•   
  •   

SportCopa Libertadores: "Une finale un peu bizarre", juge Tevez à Madrid

15:45  06 décembre  2018
15:45  06 décembre  2018 Source:   msn.com

Copa Libertadores : la délocalisation de la finale rend furieux une ancienne gloire argentine

Copa Libertadores : la délocalisation de la finale rend furieux une ancienne gloire argentine La délocalisation de la finale retour de la Copa Libertadores à Madrid a marqué les esprits. Et pas dans le bon sens. Après les incidents qui ont émaillé l'avant-match de la finale retour de la Copa Libertadores entre River Plate et Boca Juniors, les instances du football mondial ont décidé de faire jouer cette rencontre décisive à... Madrid, plutôt qu'à Buenos Aires. Une rencontre sous haute sécurité qui inquiète la police de la capitale espagnole et qui rend furieux de nombreux fans de football. Angel Cappa en fait partie.

Copa Libertadores: "Une finale un peu bizarre", juge Tevez à Madrid © Fournis par AFP L'attaquant de Boca Juniors, Carlos Tevez, parle à la prese au siège de la Fédération espagnole de football, à Las Rozas, le 6 décembre 2018

Jouer à Madrid la finale retour de Copa Libertadores, prestigieuse compétition sud-américaine de clubs, est "un peu bizarre", a estimé jeudi l'attaquant de Boca Juniors Carlos Tevez, disant espérer que les débordements ayant provoqué la délocalisation du match ne se reproduisent pas dimanche.

"C'est une finale un peu bizarre. En tant que joueur, je crois qu'il est important de rester concentrés sur le match parce que jouer ici une finale de Libertadores, disputer un River-Boca à Madrid... C'est bizarre", a dit l'avant-centre argentin en zone mixte après le premier entraînement de Boca sur le sol espagnol jeudi.

River Plate-Boca, Tevez : "Ne pas perdre notre concentration"

River Plate-Boca, Tevez : Carlos Tevez a insisté sur la nécessité qu'ont lui et ses coéquipiers à rester imperturbables par les éléments extérieurs.

"Les sensations sont bonnes et nous sommes contents d'être ici. Il faut remercier le peuple espagnol de nous accueillir", a ajouté l'ancien joueur de Manchester United et Manchester City (34 ans).

Le match retour entre les deux grands rivaux de Buenos Aires, qui s'étaient quittés sur un score de 2-2 en finale aller au stade de la Bombonera de Boca Juniors, était initialement prévu le 24 novembre au stade Monumental de River Plate mais a dû être reporté pour cause d'incidents violents.

Ce jour-là, des supporters ultras de River avaient caillassé l'autocar de Boca et lancé des gaz lacrymogènes qui avaient pénétré par les vitres brisées du véhicule.

Carlos Tevez, présent à bord de l'autocar ce jour-là, a assuré jeudi s'attendre à un climat beaucoup plus apaisé dimanche au stade Santiago-Bernabeu de Madrid (20h30/19h30 GMT).

"Je crois que les gens sont intelligents, ils savent qu'ici on ne peut pas tout péter (sic)", a-t-il jugé. "J'espère que tout restera calme, comme il se doit. C'est un simple match de football et nous les joueurs devons rester conscients que c'est une finale, mais aussi un simple match de football", a-t-il conclu.

Copa Libertadores: première arrestation après l'attaque du bus de Boca Juniors.
Un des participants présumés à l'attaque du bus transportant les joueurs de Boca Juniors, quelques heures avant la finale retour de la Copa Libertadores, a été arrêté mardi à Buenos Aires, selon la presse locale. L'homme de 31 ans, qui devait être mis en examen pour violences aggravées et blessures volontaires, est le premier supporteur à être interpellé. Le 24 novembre, un groupe de supporters de River Plate avait lancé pierres, bouteilles et gaz lacrymogène, brisant la plupart des vitres de l'autocar qui s'approchait du stade Monumental. Deux joueurs, dont le capitaine Pablo Perez, avaient été blessés.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
C'est intéressant!