Sport: USA: un ex-cadre de la Fifa condamné à verser 79 millions de dollars - PressFrom - France
  •   
  •   

SportUSA: un ex-cadre de la Fifa condamné à verser 79 millions de dollars

00:55  12 juillet  2019
00:55  12 juillet  2019 Source:   msn.com

Etats-Unis: un ex-cadre de la Fifa condamné à verser 79 millions de dollars

Etats-Unis: un ex-cadre de la Fifa condamné à verser 79 millions de dollars L'ancien vice-président de la Fifa Jack Warner a reçu jeudi l'ordre d'un juge fédéral américain de verser 79 millions de dollars d'indemnités dans le cadre d'une procédure civile. Le juge William Kuntz a statué par défaut car celui qui a également été patron de la confédération Concacaf --regroupant les fédérations d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes-- n'a pas contesté mardi les faits lui étant reprochés dans le cadre de poursuites lancées au civil en 2017.

Il a été traduit de l 'anglais par une machine et aurait bien besoin de l 'attention d'un humain. Le dollar US est également connu comme le dollar américain, et le dollar des USA . Le Franc CFA Ouest Africain est également connu comme Franc de la Communauté Financière Africaine BCEAO.

Selon le tribunal de San Francisco, la société aurait agi avec « malveillance », en n’informant pas de la dangerosité de son désherbant phare, le « Roundup

USA: un ex-cadre de la Fifa condamné à verser 79 millions de dollars © Annalicia Caruth Jack Warner, le 26 juin 2017 à Port-d'Espagne (Trinité-et-Tobago)

L'ancien vice-président de la Fifa Jack Warner a reçu jeudi l'ordre d'un juge fédéral américain de verser 79 millions de dollars d'indemnités dans le cadre d'une procédure civile.

Le juge William Kuntz a statué par défaut car celui qui a également été patron de la confédération Concacaf --regroupant les fédérations d'Amérique du Nord, d'Amérique centrale et des Caraïbes-- n'a pas contesté mardi les faits lui étant reprochés dans le cadre de poursuites lancées au civil en 2017.

Il était accusé d'avoir détourné plusieurs millions de dollars de la fédération régionale, notamment en acceptant des pots-de-vin lors de la négociation de contrats de droits télévisés pour des événements de la Concacaf ou lors du vote au niveau de la Fifa pour l'attribution de la Coupe du monde de 2010 qui s'est déroulée en Afrique du Sud.

L'ancien vice-président de la FIFA doit rembourser 79 millions de dollars

L'ancien vice-président de la FIFA doit rembourser 79 millions de dollars Mis à l'amende. Jack Warner, ancien vice-président de la FIFA et ex-président de la CONCACAF, s’est vu signifier par un juge fédéral américain l’obligation de verser 79 millions de dollars dans le cadre de poursuites liées au détournement de plusieurs millions à la CONCACAF, a affirmé L’Équipe ce jeudi. Warner aurait accepté des pots-de-vin en échange de droits télévisuels ou de votes à la FIFA lors de ses mandats.

Un tribunal de San Francisco a condamné vendredi Monsanto à payer près de 290 millions de Le géant de l ’agrochimie a été condamné à verser 289 millions de dollars à Dewayne Johnson. Il est donc considéré comme légalement responsable de la maladie du plaignant, qui a usé du désherbant

Selon l’agence Reuters, la compagnie italienne de services pétroliers Saipem a déclaré, vendredi 22 décembre, que les arbitres de la Cour internationale d’Arbitrage (CCI) lui avaient ordonné de verser à la compagnie publique algérienne Sonatrach un montant de 135 millions de dollars pour régler un

La Concacaf entend viser les actifs de M. Warner pour récupérer cette somme, a indiqué un avocat.

L'ancien dirigeant, aujourd'hui âgé de 76 ans, a été débarqué dès 2011 pour des soupçons de corruption et inculpé par la justice américaine en mai 2015. Il nie toutes les accusations à son encontre.

Les Etats-Unis réclament son extradition de Trinité-et-Tobago, son pays d'origine où il vit depuis sa radiation à vie de la Fifa en 2015.

Il est considéré comme un héros dans son pays, où il a été ministre et parlementaire.

Glyphosate : Bayer paiera 25 au lieu de 80 millions de dollars d'indemnités dans le procès du Roundup.
Un juge fédéral américain a décidé de ramener de 80,27 à 25,27 millions de dollars (de 71,29 millions à 22,44 millions d'euros) les indemnités dues par Bayer à un Californien qui a accusé le Roundup, herbicide à base de glyphosate de Monsanto, filiale du groupe allemand, d'être à l'origine de son cancer. Soit des indemnités divisées par trois. Si Vince Chhabria soutient la décision d'imposer des dommages punitifs à Bayer, il estime néanmoins que la somme de 75 millions de dollars accordée à Edwin Hardeman en mars est excessive en regard des dommages compensatoires qui sont de 5,27 millions, soit 15 fois moins importants.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 0
C'est intéressant!