Sport: Sarri : « Kepa deviendra l'un des meilleurs gardiens du monde » - PressFrom - France
  •   
  •   

SportSarri : « Kepa deviendra l'un des meilleurs gardiens du monde »

16:40  30 janvier  2019
16:40  30 janvier  2019 Source:   sofoot.com

Maurizio Sarri : « Je n'aime pas les équipes nationales »

Maurizio Sarri : « Je n'aime pas les équipes nationales » Maurizio, ça rime à quoi la Coupe du monde ? L'entraîneur de Chelsea a récemment critiqué la Coupe du monde durant une conférence de presse. Pour le technicien italien, cette compétition ne laisse pas le temps aux sélectionneurs de bâtir des équipes cohérentes. « Il est impossible de bien organiser une équipe en 30 jours. Toutes les équipes de la Coupe du Monde perdraient face à des clubs de haut niveau. Je pense que c'est normal, parce que dans un club on a le temps de bâtir une équipe.

Sarri : « Kepa deviendra l'un des meilleurs gardiens du monde » © Fournis par Newsweb

Déjà le plus cher et bientôt le meilleur ?

En conférence de presse, l'entraîneur de Chelsea Maurizio Sarri a évoqué le cas de Kepa Arrizabalaga. Le jeune gardien espagnol, recruté cet été à Bilbao pour la somme record de 80 millions d'euros, a connu une longue phase d'adaptation d'après le technicien italien.

« Il s'améliore. Il lui a fallu beaucoup de temps pour s'adapter au football anglais. En Angleterre, dans la surface, c'est un autre sport ! Si l'on compare les mêmes situations en Espagne et en Italie, ici, c'est différent. Ce n'est donc pas facile pour un jeune gardien espagnol de s'adapter à ce championnat. Mais il s'est amélioré très vite », a-t-il analysé face aux journalistes.

Si vite que son entraîneur n'a aucun doute sur son brillant avenir. Pour Sarri, le gardien de 24 ans peut atteindre des sommets : « Il deviendra l'un des meilleurs gardiens du monde. »

Meilleur que Marc-Aurèle Caillard ?

Sarri ne communique pas avec Abramovitch.
Sarri not happy. Sarri, le temps et la manière L'entraîneur de Chelsea a de quoi être chafouin, après l'humiliation infligée aux Blues par Manchester City (6-0) dimanche. Mais le technicien italien a aussi l'impression de naviguer à vue à Chelsea, et s'est plaint face à la presse du manque du soutien de son président Roman Abramovitch : « Si le président m'appelle, j'en serais heureux parce que je n'ai jamais de nouvelle de lui. Je ne sais pas à quoi m'attendre. Vous pouvez me demander ce que je pense de la situation mais sur ce que les autres pensent, c'est à eux que vous devez poser la question.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!