Sport: L'orage Vélodrome - PressFrom - France
  •   
  •   

SportL'orage Vélodrome

07:50  13 janvier  2019
07:50  13 janvier  2019 Source:   sofoot.com

EN IMAGES - Marseille-Monaco : les banderoles des supporters de l'OM au stade Vélodrome

EN IMAGES - Marseille-Monaco : les banderoles des supporters de l'OM au stade Vélodrome Les supporters de l'OM ont profité de l'avant-match face à Monaco pour faire passer quelques messages aux joueurs et à la direction. Il était attendu, dimanche soir au stade Vélodrome de Marseille, que les supporters de l'OM témoignent de leur gronde à l'aide de banderoles qu'ils ont affichées dès l'avant-match face à Monaco. Alors que les hommes de Rudi Garcia restent sur 7 matches sans victoire (5 défaites, 2 match nul) dont une piteuse élimination en Coupe de France face à Andrézieux (N2), les supporters marseillais ont adressé quelques messages à leur équipe et aux hommes qui la dirigent.

L ' orage Vélodrome : Recettes : Le Vélodrome , joyau de la couronne de l’Olympique de Marseille Malgré une équ © Pascal Rondeau/GettyImages Le Vélodrome reste toujours aussi populaire.

Orange Velodrome . Entrez sur le Site.

L'orage Vélodrome © Fournis par Newsweb Une minute de silence pour le soutien des supporters.

La première rencontre à domicile de l'année civile s'annonce particulière pour Marseille. En crise de résultats et humilié par Andrézieux en Coupe de France, l'OM va se présenter dans une ambiance délétère au Vélodrome pour y affronter Monaco. Les groupes de supporters marseillais ont appelé à la contestation générale et tout le club se retrouve dans l'œil du cyclone, à commencer par Rudi Garcia. Chaud bouillant.

Le Vélodrome n’est pas un stade comme les autres. Souvenez-vous le printemps dernier, l’Olympique de Marseille faisait vibrer son enceinte au rythme de ses performances sur la scène européenne. Pas vraiment passionnés par les matchs de la phase de poules, les supporters marseillais s’étaient pris au jeu et l’Orange Vélodrome – puisqu'il faut l’appeler ainsi désormais – s’était rempli au fil des tours passés par l’OM, devenant l’emblème de la folie des jeudis soir dans la cité phocéenne.

Festival de banderoles au Vélodrome

Festival de banderoles au Vélodrome Ambiance contestataire à Marseille. À l'occasion de la rencontre de Ligue 1 entre Marseille et Monaco (1-1), les supporters olympiens ont exprimé leur colère face à la méforme de leur équipe. Fumigènes, chants mais également et surtout banderoles ont permis aux supporters d'envoyer des messages forts aux joueurs, à l'entraîneur et à la direction de l'OM.

L'Orange Vélodrome est le modèle avant-gardiste du stade digital et éco-responsable. Il est doté des équipements de communication les plus modernes et proposera notamment dès la fin de l'année

ORANGE VÉLODROME . Billetterie Visites Parkings / FAQ. JUL à l’Orange Vélodrome ! Sam. 6 Juin 20h00.

Une épopée qui s’était terminée par une défaite en finale au Groupama Stadium, mais qui avait surtout été marquée par des ambiances incandescentes au Vel’ lors des rencontres face au RB Leipzig (5-2) et contre Salzbourg (2-0), faisant tomber deux fois le record d’affluence pour un match européen à Marseille (61 882 contre Leipzig et 62 312 contre Salzbourg). « La fierté, c’est de voir un Vélodrome en feu toute la soirée, avait lâché Rudi Garcia devant la presse après le quart de finale aller. On se rend compte combien ce stade et ce public peuvent être spéciaux. Ce soir, il a été chaud comme la braise. » Mais voilà, neuf mois plus tard, la donne a changé. L’euphorie a décampé pour laisser place à la grogne et au dépit.

Strootman critique le Vélodrome

Strootman critique le Vélodrome « Comme un match à l'extérieur. » Marseille a encore perdu une rencontre de championnat contre Lille vendredi (1-2), dans son stade. Et malgré les débuts encouragés de Mario Balotelli, auteur du seul but olympien, le public du Vélodrome a de nouveau grondé. Le lancer d'un pétard a même interrompu la rencontre quelques minutes. Pépé flingue l'OM Le milieu de terrain Kevin Strootman, arrivé à l'OM l'été dernier, a ainsi déploré le contexte difficile qui règne dans la cité phocéenne. « C'est compliqué de jouer dans un tel contexte. Je comprends un peu les supporters, mais c'est difficile pour nous.

L’Orange Vélodrome fait son cinéma. Excitation, suspens, peur, soulagement Du 12 au 14 juillet 2018, rendez-vous au cœur du plus beau des stades : Orange vous fera vivre les plus grandes

De plus de 2000 mètres d'altitude au centre du terrain de l'Orange Vélodrome , vivez la descente exceptionnelle des dragons parachutistes comme si vous y étiez !

Avis de tempête

Plus qu’ailleurs, le Vélodrome est le reflet parfait de la forme sportive de l’OM. Ainsi, quand la crise commence à pointer le bout de son nez – une situation récurrente ces dernières années –, le stade commence tout doucement à se vider. Depuis la réception du PSG fin octobre, la barre des 50 000 spectateurs n’a plus été franchie. Pire, ils sont même nombreux à être restés chez eux pour les deux derniers matchs à la maison, contre Limassol en C3 (moins de 5000 personnes) et face à Strasbourg en Coupe de la Ligue (8200). Christopher Rocchia, un défenseur de 20 ans né à Marseille, aurait alors vidé son sac dans le vestiaire phocéen cette semaine selon L’Équipe : « Je suis un pur Marseillais, je bande pour l’OM. Petit, j’allais au Vélodrome. Aujourd'hui, quand je viens au stade, c'est vide, il ne se passe rien, jusqu'à me dire que je préférerais regarder le match à la maison. Comment on est passé de la folie d'avril-mai à ce néant ? » La politique de l’indifférence peut fonctionner, mais elle ne dure qu'un temps.

La réception de Monaco dimanche soir est donc l’occasion pour les fadas de l’OM de faire leur retour au stade pour exprimer leur mécontentement. Fini les sièges vides, plusieurs groupes de supporters ont appelé à la contestation générale sur les réseaux sociaux cette semaine, la défaite contre Andrézieux en Coupe de France (2-0) ne passant pas du tout. « C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, ont écrit les Dodger’s sur Facebook. Montrons à ces pseudos joueurs, cet entraîneur désemparé et cette direction inerte que la force du peuple olympien est toujours présente. Face à cette situation catastrophique, nous appelons tous nos membres (...) à venir manifester leur mécontentement dimanche. » Même son de cloche chez les South Winners sur Twitter : « Un avis de tempête s’annonce dans les travées du stade. Du jamais-vu... un typhon arrive ! »

Garcia dans le viseur

Des dirigeants aux joueurs, personne n’est épargné. Mais l’entraîneur Rudi Garcia est particulièrement visé. Prolongé jusqu’en 2021 en octobre dernier, le technicien français n’est plus en odeur de sainteté à Marseille. Les performances médiocres de l’équipe et sa communication parfois douteuse ont eu raison de lui. Au point de voir apparaître plusieurs tags (« Rudi dégage », « Garcia dehors »...) sur les murs du centre Robert Louis-Dreyfus depuis quelques semaines. Les ultras déplorent notamment de ne pas avoir pu échanger avec l’ancien coach de la Roma plus tôt, malgré leurs multiples demandes. « Garcia a fait le malin depuis le début, il nous a ignorés, il nous a méprisés, il nous a écrasés, il nous a fait honte, a déploré Rachid Zeroual, vice-président des South Winners, au micro de France Bleu Provence cette semaine. J’espère que dimanche on ne gagne pas, comme ça Rudi Garcia dégage. On en est à ce point. Sinon, même un match nul risque de lui sauver la tête. »

La réponse du principal intéressé à cette fronde ? « Qu’ils supportent leur équipe, a lâché Garcia en conférence de presse. On en a besoin dès l’échauffement. Même si on ne l’a pas mérité ces derniers temps, on a besoin du Vélodrome. » Dans son jardin, l’OM n’a perdu qu’une seule fois cette saison en Ligue 1 (contre Paris) pour 5 victoires en 8 matchs. Mais les échecs dans les trois autres compétitions ont pris le dessus sur un championnat dans lequel Marseille est loin d’être largué. Mais le menu s’annonce copieux au Vel’ d’ici la fin de saison avec les réceptions de Lille, Bordeaux, Saint-Étienne, Nice, Lyon ou encore Montpellier. En attendant, tout le monde à Marseille, de Jacques-Henri Eyraud à Rudi Garcia, en passant par les joueurs, va devoir se faire une raison : l'union sacrée est terminée.

Strootman critique le Vélodrome.
« Comme un match à l'extérieur. » Marseille a encore perdu une rencontre de championnat contre Lille vendredi (1-2), dans son stade. Et malgré les débuts encouragés de Mario Balotelli, auteur du seul but olympien, le public du Vélodrome a de nouveau grondé. Le lancer d'un pétard a même interrompu la rencontre quelques minutes. Pépé flingue l'OM Le milieu de terrain Kevin Strootman, arrivé à l'OM l'été dernier, a ainsi déploré le contexte difficile qui règne dans la cité phocéenne. « C'est compliqué de jouer dans un tel contexte. Je comprends un peu les supporters, mais c'est difficile pour nous.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!