•   
  •   

SportIncidents face à l'Etoile Rouge: le PSG s'en sort avec une simple amende

13:40  11 janvier  2019
13:40  11 janvier  2019 Source:   parismatch.com

Bilbao sort de l'eau

Bilbao sort de l'eau Bilbao sort de l'eau

Le PSG a bien l'intention de sanctionner sévèrement les fauteurs de trouble qui ont provoqué des incidents , mercredi contre l ' Etoile Rouge Belgrade, et valent au club une enquête disciplinaire de l'UEFA. Les supporters parisiens ont allumé des fumigènes face à l ' Etoile Rouge Belgrade.

Le PSG ne connaîtra que vendredi le sort que lui réserve la commission de discipline de l'UEFA. Réunie ce jeudi toute la journée, elle a étudié les incidents survenus, le 3 octobre, lors de PSG _ Étoile Rouge (6-1) en Ligue des champions, mais a repoussé sa décision au lendemain.

Le PSG qui risquait une lourde sanction a écopé d'une simple amende de 35 000 euros pour les incidents survenus au Parc des Princes lors du match de Ligue des Champions contre l'Etoile Rouge de Belgrade le 3 octobre.

Incidents face à l'Etoile Rouge: le PSG s'en sort avec une simple amende © REUTERS/Marko Djurica

Le Paris SG qui risquait une lourde sanction a écopé d'une simple amende de 35.000 euros pour les incidents survenus au Parc des Princes lors du match de Ligue des Champions contre l'Etoile Rouge de Belgrade le 3 octobre à Paris, a annoncé l'UEFA vendredi.

Le club parisien risquait de devoir jouer son prochain match européen partiellement ou totalement à huis-clos. Finalement, il pourra donc recevoir devant un stade plein Manchester United le 6 mars en 8es de finale retour de la Ligue des champions.

La commission de discipline de l'UEFA, réunie jeudi, a également condamné le club serbe à une amende de 25.000 euros pour "chants illicites".

L'UEFA avait mandaté mi-octobre un enquêteur sur les faits survenus au stade et aux abords. Le PSG était poursuivi notamment pour "utilisation de fumigènes" et "troubles dans le public". Des heurts avaient éclaté à l'extérieur du stade entre les forces de l'ordre et plusieurs centaines de personnes cagoulées devant l'entrée du stade, juste après le coup de sifflet final.

Nouveaux incidents racistes et antisémites à Rome et Bologne.
La mort d'un ultra de l'Inter et le scandale lié aux cris de singe dont a été victime Koulibaly n'ont pas refroidi les ardeurs de certains « supporters » italiens. Samedi, le stade Olympique de Rome a été le théâtre de chants racistes et antisémites lors de la victoire de la Lazio sur Novare en Coupe d’Italie (4-1). Des chants comme « Jaune, rouge et juif » ou « Cette Roma qui ressemble à l’Afrique » ont été entonnés à l’attention du club rival, l’AS Roma. La police a aussi été visée alors que des incidents sont survenus mardi soir entre des supporters de la Lazio et les membres des forces de l’ordre.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

C'est intéressant!