•   
  •   

Sport Peugeot Frères rachète la majorité du capital du fabricant de boîtes-repas Monbento

12:40  12 juillet  2018
12:40  12 juillet  2018 Source:   msn.com

Stada rachète à J&J les droits du shampooing Nizoral

  Stada rachète à J&J les droits du shampooing Nizoral Le fabricant allemand de médicaments génériques Stada a racheté les droits du shampooing anti-pelliculaire Nizoral de Janssen Pharmaceutica, filiale de Johnson & Johnson, et pourrait bientôt annoncer l'acquisition d'autres gammes de produits, a déclaré jeudi son directeur général par intérim. "Je n'exclus pas l'annonce d'un autre accord avant mon départ", a déclaré à Reuters Claudio Albrecht, qui sera remplacé dans deux mois par Peter Goldschmidt à la tête du groupe de manière permanente.

Merci. Akillerofjews sur 27 février 2018 à 11 h 10 min. David : Airbus Group et EADS sont une seule et même entreprise , Airbus Group ex EADS , de plus Daimler er Lagardère qui en détenaient la majorité du capital du groupe est sur le marché boursier depuis 2013.

5.6.1 Famille Peugeot . 5.6.2 Répartition du capital . 6 Direction de l'entreprise. En mars 2017, le groupe PSA rachète la division GM Europe. ↑ a, b et c « General Motors va sortir du capital de PSA Peugeot Citroën », Challenges, 12 décembre 2013 (consulté le 27 décembre 2013).

La société française Monbento conçoit des boîtes-repas et accessoires de pique-nique © Fournis par AFP La société française Monbento conçoit des boîtes-repas et accessoires de pique-nique

Peugeot Frères a annoncé jeudi l'acquisition de la majorité du capital de Monbento, une marque française spécialisée dans le design et la distribution d'accessoires de pique-nique.

"Les actions ont été acquises auprès des dirigeants de l'entreprise et du fonds d'investissement Newfund", précise EPF (les Etablissements Peugeot Frères) dans un communiqué. EPF est la holding de tête de la famille Peugeot, elle-même actionnaire à hauteur de 12,2% du groupe automobile PSA.

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Big data: Orange rachète le britannique Basefarm

  Big data: Orange rachète le britannique Basefarm L'opérateur Orange a annoncé lundi le rachat de Basefarm, spécialiste anglais des services informatiques dématérialisés ("cloud computing") pour les entreprises, pour une valeur de 350 millions d'euros.L'acquisition porte "sur 100% du capital pour une valeur d’entreprise de 350 millions d'euros", a indiqué la filiale entreprises d'Orange, Orange Business Service (OBS), dans un communiqué.

Accéder aux quiz (QCM) sur les drapeaux et les capitales des pays du monde. Cette page est également disponible en anglais. This page is available in English.

Le coût moyen pondéré du capital (CMPC), ou weighted average cost of capital (WACC) en anglais, est un indicateur économique, représentant le taux de rentabilité annuel moyen attendu par les actionnaires et les créanciers, en retour de leur investissement.

Monbento, société basée à Clermont-Ferrand, affiche un chiffre d'affaires de 6,5 millions d'euros. La France, la Chine et l'Allemagne figurent parmi ses principaux marchés.

Elle est spécialisée dans le design et la distribution de boîtes-repas, de contenants isothermes ou de gourdes.

"Cette acquisition du jeune leader français du repas nomade traduit une fois encore la volonté bicentenaire de la famille Peugeot de développer la marque en promouvant une qualité de vie typiquement française", a déclaré Jean-Philippe Peugeot, le PDG d'EPF, cité dans le communiqué.

"Nous sommes très heureux et fiers de rejoindre désormais le groupe familial Peugeot, dont les valeurs entrepreneuriales et la présence dans l'univers Table & Cuisine vont nous permettre d'accélérer encore notre croissance", s'est de son côté réjouie Emilie Creuzieux, présidente de Monbento.

Des coopérations sont prévues avec Peugeot Saveurs, une autre filiale du groupe qui fabrique et distribue notamment des moulins à poivre et à sel.

Crédit Agricole monte temporairement au capital d'Ubisoft .
La banque Crédit Agricole est montée à hauteur de 15% du capital d'Ubisoft, a annoncé mercredi l'AMF dans un avis, un franchissement de seuil lié aux opérations financières programmées dans le cadre de la sortie de Vivendi du tour de table de l'éditeur de jeux vidéos.Vivendi et la famille Guillemot ont mis un terme en mars au bras de fer qui les opposait depuis octobre 2015 en scellant un accord prévoyant la sortie du groupe contrôlé par Vincent Bolloré, premier actionnaire avec une participation de 27,27%.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!