•   
  •   

Sport Evolution mitigée de Macron dans les sondages de l'après-Benalla

18:36  02 août  2018
18:36  02 août  2018 Source:   fr.reuters.com

Alexandre Benalla : un proche de Macron frappe un manifestant, scandale à l'Elysée (vidéo)

  Alexandre Benalla : un proche de Macron frappe un manifestant, scandale à l'Elysée (vidéo) Mercredi 18 juillet, "Le Monde" a dévoilé une sordide affaire : Alexandre Benalla, attaché à la sécurité d'Emmanuel Macron et ayant un bureau à l'Elysée, a été filmé en train de frapper violemment un manifestant le 1er mai dernier, vêtu d'une tenue de CRS. Une séquence qui fait un énorme scandale, à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.Nous sommes le 1er mai à Paris. Des violences émaillent les manifestations du printemps, et les CRS sont obligés d'intervenir pour calmer les fauteurs de trouble. Un témoin filme une scène sur une place, où un manifestant est tiré à part par des CRS, et finit par se calmer.

Après avoir remporté la présidentielle, Emmanuel Macron promeut Alexandre Benalla au poste de chargé de mission, adjoint au chef de cabinet du Par ailleurs, au lendemain des révélations du Monde, un jeune militant communiste de 27 ans a accusé Alexandre Benalla de l 'avoir frappé en 2016.

La popularité du chef de l 'État recule dans plusieurs sondages à la suite de l 'affaire Benalla , du nom de son ancien collaborateur Sur le président des riches, la politique injuste " Seul Harris Interactive donne Emmanuel Macron en hausse de deux points à 42% après deux mois de forte baisse.

Le dernier sondage réalisé dans le sillage de l'affaire Benalla écarte un décrochage du chef de l'Etat dans l'opinion et le crédite même d'une légère remontée, montre l'édition d'août du baromètre politique Elabe pour Les Echos et Radio Classique.

Selon cette enquête publiée jeudi, 36% de sondés font confiance à Emmanuel Macron pour affronter efficacement les problèmes qui se posent au pays, un score en hausse de deux points par rapport au mois dernier quand le chef de l'Etat avait touché un plus bas depuis le début de son quinquennat.

Cette évolution n'est cependant pas significative puisqu'elle se situe à l'intérieur d'une marge d'erreur de trois points. En parallèle, 60% de sondés ne font pas confiance au chef de l'Etat, un score stable par rapport à juillet.

Alexandre Benalla : Le 1er mai, il a également agressé une jeune femme (Vidéo)

  Alexandre Benalla : Le 1er mai, il a également agressé une jeune femme (Vidéo) Le 1er mai dernier, en plus de s'en prendre à un militant au sol, Alexandre Benalla aurait également agressé une jeune femme en la plaquant contre le mur. C'est du moins ce que prouve cet extrait dévoilé sur les réseaux sociaux. Non Stop Zapping vous en dit plus.La polémique ne finit pas d'enfler. Il y a quelques jours, le journal Le Monde a révélé qu'Alexandre Benalla, un proche collaborateur d'Emmanuel Macron, a frappé un militant déjà au sol lors des manifestations du 1er mai. Déguisé en policier, il aurait intervenu sans en avoir eu l'autorisation. Mais ce n'est pas tout ! D'après une nouvelle vidéo dévoilée sur la Toile, l'homme s'en serait également pris à une jeune femme.

«Des fadaises» : après la sortie de Macron , que peuvent faire les parlementaires et les médias ? Pour Emmanuel Macron , l'affaire Benalla est «une tempête dans un verre d'eau». Sondage .

Affaire Benalla : vague massive de départs à la commission d'enquête de l 'Assemblée nationale. La chute de Macron dans les sondages d 'opinions s'accélère de jour en jour ! Après son idée récente et lamentable d'augmentation de la taxe foncière pour les propriétaires de leurs résidences

L'institut de sondage note que la part de sondés qui ne font "pas du tout confiance" à Emmanuel Macron atteint un sommet depuis le début du quinquennat, et progresse de neuf points en trois mois à 33%. "Cette tendance est le signe d'un durcissement de la défiance parmi ses opposants", note Elabe.

Le Premier ministre Edouard Philippe bénéficie quant à lui d'une part de 35% de sondés lui accordant leur confiance, en hausse de quatre points de pourcentage sur un mois.

L'enquête Elabe pour les Echos et Radio Classique a été réalisée en ligne mardi et mercredi, au moment des dernières auditions du Sénat dans l'affaire Benalla, auprès d'un échantillon représentatif de 1.007 personnes.

Un second sondage publié jeudi mais réalisé plus tôt, à peine une semaine après les révélations du Monde sur Alexandre Benalla le 18 juillet, fait état pour sa part d'un fort recul d'Emmanuel Macron dans l'opinion.

Audition : Gérard Collomb assure ne pas avoir parlé de Benalla avec Macron... et fait rire toute la salle (Vidéo)

  Audition : Gérard Collomb assure ne pas avoir parlé de Benalla avec Macron... et fait rire toute la salle (Vidéo) Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, est entendu depuis 10h ce lundi matin dans le cadre de l'enquête sur l'affaire Alexandre Benalla. Il assure n'avoir jamais parlé de cette affaire avec Emmanuel Macron et fait mourir de rire l'assemblée composée de parlementaires et de journalistes. Non Stop Zapping vous montre les images.Gérard Collomb est le premier membre du gouvernement à être entendu dans l'affaire Alexandre Benalla. Le ministre de l'Intérieur est entendu depuis 10h ce lundi matin par la Commission d'enquête parlementaire réclamée par l'opposition pour faire toute la lumière sur le cas de M.

Sur Twitter, les internautes s'amusent de l 'affaire Benalla (et le font bien). Après on va vous retrouver la g.. par terre ! Macron et son gouvernement n'en n 'ont heureusement rien à cirer, vu que ces " sondages " ne représentent rien d'autre que l'expression de l 'esprit râleur des français.

C'est bien Macron le patron , non ? Alors , il est responsable des ces dérives de Benalla : un " benalla gate" Souvenez- vous: Un Président de la République et son premier ministre alors à la dérive dans les sondages , ont sciemment retarder et empêcher l'intervention du GIGN.

Selon la vague d'août du baromètre YouGov pour Le HuffPost et CNews, l'action du chef de l'Etat réunit 27% d'opinions favorables, en baisse de cinq points par rapport au mois précédent, contre 62% de défavorables.

L'opinion à l'égard du Premier ministre Edouard Philippe reste stable, à 30% d'avis favorables.

Un peu plus de 60% des personnes interrogées par Yougov jugent nécessaire qu'Emmanuel Macron soit auditionné par les commissions d'enquête de l'Assemblée ou du Sénat et 74% estiment trop tardif le licenciement d'Alexandre Benalla.

L'affaire est qualifié de "crise politique" par un quart (24%) des sondés, d'"affaire d'Etat" par 37% d'entre eux, tandis que 28% estiment qu'il ne s'agit que d'un "fait divers". Pour 38% de sondés, l'affaire Benalla a changé en mal leur perception d'Emmanuel Macron.

Ce sondage a été effectué en ligne du 25 au 26 juillet selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon représentatif de 1.017 personnes.

(Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)

Affaire Benalla : Emmanuel Macron est "fier" de l'avoir embauché à l'Elysée (vidéo) .
Alors qu'il était en déplacement dans les Hautes-Pyrénées mercredi 25 juillet, Emmanuel Macron a répondu aux questions des journalistes sur le scandale Alexandre Benalla et s'est dit "fier" de l'avoir embauché à l'Elysée. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.Alors qu'il est dans le feu de la tourmente et que l'affaire Benalla ravive les plus grandes tensions au sein de la classe politique française, Emmanuel Macron a décidé de jouer l'apaisement… mais pas le rétropédalage ! Mercredi 25 juillet, le président de la République était en visite au Pic du Midi dans les Hautes-Pyrénées et n'a pu éviter les questions des journalistes quant au scandale de l'affaire Benalla.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!