•   
  •   

SportCAN-2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d’Afrique

09:25  10 juin  2019
09:25  10 juin  2019 Source:   france24.com

CONIFA Sportsbet.io European Football Cup 2019 : Favoris, Outsiders et tout ce qu'il faut savoir

CONIFA Sportsbet.io European Football Cup 2019 : Favoris, Outsiders et tout ce qu'il faut savoir Pas besoin d'être mélancolique à propos de la fin de saison suite à la finale de la Ligue des Champions. Vous pouvez suivre en ligne une compétition de haut niveau la CONIFA Sportsbet.io European Football Cup 2019 débute à Artsakh ce dimanche pour une semaine de football international sans interruption. Voici un petit résumé des favoris, des outsiders et des potentielles surprises de ce tournoi. Les Favoris CONIFA wall-chart for anyone? pic.twitter.com/nIhlkI1O5q — Chris Deeley... © Image by Charles Diamant Sportsbet Pas besoin d'être mélancolique à propos de la fin de saison suite à la finale de la Ligue des Champions.

À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d ’ Afrique des nations 2019 qui sera donné le 21 juin, qui sont les favoris pour soulever le trophée le 19 juillet au Caire ? Qui pour succéder au Cameroun, champion en titre de la Coupe d ' Afrique des Nations ? Mike Hutchings Livepic, Reuters.

À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d ’ Afrique des nations 2019 qui sera donné le 21 juin, qui sont les favoris pour Égypte Les Pharaons font figure d'éternels favoris de la CAN. Et pour cause : non seulement ils détiennent le record de participation à la phase finale de la compétition (22)

À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui sera donné le 21 juin, qui sont les favoris pour soulever le trophée le 19 juillet au Caire ? Égypte, Sénégal, Maroc, Côte d’Ivoire… Revue de détail des forces en présence. Alors que la CAN-2019 débute vendredi 21 juin au Stade international du Caire, France 24 passe en revue les nations qui pourraient tirer leur épingle du jeu. Voici les favoris, les outsiders et les équipes à surveiller pour la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations. • Les favoris Égypte Les Pharaons font figure d'éternels favoris de la CAN. Et pour cause : non seulement ils détiennent le record de participation à la phase finale de la compétition (22), mais ils sont également ceux qui ont le plus de fois soulevé son trophée (7 fois champions, dont trois d'affilée en 2006, 2008 et 2010). Les Égyptiens pourront compter sur leur attaquant vedette, Mohamed Salah, meilleur buteur ex æquo de Premier League et tout juste auréolé d'une Ligue des champions avec Liverpool. Après une Coupe du monde 2018 décevante, les Pharaons auront à cœur de prendre leur revanche dans leur compétition fétiche. Et le fait qu’ils évoluent à domicile, devant un public réputé fan de football, leur offre inévitablement un statut de favori en puissance. Sénégal Régulièrement cité parmi les favoris pour remporter le trophée, le Sénégal ne l'a jamais conquis. Première nation africaine au classement Fifa (24e), les Sénégalais ont survolé la campagne des qualifications avec un jeu ultra dominateur. Il faut dire qu'entre Kalidou Koulibaly, Keita Baldé, Idrissa Gana Gueye, Ismaïla Sarr, M'Baye Niang et surtout Sadio Mané, meilleur buteur ex æquo de Premier League, les Lions de la Teranga disposent d'un réservoir de joueurs de très haut niveau. Leur sélectionneur, Aliou Cissé, ancien capitaine emblématique de la "génération dorée" sénégalaise de 2002, tentera d'insuffler à ses hommes la dynamique nécessaire à la victoire finale. De là à briser la malédiction ? Maroc Younès Belhanda, Mehdi Benatia, Nordin Amrabat, Nabil Dirar, Hakim Ziyech, Achraf Hakimi… Le Maroc possède actuellement l'une des plus belles équipes de son histoire, ce qui en fait un favori sur les tablettes des bookmakers. Mais l'un de ses meilleurs atouts est peut-être son sélectionneur : Hervé Renard, véritable "sorcier blanc" de la Coupe d'Afrique des nations. Il est le premier entraîneur à avoir remporté la compétition avec deux pays différents : la Zambie, en 2012 et la Côte d'Ivoire, en 2015. Mais si le Maroc possède tous les éléments nécessaires à son succès, il devra toutefois d'abord s'extirper d’un "groupe de la mort" composé de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud et de la Namibie, avant de pouvoir éventuellement prétendre à la victoire finale. Côte d’Ivoire Exit les Yaya Touré, Kolo Touré et autres Copa Barry… Quatre ans après leur dernier succès dans la compétition, les Éléphants se présentent avec un visage renouvelé et des stars montantes comme Serge Aurier, Éric Bailly, Wilfried Zaha ou encore le Lillois Nicolas Pépé – récent lauréat du prix Marc-Vivien Foé récompensant le joueur africain de l'année en L1. Une nouvelle génération qui a bien l'intention de tout écraser en Égypte. • Les outsiders Algérie Les Fennecs doivent se faire pardonner auprès de leurs supporters. Après une élimination précoce dès le premier tour en 2017, les hommes de Djamel Belmadi auront à cœur de revenir au premier plan sur la scène continentale. Avec le Citizen Riyad Mahrez en fer de lance de l'attaque, l'Algérie pourrait créer la surprise et rafler le deuxième titre de son histoire. Mali Les Aigles prendront-ils leur envol ? Étonnant leader invaincu d'un groupe C des éliminatoires qui comptait pourtant le Gabon (éliminé), le Mali doit désormais confirmer. De là à passer un cap et remporter le premier titre de son histoire… "On ne va jamais jouer une compétition avec pour seule envie de faire de la figuration", prévient le sélectionneur Mohamed Magassouba. Sky is the limit. Ghana Et si c'était la bonne pour le Ghana… Systématiquement dans le dernier carré de la compétition depuis dix ans, les Black Stars ambitionnent d'enfin ramener la coupe à la maison. Sauf si les dissensions internes s'en mêlent. Son attaquant vedette Asamoah Gyan avait claqué la porte de la sélection, déçu de ne plus en être le capitaine incontesté. Le président du pays, Nana Akufo-Addo, l'a finalement fait changer d’avis et il devra partager le leadership avec les deux frères Ayew, André et Jordan. Tunisie Une fois encore, les Aigles de Carthage arrivent à la CAN dans un rôle d'outsider. Les Tunisiens sont connus pour leur régularité : ils n'ont pas raté une seule phase finale de la compétition depuis 1994 et ont même été couronnés à domicile en 2004. Wahbi Khazri, meilleur Tunisien du Mondial-2018 et auteur d'une excellente saison avec Saint-Étienne, sera l'un des joueurs clés de leur campagne continentale. Le sélectionneur, Alain Giresse, a d'ores et déjà annoncé son intention de rallier le dernier carré. Et plus si affinité ? Cameroun Il faut toujours se méfier du lion qui dort. Si le Cameroun semble moins brillant qu'à l'accoutumée, il n'en reste pas moins le tenant du titre et difficile de ne pas se rappeler qu’il faisait partie des seconds couteaux au coup d’envoi de la CAN-2017. En s'appuyant sur son duo de techniciens néerlandais Clarence Seedorf et Patrick Kluivert, ainsi que sur la puissance de son collectif emmené par Andre-Frank Zambo Anguissa (Fulham), Karl Toko-Ekambi (Villareal) et le capitaine Eric Maxim Choupo-Moting (PSG), les Lions indomptables tenteront de faire oublier le fiasco de décembre 2018, lorsque l’organisation du tournoi avait été retiré à leur pays. • À surveiller Les Écureuils sont de retour. Après neuf années de disette, le Bénin fait son retour en phase finale. La Guinée, pour sa part, croise les doigts pour que sa star, le milieu de Liverpool Nabi Keita, soit remis sur pied à temps pour tirer l'équipe vers le haut. Enfin il faudra compter avec les Léopards de la RD Congo, 5e pays africain au classement de la Fifa (51e) et toujours dangereux en Coupe d’Afrique. À noter que trois équipes disputeront la Coupe d'Afrique pour la première fois : le Burundi, qui s'est payé le luxe d'éliminer le Gabon d’Aubameyang, ainsi que Madagascar et la Mauritanie. Et il serait bien avisé de garder un œil sur les Mourabitounes [surnom donné aux joueurs de l'équipe de Mauritanie], qui ont terminé leaders ex æquo de leur poule d’éliminatoire, provoquant ainsi l’élimination du Burkina Faso, pourtant troisième de la dernière CAN.

Cameroun, Nigeria, Afrique du Sud : découvrez les équipes africaines du Mondial-2019

Cameroun, Nigeria, Afrique du Sud : découvrez les équipes africaines du Mondial-2019 Trois équipes africaines se sont qualifiées pour la Coupe du monde féminine de foot : le Nigeria,le Cameroun et l'Afrique du Sud. Les Nigérianes sont des habituées de la compétition, alors que les Sud-Africaines signent leur première participation. Le Nigeria, le Cameroun et l'Afrique du Sud. Ces trois nations vont représenter l'Afrique lors de la Coupe du monde féminine 2019 organisée en France à partir du 7 juin. Ces sélections africaines ont hérité d'un tirage relevé et vont affronter chacune dans leur groupe le gratin du football. Les Nigérianes, championnes d'Afrique en titre, ont sur le papier les meilleures chances de briller lors de la compétition.

Le tirage au sort des groupes de la Coupe d ' Afrique des nations 2019 a été effectué, vendredi 12 avril, à Gizeh (Égypte). Voici les six poules qui composent la © 2020 Copyright France 24 - Tous droits réservés. France 24 n'est pas responsable des contenus provenant de sites Internet externes.

Après une Coupe d ' Afrique au Gabon où seules quatre des seize sélections avaient à leur tête un coach local, la Le coach de la Côte d'Ivoire, Ibrahim Kamara, lors d'une conférence de presse le 31 mai 2019 à Chantilly. CAN - 2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d ’ Afrique .

CAN-2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d’Afrique © Mike Hutchings Livepic, Reuters Qui pour succéder au Cameroun, champion en titre de la Coupe d'Afrique des Nations ? À quelques jours du coup d’envoi de la Coupe d’Afrique des nations 2019 qui sera donné le 21 juin, qui sont les favoris pour soulever le trophée le 19 juillet au Caire ? Égypte, Sénégal, Maroc, Côte d’Ivoire… Revue de détail des forces en présence.

Alors que la CAN-2019 débute vendredi 21 juin au Stade international du Caire, France 24 passe en revue les nations qui pourraient tirer leur épingle du jeu. Voici les favoris, les outsiders et les équipes à surveiller pour la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations.

• Les favoris

Égypte

Les Pharaons font figure d'éternels favoris de la CAN. Et pour cause : non seulement ils détiennent le record de participation à la phase finale de la compétition (22), mais ils sont également ceux qui ont le plus de fois soulevé son trophée (7 fois champions, dont trois d'affilée en 2006, 2008 et 2010). Les Égyptiens pourront compter sur leur attaquant vedette, Mohamed Salah, meilleur buteur ex æquo de Premier League et tout juste auréolé d'une Ligue des champions avec Liverpool. Après une Coupe du monde 2018 décevante, les Pharaons auront à cœur de prendre leur revanche dans leur compétition fétiche. Et le fait qu’ils évoluent à domicile, devant un public réputé fan de football, leur offre inévitablement un statut de favori en puissance.

On était à la CAN Epinetzo

On était à la CAN Epinetzo Organisée par deux quartiers d’Évry, cette Coupe d'Afrique des nations maison montre que le foot africain peut lui aussi se brancher sur courant alternatif. Avec une moyenne d’âge inférieure à 30 ans, Évry est une des villes les plus jeunes de France. Ancien bastion de Manuel Valls, la préfecture de l’Essonne est en effervescence chaque week-end depuis le 10 mai et les débuts de la CAN Epinetzo. Ce nom est la contraction d'Épinettes et Aunettes, les deux quartiers d’Évry où est née cette Coupe d'Afrique des nations.

Pourtant, lors de la CAN - 2019 qui se déroulera du 21 juin au 19 juillet, ils évolueront sous le maillot du pays de leurs parents ou de leurs Lors de la CAN - 2019 , les Léopards de RD Congo aligneront neuf joueurs binationaux. CAN - 2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d ’ Afrique .

Paradoxalement, si les grosses écuries du continent commencent à faire davantage confiance à leurs sélectionneurs locaux (Sénégal, Ghana, Algérie), la côte des "sorciers blancs" – ces entraîneurs étrangers, souvent CAN - 2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d ’ Afrique .

Sénégal

Régulièrement cité parmi les favoris pour remporter le trophée, le Sénégal ne l'a jamais conquis. Première nation africaine au classement Fifa (24e), les Sénégalais ont survolé la campagne des qualifications avec un jeu ultra dominateur. Il faut dire qu'entre Kalidou Koulibaly, Keita Baldé, Idrissa Gana Gueye, Ismaïla Sarr, M'Baye Niang et surtout Sadio Mané, meilleur buteur ex æquo de Premier League, les Lions de la Teranga disposent d'un réservoir de joueurs de très haut niveau. Leur sélectionneur, Aliou Cissé, ancien capitaine emblématique de la "génération dorée" sénégalaise de 2002, tentera d'insuffler à ses hommes la dynamique nécessaire à la victoire finale. De là à briser la malédiction ?

Maroc

Younès Belhanda, Mehdi Benatia, Nordin Amrabat, Nabil Dirar, Hakim Ziyech, Achraf Hakimi… Le Maroc possède actuellement l'une des plus belles équipes de son histoire, ce qui en fait un favori sur les tablettes des bookmakers. Mais l'un de ses meilleurs atouts est peut-être son sélectionneur : Hervé Renard, véritable "sorcier blanc" de la Coupe d'Afrique des nations. Il est le premier entraîneur à avoir remporté la compétition avec deux pays différents : la Zambie, en 2012 et la Côte d'Ivoire, en 2015. Mais si le Maroc possède tous les éléments nécessaires à son succès, il devra toutefois d'abord s'extirper d’un "groupe de la mort" composé de la Côte d’Ivoire, de l’Afrique du Sud et de la Namibie, avant de pouvoir éventuellement prétendre à la victoire finale.

La Fifa menace de faire suspendre le Mali de la CAN-2019

La Fifa menace de faire suspendre le Mali de la CAN-2019 Alors que la Coupe d’Afrique débute le 21 juin, il est possible que le Mali en soit exclu. Lassé du marasme qui mine la Fédération malienne, la Fifa pourrait suspendre les Aigles si l'assemblée du 15 juin n'aboutit pas à une sortie de crise. Les Maliens éliminés de la Coupe d’Afrique des nations avant même d’avoir posé le pied sur le terrain ? C’est la menace qu’a fait peser la Fifa, samedi 8 juin, sur la Fédération malienne de football (Fémafoot), engluée depuis plusieurs années dans une crise de gouvernance. La Fifa a suspendu, en mars 2017, la fédération malienne en raison d'une ingérence politique du pouvoir politique.

la Coupe d ’ Afrique des nations a donné à plusieurs pays l’opportunité de se qualifier pour la Adversaires : Le tirage au sort a été plutôt clément pour les Bareas qui évitent les favoris pour leur CAN - 2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d ’ Afrique . La Fifa menace de faire

Intenable sur le front de l 'attaque de Liverpool (meilleur buteur ex æquo de la Premier League avec 22 buts), la seule présence de l ’ailier Sénégalais Sadio Mané près du but adverse est une source de stress pour n’importe CAN - 2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d ’ Afrique .

Côte d’Ivoire

Exit les Yaya Touré, Kolo Touré et autres Copa Barry… Quatre ans après leur dernier succès dans la compétition, les Éléphants se présentent avec un visage renouvelé et des stars montantes comme Serge Aurier, Éric Bailly, Wilfried Zaha ou encore le Lillois Nicolas Pépé – récent lauréat du prix Marc-Vivien Foé récompensant le joueur africain de l'année en L1. Une nouvelle génération qui a bien l'intention de tout écraser en Égypte.

• Les outsiders

Algérie

Les Fennecs doivent se faire pardonner auprès de leurs supporters. Après une élimination précoce dès le premier tour en 2017, les hommes de Djamel Belmadi auront à cœur de revenir au premier plan sur la scène continentale. Avec le Citizen Riyad Mahrez en fer de lance de l'attaque, l'Algérie pourrait créer la surprise et rafler le deuxième titre de son histoire.

Mali

Les Aigles prendront-ils leur envol ? Étonnant leader invaincu d'un groupe C des éliminatoires qui comptait pourtant le Gabon (éliminé), le Mali doit désormais confirmer. De là à passer un cap et remporter le premier titre de son histoire… "On ne va jamais jouer une compétition avec pour seule envie de faire de la figuration", prévient le sélectionneur Mohamed Magassouba. Sky is the limit.

CAN-2019 : les "sorciers blancs" ont toujours la cote

CAN-2019 : les Sur les 24 équipes qui disputeront la Coupe d'Afrique des nations en Égypte à partir du 21 juin, près des deux-tiers ont à leur tête un sélectionneur étranger. Une tradition du "sorcier blanc" qui perdure malgré l'émergence des sélectionneurs locaux. En 2017, ils occupaient les bancs de 12 des 16 sélections qui se disputaient la CAN au Gabon. Cette année encore, pour la 32e édition de la Coupe d'Afrique des nations qui débutera le 21 juin, les entraîneurs étrangers seront majoritaires : 14 pays sur 24 ont préféré miser sur des compétences extérieures plutôt qu'un sélectionneur local.

La fédération algérienne de football a confirmé jeudi que l'attaquant de Montpellier Andy Delort allait rejoindre le groupe des Fennecs pour disputer la CAN - 2019 . CAN - 2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d ’ Afrique .

La Coupe d ' Afrique des nations est une fête. Et toute fête se doit d'avoir son hymne. Alors que le coup d'envoi de la CAN - 2019 sera donné le 21 juin en Égypte, DJ Moh Green a réuni les plus grandes stars africaines des CAN - 2019 : gros plan sur les favoris et outsiders de la Coupe d ’ Afrique .

Ghana

Et si c'était la bonne pour le Ghana… Systématiquement dans le dernier carré de la compétition depuis dix ans, les Black Stars ambitionnent d'enfin ramener la coupe à la maison. Sauf si les dissensions internes s'en mêlent. Son attaquant vedette Asamoah Gyan avait claqué la porte de la sélection, déçu de ne plus en être le capitaine incontesté. Le président du pays, Nana Akufo-Addo, l'a finalement fait changer d’avis et il devra partager le leadership avec les deux frères Ayew, André et Jordan.

Tunisie

Une fois encore, les Aigles de Carthage arrivent à la CAN dans un rôle d'outsider. Les Tunisiens sont connus pour leur régularité : ils n'ont pas raté une seule phase finale de la compétition depuis 1994 et ont même été couronnés à domicile en 2004. Wahbi Khazri, meilleur Tunisien du Mondial-2018 et auteur d'une excellente saison avec Saint-Étienne, sera l'un des joueurs clés de leur campagne continentale. Le sélectionneur, Alain Giresse, a d'ores et déjà annoncé son intention de rallier le dernier carré. Et plus si affinité ?

Cameroun

Il faut toujours se méfier du lion qui dort. Si le Cameroun semble moins brillant qu'à l'accoutumée, il n'en reste pas moins le tenant du titre et difficile de ne pas se rappeler qu’il faisait partie des seconds couteaux au coup d’envoi de la CAN-2017. En s'appuyant sur son duo de techniciens néerlandais Clarence Seedorf et Patrick Kluivert, ainsi que sur la puissance de son collectif emmené par Andre-Frank Zambo Anguissa (Fulham), Karl Toko-Ekambi (Villareal) et le capitaine Eric Maxim Choupo-Moting (PSG), les Lions indomptables tenteront de faire oublier le fiasco de décembre 2018, lorsque l’organisation du tournoi avait été retiré à leur pays.

Copa America : Les 5 favoris de la compétition

Copa America : Les 5 favoris de la compétition ​La 46ème édition de la Copa America va se tenir du 14 juin au 7 juillet 2019 au Brésil. Focus sur les différents favoris dans cette compétition. Qui va succéder au Chili ? Douze équipes vont se disputer le plus grand titre international sud-américain. Le Brésil est situé dans le groupe A avec la Bolivie, le Venezuela et le Pérou. Dans le groupe B on peut retrouver l'Argentine, la Colombie, le Paraguay et le Qatar (invité). Enfin le dernier groupe est le C et va opposer l'Uruguay, l'Équateur,...

• À surveiller

Les Écureuils sont de retour. Après neuf années de disette, le Bénin fait son retour en phase finale. La Guinée, pour sa part, croise les doigts pour que sa star, le milieu de Liverpool Nabi Keita, soit remis sur pied à temps pour tirer l'équipe vers le haut. Enfin il faudra compter avec les Léopards de la RD Congo, 5e pays africain au classement de la Fifa (51e) et toujours dangereux en Coupe d’Afrique.

À noter que trois équipes disputeront la Coupe d'Afrique pour la première fois : le Burundi, qui s'est payé le luxe d'éliminer le Gabon d’Aubameyang, ainsi que Madagascar et la Mauritanie. Et il serait bien avisé de garder un œil sur les Mourabitounes [surnom donné aux joueurs de l'équipe de Mauritanie], qui ont terminé leaders ex æquo de leur poule d’éliminatoire, provoquant ainsi l’élimination du Burkina Faso, pourtant troisième de la dernière CAN.

Lire plus

CAN - Madjid Bougherra : "J'aurais aimé gagner un trophée avec l'Algérie".
Madjid Bougherra, l'ancien capitaine de l'Algérie, s'est confié à Goal pour évoquer la dernière CAN qu'il a disputée avec les Fennecs en 2015.

Thématique de la vidéo:

usr: 3
C'est intéressant!