•   
  •   

Sport CAPITAINE : Bruno Genesio est déçu pour Nabil Fekir

13:53  14 septembre  2018
13:53  14 septembre  2018 Source:   90min.com

Lyon: Fekir, suivez le guide

  Lyon: Fekir, suivez le guide "La meilleure recrue du club", jugeait Jean-Michel Aulas après son départ avorté à Liverpool cet été. Bien vu. Passeur et buteur à Manchester contre City (battu en Ligue des Champions 2-1), Nabil Fekir montre à Lyon la voie à suivre. Et rien de mieux pour le meneur de jeu lyonnais que le rendez-vous face à Marseille dimanche au Groupama stadium, un classique de la Ligue 1, pour confirmer son grand retour au sein d'une équipe dont il est souvent le catalyseur.Les chiffres de la saison dernière sont éloquents.

FBL-FRA-LIGUE1-LYON-NICE © PHILIPPE DESMAZES/GettyImages FBL-FRA-LIGUE1-LYON-NICE

​Après d'excellentes prestations avec l'​Olympique Lyonnais la saison passée, Nabil Fekir a gagné sa place parmi les 23 Bleus disputant la Coupe du Monde l'été dernier. Remplaçant lors de chaque rencontre, il avait néanmoins pris part à six des sept rencontres durant le tournoi, et aura donc été actif lors du sacre mondial. À lui de montrer maintenant qu'il peut avoir une place plus importante avec l'Équipe de France.

Toutefois, son entraîneur à Lyon, Bruno Génésio, a regretté le peu de temps de jeu accordé à son capitaine durant cette trêve internationale. Le joueur de 25 ans n'était rentré que dix minutes lors de la première rencontre en Allemagne (0-0), puis avait été laissé sur le banc tout le match face aux Pays-Bas. Mais le coach lyonnais a beaucoup d'attentes le concernant pour son retour en club.

"Nabil est parti en Équipe de France. Il ne s’est pas beaucoup exprimé, c’est dommage, il a besoin de temps de jeu. Il est revenu comme il est parti : motivé, concerné. J’attends beaucoup de lui, c’est un joueur très important, sur le terrain et en dehors. Il peut être décisif par la passe et par le but. Un Fekir à 100%, c’est une équipe plus performante même si je préfère parler de collectif. "

Annoncé comme partant cet été, Fekir est finalement resté à Lyon cette saison après son faux-départ à Liverpool. Il sera l'une des armes principales des Gones, dans une bataille au podium qui promet d'être disputée avec l'​Olympique de Marseille et l'​AS Monaco notamment.

Dans le dur à Caen, l'OL a surtout manqué d'idées .
Peu inspirés face à Caen, les Lyonnais souffrent de maux qu'il ne parviennent pas à gommer. Dans le jeu, les hommes de Genesio restent limités.Les duels ? Les deux équipes se les sont partagés (59 duels disputés pour Caen, 61 pour l'OL) de manière quasi égale (49,2% remportés pour Caen, 50,8% pour l'OL). Les fautes ? Idem (15 côté caennais, 13 côté lyonnais). Si le combat se jouait aux points, les coéquipiers de Nabil Fekir l'auraient même remporté. Les chiffres sur lesquels les deux équipes ne s'alignent pas témoignent davantage d'une domination stérile des Gones qui ont eu le ballon (68,6% de possession) mais n'ont pas vraiment su quoi en faire.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!