•   
  •   

SportLes Bleues se testent contre la Thaïlande, le Mondial en vue

17:55  24 mai  2019
17:55  24 mai  2019 Source:   msn.com

Bleues: Le Sommer forfait contre la Thaïlande

Bleues: Le Sommer forfait contre la Thaïlande L'attaquante française Eugénie Le Sommer a déclaré forfait pour le match de préparation à la Coupe du monde face à la Thaïlande samedi à Orléans, a annoncé vendredi la sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre. L'attaquante de Lyon sort d'une grosse saison où elle a remporté le titre de championne de France, la Coupe de France et la Ligue des champions avec l'OL. Elle manquera donc le match de préparation contre la Thaïlande samedi (16h00) à Orléans. Un dernier galop d'essai est ensuite programmé pour les Françaises le 31 mai face à la Chine, avant le match d'ouverture du Mondial, le 7 juin au Parc des Princes, contre la Corée du Sud.

le Mondial en vue : Mondial -2019: les Bleues à Clairefontaine, toujours sans les Lyonnaises Les Bleues ont rej MATCH AMICAL - Les Bleues de Corinne Diacre affrontent l'Allemagne, nation la plus titrée du continent, jeudi (21h00) à Laval, un dernier gros test à 100 jours du coup d'envoi de la

Les Bleues de Corinne Diacre affrontent l'Allemagne, nation la plus titrée du continent, jeudi (21h00) à Laval, un dernier gros test à 100 jours du coup d'envoi Elle donnera le coup d'envoi du Mondial le 7 juin contre la Corée du Sud au Parc des princes, avant d'affronter la Norvège et le Nigeria dans son

Les Bleues se testent contre la Thaïlande, le Mondial en vue © FRANCK FIFE L'équipe de France féminine à Clairefontaine, le 23 mai 2019

A deux semaines de la Coupe du monde de football (7 juin - 7 juillet), l'équipe de France féminine se teste face à la Thaïlande samedi (16h00) à Orléans, où la sélectionneuse Corinne Diacre devrait faire largement tourner son effectif.

Ce match de préparation, avant un ultime galop d'essai contre la Chine le 31 mai à Créteil, est "programmé comme une séance de travail", "un match d'entraînement", a prévenu la technicienne. "On ne sera pas au mieux de notre forme, on va piocher un peu, mais l'essentiel est de travailler et faire des efforts".

Bleues: Le Sommer de retour à l'entraînement mardi, espère Diacre

Bleues: Le Sommer de retour à l'entraînement mardi, espère Diacre L'attaquante Eugénie Le Sommer, forfait samedi contre la Thaïlande, souffre d'une "lésion musculaire pas grave" mais "douloureuse" et devrait reprendre la course mardi, a indiqué la sélectionneuse des Bleues Corinne Diacre. L'attaquante de Lyon a dû écourter sa séance d'entraînement jeudi soir, après avoir eu "un problème à un muscle fessier", avait indiqué la technicienne cette semaine. "Elle a un petit souci au muscle pyramidal qui se situe dans le haut de la fesse", a fait savoir Diacre lors de la conférence de presse suivant le match contre la Thaïlande (3-0) samedi à Orléans, où Le Sommer était absente de la feuille de match.

Au sommaire de Radio Foot ce mercredi : les États-Unis ont imposé un 13-0 à la Thaïlande ! L'Américaine Mallory Pugh marque le 11ème but de la rencontre face à la Thaïlande lors de la Coupe du monde féminine, le 11 juin 2019, au stade Auguste-Dalaune à Reims, en France.

La ferveur ne demande qu'à être entretenue : l'équipe de France féminine peut faire un grand pas vers les 8e de finale de "son" Mondial -2019, voire se qualifier, contre la Norvège, privée du Ballon d'Or Ada Hegerberg, mercredi 12 juin à Nice, dans un stade encore "à guichets fermés".

"En plus, les Lyonnaises viennent de nous rejoindre. Tout le monde n'est pas au même niveau physique, il va falloir gérer les temps de jeu", a-t-elle précisé.

Après leur quatrième Ligue des champions de rang, les joueuses de l'Olympique lyonnais, qui forment l'ossature de l'équipe de France, n'ont rejoint les Bleues que mardi à Clairefontaine.

Fort logiquement, la plupart devraient donc souffler samedi, au profit des habituelles remplaçantes. L'attaquante Eugénie Le Sommer, blessée à un muscle fessier, est d'ailleurs forfait et va passer des examens.

Au poste de gardienne, Diacre pourrait aussi titulariser sa N.2 Pauline Peyraud-Magnin. "C'est une éventualité mais mon choix n'est pas encore arrêté", a toutefois nuancé la sélectionneuse. La joueuse d'Arsenal avait été malheureuse début avril pour sa première cape internationale, en sortant sur civière, blessée à la rotule, dès la 20e minute lors de la victoire contre le Japon (3-1).

France-Thaïlande: les "Bleues B" se rodent, sans briller

France-Thaïlande: les La "séance de travail" planifiée à deux semaines du Mondial face à la faible Thaïlande a été remportée (3-0) plutôt laborieusement par une équipe de France fortement remaniée, samedi à Orléans. Les habituelles titulaires, notamment lyonnaises, ont gagné des points sans jouer. Contre la modeste 34e nation au classement Fifa, qualifiée pour la Coupe du monde (7 juin - 7 juillet) en France, la sélectionneuse Corinne Diacre a offert du temps de jeu aux "coiffeuses", les remplaçantes des Bleues.

L’organisation à domicile du Mondial a toutes les chances de donner un coup d’accélérateur au développement de la pratique féminine en France, dont on Désormais, les Bleues vont entamer leur dernier mois de préparation. Elles disputeront encore deux matchs amicaux, face à la Thaïlande (25

Cette rencontre face à la Thaïlande était donc l’occasion d’une large revue d’effectif. Il fallait ménager les forces vives ainsi que l’avait annoncé hier Corinne Diacre L’équipe de France a encore presque deux semaines pour retrouver la forme. Pas d’urgence, c’est encore la capitaine des Bleues qui le dit

Les Bleues se testent contre la Thaïlande, le Mondial en vue © FRANCK FIFE L'équipe de France féminine à l'entraînement à Clairefontaine, le 23 mai 2019

Qualifiée pour la Coupe du monde, la Thaïlande, 34e au classement Fifa, est a priori largement à la portée de l'équipe de France, mais c'est un adversaire que les Bleues connaissent mal.

"L'objectif est la victoire, mais il y a aussi le fait qu'après avoir eu beaucoup d'entraînements, on est contentes de jouer un match, de se confronter à une équipe internationale. On va continuer à progresser, travailler, à progresser, à peaufiner les derniers détails", a demandé la capitaine Amandine Henry.

- "On devait souffrir" -

Hormis Henry et ses coéquipières lyonnaises, les autres Bleues sont réunies depuis le 9 mai et sortent d'une intense préparation physique, avec parfois trois entraînements par jour, le premier dès 7 heures du matin.

"On savait qu'on devait souffrir et passer par ce genre d'efforts. Je pense que ça va être bénéfique pour la compétition, la cohésion de groupe. On arrive à travailler ensemble, à se soutenir quand c'est difficile, c'est comme ça qu'on crée des liens et qu'on arrive à créer un groupe fort", a raconté la Parisienne Grace Geyoro, qui pourrait avoir du temps de jeu face aux Thaïlandaises.

Bleues: "On a tout à écrire", souligne Amandine Henry

Bleues: "On part de loin, on a tout à écrire", a lancé la capitaine des Bleues Amandine Henry vendredi, à deux semaines du Mondial en France (7 juin - 7 juillet), alors que l'équipe de France féminine n'a jamais remporté le moindre grand titre. On part de loin, on a tout à écrire." Q: Avez-vous déjà rêvé de ce que sera le match d'ouverture du Mondial, le 7 juin au Parc des Princes ? R: "Oui je l'ai imaginé, mais c'est compliqué, on ne sait pas comment on va réagir. J'attends un stade rempli, la ferveur, la famille, les proches, l'équipe, et au moment de La Marseillaise il va y avoir beaucoup d'émotions partagées.

Les Bleus ont finalement quitté le public sans bomber le torse, déjà bien contents d’avoir évité le grand-guignol. Sous-entendu : autant éviter l’euphorie. Autant souffrir ici plutôt qu’en Russie, où la France disputera son premier tour du Mondial face à des équipes à nouveau présumées inférieures

Corinne Diacre a communiqué le jeudi 2 mai sur TF1 les vingt-trois Bleues pour la Coupe du monde féminine de la FIFA, France 2019. Actuelles quatrièmes mondiales au classement de la FIFA, elles joueront deux matches de préparation contre la Thaïlande , le samedi 25 mai au stade de la Source

Ce match à guichets fermés à Orléans permettra à nouveau de mesurer l'engouement grandissant qui entoure cette Coupe du monde à domicile. "C'est une bonne pression", selon la Bordelaise Viviane Asseyi. "Parce qu'au fur et à mesure, le foot féminin avance. Cette Coupe du monde, c'est très important, on en est consciente".

L'équipe de France se lancera dans son Mondial le 7 juin contre la Corée du Sud au Parc des Princes, avant d'affronter la Norvège et le Nigeria (12 et 17 juin). Amandine Henry "a hâte d'y être et en même temps on n'a pas hâte, on a envie de savourer chaque moment, on en profite tous les jours, c'est un réel bonheur et on a peur que ça passe trop vite".

L'objectif ambitieux affiché par Corinne Diacre est d'atteindre la finale le 7 juillet. Les Bleues, qui n'ont jamais remporté le moindre grand titre, rêvent de décrocher enfin leur première étoile.

Lire plus

La Chine aurait fait pression sur les organisateurs du Mondial féminin.
La Chine fait à nouveau parler d'elle. Alors que sa sélection de football féminin avait décidé de prodiguer des cours de patriotisme à ses joueuses, les « autorités chinoises » auraient fait pression sur les organisateurs du Mondial féminin. Selon les informations publiées par le Journal du Dimanche, Pékin aurait voulu s'assurer que ses joueuses ne soient pas « perturbées par des manifestation en faveur des droits de l'homme dans les stades de Rennes, Paris et Le Havre ».

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 1
C'est intéressant!