Sport: Thomas Tuchel fracasse la direction du PSG : "Ce n'est pas possible, c'est trop" - PressFrom - France
  •   
  •   

SportThomas Tuchel fracasse la direction du PSG : "Ce n'est pas possible, c'est trop"

13:40  15 avril  2019
13:40  15 avril  2019 Source:   gentside.com

Après Lille-PSG, Al-Khelaifi au bord de la crise de nerfs

Après Lille-PSG, Al-Khelaifi au bord de la crise de nerfs Le président du Paris SG humilié à Lille dimanche soir en clôture de la 32ejournée de Ligue 1 s’est agacé du nouveau raté de ses protégés. Le titre attend toujours. L’exaspération monte comme l’a révélé une altercation avec Luis Campos, conseiller du président lillois. © Panoramic Joueurs, entraîneur et dirigeants parisiens étaient très remontés dans les travées du Stade Pierre-Mauroy après la défaite 5-1 contre Lille. La cause de cet agacement, l'arbitrage de Benoit Bastien qui officiait lors de cette rencontre et de ses assistants.

Ce n ’ est pas seulement chanter « Tralalère je vais aux toilettes ». La chanson et la musique viennent au secours du personnage lorsque l’émotion et l’intensité dramatique sont si grandes que les mots ne suffisent plus. C ’ est en fait une question de langage : Œdipe Roi de Sophocle et La Machine Infernale

Ce n ’ est pas la même façon de voir que dans le sud de la France… J’entre dans la bibliothèque par une grande porte vitrée, une grande salle toute en profondeur avec un bureau vide juste à l’entrée m’attend. Un parfum ténu flotte dans l’air, je n’entends rien, je ne vois personne.

Thomas Tuchel fracasse la direction du PSG : © Fournis par KIOSK Thomas Tuchel fracasse la direction du PSG : "Ce n'est pas possible, c'est trop"

Le PSG va être champion de France et plus personne n’imagine un scénario contraire depuis bien longtemps déjà. Mais depuis la déroute face à Manchester United en Ligue des champions, c’est-à-dire depuis que sa saison est « terminée », le PSG enchaîne les bêtises à un rythme d’un autre temps. Et comme souvent de le football, c’est quand rien ne va que le pire arrive. Neymar, Cavani et Di Maria absents, le PSG a aussi dû se passer de son capitaine Thiago Silva et de Thomas Meunier, tous les deux sortis sur blessures avant la 25ème minute, avant que Bernat ne rejoigne le vestiaire à la 36ème minute après son expulsion.

PSG: Tuchel en a plein le dos

PSG: Tuchel en a plein le dos Le PSG manque de joueurs. Thomas Tuchel le répète depuis plusieurs semaines, et il ne change pas de discours au moment d'expliquer la déroute de son équipe à Lille (5-1). Thomas Tuchel est usé. (Reuters) Thomas Tuchel n'est pas d'accord avec Kylian Mbappé, lorsque celui-ci estime sur Canal+ que les Parisiens ont joué "comme des débutants" à Lille (5-1) et qu'ils ont "manqué de personnalité". La conférence de presse du coach a essentiellement été consacrée à défendre ses joueurs. "Tout le monde pensait que c'était normal, car on gagnait, on gagnait. Mais non, ce n'est pas normal.

Ce scénario improbable, associé aux nombres d’absents, aurait pu suffir à expliquer ce faux pas par le contexte. Mais ce n’est pas ce qui animait Tuchel, lorsqu’il s’est présenté devant la presse après la rencontre. L’entraîneur parisien, excédé, a semblé dénoncer un problème bien plus structurel : « C’est la dixième fois cette saison qu’on n’a même pas seize joueurs valides ! Il nous manque Cavani et Neymar depuis des semaines. Di Maria et Marquinhos se sont blessés aussi, on joue avec des joueurs sous-entraînés. Tout le monde pense que c’est normal que Bernat joue à tous les postes, en six, en huit, en dix, à droite, à gauche. Ce n’est pas possible, c’est trop ! »

Adrien Rabiot et Lass Diarra manquent à Paris

Le PSG a déjà une cible en cas de départ de Thomas Tuchel

Le PSG a déjà une cible en cas de départ de Thomas Tuchel ​Intouchable il y a quelques semaines, l’avenir de Thomas Tuchel au PSG n’est plus une certitude. La preuve, la direction parisienne aurait déjà coché un nom en cas de départ de l’entraîneur allemand. Couvert de louanges tout au long de la saison, Thomas Tuchel a perdu un peu de sa superbe depuis l’élimination du ​PSG en Ligue des Champions. Dans une moindre mesure l’élimination en quart de finale de la Coupe de la Ligue, prive les Parisiens d’un grand chelem national. Une première depuis la... © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT/GettyImages FBL-FRA-LIGUE1-PSG-STRASBOURG ​Intouchable il y a quelques semaines, l’avenir de Thomas Tuchel au PSG n’est plus une certitude.

Alors que Kylian Mbappé dénonçait plutôt les joueurs en pensant bien faire, lorsqu’il dit « On a joué comme des débutants » au micro de Laurent Paganelli pour Canal +, Thomas Tuchel juge cette analyse « trop facile ». Le technicien allemand, prolongé récemment par la direction, a choisi d’utiliser son crédit et sa position pour dénoncer les véritables problèmes du PSG, quitte à remettre sur le tapis de bien sombres sujets : « Adrien Rabiot nous manque et aussi Lass Diarra. Je ne sais pas… On doit réfléchir honnêtement entre nous pour en déterminer les vraies raisons. »

Cette petite phrase s’adresse très clairement à Antero Henrique et Nasser Al-Khelaïfi, responsables de la tournure des évènements avec Adrien Rabiot et du mercato qui a suivi. Thomas Tuchel l’a compris, le temps de son intégration en Ligue 1, des sourires face à la presse et des câlins avec son président est terminé. Désormais, il doit apporter au club parisien la rigueur qu’il applique sur le plan sportif à tous les étages. Et a priori, il faudra faire avec Antero Henrique et Nasser Al-Khelaïfi, tous les deux confirmés par Doha pour la saison prochaine.

VIDÉO - PSG, Thomas Tuchel : "Je suis vexé".
L'entraîneur allemand a fait son mea culpa par rapport à sa composition d'équipe alignée contre Strasbourg dimanche soir lors du match nul (2-2). © Getty Images Alors que le Paris Saint-Germain avait l'occasion de remporter la Ligue 1 suite au match nul 1-1 du LOSC à Reims, la formation de Thomas Tuchel a retardé son sacre après avoir été malmenée par une surprenante équipe de Strasbourg au Parc des Princes.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 12
C'est intéressant!