Sport: Bouabdellah : « Rien n'empêche de supporter une équipe » - PressFrom - France
  •   
  •   

SportBouabdellah : « Rien n'empêche de supporter une équipe »

07:25  22 juillet  2019
07:25  22 juillet  2019 Source:   sofoot.com

Pierre Ménès : " Bouffer des sal*** devant la télé, il n'y a rien de pire"

Pierre Ménès : Le journaliste de Canal+ s'est confié sur BFMTV. Il évoque la maladie de soda dont il est atteint et met en garde ceux qui ne s'en prémunissent pas. Il est revenu de loin. En 2016, le journaliste Pierre Ménès a subi une double greffe d'un rein et du foie. Après de longs mois d'hospitalisation, il s'est finalement rétabli et fait aujourd'hui de la prévention sur cette maladie qui l'a rongé, appelée maladie du soda ou NASH. "C'est un phénomène de la malbouffe, c'est un phénomène de la sédentarité, expliquait-il mercredi 10 juillet au micro de BFM TV. Bouffer des saloperies devant la télé, il n'y a rien de pire.

L' Équipe utilise des cookies et autres moyens techniques afin de mieux vous connaître. Vous pouvez choisir par qui (nos partenaires) et comment sont utilisées vos données personnelles (politique de confidentialité).

Il n ' empêche que : définition, synonymes, citations, traduction dans le dictionnaire de la langue française. En vidéo : le mot du champion Quelles sont les différentes écritures du préfixe in ? Guillaume Terrien, champion de France d'orthographe, vous donne plusieurs astuces pour ne plus

Bouabdellah : « Rien n'empêche de supporter une équipe » © Fournis par MoneyTag

En pleine euphorie pendant l'intégralité de la Coupe d'Afrique des nations, Smaïl Bouabdellah revient sur la compétition qu'il a davantage suivie dans la peau du supporter que dans celle du journaliste. Normal, pour un Algérien.

Comment vous vous sentez, aujourd’hui ?

Franchement ? Je ne sais pas, j’ai peut-être préféré les cinq jours avant la finale. C’était une période tranquille, j’étais serein. Je n’étais pas du tout stressé, ce n’est pas mon genre. Les seules fois où j’étais stressé, c’était quand on faisait les finales de tournoi avec les U10 et U13 du Racing en tant que coach. Mais sinon, c’était super d’attendre une finale. J’avais l’impression d’être un supporter de Rennes avant la finale de la Coupe de France, qui allait juste faire la fête et vivre quelque chose d’exceptionnel dans un grand match.

Accident mortel après la victoire de l'Algérie: la vitesse "manifestement excessive" en cause (procureur)

Accident mortel après la victoire de l'Algérie: la vitesse Le chauffard qui a tué une femme jeudi à Montpellier, au coeur des célébrations des supporters de l'équipe d'Algérie, roulait "à une vitesse manifestement excessive", a déclaré samedi le procureur de Montpellier, précisant que le jeune homme avait assuré ne pas être un supporter des "Fennecs". Le conducteur, franco-marocain comme l'a confirmé sa mère à l'AFP samedi matin, a nié être un supporter de l'équipe d'Algérie, dont les fans fêtaient jeudi soir la qualification pour les demi-finales de la Coupe d'Afrique des Nations. Il a affirmé aux enquêteurs ne pas s'intéresser au football.

Bouabdellah Daoud est un footballeur international algérien né le à Oran. Il évoluait au poste d'attaquant. Il compte 19 sélections en équipe nationale entre 2002 et 2006. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Le déplacement d’Abdelkader Bensalah en Egypte s’inscrivait dans le cadre de la tentative de récupération des résultats éclatants de l’ équipe Une tentative de récupération qui a mobilisé la moitié de la flotte aérienne de la compagnie publique Air Algérie et plusieurs avions de transport de

« Je ne me suis ni retenu ni surjoué, j’ai eu une réaction naturelle. Dans ces moments-là, il ne faut pas calculer. »
C’était super, que du positif. Mais là maintenant, je ne sais pas du tout. Comme tout le monde en fait, je plane. Comme après une victoire dans une grande compétition de l’équipe qu’on supporte.

Vous pensiez à la victoire en 1990, sur le moment ?

Non, je n’y pensais pas du tout. J’ai des souvenirs, mais à huit ans, il y avait beaucoup moins de foot à la télévision. On pouvait être un mordu de foot à l’époque et voir beaucoup moins de matchs que ce qu’on a aujourd’hui, c’est un rapport qui est complètement différent. Puis là, il y a le fait de travailler dessus. À huit ans, je ne pensais pas du tout être journaliste. Ce n’était pas mon ambition, je voulais être prof.

PSG, quand Hilton traite Neymar de fragile : "Il n'est pas un leader"

PSG, quand Hilton traite Neymar de fragile : Le défenseur brésilien Vitorino Hilton, en stage aux États-Unis avec le MHSC, regrette que Neymar ne soit pas "assez costaud dans la tête".

Algerie / Germany : Reportage sur l' équipe d'Algérie dans Stade 2 - Продолжительность: 5:49 SofianeBOURAKI Algeria 983 502 просмотра. Making of : Maillot Algérie 2019 x Smaïl Bouabdellah - Продолжительность: 0:49 Photographe Cameraman 2 457 просмотров.

Hassan Bouabdellah , cinéaste auquel on doit, outre une remarquable série sur la peinture, le poignant Barberousse mes soeurs, est l'un des nombreux intellectuels algériens que le terrorisme intégriste a contraints à l'exil. Etabli en France, il vient de publier un premier roman, L'Insurrection des sauterelles

Est-ce qu’on fait tout pour retenir ses émotions en tant que journaliste, dans ce genre de situation ?

Je ne me suis ni retenu ni surjoué, j’ai eu une réaction naturelle. Dans ces moments-là, il ne faut pas calculer. Il n’y a rien de mal, j’espère, à avoir des émotions lorsque l’équipe que l’on supporte gagne une grande compétition. Ce n’est pas comme être supporter de club.

Vous avez eu une réaction un peu à la Omar da Fonseca, à la différence que lui est un consultant. Certains vont dire que le journaliste doit rester neutre, objectif et que votre réaction est donc inappropriée...

Franchement, je n’en ai rien à faire de ce que les autres pensent de ça.

« Quand Grégoire Margotton commente le but de Pavard, je n’ai pas l’impression qu’on lui a fait des reproches. Ce n’est peut-être pas une question de journalisme, mais plutôt du pays que l’on supporte. Ceux que ça gêne n’en ont rien à faire du foot. »
Il faut de l’objectivité dans l’analyse si vous voulez, mais aujourd’hui c’est le monde virtuel des réseaux sociaux d’avoir un avis et de s’indigner pour tout. Vous pensez que si je supporte le Venezuela, l’Albanie ou la Corée du Sud, ça va leur faire gagner des matchs ? Non, je ne prétends pas avoir cette importance-là. Je l’ai dit : je m’étais porté candidat pour une place en sélection, Djamel Belmadi ne m’a pas pris, donc j’estime n’avoir aucun rôle dans cette histoire et n’avoir aucun mérite. (Rires.)

Est-ce que vous aviez des consignes de vos supérieurs ?

J'irai supporter l'AC Ajaccio chez vous (S1 Ep1)

J'irai supporter l'AC Ajaccio chez vous (S1 Ep1) Depuis 2011, tous les quinze jours, Loïc parcourt les routes de France au volant de sa vieille 106 pour aller supporter l'AC Ajaccio. Et de temps en temps, il filme ses déplacements. Cette saison, retrouvez tous les voyages de Loïc en avant-première sur la chaîne YouTube de So Foot. A commencer par celui-ci, le tout premier de cet exercice 2019/20, le 139ème match à l'extérieur de son histoire, son 61ème consécutif : un match amical de pré-saison contre le Pau FC.

Smaïl Bouabdelah présentateur de beIn Sport, professionnel devant l'éternel n'a pas pu s' empêcher de danser à la mi-temps du match des Verts cher à son cœur.

⭐ 🇩🇿 L'INVITÉ - SMAÏL BOUABDELLAH L' ALGÉRIE 🇩🇿 ⭐- Продолжительность: 12:42 DoF2FooT 6 670 просмотров. LES 10 PENALTY LES PLUS DRÔLES DE L’HISTOIRE DU FOOTBALL | Lama Faché - Продолжительность: 10:12 Lama Faché 615 954 просмотра.

Non, pas du tout. Ça fait deux fois qu’on fait cette Coupe d'Afrique des nations, et avant cela je n’avais jamais vu sur un plateau télé une CAN qui ressemblait aux gens qui la regardaient.

Vous avez pensé un moment ne pas être en plateau, et regarder la finale avec vos proches ?

Si je n’avais pas fait l’émission, j’aurais été au Caire avec ma famille. Mais non, je n’y ai pas pensé, c’est mon boulot. Vous savez, quand Grégoire Margotton commente le but de Pavard, je n’ai pas l’impression qu’on lui a fait des reproches. Ce n’est peut-être pas une question de journalisme, mais plutôt du pays que l’on supporte. Ceux que ça gêne n’en ont rien à faire du foot. Au contraire, ceux qui aiment le foot vont apprécier ces émotions et vont se dire que c’est génial. C’est une équipe nationale, pas un club. Je ne vais pas demander aux gens d’accepter mes émotions, et d’accepter mon plaisir. La vie, ce n’est pas Twitter. Les gens qui sont à la télévision ne regardent pas tous le match sur les réseaux sociaux. Là où je suis très tranquille, c’est que je reçois souvent des messages qui me disent : « Vous êtes contents parce que Paris a gagné, parce que Reims a gagné, parce que Marseille a gagné... »

Du remous à la fédé algérienne : Belmadi sur le départ ?

Du remous à la fédé algérienne : Belmadi sur le départ ? À peine le temps de profiter. Alors que l'Algérie vient de remporter sa deuxième Coupe d'Afrique des Nations après sa victoire (1-0) contre le Sénégal, il y a déjà du rififi à la fédération algérienne et cela pourrait conduite Djamel Belmadi à démissionner de son poste de sélectionneur. Bouabdellah : « Mon pays, c’est la France et l’Algérie » En effet, plusieurs médias algériens rapportent que le président par intérim de l'Algérie Abdelkader Bensalah voudrait pousser vers la sortie Kheïreddine Zetchi, président de la Fédération algérienne de football (FAF).

Zoulikha Bouabdellah est une artiste plasticienne et vidéaste franco-algérienne née en 1977. Elle vit et travaille entre Paris et Casablanca. Diplômée de l'ENSAPC en 2002, Zoulikha Bouabdellah réalise en 2003 la vidéo Dansons

Abdelwahid Bouabdallah né le 18 juillet 1953 au Maroc, est un dirigeant d'entreprise et homme politique algérien. Il est actuellement député. Abdelwahid Bouabdallah bénéficie d’une réputation de redresseur d’entreprises publiques.

« Pour ces gens qui disent "Qu’ils retournent dans leur pays" : mon pays, c’est la France ET l’Algérie. Je suis né à Nanterre, j’ai grandi à Colombes et j’habite à Sannois. Les gens de Sannois ne me disent pas de retourner à Colombes. »
Je n’en ai rien à faire. Je suis supporter du Racing Club de France, et on joue en National 3. Donc oui, le jour où on sera en Ligue 1 - dans cinq, six ans ! -, je supporterai le Racing. Là, on pourra me dire que je suis supporter du Racing et que ce n’est pas bien. Mais rien n’empêche de supporter une équipe, et de pouvoir faire son métier si dans l’analyse on est juste. Quand l’Algérie ne faisait pas de bons matchs, je n’ai jamais dit le contraire. À la fin, vous ne m’avez pas entendu dire : « Quelle finale exceptionnelle de l’Algérie, on aurait cru voir jouer le Brésil des années 82-86 ! » Si j’avais dit ça, ce ne serait pas être un supporter, mais juste un idiot. Dire que l’Algérie a fait une super CAN, ce n’est pas être supporter. Youssouf Sabaly est le meilleur latéral gauche du tournoi, je ne suis pourtant pas supporter du Sénégal. Tout ça, c’est un débat pour les gens qui ont le temps. Moi, je veux juste profiter et vivre de belles émotions.

En tant que Français d’origine algérienne, ça fait quoi de gagner d'abord le Mondial et la CAN juste derrière ?

Bury empêché de débuter son championnat en raison d'un manque de garanties financières

Bury empêché de débuter son championnat en raison d'un manque de garanties financières To bury = enterrer. Selon les informations du Guardian, Bury a été suspendu par Ligue de football professionnelle anglaise (EFL) et ne pourra pas participer au premier match de sa saison de League One face aux MK Dons ce dimanche. En effet, Steve Dale, propriétaire du club, a échoué à présenter les garanties financières nécessaires au règlement des dettes de son écurie et à la constitution d'une équipe compétitive.

C'est tout simplement magnifique de voir sa spontanéité sur un tel plateau. Il a du mal à se retenir et il a bien raison. Une première dans l'histoire, l'Algérie se qualifie pour les1/8e de finale de la coupe du monde, alors c'est un Algérie-Angleterre/le message des supporters Algériens pour la Palestine.

Le Supporters Club de France est la 1ère association de supporters créée et déclarée au Journal Officiel en 1995 pour soutenir les Bleus. Il a pour but de faire perdurer notre existence, rassembler et aider les supporters et supportrices à assouvir leur passion, à trouver des infos utiles : chants, règles

J’ai une chance exceptionnelle. Après, je comprends qu’il y ait des gens frustrés et jaloux de notre chance. Je pense que des politiques auraient aimé être d’origine algérienne, et pouvoir être heureux une deuxième fois en deux ans. Quand la France a gagné en 2018, j’étais dans la rue avec un karting et un drapeau de la France. Maintenant, je suis content de la même manière avec l’Algérie. Vous vous rendez compte si j’avais, en plus, été d’origine brésilienne ?

Qu’est-ce que vous répondez à ces personnalités politiques qui disent : « Si vous préférez l’Algérie, retournez-y » ?

Je ne suis pas là pour les commenter, ce serait leur donner de l’importance.

« C’est beau de défendre un titre. Bon, je préfère en gagner un parce que l’émotion n'est pas la même, mais défendre un titre est aussi quelque chose de très fort et un superbe objectif. »
Mais pour ces gens qui disent « Qu’ils retournent dans leur pays » : mon pays, c’est la France ET l’Algérie. Je suis né à Nanterre, j’ai grandi à Colombes et j’habite à Sannois. Les gens de Sannois ne me disent pas de retourner à Colombes, même si j’aime bien y retourner voir ma famille et mes amis. Mais je me sens très bien aussi à Sannois, donc je ne bougerai pas. Mes enfants sont là, ils vivront ici heureux. Je préfère profiter de ces moments-là plutôt que de donner la parole à ces personnes. J’ai la chance de voir mes deux pays remporter des compétitions, c’est magnifique. Ça faisait 18 ans qu’on n'avait rien gagné avec la France, 29 avec l’Algérie. En deux étés, on a gagné deux grandes compétitions, donc je ne vais pas m’attarder sur des gens qui sont rabat-joies.

Laquelle est la plus belle, pour vous ?

Atlético Madrid, Koke : "Quand Griezmann jouait il donnait tout, mon opinion en tant que supporter je la garde pour moi"

Atlético Madrid, Koke : Le milieu de terrain des Colchoneros a évoqué le départ d'Antoine Griezmann mais aussi les recrues et la large victoire contre le Real Madrid.

(il est possible de ). nada nos impide [+ infinitivo] exprexpresión: Expresiones idiomáticas, dichos, refranes y frases hechas de tres o más palabras ("Dios nos libre", "a lo hecho, pecho"). Discussions du forum dont le titre comprend le(s) mot(s) " rien ne nous empêche de "

Hassen Bouabdellah , est né le 31 août 1947 à Biskra, est un réalisateur, producteur et écrivain franco algérien. Après des études supérieures en sociologie à Alger, il étudie à l'Institut des hautes études cinématographiques de Moscou. Professeur d'esthétique aux Beaux Arts d'Alger.

Je pense que c’est l’Algérie, parce que ça faisait plus longtemps qu’elle n’avait pas gagné.

Comment voyez-vous l’Algérie pour la prochaine CAN, en 2021 ?

« Le but d’Antar Yahia contre l’Égypte, c’était tellement fort... »
J’aurais bien aimé que ça dure douze ans sans compétition, comme ça on serait restés champions. (Rires.) C’est beau, aussi, de défendre un titre. Bon, je préfère en gagner un parce que l’émotion n'est pas la même, mais défendre un titre est aussi quelque chose de très fort et un superbe objectif. Puis surtout, retourner en Coupe du monde...

Quelle émotion a été la plus forte : Slimani contre la Russie en 2014, ou cette victoire finale à la CAN ?

Je vais vous en dire une autre : le but d’Antar Yahia contre l’Égypte.

« Je ne compare pas les grandes émotions, je veux juste les vivre. »
C’est peut-être celle-là, la plus grande. Ça faisait 23 ans que l’Algérie n’avait pas joué de Coupe du monde, c’était tellement fort... Puis, le contexte était particulier : la défaite au match retour contre l’Égypte, le bus algérien attaqué avec plusieurs joueurs blessés, c’était exceptionnel... Je les vois toutes comme de grandes émotions, mais je ne les compare pas, je veux juste les vivre.

Patrice Evra explique pourquoi il a craqué face au supporter de l'OM.
À l’occasion de l’annonce de sa retraite officielle, Patrice Evra est revenu sur le high-kick qu’il avait donné à un supporter de l’OM.

—   Partager dans le Soc. Réseaux
usr: 6
C'est intéressant!