Sport: Garde à vue de Platini: "ça ne va pas l'aider", juge Blatter - PressFrom - France
  •   
  •   

SportGarde à vue de Platini: "ça ne va pas l'aider", juge Blatter

21:40  18 juin  2019
21:40  18 juin  2019 Source:   msn.com

Attribution du Mondial-2022 au Qatar: Michel Platini en garde à vue

Attribution du Mondial-2022 au Qatar: Michel Platini en garde à vue L'ancien patron de l'UEFA Michel Platini et l'ancienne conseillère sports de Nicolas Sarkozy, Sophie Dion, ont été placés mardi en garde à vue dans le cadre de l'enquête française pour corruption sur les conditions d'attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, a-t-on appris de sources concordantes. Le parquet national financier (PNF) a ouvert en 2016 une enquête préliminaire pour "corruption privée", "association de malfaiteurs", "trafic d'influence et recel de trafic d'influence" autour des conditions d'attribution par la Fédération internationale de football (FIFA), des Coupes du monde de football 2018 en Russie et 2022 au Qatar.

Garde à vue de Platini: © Karim JAAFAR Le président déchu de la Fifa Sepp Blatter lors de l'annonce de l'attribution du Mondial 2022 au Qatar le 2 décembre 2010

Sepp Blatter, président déchu de la Fifa, s'est dit "totalement surpris" du placement en garde à vue de Michel Platini mercredi estimant dans un entretien à l'AFP que "cela ne va pas l'aider" à quelques mois de la fin de sa suspension.

"J'ai été totalement surpris de cette garde à vue, je me suis dit que quelque chose n'allait pas", a réagi Sepp Blatter, 83 ans, suspendu six ans pour un paiement controversé de deux millions de francs suisses à Michel Platini qui a valu aussi une suspension de quatre ans à l'ancien patron de l'UEFA.

Attribution du Mondial-2022 au Qatar: Michel Platini en garde à vue

Attribution du Mondial-2022 au Qatar: Michel Platini en garde à vue L’ancien patron de l’UEFA Michel Platini et l’ancienne conseillère sports de Nicolas Sarkozy, Sophie Dion, ont été placés mardi en garde à vue dans le cadre de l’enquête française pour corruption sur les conditions d’attribution de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, a-t-on appris de sources concordantes. L’ex-secrétaire général de l’Élysée sous la présidence de Nicolas Sarkozy, Claude Guéant, est pour sa part entendu en audition libre par les enquêteurs de l’office anticorruption de la police judiciaire (OCLCIFF), à Nanterre, près de Paris, selon une source judiciaire et une source proche de l’enquête, confirmant une information de Mediapart.

Cette suspension avait empêché Platini de briguer la succession de Blatter en 2016. C'est son ancien bras droit à l'UEFA, Gianni Infantino, qui a finalement été élu.

"Qu'on revienne sur cette histoire au moment où la presse internationale est en France pour le Mondial féminin et à trois mois de la fin de sa suspension, c'est étonnant et c'est du pain béni pour les médias", a ajouté le Valaisan.

En 2010, Platini "a changé d'avis" et décidé de soutenir le Qatar pour le Mondial-2022 "parce que le président français Sarkozy le lui a demandé, c'est toujours ce que Michel (Platini) m'a dit, et quand un président vous demande quelque chose, vous le faites", a encore déclaré M. Blatter.

Alors que la suspension de Platini court jusqu'en octobre prochain, ce placement en garde à vue "ne va pas l'aider s'il compte revenir, il lui faudra des arguments forts".

"Cette nouvelle affaire fait la Une des journaux et cela restera", a encore jugé celui qui a présidé la Fifa de 1998 à 2015.

Platini est sorti libre de garde à vue.
Quinze heures plus tard. Ce mardi matin, Mediapart annonçait le placement en garde à vue de Michel Platini dans le cadre de l’enquête sur l’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar. L’ancien président de l’UEFA est finalement ressorti libre des locaux de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières de Nanterre, dans la nuit de mardi à mercredi. Il a notamment été confronté à Claude Guéant et Sophie Dion, ancienne conseillère sports de la présidence de la République, à propos d’un déjeuner en compagnie de Nicolas Sarkozy et de l’émir du Qatar en 2010.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 12
C'est intéressant!