Sport: Ligue 1: Nice s'éloigne de l'Europe, Caen rêve de maintien - PressFrom - France
  •   
  •   

SportLigue 1: Nice s'éloigne de l'Europe, Caen rêve de maintien

23:50  20 avril  2019
23:50  20 avril  2019 Source:   msn.com

L1: l'Europe s'éloigne pour Rennes, neutralisé par Nice

L1: l'Europe s'éloigne pour Rennes, neutralisé par Nice Pour Rennes, le chemin de l'Europe passera sans doute par un exploit contre le Paris SG en finale de la Coupe de France dans deux semaines, après son 0-0 contre Nice dimanche, pour la 32e journée de Ligue 1. Avec 43 points, Rennes n'est que 10e et accuse un retard de 8 points sur Marseille (4e) et 7 sur Saint-Étienne (5e), qui reçoit Bordeaux un peu plus tard. Pour Nice, c'est en revanche un bon point qui porte à 48 son pécule. Positionné au 8e rang, les Azuréens restent en embuscade dans la course à l'Europe.

Ligue 1: Nice s'éloigne de l'Europe, Caen rêve de maintien © Fournis par AFP Victoire précieuse pour les Caennais, vainqueurs à Nice grâce à un but d'Alexander Djiku (N.24), le 20 avril 2019 à l'Allianz Riviera

Nice qui s'est incliné contre le relégable Caen (0-1) samedi soir à l'Allianz Riviera lors de la 33e journée de L1, a sans doute dit adieu à une qualification européenne, alors que son adversaire peut toujours espérer le maintien.

Caen traverse une importante crise interne. Claudio Beauvue a été mis à pied, Paul Baysse et Yacine Bammou ont été écartés par le duo d'entraîneurs Mercadal-Courbis. Et pourtant, le club normand, dernier au coup d'envoi a remporté un match qui lui permet de rester en vie dans la course au maintien. Avec 26 points, à deux longueurs de Dijon, barragiste.

Ligue 1 - Guingamp avait des doutes sur l'intégrité de Caen-Angers

Ligue 1 - Guingamp avait des doutes sur l'intégrité de Caen-Angers Le président guingampais, Bertrand Desplats, avait prévenu la Ligue avant la tenue de la rencontre en raison de doutes sur l'intégrité du match. © Getty/Jean-François Monier Le président de l'En Avant Guingamp, Bertrand Desplats, avait alerté la Ligue de Football Professionnel (LFP) en amont du match entre Caen et Angers, ce samedi. Une précaution prise à la suite de rumeurs faisant état d'un possible arrangement entre les deux équipes dans ce match très important dans la course au maintien pour les Normands.

Cette victoire tombe comme un miracle, 20 jours après la dernière, déjà sur la Côte d'Azur, à Monaco (1-0). Dans des conditions similaires, Brice Samba avait été excellent. Cette fois-ci, il a attiré à lui toutes les tentatives niçoises, à commencer par le penalty de Rémi Walter (28e).

Pourtant, Nice a longtemps offert un jeu vif, alerte, à une touche de balle. Mais son incapacité chronique à marquer handicape trop le Gym pour espérer se mêler à la course à l'Europe en cette fin de saison.

Avec 5 points de retard sur Saint-Etienne, 5e de L1 avec un match en plus à disputer que le Gym, le retard paraît même rédhibitoire.

Toujours en déficit d'avant-centre, Patrick Vieira a décidé de titulariser en pointe son feu follet, Allan Saint-Maximin. Le problème pour Nice, c'est que dans ces conditions, l'international espoir ne parvient pas à prendre de la vitesse.

Caen met à pied Beauvue

Caen met à pied Beauvue En pleine course pour un maintien de plus en plus hypothétique, le Stade Malherbe Caen met à l'écart son attaquant Claudio Beauvue pour "un comportement inapproprié et inacceptable que le club ne peut tolérer". © [email protected] Rien ne va plus à Caen. La lanterne rouge de Ligue 1, encore défaite le week-end dernier, sur sa pelouse de Michel-D'Ornano, par Angers (0-1), se déplacera samedi, à Nice (20h), dans le cadre de la 33e journée de Ligue 1, sans Fayçal Fajr, suspendu, ni Ismaël Diomandé et Adama Mbengue, blessés, mais aussi sans son attaquant Claudio Beauvue.

Ses éclairs ne sont survenus que quand il a dézoné. Comme lors de son centre en retrait parfait que Bassem Srarfi a gâché (2e). Comme lors qu'il a obtenu ce coup-franc à l'entrée de la surface, qui allait amener le penalty (23e).

Suite à l'intervention de la VAR, M. Miguelgorry a sanctionné Alexander Djiku, qui a détourné la frappe de Malang Sarr de la main. Mais la tentative mal assurée de Rémi Walter conjuguée à une belle détente de Brice Samba a permis à Caen de rester dans le match à la pause (28e).

En deuxième période, Patrick Vieira a mis plus de 20 minutes pour libérer son attaquant. Sacko a remplacé Srarfi (69e), invisible, pour passer dans l'axe, Saint-Maximin et Atal devant animer les couloirs.

Or, souvent, l'adversaire parvient à profiter de ce type de changements. Et sur un corner, Caen a marqué par Djiku, combatif au deuxième poteau (0-1, 74e).

Sans rien montrer mais en se reposant sur un bon Samba, les hommes du duo Mercadal-Courbis ont donc réussi leur pari.

Caen - Le déplacement à Guingamp offert aux supporters.
Le match entre les deux équipes ce samedi (20h) dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1 s'annonce déterminant dans la course au maintien. © Getty/charly Triballeau Caen se déplace à Guingamp ce samedi (20h), dans un match déterminant entre deux concurrents pour le maintien. Si les Bretons joueront probablement leur dernière carte alors qu'ils comptent cinq point de retard sur les Normands, barragistes, ces derniers peuvent encore espérer se sauver après leurs victoires contre Nice (1-0) et Dijon (1-0).

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 1
C'est intéressant!