Sport: Gwinn Giulia we trust - PressFrom - France
  •   
  •   

SportGwinn Giulia we trust

15:25  12 juin  2019
15:25  12 juin  2019 Source:   sofoot.com

A la fin c’est l’Allemagne qui gagne

A la fin c’est l’Allemagne qui gagne A la fin c’est l’Allemagne qui gagne © Reuters/Stephane Mahe A la f par Joffrey Peuchot (iDalgo) Les joueuses allemandes de la Fauermannschaft n’ont pas fait mentir le fameux adage aujourd’hui pour leur premier match de Coupe du Monde face à la Chine. Ultra-favorite de son groupe, l’Allemagne a longtemps buté sur le bloc chinois, bien organisé et surtout très vaillant défensivement. Avec 18 frappes tentées (pour 8 cadrées), les joueuses allemandes finissent par ouvrir la marque à la 65e suite à un mauvais dégagement sur corner.

16.3 k abonnés, 327 abonnement, 101 publications - Découvrez les photos et vidéos Instagram de Giulia Gwinn (@giuliagwinn).

B // Allemagne-Chine (1-0) L'Allemagne démarre au petit trot face à la Chine …le championne du monde (2003-2007) aurait pu trouver la faille sur un centre vicieux de Giulia Gwinn (57e), puis à bout portant sur corner (59e). Finalement, le ouf d…

Gwinn Giulia we trust © Fournis par MoneyTag

Buteuse libératrice de l’Allemagne face à la Chine, Giulia Gwinn (19 ans) fait partie de la nouvelle génération de la Frauen-Nationalmannschaft, venue en France pour repartir avec une troisième étoile. Prochain rendez-vous des filles de Martina Voss-Tecklenburg : ce mercredi après-midi face à l’Espagne (18h).

Avant toute chose, son nom de famille se prononce « Gueuvine » et c’est important de le préciser parce qu’en allemand, le verbe gewinnen signifie gagner. Gagner, Giulia Gwinn a ça dans le sang. En tout cas lorsque certaines circonstances sont réunies. Jouer un match contre la Chine en Bretagne par exemple. En 2018, la native de Friedrichshafen, au bord du Lac de Constance, avait participé à taper les Roses d’acier sur la pelouse du Stade Marville de Saint-Malo lors de la Coupe du monde U20. Bon, l’Allemagne s’est fait sortir dans la foulée en quart de finale et à ce moment-là, Giulia Gwinn ne se doutait pas qu’elle reviendrait aussi vites sur les terres de la blanche hermine.

Mondial-2019 : les Allemandes assurent l'essentiel

Mondial-2019 : les Allemandes assurent l'essentiel Pour son entrée en lice dans le Mondial, l'Allemagne s'est imposée dans le groupe B non sans difficulté face à la Chine (1-0). L'Allemagne, l'une des grandes favorites du Mondial féminin de football, a battu la Chine (1-0) pour son entrée en matière dans le groupe B, samedi 8 juin à Rennes. Mais les doubles Championnes du monde ont tremblé face aux Chinoises et devront se montrer plus réaliste face aux grandes équipes. Il a fallu attendre la 66e minute de jeu et une frappe de la latérale gauche, Giulia Gwinn, à l'entrée de la surface de réparation, après un corner mal repoussé, pour concrétiser la domination allemande.

La résidence de vacances vous propose la location de villas à Santa Giulia , face à la magnifique baie éponyme et ses eaux turquoises. Enfin, si vous avez l’âme aventurière, dans la baie de Santa Giulia vous pourrez louer un bateau, un jetski, randonner ou simplement prendre un bain de soleil…

G. Gwinn .

Chaque chose en son temps

Giulia Gwinn est une jeune fille qui s’est construite à son rythme, c’est-à-dire patiemment, étape par étape. Le foot, c’est un truc qui arrive dans sa vie à l’âge de huit ans, mais sa mère n’est au départ pas forcément pour que sa fille tape le cuir sur les terrains de Friedrichshafen. Alors Giulia s’essaie en parallèle au handball, au taekwondo et même au cyclisme artistique, une discipline qui consiste à faire des pirouettes sur un vélo dans un gymnase. Mais finalement, l’appel du ballon rond est le plus fort et, lorsqu’elle a seize ans, Gwinn décline poliment les offres de deux cadors que sont le Turbine Potsdam et le Bayern. Au lieu de quoi, elle s’engage non loin de chez elle, à Fribourg, où elle passe quatre saisons, avec en point d’orgue, une finale de Pokal perdue en mai dernier sur le fil face à Wolfsburg. L’année prochaine, ce sera la Ligue des champions qu’elle disputera avec le Bayern, où son transfert a été annoncé peu avant la Coupe du monde. Cette fois-ci, elle est prête.

Mondial-2019: l'Allemagne perce la muraille chinoise

Mondial-2019: l'Allemagne perce la muraille chinoise L'Allemagne, l'une des grandes favorites du Mondial féminin de football, a battu la Chine (1-0) pour son entrée en matière dans le groupe B, samedi à Rennes, mais les Chinoises ont longtemps résisté et même fait trembler leurs adversaires. Il a fallu attendre la 66e minute de jeu et une frappe de la latérale gauche, Giulia Gwinn, à l'entrée de la surface de réparation, après un corner mal repoussé, pour concrétiser la domination allemande (1-0). Malgré un énorme pressing, une maîtrise technique impressionnante et un avantage athlétique indéniable, les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg ont longtemps buté sur une défense chinoise vaillante et regroupée.

Au terme d'un match très engagé, l'Allemagne a réussi à prendre le meilleur sur la Chine grâce à un but de Giulia Gwinn (1-0). Les joueuses de Jia Xiuquan pourront ruminer deux énormes L'Allemagne vient à bout de la Chine grâce à Giulia Gwinn pour son match d'ouverture de la Coupe du monde.

In Sun We Trust +12 34 56 78 [email protected].

Vidéo

Capable de jouer des deux côtés en défense, à l’instar d’Eve Périsset en France, dotée d’une mentalité offensive et ne rechignant jamais à bouffer des kilomètres à chaque rencontre, Giulia Gwinn finit logiquement par taper dans l’oeil de la sélectionneuse allemande Maria Voss-Tecklenburg, laquelle, comme Corinne Diacre, son homologue d’outre-Rhin, cherche à reconstruire la Frauen-Nationalmannschaft pour le Mondial français, en donnant leur chance à des futures grandes de Bundesliga pour épauler les cadres déjà en place. Face à la Chine, Gwinn débute sur le côté droit, puis, au terme d’une première mi-temps terne, bascule à gauche pour le second acte. Avec la réussite qu’on lui connaît : peu après l’heure de jeu, elle reprend un ballon à dix-huit mètres et déclenche une frappe surpuissante qui vient tromper Shimeng Peng et offre à l’Allemagne la seule issue acceptable pour n’importe quelle équipe candidate au titre final : la victoire (1-0).

L'Allemagne qualifiée après sa victoire contre l'Afrique du Sud

L'Allemagne qualifiée après sa victoire contre l'Afrique du Sud Afrique du Sud 0-4 Allemagne Buts : Melanie Leupolz (13e), Sara Däbritz (29e), Alexandra Popp (39e), Lina Magull (58e) pour l'Allemagne Un

La plateforme de gestion de la confidentialité la plus complète de l’industrie. Solution modulaire pour se conformer au RGPD et aux lois mondiales sur la confidentialité des données.

Sans briller, l'Allemagne a assurée l'essentiel face à la Chine lors de son entrée en lice dans la Coupe du monde féminine.

Quand les tabloïds s’en mêlent

Logiquement élue femme du match, Giulia Gwinn avait le triomphe modeste au moment du passage obligatoire en conférence de presse après la rencontre : « Ce qui est important, c’est d’avoir pris trois points et d’avoir gagné. Chaque but que l’on marque pour la sélection nationale est important. Mais je pense que je n’oublierai jamais celui-là. » De fait, il s’agissait en effet de sa première apparition en match officiel et en inscrivant ce pion décisive, Giulia Gwinn est devenue la troisième internationale allemande de moins de vingt ans à marquer en Coupe du monde, après Birgit Prinz (1995) et Ariane Hingst (1999). Un succès que l’ex-Fribourgeoise tient à partager avec ses coéquipières : « Si je n’ai pas joué avec beaucoup de pression, c’est parce que dans notre équipe il y a des joueuses expérimentées, qui sont là depuis longtemps, elles donnent beaucoup de conseils. C’est grâce à elle que j’ai pu jouer ainsi aujourd’hui. »

Dans les tribunes, son père pourtant réputé insensible, avait les larmes aux yeux. Sa femme et lui ont posé leurs congés annuels pour suivre leur fille dans toute la France à bord de leur caravane. Autant dire que la victoire de l’Allemagne contre la Chine avait de quoi rendre tout le monde heureux. Mais il a fallu qu’une certaine presse vienne tout gâcher dans la foulée. En effet, le tabloïd Bild a choisi de résumer la rencontre avec un titre on ne peut plus déplacé, du moins en apparence : « Une victoire moche décrochée grâce à la plus jolie. » De quoi faire fulminer l’internationale suédoise Nilla Fischer, présente au Roazhon Park ce jour-là.

Un jeune italien suspendu pour avoir baissé son short devant une arbitre

Un jeune italien suspendu pour avoir baissé son short devant une arbitre Un déculottage qui coûte cher. Giulia Nicastro, jeune arbitre italienne en a malheureusement vu de toutes les couleurs lors d’un tournoi U15 en Italie, où elle officiait pendant la rencontre entre Treporti et Miranese. Victime d’injures à caractère sexiste venant du bord de la pelouse, elle a aussi dû faire face à une contestation d’un nouveau genre de la part d'un joueur de 14 ans. Ce dernier a contesté le corner accordé à l’équipe adverse en baissant son short devant elle, mimant ensuite une pratique peu orthodoxe.

Foot time. Allemagne / Chine (1-0) : Giulia Gwinn libère l'Allemagne du piège de la Chine ! 8 juin 2019 12:05. Valérie Gauvin (Bleues) : « J'en tirerai des leçons comme on dit ».

© 2015 GIULIA .

Par la suite, Bild s’est justifié en expliquant que le terme de « plus jolie [joueuse] » était à mettre au compte de l’attaquante Alexandra Popp, laquelle devait, pour le compte du tabloïd, décrire chacune de ses 22 partenaires en un mot : « Giuli est la plus jolie. Elle fait très attention à son apparence, en particulier à la manière dont sont arrangés ses cheveux. » Si le choix du titre reste polémique puisque cette fois-ci, ce n’était pas la buteuse de Wolfsburg qui s’exprimait directement, la latérale à la massive tresse blonde n’était pas au bout de ses surprises puisque le quotidien munichois tz en rajoutait une couche : « Giulia Gwinn : voilà comment la bonasse de l’équipe nationale s’affiche sur Instagram. » Une formulation particulièrement choquante - et finalement corrigée - pour réduire à sa plastique de grande adolescente, une jeune fille qui fêtera seulement ses vingt ans le 2 juillet prochain. Avec en guise de cadeau d'anniversaire un but en demi-finale ? Ce serait idéal pour remettre les pendules à l’heure.

400 guitaristes se réunissent pour fêter l'anniversaire de Johnny Hallyday et relève le record mondial.
Pour marquer l'anniversaire de Johnny Hallyday, ses fans ont multiplié les attentions. Mais celle-ci est sans doute la plus impressionnante. A Saint-Quentin, 400 personnes, guitare à la main ont entonné ensemble le célèbre tube "Toute la musique que j'aime". © Fournis par France Télévisions Il aurait fêté ses 76 ans ce week-end, Johnny Hallyday est toujours dans le coeur de ses fans. A Saint-Quentin dans l'Aisne, 400 guitaristes de tous âges ont joué au même moment, le même morceau. Un grand moment d'émotion et de partage et un record mondial ! Celui de guitaristes performant ensemble.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 2
C'est intéressant!