Sport: Marseillaise sifflée en Turquie: "pas d'incident" pour Le Graët - - PressFrom - France
  •   
  •   

SportMarseillaise sifflée en Turquie: "pas d'incident" pour Le Graët

10:36  10 juin  2019
10:36  10 juin  2019 Source:   msn.com

Emmanuel Macron accusé d'« ingérence politique dans le sport »

Emmanuel Macron accusé d'« ingérence politique dans le sport » Encore des turbulences pour Emmanuel Macron. Alors que se déroulait le 69e Congrès de la FIFA, les propos d'Emmanuel Macron sur la réforme de la C1 ont été vivement critiqués par Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, ainsi que par Noël Le Graët, président de la FFF. « C'est une ingérence politique dans le sport, a déclaré Ceferin. Ce n'est pas approprié. Mais chaque ingérence politique ou tentative d'ingérence n'influencera jamais l'UEFA ». « Il y a des règles très simples dans les statuts : les décisions doivent être prises par les Fédérations au risque d’exclusion, a rappelé Le Graët.

La Marseillaise a été copieusement sifflée par une partie des supporters. "Inacceptable" pour Emmanuel Macron. Emmanuel Macron a fait savoir son indignation à Noël Le Graet pour qu'il saisisse l'UEFA. "Il ne pouvait pas laisser un symbole de la république se faire huer et donc l’a fait

Avant la rencontre de football entre la France et la Turquie , samedi soir à Konya, l’hymne national a été sifflé par les supporters locaux. Interrogé sur le sujet ce lundi matin, Noël Le Graët , le président de la Fédération française de football (FFF), a tenu à minimiser cet incident : "Les Bleus n’ont pas été bien

Marseillaise sifflée en Turquie: © FRANCK FIFE Le onze de l'équipe de France alignée face à la Turquie pour les éliminatoiures de l'Euro-2020 à Konya, le 8 juin 2019

"Les Bleus n'ont pas été bien accueillis par un certain nombre de supporters mais très bien par d'autres, donc pour moi il n'y a pas d'incident", a commenté lundi sur France Info Noël Le Graët, président de la FFF, après l’épisode de la Marseillaise sifflée en Turquie.

Pour Le Graët, ce n'est pas seulement la Marseillaise qui a été sifflée mais toute l'équipe de France, qui jouait à Konya en qualifications de l'Euro-2020 samedi (défaite 2-0). "Malheureusement, c'est tout une tribune (qui a commencé à siffler) une demi-heure avant le match, dès qu'un Bleu est apparu sur le terrain, c'est un concert de sifflets qui a duré toute la rencontre dès qu'un Bleu touchait un ballon", a détaillé le patron de la Fédération française de football.

Lloris : « La Turquie a une certaine histoire dans le foot »

Lloris : « La Turquie a une certaine histoire dans le foot » Big Game is coming ! À quelques heures du Turquie-France qui se jouera samedi soir à Konya, Hugo Lloris a annoncé la couleur : « On prend ça avec beaucoup de sérieux, la Turquie a une certaine histoire dans le foot. C’est un match important en vue des qualifications et de la première place de ce groupe. » Le moment de tout döner Privés de N'Golo Kanté, les Bleus doivent absolument s'imposer pour rester en tête de leur groupe de qualifications à l'Euro 2020. « N’Golo a pris une place assez importante dans le collectif du groupe France. Après, il y a d'autres joueurs dans notre groupe.

« Les Bleus n’ont pas été bien accueillis par un certain nombre de supporters mais très bien par d’autres, donc pour moi il n’y a pas d ’ incident », a commenté, ce lundi sur France Info, Noël Le Graët , le président de la FFF, après l’épisode de la Marseillaise sifflée en Turquie .

“Il n’est pas d ’ incident si négligeable où ne s’inscrit la volonté de Dieu. © FRANCK FIFE Le onze de l'équipe de France alignée face à la Turquie pour les Pour Le Graët , ce n'est pas seulement la Marseillaise qui a été sifflée mais toute l'équipe de France, qui jouait à Konya en qualifications de

Le Graët a précisé que les dirigeants du football turc présents à ses côtés étaient "gênés" par ces sifflets.

Emmanuel Macron avait lui qualifié dimanche d'"inacceptables" les sifflets qui ont accompagné la Marseillaise avant le match.

"Le président de la République s'est ému que l'hymne français ait été sifflé en Turquie (samedi) soir. Il a trouvé cela inacceptable", avait indiqué l'Elysée à l'AFP, ajoutant que le chef de l'Etat l'avait "fait savoir" à Noël Le Graët.

"Siffler un hymne national, en l'occurrence la Marseillaise, est toujours une honte, un affront et l'inverse des valeurs de fair-play. On attend de la Fifa qu'elle sanctionne la fédération de football turque pour le manque de respect du public turc ce soir", s'était aussi émue sur Twitter la présidente du Rassemblement national (RN), Marine Le Pen.

Lire plus

Deschamps évoque les sifflets en Turquie et le départ de Mendy au Real.
DD sur tous les fronts. Alors que plus tôt dans la journée, Noël Le Graët avait estimé que les sifflets ne constituaient pas un incident, Didier Deschamps a regretté cet événement ce lundi en conférence de presse. « Cela a été un moment très désagréable, a-t-il affirmé. On est en droit d'attendre un minimum de respect, ce n'a pas été le cas. » Daniel Riolo a-t-il un physique de Ligue 2 ? Au détour d'une phrase, le sélectionneur des Bleus a également annoncé l'arrivée de Ferland Mendy au Real Madrid, dans l'attente du verdict de la visite médicale.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 4
C'est intéressant!