défensif des services aux collectivités ("utilities") (+0,87%) et, dans une moindre mesure, de la distribution (+0,04%).

Aux valeurs individuelles, Twenty-First Century Fox a perdu 3,98% après avoir relevé son offre sur le groupe britannique de télévision Sky. Comcast, qui livre bataille à Fox dans ce dossier, a en revanche gagné 1,29%.

American Airlines est tombé de 8%, plus forte baisse du S&P-500, après avoir abaissé sa prévision de croissance du chiffre d'affaires total par siège/mile disponible (TRASM).

A rebours de la tendance, Fastenal a bondi de 10%, de loin la plus forte hausse du S&P-500, après la publication par le distributeur de produits industriels et de matériaux de construction de résultats trimestriels supérieurs aux attentes.

(Avec Amy Caren Daniel à Bangalore; Bertrand Boucey pour le service français)

POINT MARCHÉS-Les Bourses européennes dans le rouge, les tensions commerciales dominent .
Les Bourses européennes ont terminé la journée de mercredi dans le rouge, dans un contexte de marché dominé par les craintes de conflit commercial, plusieurs entreprises ayant averti de l'impact des tarifs douaniers sur leurs résultats tandis que le compartiment automobile a été sous pression avant la rencontre entre Donald Trump et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. À Paris, le CAC 40 a reculé de 0,14% à 5.426,41 points. À Francfort, le Dax a cédé 0,87% et à Londres, le FTSE a lâché 0,66%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 a abandonné 0,4%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro a perdu 0,43% et le Stoxx 600 s'est replié de 0,26%. A Wall Street, les principaux indices évoluent en ordre dispersé, le Dow Jones (-0,18%) étant notamment pénalisé par le repli de Boeing (-1,83%) après des résultats jugés décevants. A l'occasion de la saison des résultats trimestriels, les entreprises tendent à multiplier les avertissements ou mises en garde quant à un effet des tensions commerciales internationales sur leur activité. Ainsi, le constructeur automobile General Motors (GM) chute de 7,38% à Wall Street après avoir abaissé sa prévision de bénéfice pour 2018, évoquant la hausse des prix de l'acier et de l'aluminium due aux droits de douane imposés par l'administration Trump.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!