Sport: Alaphilippe peut-il garder son maillot jaune ? - PressFrom - France
  •   
  •   

SportAlaphilippe peut-il garder son maillot jaune ?

19:25  19 juillet  2019
19:25  19 juillet  2019 Source:   sports.fr

Sagan s’illustre, tout bénef pour Alaphilippe

Sagan s’illustre, tout bénef pour Alaphilippe La cinquième étape du Tour de France courue ce mercredi entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar est tombée dans l’escarcelle de Peter Sagan, au sprint. Moins animée que prévu, elle offre surtout à Julian Alaphilippe un troisième jour en jaune, jeudi, à l’attaque de la Planche des Belles Filles. © Icon Sport Peter Sagan et Julian Alaphilippe. Peter Sagan s’est adjugé la cinquième étape du Tour de France courue ce mercredi entre Saint-Dié-des-Vosges et Colmar. Une étape de moyenne montagne que le coureur slovaque de la formation Bora-Hansgrohe a pu régler au sprint, aux nez et aux barbes de Wout Van Aert et de Matteo Trentin.

Son avance actuelle sur ses poursuivants peut lui permettre de passer quelques jours en jaune . Sauf mauvaise surprise ce mardi, Julian Alaphilippe conservera le maillot jaune jusqu’à l’entrée dans les Vosges. Le terrain proposé mercredi est loin d’être insurmontable pour les qualités du Français

Le maillot jaune va le galvaniser. Allez, je me mouille, il va le garder entre neuf et dix jours". De son côté, Christian Prud'homme, le directeur du Tour La logique voudrait que Julian Alaphilippe garde le maillot à Nancy. Sur l 'étar, je vois mal comment un coureur comme lui pourrait perdre son maillot

Sorti indemne de la première étape des Pyrénées, Julian Alaphilippe possède toujours plus d’une minute d’avance sur Geraint Thomas à l’heure d’aborder vendredi le contre-la-montre de 27 km autour de Pau.

Alaphilippe peut-il garder son maillot jaune ? © Reuters

Julian Alaphilippe pouvait difficilement imaginer meilleur scenario pour cette entrée dans les Pyrénées, jeudi. Alors que le maillot pouvait craindre quelques attaques des cadors du Tour, le peloton des favoris est resté immobile. Autant en raison des 30 kilomètres à parcourir après l’ascension de la deuxième difficulté de la journée, la Hourquette d'Ancizan, classée en 1ère catégorie, qu’en vue du contre-la-montre prévu le lendemain.

Fuglsang accuse Alaphilippe

Fuglsang accuse Alaphilippe Pour Jakob Fuglsang, si Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot ont réussi à partir au sommet du dernier col samedi, lors de la huitième étape du Tour, c'est grâce à la moto qui était devant eux. Jakob Fuglsang a vu quelque chose. (Reuters) Jakob Fuglsang s'est livré à une attaque assez inattendue samedi, contre Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot. "Je n'ai pas réussi à suivre les deux Français car ils ont suivi la moto au sommet", a ainsi lâché le coureur danois d'Astana à TV 2 Sport. Ce à quoi Alaphilippe a répondu: "Oui, on a posé nos vélos sur la moto et on a attaqué, c'était plus facile." Il ne fallait pas le chercher.

Mais le coureur de 27 ans préfère rester sur ses gardes . Véritable coqueluche du public français, Julian Alaphilippe brille en jaune sur cette édition 2019 du Tour de France.

Julian Alaphilippe continue de faire vibrer les spectateurs du Tour de France. À 27 ans, le coureur est en train d'écrire son histoire, tout en empochant une coquette somme avec son maillot jaune ! Non Stop People vous en dit davantage.

Le seul et unique contre-la-montre du Tour de France 2019 a en effet lieu ce vendredi autour de Pau sur un tracé de 27 kilomètres pour le moins vallonné. L’occasion pour Geraint Thomas de frapper un grand coup et pour les autres de limiter les dégâts. Alors qu’il possède 1’12’’ d’avance sur le Gallois, Julian Alaphilippe tentera ainsi de conserver un jour de plus son maillot jaune. La tâche du coureur tricolore ne s’annonce pas simple.

Le vainqueur du Tour 2018 est le grand favori à la victoire lors de ce contre-la-montre. Non seulement parce que le parcours accidenté de cette 13e étape ne semble pas favorable aux spécialistes de l’effort solitaire, mais également parce qu’il y a un an, sur un profil similaire, entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette, il n’avait été devancé que par Tom Dumoulin et son coéquipier Christopher Froome, tous les deux absents cette année.

Tour de France: Impey vainqueur de la 9e étape

Tour de France: Impey vainqueur de la 9e étape Le Sud-Africain Daryl Impey (Mitchelton) a enlevé la 9e étape du Tour de France, dimanche à Brioude, devant son dernier compagnon d'échappée, le Belge Tiesj Benoot, alors que le peloton, avec les favoris et le maillot jaune, le Français Julian Alaphilippe (Deceuninck), était pointé à quelque 13 minutes à une dizaine de kilomètres de l'arrivée. Le Tchèque Jan Tratnik a pris la troisième place, à une dizaine de secondes, en tête du premier groupe de poursuite comprenant notamment les Belges Oliver Naesen et Jasper Stuyven.

Julian Alaphilippe savoure. Il est de son propre aveux fatigué et si cette journée de repos tombe à pic, à un confrère anglais soucieux de connaître son Il faut dire que la question précédente l 'a quelque peu refréné lorsqu' il fut question de savoir s' il craignait pour son maillot jaune à l 'abord les Pyrénées.

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) sera toujours en jaune mercredi pour la 11e étape du « Je suis super content d’avoir encore le maillot jaune pour la journée de repos et l ’étape suivante, ça ne « On voulait essayer de profiter de toutes les situations, on a vu qu’on pouvait faire une bordure.

J'ai une bonne raison de me faire encore plus mal

Julian Alaphilippe

Julian Alaphilippe avait, lui, concédé un débours de 3’28’’ sur le Gallois lors de cette 20e étape. Mais les conditions étaient évidemment différentes. Le Français, fort de ses deux victoires d’étape et de l’assurance de remporter le maillot à pois, n’affichait pas la même motivation. Sans même évoque le supplément d’âme que donne le maillot jaune à celui qui le porte.

D’ailleurs, lors du dernier Dauphiné, il avait terminé à une honorable septième place, à moins d’une minute de Wout van Aert, un spécialiste de la chose, et dans les mêmes temps que Steven Kruijswijk ou Simon Yates. Sans parler de son succès en tout début de saison en Argentine. Reste à connaître son état de fraîcheur, lui qui a beaucoup donné depuis le début du Tour de France. Le coureur de la Deceuninck-QuickStep sait ce qui l’attend.

"Il va falloir se faire mal et repousser ses limites. Je sais faire ça, j'ai l'habitude et je suis encore plus motivé que d'habitude, j'ai une bonne raison de me faire encore plus mal. Je vais donner le maximum et ce ne sera que du bonus, a-t-il ainsi déjà annoncé, ajoutant au sujet de son rival gallois. C'est toujours mieux d'avoir une minute d'avance, mais Geraint Thomas est un spécialiste, donc ce sera très dur."

Tour de France : Julian Alaphilippe : «Le rêve continue»

Tour de France : Julian Alaphilippe : «Le rêve continue» Le Maillot jaune, animateur n°1 du Tour depuis le grand départ de Bruxelles, a ce mardi fait le point à Albi. Martelant son désir de défendre sa tunique avec cœur. En ne s’interdisant rien. Albi, Grand hôtel d’Orléans. Julian Alaphilippe fait salle comble pour la traditionnelle conférence de presse du jour de repos. Le Maillot jaune, sans sa tunique fétiche arrive avec une vingtaine de minutes de retard. Une casquette bien plantée sur la tête. Le visage est reposé, le propos tranquille, le coureur serein.

Le coureur français peut - il garder son maillot jaune au-delà des Pyrénées ? En principe, non. Mais le Tour s’interroge, tout de même, et lui aussi. Une chose semble à peu près sûre : Julian Alaphilippe , sauf chute grave ou virus gastrique foudroyant, passera son séjour chez Toulouse-Lautrec en jaune .

Le Tour de Thomas Voeckler : Geraint Thomas peut - il garder le maillot jaune ? Christian Prudhomme sur la capacité de Julian Alaphilippe à garder le maillot jaune .

AUSSI SUR MSN : Thomas Voeckler : "Julian Alaphilippe a de très bonnes qualités contre-la-montre"

Pourquoi Alaphilippe ne gagnera pas le Tour 2020.
Un Tour de France exceptionnel et des perspectives nouvelles. Julian Alaphilippe a ébloui tout le monde en multipliant les performances de haut vol durant trois semaines, mais son manager, Patrick Lefevere, prévient déjà qu’il n’aura pas l’équipe pour gagner en 2020. © Reuters Le maillot à pois en 2018, puis quatorze jours en jaune lors de l’édition qui vient de s’achever. C’est un Tour de France magnifique pour Julian Alaphilippe, qui a su aller puiser au fond de lui-même pour ravir le public et rester aux avant-postes. "Julian m’a dit que le maillot jaune donne des forces.

—   Partager dans le Soc. Réseaux

Thématique de la vidéo:

usr: 6
C'est intéressant!