•   
  •   

Sport Serena Williams, une ambition intacte à Wimbledon

11:50  12 juillet  2018
11:50  12 juillet  2018 Source:   liberation.fr

Wimbledon: les organisateurs accordent à Serena Williams le statut de tête de série (N.25)

  Wimbledon: les organisateurs accordent à Serena Williams le statut de tête de série (N.25) L'Américaine Serena Williams sera tête de série N.25 au tournoi de Wimbledon qui débute la semaine prochaine, un mois après la polémique à Roland-Garros où les organisateurs ne lui avaient pas octroyé ce statut. De retour de grossesse, Serena Williams n'occupe que la 183e place mondiale et ne peut donc théoriquement prétendre à être tête de série. Elle s'est malgré tout vue accorder ce statut privilégié par les organisateurs. Ceux-ci suivent en général le classement mondial pour les têtes de série, mais à Wimbledon ils se réservent le droit d'apporter des modifications pour "un tirage équilibré".

22H12 Wimbledon : Serena Williams en demi-finales 10 mois après son 20H49 Transfert: Ronaldo à la Juve, au nom de l' ambition . 20H26 Wimbledon : Nadal-Del Potro au centre des attentions.

Serena Williams affronte mardi l’Italienne Camila Giorgi, qui ne lui a jamais pris un set en trois matches, une belle opportunité en somme d’accéder aux demi-finales de Wimbledon . Par deux fois, l’Américaine de 36 ans a battu Giorgi, 26 ans, sur terre battue: à Charleston (6-2, 6-3 en 2013)

Serena Williams lors de son quart de finale à Wimbledon mardi. © OLI SCARFF Serena Williams lors de son quart de finale à Wimbledon mardi.

De retour après son congé maternité, l’Américaine, en quête d’un 8e titre, dispute ce jeudi sa 11e demi-finale à Wimbledon.

Son retour est une bénédiction pour le tennis féminin. Absente des courts pour maternité, Serena Williams a manqué. Car du haut de ses 36 ans, elle reste la patronne, la figure tutélaire d’un circuit en proie à trop de fluctuations. La présence de l’Américaine en demi-finale de Wimbledon ce jeudi fait du bien.

«Serena, c’est la puissance, la passion et l’émotion, s’enthousiasme l’ancienne joueuse Lindsay Davenport. Lorsqu’elle a remporté le tournoi pour la première fois ici en 2002, ses adversaires disaient que lorsqu’elle joue son meilleur tennis, personne ne peut la battre. Mais personne n’aurait imaginé que ce serait encore le cas seize ans plus tard.»

Wimbledon: Serena Williams zappe les médias pour un match de polo "royal"

  Wimbledon: Serena Williams zappe les médias pour un match de polo L'Américaine Serena Williams a fait faux bond aux médias samedi à Wimbledon pour assister avec son mari à un match de polo à Ascot auquel participaient les Princes Harry et William . La joueuse, six fois victorieuse à Wimbledon, devait se présenter devant les journalistes avant le début du tournoi lundi, mais ce rendez-vous avec les médias a été reporté quelques minutes avant l'heure prévue.

Dix mois après son accouchement, Serena Williams n’est plus très loin de réussir son immense pari en Grand Chelem. L’ancienne N.1 mondiale se frottera jeudi à l’Allemande Julia Görges, une joueuse qui lui réussit, avec à la clé une possible 10e finale à Wimbledon .

De retour de grossesse, Serena Williams n'occupe que la 183e place mondiale et ne peut donc théoriquement prétendre à ce statut. S'il s'aligne à Wimbledon , Murray ne sera pas tête de série.

Alors que Roger Federer, à 36 ans, a échoué dans sa quête d’un 9e titre à Wimbledon – il a été battu mercredi en quart par Anderson –, Serena Williams pourrait cueillir une 8e couronne en simple sur le gazon londonien, une 24e en Grand Chelem. Elle égalerait ainsi le record de l’Australienne Margaret Court. L’Américaine paraît transcendée par l’enjeu. Marion Bartoli, vainqueur de Wimbledon en 2013 : «Le gazon convient parfaitement à son jeu. Elle est portée par l’expérience de ses 7 titres ici et par le fait d’être de retour dans son jardin.»

«Ne jamais abandonner»

Serena Williams ne laisse personne indifférent. Adorée ou décriée, elle s’impose comme un exemple pour le sport féminin. Régulièrement victime de racisme ordinaire et de sexisme, elle a toujours eu le courage de ses opinions. Et si elle dérange, comme à Roland-Garros avec sa tenue peu conventionnelle de «catwoman», c’est justement parce qu’elle assume, après une carrière – et une vie – où il lui a souvent fallu se battre. «J’ai appris à ne pas renoncer, à toujours lutter, répétait-elle mardi en conférence de presse. Peu importe ce qu’on traverse dans la vie, il ne faut jamais abandonner. Ça peut paraître simpliste, mais c’est la vérité. Pour moi, une vérité essentielle.»

Wimbledon: Serena Williams réussit son retour

  Wimbledon: Serena Williams réussit son retour Absente l'an passé pour cause de grossesse, Serena Williams a réussi son retour à Wimbledon lundi en dominant la Néerlandaise Arantxa Rus (105e mondiale) 7-5, 6-3, malgré un break de retard dans la seconde manche. L'ancienne N.1 mondiale, aujourd'hui 181e, n'avait plus joué depuis le 2 juin et son succès au troisième tour de Roland-Garros face à l'Allemande Julia Görges. L'Américaine de 36 ans avait dû déclarer forfait pour les huitièmes de finale en raison d'une blessure aux pectoraux.

Serena Williams (Source d'image:Getty). Ceux-ci suivent en général le classement mondial pour les têtes de série, mais à Wimbledon ils se réservent le droit d'apporter des modifications pour « un tirage équilibré ».

Mais Serena Williams n'a pas dit son dernier mot et visera un huitième trophée à Wimbledon , qui débute lundi, avec des chances de réussite si son physique suit. L'Américaine favorite dans le temple du tennis ?

Mère depuis septembre dernier d’une petite fille, Alexis Olympia Ohanian, Serena Williams avait confié au magazine Vogue les complications survenues lors de son accouchement et qui auraient pu lui coûter la vie. Des conséquences de l’embolie pulmonaire qui avait déjà failli l’emporter en 2011. Des événements qui n’ont pas freiné ses ambitions. «Je dois le dire de manière forte : Je veux absolument d’autres titres du Grand Chelem. Je suis au courant du record et, ce n’est pas un secret, mon objectif, c’est 25.»

«Elle commande tout»

Patrick Mouratoglou, son coach, l’assure : «Elle est totalement épanouie. Est-ce que c’est une bonne chose pour son tennis ou pas ? On était en droit de se poser la question dans la mesure où chez certaines personnes, ça peut avoir un impact négatif. Mais elle prouve ici que ça n’entame absolument pas sa motivation.»

Sur un court, Serena Williams, c’est toujours un service et une puissance de frappe exceptionnels, un niveau athlétique hors norme, et surtout un mental d’acier. «A ce niveau-là, elle ne cesse de me surprendre, confiait Mouratoglou peu de temps avant Roland-Garros. Elle commande tout. Elle est capable d’aller au bout de ses limites et de refuser la défaite Elle va chercher des ressources incroyables et est tout à coup capable d’élever son niveau de jeu à des niveaux exceptionnels et même dans des conditions extrêmes.»

Mardi, en quart de finale, elle s’est mobilisée après la perte du premier set. Pour passer à la vitesse supérieure, élever son niveau de jeu et revenir au score. Ses «come on» sur les points importants et son émotion à la balle de match en disaient long. «En ce moment, tout me surprend. Etre ici en demi-finale. Certes, c’était mon but, mais le fait que ça se produise vraiment me surprend. Je me dis "wow".»

Dopage: Serena Williams, testée selon elle plus que les autres, se dit victime de "discrimination" .
L'Américaine Serena Williams a réitéré mercredi ses critiques envers les autorités de l'antidopage, se disant victime de "discrimination" en estimant être contrôlée plus souvent que d'autres joueuses."C'est le moment de la journée de faire passer un contrôle antidopage +au hasard+ et de ne contrôler que Serena. De toutes les joueuses, cela a été prouvé que je suis celle qui est le plus contrôlée", a écrit l'ancienne N.1 mondiale sur Twitter, réitérant le discours qu'elle avait tenu pendant Wimbledon, jugeant alors "choquant" le traitement qui lui était réservé en matière de lutte contre le dopage.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!