Sport: Inégalités salariales, l'autre match du foot féminin - - PressFrom - France
  •   
  •   

SportInégalités salariales, l'autre match du foot féminin

14:35  15 mai  2019
14:35  15 mai  2019 Source:   msn.com

PSG dames: la Brésilienne Formiga, 41 ans, prolonge jusqu'en 2020

PSG dames: la Brésilienne Formiga, 41 ans, prolonge jusqu'en 2020 A 41 ans, la star du football féminin brésilien Formiga a prolongé son contrat avec le PSG jusqu'en juin 2020, a annoncé le club français jeudi. Formiga est une légende du foot féminin et de sa sélection: elle est la seule joueuse de l'histoire à avoir disputé toutes les éditions du tournoi olympique féminin depuis sa création en 1996. Lire plus

Inégalités salariales, l'autre match du foot féminin © Marc SEROTA Les Américaines, lauréates de la Coupe du Monde 2015, à l'entraînement le 8 février 2014 à Boca Raton, en Floride

Cet été à la Coupe du monde dames, l'équipe victorieuse remportera 4 millions de dollars, soit dix fois moins qu'il y a un an pour les garçons en Russie (38 millions). Dans le football, le combat pour l'égalité salariale est très vif au sein de certaines fédérations, mais beaucoup moins dans d'autres.

Le 8 mars aux Etats-Unis, lors de la journée internationale des droits des femmes, les championnes du monde en titre américaines ont porté plainte contre leur Fédération pour discrimination devant un tribunal de Los Angeles.

Ligue des champions : La finale de foot féminin sera retransmise sur TMC et Canal+

Ligue des champions : La finale de foot féminin sera retransmise sur TMC et Canal+ Le 18 mai 2019, TF1 et Canal+ diffuseront la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et le FC Barcelone en finale de Ligue des champions. © Christophe RUSSEIL/FTV Le 18 mai 2019, TF1 et Canal+ diffuseront la rencontre entre l’Olympique Lyonnais et le FC Barcelone en Pour sa quatrième finale consécutive en Ligue des champions, l’Olympique Lyonnais affrontera le FC Barcelone le 18 mai prochain. Une rencontre au sommet qui sera retransmise sur l’antenne du groupe TF1 'TMC' (à 17h50), ainsi que sur 'Canal+' (à partir de 18h00).

Motifs de leur démarche, les primes plus faibles qui leur sont accordées et les conditions d'entraînement moins bonnes que les hommes, malgré un palmarès impressionnant, sans commune mesure avec les performances modestes des garçons en grande compétition.

"L'USSF (la Fédération) a complètement échoué à promouvoir l'égalité des sexes", accusent les 28 plaignantes, face à une Fédération "surprise par cette procédure" et prête à de nouveaux échanges avec les joueuses "pour mieux comprendre leurs revendications et problèmes".

Dans leur combat, les footballeuses de la Team USA pourront s'inspirer des pays scandinaves, pionniers en la matière.

En 2017, les footballeuses danoises ont fait grève pour protester contre leurs modestes rémunérations.

Snapchat : Et si ces stars de foot étaient des femmes ?

Snapchat : Et si ces stars de foot étaient des femmes ? Grâce au nouveau filtre Snapchat, nous avons pris un malin plaisir à imaginer les plus grands joueurs et personnalités du monde du football au féminin. Pour vous ci-dessous la liste des meilleures transformations. ​Barres de rire garanties !​ 1. Mario Balotelli ​2. Karim Benzema 3. Antoine Griezmann 4. Eden Hazard 5. Romelu Lukaku 6. Kylian Mbappé 7.​ Nasser Al-Khelaïfi 8. Neymar Jr 9. ​Paul Pogba 10. Cristiano Ronaldo 11. Mohamed Salah 12. Heung-min Son 13. Virgil Van Dijk 14. Pierre Menes...

La même année, les capitaines des sélections féminine et masculine norvégiennes, Maren Mjelde et Stefan Johansen, ont symboliquement signé un accord instaurant l'égalité salariale entre leurs deux équipes.

Pour y parvenir, la fédération locale a organisé un transfert vers la sélection féminine d'une partie des montants des recettes de sponsoring récoltées pour l'équipe masculine. Et elle n'a pas hésité à communiquer autour de cette initiative pour en faire une source "d'inspiration à l'international".

- "Peu de gens veulent payer" -

En Australie, si l'égalité n'est pas là, des progrès notables ont été accomplis avec une augmentation de salaires en 2017 et un plan d'action lancé en 2019.

Ca n'a pas vraiment été le cas en Corée du Sud, où le fossé entre les rémunérations et les conditions de travail des hommes et des femmes demeure.

En 2015, la Fédération coréenne de football (KFA) a été critiquée publiquement pour faire voyager l'équipe nationale féminine - dont la joueuse de Chelsea Ji So-Yun - en classe économique, pendant que les hommes avaient droit à la classe affaires. "Les joueurs apportent beaucoup plus d'argent à la Fédération", avait alors réagi la KFA.

Soupçons de match truqué en National 2

Soupçons de match truqué en National 2 Le foot amateur n'y échappe pas. Ce samedi, le SC Toulon accueillait le club de Jura Sud pour le compte de la 28e journée du Groupe A de National 2. Mais d'après les informations du Progrès, la victoire 3-2 des Toulonnais est entachée par des soupçons de corruption. Assassiné pour avoir dénoncé la corruption dans le foot ghanéen La FFF aurait ouvert une enquête alors qu'un joueur de Jura Sud aurait été approché par le club toulonnais afin de favoriser une victoire du club varois.

Le championnat féminin sud-coréen n'a pas trouvé de sponsors et les joueuses, semi-professionnelles, ont des salaires à des années-lumière de leurs homologues masculins. "Le marché n'est pas là parce que peu de gens veulent payer pour regarder le football féminin. Et cela tient en partie au sexisme, qui existe bel et bien sur la scène sportive en Corée du Sud", estime le chercheur Choi Dong-ho.

En Italie, les joueuses n'ont pas le statut professionnel et reçoivent une indemnité maximale de 30.658 euros par an, ainsi que des remboursements de frais, pour des salaires qui ne dépassent pas 3.000 ou 4.000 euros par mois.

- "Incomparables" -

"Dans l'avenir, le foot féminin aura autant d'importance que le masculin", veut pourtant croire la gardienne de la Juventus et de la Nazionale Laura Giuliani, interrogée par l'AFP fin 2017. "On est encore amateures. Mais on va vers le semi-professionnalisme, puis à l'avenir vers le professionnalisme. Les salaires sont naturellement incomparables. Nous sommes amateures, il y a une limite qu'on ne peut pas dépasser".

"The Bold Type : De celles qui osent" reviendra pour une quatrième saison

La série féminine qui s'attaque à l'univers de la mode sera de retour pour une saison 4, a annoncé la chaîne américaine Freeform. "The Bold Type : De celles qui osent", inspirée de la véritable histoire de l'ancienne rédactrice en chef de Cosmopolitan, suivra toujours l'ascension professionnelle et les déboires de trois jeunes amies travaillant pour le même magazine de mode, Scarlet. Une fiction qui rejoint souvent la réalité. Les trois aficionados du monde la mode seront bien de retour pour une quatrième saison.

En France, la joueuse la mieux payée et premier Ballon d'Or du foot féminin, la Norvégienne Ada Hegerberg (Olympique lyonnais), perçoit un salaire record d'environ 400.000 euros par an, contre quelque 30 millions pour le Brésilien Neymar au PSG d'après la presse. Et la moyenne en D1 féminine, partagée entre un gotha de clubs dominants (Lyon, PSG) et de toutes petites écuries, tourne plutôt autour de 3.500 euros mensuels.

Mais l'évolution des salaires dépend de celle de l'écosystème global du football féminin, entre sponsors et droits TV, comme le soulignait la vice-présidente de la Fédération française Brigitte Henriques, dans un colloque à Paris au mois de février. "Très sincèrement, je préfère qu'on mène le combat de convaincre les partenaires de s'engager et faire le pari de l'économie du foot féminin. De faire en sorte que le sport féminin rapporte de l'argent pour enclencher ce cercle vertueux. Après, il n'y aura plus le souci d'égalité salariale".

A la Coupe du monde, la dotation globale, partagée entre 24 équipes, sera de 30 millions de dollars, contre 400 millions l'été dernier en Russie. Mais c'est déjà deux fois plus qu'en 2015 lors du dernier Mondial féminin.

jr-stt-bur-adc/pgr/sg

Lire plus

Foot: Sevan Karian, le conseiller qui se décline au féminin.
Être l'avocat d'Antoine Griezmann et du RC Lens n'empêche pas de cumuler d'autres activités moins lucratives mais à fort potentiel: Sevan Karian, qui gère les intérêts d'une trentaine de joueuses, incarne la montée en puissance des conseillers sportifs dans le foot féminin, nouvelle frontière du "foot-business". "Avant le tournant des JO-2016, il y avait cinq-six agents qui y voyaient une niche. Maintenant avec la Coupe du monde en France (7 juin-7 juillet) qui arrive, cela explose clairement. Il y a même des agents importants du monde masculin qui se disent que c'est pas mal pour l'image ou la diversification", explique Me Sevan Karian, dans un entretien à l'AFP.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!