Sport: L’UEFA s’explique sur le penalty fatal au PSG - PressFrom - France
  •   
  •   

SportL’UEFA s’explique sur le penalty fatal au PSG

17:25  08 mars  2019
17:25  08 mars  2019 Source:   sports.fr

L'Uefa s'explique sur le penalty qui a éliminé le PSG

L'Uefa s'explique sur le penalty qui a éliminé le PSG LE SCAN SPORT - L'UEFA a disséqué ce vendredi les différentes actions de jeu ayant suscité la polémique cette semaine en Ligue des champions. © Capture. Les décodeurs VAR. L'assistance vidéo à l'arbitrage introduite depuis les huitièmes de finale de la Ligue des Champions (comme ce sera le cas lors de la finale de la Ligue Europa, le Final Four de la Ligue des nations et l'Euro Espoirs) fait débat. Neymar a, sur Instagram, partagé sa frustration à l'issue de PSG-MU: «C'est une honte. On met quatre mecs qui ne comprennent rien au foot pour regarder un tir au ralenti devant la télé… Il n'y a rien.

Cet article concerne la Ligue des champions masculine. Pour la compétition féminine, voir Ligue des champions féminine de l ' UEFA . La Ligue des champions de l ' UEFA (UEFA Champions League), parfois abrégée en C1 et anciennement dénommée Coupe des clubs champions européens

Mais le PSG est furieux et je comprends pourquoi. Pour moi, je n'aurais pas sifflé puisque Presnel Kimpembe ne voulait pas toucher le ballon Cela n'aurait jamais été un penalty en Premier League, mais ça l'est en Ligue des champions en raison des récentes instructions de l ' UEFA aux arbitres.

Deux jours après PSG-Manchester United (1-3), l’UEFA a apporté des précisions sur l’action ayant conduit M. Skomina à accorder un penalty aux Red Devils avec l'aide de la VAR.

L’UEFA s’explique sur le penalty fatal au PSG © Reuters

Y avait-il vraiment penalty pour Manchester United sur cette main de Presnel Kimpembe dans le temps additionnel, fatale au PSG ? Le débat fait rage depuis mercredi soir et ce huitième de finale retour de Ligue des champions maudit pour les Parisiens (1-3). Il aura fallu attendre deux jours pour que l’UEFA revienne sur les faits. Dans un communiqué publié vendredi, l’instance européenne justifie la décision prise par Damir Skomina qui, sur le coup, a eu recours à la VAR.

Pour le penalty sifflé contre l’OL, c’est encore pire...

Pour le penalty sifflé contre l’OL, c’est encore pire... L’UEFA a assuré que la VAR avait bien été utilisée après le penalty sifflé contre l’Olympique Lyonnais sur l’ouverture du score barcelonaise. Luis Suarez.

Autre cauchemar pour le Paris Saint-Germain en Ligue des champions alors qu’un but sur pénalty a Un air de déjà-vu et un dénouement ahurissant : le PSG , renversé sur son terrain par Manchester United C'est difficile d' expliquer , de parler aux supporters qui sont tristes, à nos familles qui sont là

Mercredi soir, le Paris Saint-Germain a subi une nouvelle désillusion sur la scène européenne. Après son succès à Old Trafford contre Manchester United au match aller (0-2), les Parisiens se sont totalement écroulés et ont craqué contre les Red Devils au Parc des Princes (1-3).

"Après avoir vérifié les différents angles disponibles, la VAR a recommandé à l’arbitre de procéder à un examen sur le terrain suite à l’incident dans la surface de réparation", indique-t-elle ainsi, précisant que le sifflet slovène "n’a pas vu clairement l’incident en direct, durant l’action". Après avoir visionné les images au bord de la pelouse, "l'arbitre a confirmé que la distance parcourue par le ballon n'était pas courte et que l'impact ne pouvait donc pas être inattendu".

Ce qui a définitivement convaincu M. Skomina d’accorder aux Red Devils une chance de crucifier Gianluigi Buffon et ses coéquipiers, c’est que le bras du défenseur francilien "n’était pas proche du corps, ce qui a augmenté sa surface et a empêché le ballon de se déplacer dans la direction du but". "Par conséquent, conclut l’UEFA, l'arbitre a accordé un penalty". Que Marcus Rashford s’est fait un plaisir de convertir pour envoyer les Anglais en quarts de finale de la compétition.

Fair-play financier : le Tribunal arbitral du sport donne raison au PSG contre l'UEFA.
Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a décidé de donner raison au PSG dans l'affaire qui l'oppose à l'UEFA. L'instance dirigeante du football européen devra abandonner la procédure de réexamen des finances du club, visé par le fair-play financier. C'est une excellente nouvelle pour le Paris Saint-Germain. Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a donné raison, mardi 13 mars, au PSG dans ses démêlés sur le fair-play financier avec l'UEFA, en "annulant" la décision de l'instance européenne de réexaminer les finances du club.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 2
C'est intéressant!