•   
  •   

Sport Discident politique de Bahreïni extradé de Serbie

23:43  25 janvier  2022
23:43  25 janvier  2022 Source:   aljazeera.com

Bosnie : le jeu dangereux des nationalistes serbes

  Bosnie : le jeu dangereux des nationalistes serbes Le projet séparatiste du leader nationaliste serbe Milorad Dodik, soutenu par Belgrade, Zagreb, Moscou, Pékin et Budapest, menace de remettre le feu aux poudres dans les Balkans occidentaux. Editorial du « Monde ». Le feu couve de nouveau en Bosnie-Herzégovine. Les raisons de la crise politique sont connues depuis trente ans : indépendant depuis 1992 au même titre que les autres anciennes républiques yougoslaves, ce pays est la proie de ses deux puissants voisins, la Serbie et la Croatie, qui n’ont pas renoncé à diviser son territoire au nom de l’homogénéité ethnique.

Un dissident politique bahreïnien a été extradé de la Serbie à la suite d'un avis de Rouge Interpol délivré à la demande de Manama, a déclaré le ministère de l'Intérieur, malgré une décision de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) interdisant l'extradition.

a person standing in front of a window: Bahrain has prosecuted hundreds of protesters and banned main opposition groups after a failed uprising in 2011 [File: Ahmed Jadallah/Reuters] © Depuis le déclenchement de mars de la maladie de la prison principale de Bahreïn, les familles de SMA ... Bahreïn a poursuivi des centaines de manifestants et des principaux groupes d'opposition interdits après un soulèvement échoué en 2011 [Fichier: Ahmed Jadallah / Reuters]

Selon l'Institut Bahreïn basé à Londres pour les droits et la démocratie (oiseau), Ahmed Jaffar Mohammed Ali, 48 ans, a été extradé lundi sous la demande d'arrestation internationale datant de 2015, malgré une décision de la CEDH, il n'est pas envoyé à la maison en attendant une enquête plus approfondie.

Des Bleus diminués, le spectre Omicron… Cinq questions autour de l'Euro de handball

  Des Bleus diminués, le spectre Omicron… Cinq questions autour de l'Euro de handball L'Euro débute ce jeudi avec notamment un duel royal entre la France et la Croatie. Découvrez tout ce qu'il faut savoir au sujet d'une compétition qui s'annonce ardue pour les champions olympiques de Tokyo.Groupe A (à Debrecen) : Slovénie, Danemark, Macédoine du Nord, Monténégro

Ali avait été reconnu coupable d'infractions "infractions liées au terrorisme" - une accusation transmise souvent à beaucoup de personnes perçues par l'État comme des dissidents.

Bird a cité la CEDH basée à Strasbourg, comme indiquant Ali ne devrait pas être extradée avant le 25 février pour lui donner du temps d'examiner les "risques possibles de la torture et / ou des mauvais traitements que le demandeur ferait face à une personne extradée à Bahreïn".

mardi, le ministère de l'Intérieur de Bahreïn a déclaré que Ali était extradé "après la coordination et la communication avec un pays ami".

Il a été remis trois peines de vie en Autentia et 10 ans supplémentaires de prison pour "infractions liées au terrorisme entre 2012 et 2015, y compris meurtre, fabrication et possession d'explosifs", a-t-il déclaré.

À la Une: en Bosnie-Herzégovine, la Republika Srpska défie Sarajevo

  À la Une: en Bosnie-Herzégovine, la Republika Srpska défie Sarajevo Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans. Dimanche 9 janvier, la Republika Srspka a célébré sa « fête nationale », alors que l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine est engagée dans un processus de sécession des institutions centrales. Au programme, défilés, chansons patriotiques et feux d’artifice. Le gouvernement de la Serbie voisine était fortement représenté. Parmi les rares délégations venues d’autres pays, celle du Rassemblement national (RN) français.Crise de l’énergie : les populations des Balkans touchées par la hausse des prixLa crise énergétique prend de l’ampleur dans les Balkans.

Le ministère a déclaré qu'Ali avait déjà été un "fugitif" en Iran.

Bahreïn a poursuivi des centaines de manifestants et des principaux groupes d'opposition interdits après un soulèvement échoué en 2011 qui a été dirigé par des membres de la majorité musulmane chiite dans le pays et écrasé de l'aide de la voisine Arabie saoudite.

La plupart des principaux chiffres de l'opposition et des activistes des droits sont emprisonnés ou ont fui à l'étranger.

L'utilisation de la peine de mort dans le petit archipel du golfe a également considérablement augmenté depuis 2011, selon un rapport d'oiseau. La peine de mort a été imposée à une échelle "jamais vue auparavant", notamment ciblant les personnes liées à l'opposition politique, elle a noté que plusieurs avaient fréquenté des manifestations pro-démocraties. Les autorités

Bahreïniennes ont nié ciblé l'opposition et disent qu'ils protègent la sécurité nationale et nient toute discrimination à l'encontre des citoyens chiites du pays.

Bahreïn a réclamé l'Iran des poids lourds de Shia formé et soutenu les manifestants dans le but de renverser le gouvernement de Manama - une accusation Téhéran nie.

"Cette extradition scandaleuse du gouvernement serbe condamne une personne à la torture et l'emprisonnement à vie est tout à fait dévastateur", a déclaré Sayed Ahmed Alwadiai, directeur de l'oiseau.

"Ahmed, victime d'essais faux, a déjà subi une torture aux mains des responsables de Bahreïn et craint maintenant une interrogatoire violente et une violence", a-t-il ajouté.

Selon l'oiseau, les avocats d'Ali au Centre de Belgrade des droits de l'homme ont l'intention de "plaider en plaidation de l'affaire devant la CEDH dans l'intention de soutenir que la Serbie a violé la Convention européenne des droits de l'homme".

À la Une: effondrement démographique dans les Balkans .
Une revue de presse présentée en partenariat avec Le Courrier des Balkans. Les résultats des recensements organisés durant l'année 2021 dans les Balkans commencent à être dévoilés, et la catastrophe démographique annoncée est arrivée, en raison d'une faible natalité et d'une forte émigration. En dix ans, la Croatie a perdu près de 10% de sa population, tombée sous la barre des quatre millions d’habitants. Une statistique similaire à celle de la Bulgarie, où 11% de la population s'est évanouie en une décennie. Le pays ne compte plus que 6,52 millions d’habitants contre 8,9 millions en 1985. Et la moitié des étudiants de Moldavie ont disparu en quinze ans...

usr: 0
C'est intéressant!